L'Univers de MAWU YESSISSIN

Bienvenue à tous et Soyez bénis (es) !

Ce blog est un espace d'information sur la présence de Dieu Esprit-Saint au Bénin. Il n'est pas un creuset pour des polémiques. Il vise à communiquer à tous les esprits humbles comme celui d'un enfant le caractère unique de ce que les Béninois sont en train de vivre actuellement à Banamè sur la Colline de Sovidji Aguidjigo, à Covè : Dieu Esprit-Saint est chez nous, incarné en la Soeur Parfaite, et s'est fixé une mission de 30 ans en trois points :

1. Bouter hors du Bénin la sorcellerie et ses corollaires de nuisances maléfiques et mortelles ;

2. Restaurer, assainir l'Eglise catholique mise en place par Jésus-Christ;

3. Mettre fin à la commercialisation de la foi.

Ce blog est donc pour ceux qui cherchent Dieu, pour les humbles de coeur, pour ceux qui ont la mentalité simple de comprendre que Dieu peut venir parmi les hommes de la manière qu'il lui plaît, ...

Il est conçu pour informer sur Banamè afin que l'humanité ne commette plus la même erreur qu'au temps de Jésus-Christ où, Celui-ci, bien que Fils de ce Dieu Universel présent au Bénin, est né dans un cadre d'une simplicité inouïe, a mené une vie simple, a été rejeté pour finir par être crucifié.

Ce blog est créé pour informer sur les actions au Bénin de notre Daagbo, Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, pour amener le monde entier à venir profiter de Dieu au Bénin, pendant qu'il en est encore temps, puisqu'Il s'est fixé une mission de trente ans ; Il vient d'en entamer la quatrième année.

Venez profiter de Banamè pendant qu'il en est encore temps ; les bonnes choses ne durent jamais. Dieu est bon, miséricordieux et généreux de manière incommensurable !

Venez, venez profiter de ses enseignements de poigne et de lumière, de sa délivrance de la sorcellerie et des nombreuses grâces qu'Il distribue largement à Banamè et dans tous ses déplacements à travers le Bénin ! Ne ratez pas votre chance !

dimanche 13 janvier 2013

Processus de Banamè

Dieu, une personnalité plaisante

Depuis 2009 que le processus de Banamè a commencé, travaillant à la rénovation en profondeur de l'Eglise catholique universelle et à la lutte contre la sorcellerie qui annule le bonheur de bon nombre de familles béninoises, Dieu Esprit-Saint, qui s'incarne en la Soeur Parfaite, nous donne une image de Dieu que nous ne pouvions jamais imaginer ...

Dieu Esprit-Saint, incarné en la Soeur Parfaite
Dieu Esprit-Saint, l'Entité créatrice du ciel et de la terre et de tout son contenu, projette une image qui contraste réellement avec ce à quoi on aurait pu s'attendre, surtout lorsqu'on se réfère à la Bible. Dieu, déclenchant à quelques reprises la fin du monde, est redoutable. Avec Moïse, Il entre dans une colère extrême lorsque le peuple d'Israël, le temps d'une certaine absence du prophète, s'est enlisé dans l'idolâtrie. Au Bénin, à Banamè, Dieu Tout-puissant développe une telle colère lorsqu'Il évoque et dénonce les comportements du clergé catholique béninois et mondial, dans sa gestion des fidèles et de la communauté chrétienne. Mais, en contact avec les foules nombreuses qui viennent à Sa rencontre pour écouter Son enseignement, Dieu Esprit-Saint ne se retient pas de montrer une totale et profonde gentillesse ; Il octroie des grâces, des bénédictions à la volée, Il encourage moralement, cultive en ses écoutants l'espérance, démontre de la pitié, de la compassion, de la miséricorde, Il envoie des bisous, Il manifeste une présence ferme, réjouissante et rassurante, Il fait évaporer toute crainte vis-à-vis des manifestations occultes nuisibles, Il offre des ouvertures, des opportunités de toutes sortes visant à enrichir et à faire réussir la vie de ceux qui croient qu'Il est effectivement le Créateur du Ciel et de la Terre. C'est un Dieu qui surprend plus d'un et qui fait prendre conscience à l'homme de la nécessité pour lui de rompre avec tout orgueil, toute vanité, vu que Celui qui possède tout et qui porte les attributs les plus élogieux, les plus élevés, se comporte comme s'Il était en-dessous de ses créatures. Banamè se révèle le processus, non seulement de la lutte contre la sorcellerie mais aussi l'expérience du côtoiement de la simplicité d'esprit la plus dépouillée, de l'humilité la plus fondamentale.

Marcel Kpogodo       

251 commentaires:

  1. "Bienvenu (e) et Soyez béni (e) de votre intérêt pour l'information sur la présence magique de Dieu Esprit-Saint au Bénin"

    "Présence magique de Dieu" avez-vous dit! Oui cela se voit à travers le Prêtre devenu PAPE.
    BRAVO!!! Ne doit-on pas se mettre à votre école?
    Mais attention, il faut veiller à ce que la raison ne déserte pas le forum du jugement!
    PERE MOISE KOUMAKPAI

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour et merci toujours pour votre intérêt pour nos écrits. Tout ce que nous disons à travers cet article, nous le ressentons profondément en nous-même et concrètement sur le terrain. Cela nous est dicté par les faits et par notre foi en ce processus que beaucoup critiquent mais qui se révèle salvateur pour un nombre de plus en plus grandissant de citoyens.
    De notre point de vue, Banamè n'est pas pour ceux qui passent paisiblement et en tout confort leur vie, ce n'est pas pour ceux que les sorciers n'ont pas mis dans leur programme, c'est pour ceux qui ont des problèmes de sorcellerie, d'envoûtement, de situations de stagnation, de blocages incompréhensibles de leurs activités, c'est pour ceux qui ne voient pas pourquoi des forces invisibles leur enlèvent le droit d'être heureux, d'avoir une compagne ou un compagnon, de se marier, de faire des enfants, de sortir du cycle des enfants morts-nés à répétition, de jouir d'une santé en permanence robuste, de faire de grandes réalisations avec les revenus honnêtes qu'ils tirent de leur activité professionnelle, au lieu de dépenser des sommes importantes d'argent à passer de charlatan en charlatan, parce que, dans leur famille, un sorcier, une sorcière a décidé d'en finir avec eux, pour on ne sait quel motif.
    Banamè, Dieu Esprit-Saint et le Pape Christophe XVIII, c'est pour ceux qui, dans leur famille, ont des sorciers qui sont décidés à éteindre leur lignée à travers des assassinats occultes savamment programmés et qui, malheureusement, ne sont pas reconnus par les instances judiciaires de notre pays, c'est pour les apprenants de tous ordres qui, malgré leur intelligence et leur vivacité d'esprit, ne parviennent pas à réussir à l'école, à décrocher des diplômes, comme tout le monde.
    Banamè, c'est pour ces femmes de nos marchés qui voient leur commerce plombé par les sortilèges lancés par une concurrente ou bien par une jalouse malheureuse de voir qu'elles évoluent par des entrées financières et des réalisations matérielles. N'oubliez pas que le Bénin est le pays du vodoun qui est plus utilisé pour ne pas faire du bien ! C'est le pays dans lequel chaque famille a un sorcier qui veille à ce que tout ne se passe pas toujours bien, c'est un pays où les gens se surveillent, s'intéressent les uns aux autres, se jalousent les uns les autres et veulent difficilement le bonheur du prochain, d'où une utilisation à outrance des forces occultes, de la sorcellerie, pour opérer des maladies provoquées, pour semer la mort et la désolation, la pauvreté, la stérilité, le veuvage, l'orphelinat, ...
    C'est parce que Banamè brise concrètement ce cycle cynique, qu'il empêche qu'il en soit désormais ainsi qu'il a ce succès incompressible, c'est parce que de nombreuses populations, de manière pragmatique, trouvent la sorcellerie et ses corollaires fragilisés dans leur vie qui réussit mieux, que le processus de délivrance de la sorcellerie, et de tous les genres de forces occultes délétères, que le système de restauration de l'église catholique se trouvent pris à bras-le-corps et revendiqués par des milliers de Béninois du territoire et de la diaspora.
    Ici, la foi en Banamè, chez les Béninois, est soutenue par les nombreuses ouvertures que ce processus opère dans leur vie. Banamè est donc une présence magique puisque personne n'est bien placé pour en parler des tenants et des aboutissants, pour l'ébranler. Ici, la raison emprunte les vêtements de ce qui permet de mieux vivre au quotidien ... Profitons au maximum de la présence concrète de Dieu au Bénin, par Banamè.

    RépondreSupprimer
  3. Marcel,
    Pourrais-tu m'envoyer tes coordonées?
    Par ton site, bien sûr!

    RépondreSupprimer
  4. Marcel, mon Frère,
    Tu as dû constater qu’un certain Père Moïse s’intéresse de plus en plus à ton blog. C’est évident ! J’aime consulter ton blog parce qu’il me rassure par rapport aux forum ouverts sur LA NOUVELLE TRIBUNE ou même sur le Site dit : «Holy Spirit Bénin » où les gens profitent de l’anonymat pour s’insulter ou pour se montrer BONS APOTRES de l’Abbé Mathias. Je ne dit pas GBANAME , parce que cette belle localité de notre Patrie ne se résume pas au soi-disant « Phénomène » qui veut porter son nom.
    En plus, l’intérêt que je porte à ton blog, est ma manière de te féliciter pour ton honnêteté intellectuelle qui prend soin d’intéresser tout le monde, par la tenue d’un langage qui se fait amical et fraternel. Pour preuve, on peut y lire plusieurs fois : «Bonjour et merci toujours pour votre intérêt pour nos écrits. » C’est bien cette différence que j’aimerais souligner, féliciter et encourager. Cela n’empêche pas que tu affirmes ton soutien à l’Abbé Mathias et ses Apôtres. Tu libres mais tu dois savoir ce que pense l’Eglise de tout cela.
    Revenons à ta réponse à laquelle fait suite la mienne. Je considère avec compassion les cas que tu as énumérés, à savoir :
    « De notre point de vue, Banamè n'est pas pour ceux qui passent paisiblement et en tout confort leur vie, ce n'est pas pour ceux que les sorciers n'ont pas mis dans leur programme, c'est pour ceux qui ont des problèmes de sorcellerie, d'envoûtement, de situations de stagnation, de blocages incompréhensibles de leurs activités, c'est pour ceux qui ne voient pas pourquoi des forces invisibles leur enlèvent le droit d'être heureux, d'avoir une compagne ou un compagnon, de se marier, de faire des enfants, de sortir du cycle des enfants morts-nés à répétition, de jouir d'une santé en permanence robuste, de faire de grandes réalisations avec les revenus honnêtes qu'ils tirent de leur activité professionnelle, au lieu de dépenser des sommes importantes d'argent à passer de charlatan en charlatan, parce que, dans leur famille, un sorcier, une sorcière a décidé d'en finir avec eux, pour on ne sait quel motif. »
    En effet, l’Eglise Catholique au Bénin, de laquelle le Diable tente de vous séparer, a toujours fait face à ces difficultés qui effectivement empêchent beaucoup de nos frères et sœurs de souffler et de vivre leur vie dans la paix du Christ qui, bien sûr, n’est pas une paix promise par un « Messie désincarné » qui piège ceux le suivent : (C'est la paix que je vous laisse, c'est ma paix que je vous donne ; ce n'est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez pas inquiets, ne soyez pas effrayés. » Jn 14, 27). (Le texte continu, voir la suite)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Mr!
      Moi particulierement, je ne gêne pas à rendre aux gens la monnaie de leur pièce quand sur LNT ils ne cessent de traiter de DIABOLIQUE ce qui se passe à Baname sans chercher à savoir ce ki s'y passe réellement.

      Moi je sais qu'on nous enseigne l'amour.

      Aussi, je ne pense pas que les gens qui vont à Baname insultent hein!!!!! Nous ne faisons qu'avertir ceux qui calomnient ceux qui y travaillent.

      Les gens nous traitent de bêtes, alliénés, de tous les noms, et nous les avertissons sur leur sort si jamais ce ki sa passait à Baname s'avérait vrai.

      PAPAVI et Fière de l'être

      Supprimer
  5. C’est d’ailleurs dans ce souci que l’Eglise donne des Exorcistes à ses fidèles, pour les protéger et pas seulement contre le mal physique mais également contre les hérésies, l’esprit schismatique et démoniaque ; enfin contre la SINGERIE du diable qui cherche toujours à imiter Dieu, au point de se proclamer Dieu.
    Je remercie le Seigneur, pour ma petite expérience en la matière. Les Chrétiens Catholiques de GBANAME se souviennent encore du Prêtre qu’ils ont eu la charité de surnommer « Yèwénon zo kon nyi mèdji to ! » « Le Prêtre qui fait descendre le feu ! » Même, la petite Nicole m’appelait « chauffez chauffez, brûlez brûlez ! » Tant elle en avait eu pour sa purification et sa délivrance. En ce temps-là, nous étions en Janvier 2009. Et comme j’aime les grands événements de notre Eglise famille de Dieu qui est au Bénin, j’avais saisi l’occasion de l’Inauguration du Grand Séminaire Philosophat de Djimè pour me rendre chez nous. Cette inauguration avait eu lieu le 25 janvier. Donc il y a 4 ans, jour pour jour. Après la messe présidée par le Nonce et concélébrée par nos Evêques ET une multitude de Prêtres qu’on insulte, à tort aujourd’hui, j’ai retrouvé l’Abbé Mathias, sur les lieux de la fête. Et comme le Père Moïse ne pouvait aller jusqu’à ABOMEY sans voir son ami du depuis le petit Séminaire : Mathias VIGAN, j’ai saisi l’opportunité pour me rendre avec lui à GBANAME, où tout se faisait encore dans l’obéissance et l’humilité.Et comme il y avait là Nicole en Direction spirituelle au presbytère de la paroisse Sainte Odile dont l’Abbé était encore Curé, ensemble, nous avions prié et délivrée la petite de l’ « esprit dit de JEZABEL », en invoquant Padre Pio, la Vierge Marie et l’Esprit Saint.
    Après quelques jours, j'ai pris le chemin de retour en Tunisie où j'étais Prêtre FIDEI DONUM, depuis 5 Ans. Parfaite venait d'arrivé quand je quittais. Peu après viendra l'histoire "des hosties lumineuses"... Tu connais la suite.
    Bon, je ne t'ai encore rien dit sur ce qui se passe en réalité. Mais retiens qu'à mon retour pendant les grandes vacences de la même année, j'ai rendu visite à mon confrère, comme d'hab. Dès que j'ai franchi le seuil du salon du nouveau presbytère, il me présentait Parfaite en ces mots: "To miton nè mè! A na jè kpo aéé!" et moi de répondre: Nyè on un jè kpo blé un mon an ! Isidore, le Mécanicien était là!
    P M K
    P M K

    RépondreSupprimer
  6. J'ai donc refusé de me prosterner devant Parfaite.
    La nuit après le repas, je l'ai soumise au discernement pendant une heure de questions réponses dont j'ai encore quelques séquences enregistrées: la petite me donnait l'impression de n'avoir jamais fait le caté. Mais que voulez-vous!
    Lucide et ferme, j'ai fait un bref séjour avant de me rendre à Savalou pour une visite.
    En descendant de SAVALOU, il fallait retourner dire au revoir à l'Abbé Mathias, c'était un jeudi soir. Jour du rassemblement de la foule sur la Paroisse de GBANAME.
    Avant la Messe, le maître Catéchiste annonçait la perte d'un cellulaire et maudissait presque l'assistance. Je bravai la foule pour le rejoindre à l'ambon et lui enjoignis de changer de langage. Dès que je lui fis dos, il se mit à dire : "Le Prêtre qui fait descendre le feu m'a interdit de réclamer le cellulaire. Mais pardon, ne le laissez pas retourner au presbytère, avant de me remettre le téléphone perdu; sinon, gare à vous!" Il n'eut pas terminé que le portable se trouva lancé vers l'autel! Grand brouhaha dans l'assistance.
    Si tu as bien suivi cette histoire, tu répondras à certaines questions que je te poserai plus tard.

    P M K

    RépondreSupprimer
  7. PREMIERE QUESTION:
    Pense-tu que les Evêques et les Prêtres qui mettent en garde contre les déviations de l'Abbé Mathias sont vraiment contre lui et ses adeptes?
    Père Moïse N. KOUMAKPAI

    RépondreSupprimer
  8. ce fut pour moi une grande surprise de lire tout ce que vous ecrivez si bien. je ne veux par rentrr dans les polemiques de jugement sur l'authenticite des propos que vous tenez et de la verite qui a la vertue bien que douloureuse, de liberer l'esprit. pour ne voulant pas faire perdre votre patience, j'irai droit au but.
    en effet nous savons que les hommes nous avons ete cree libre et pour certain cette liberte est le brevet de se permettre toute sorte de chose et puis pour d'autre c'est une liberte voilee quien realite est n'est pas une liberte comme si nous ne sommes aucunement libre.
    pour ma part la liberte que nous avons recue est bien plus pesante que les artifices de lois et commandemant du monde. on pense que la lois est source de constriction et qu'elle est plus exigente c'est ab solument un leur.
    la liberte est la chose la plus exigente et la plus parfaite. elle nous donne toutes les possibilites de nous conduire et de nous comporter mais enfin de compte nous auront a repondre de tout ces actes. que ce serait bien facile de penser tromper les autres mais bien plus penible de se tromper soi meme.
    tout flatteur sait qu'il est un flateur tout menteur sait du fond de son coeur qu'il ment. ainsi il serait inutile l'oeuvre gigantesque que tres souvent nous les hommes nous nous assignons pensant nous dissimuler ou pensant detourner le regard des plus faible des tous petits qui sont sans defense et qui enrealite sont des innocent que nous avons pris dans nos pieges.
    sachons donc nous comporter sachons et vivons honnetement car meme si nous ne sommes pas sur ou que nous doutons du "vrai", nous aurons mener une vie d'amour sur la terre.
    nous passons et le monde avec nous, nous ne sommes auteurs de nos vie mais acteur de nos actes.
    tout cela est vanite que je sois president ou un pauvre qui n'a aucun place dans le monde et qui est meprise malmene de toutes les manieres, vanite des vanites tout est vanite.
    Dieu seul a le dernier mot qui n'est pas de ce monde pervers leChrist a toujours fuire a toutes les occasion ou il a compris qu' on voulais le prendre et faire de lui roi dans le monde et du monde Sto arrivando! royaute n'est pas ici-bas....
    prenez contate avec mois sur damiastu@gmail.com si vous voulez...
    bien fratenellement. un ami

    RépondreSupprimer
  9. Mon Frère Damien,
    Avant que notre Ami Marcel qui est le propriétaire de ce Blog vous réponde, je me dois de vous remercier pour votre message qui vient aussitôt après le mien. Merci également d'avoir fournir vos contacts. "Qui fait la vérité vient à la lumière." Or à l'extérieur, notre pays se classe parmi ceux reconnus pour des cyber criminalités ou pour des messages anonymes. Ce qui n'honore personne.
    Ce disant, veuillez m'aider à bien saisir votre préoccupation, tout en précisant son destinataire. Au cas où vous seriez en train de vous adresser à moi PERE MOISE N. KOUMAKPAI, je tâcherai de me mettre en contact direct avec vous par votre adresse email, mon but n'étant pas de dénigrer qui que ce soit, mais d'éclairer et de construire le DIALOGUE.
    Merci et à bien....tôt!
    PERE MOISE N. KOUMAKPAI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir à vous, Abbé ! Une fois de plus, merci pour toutes vos contributions sur ce blog ; je ne vous remercierai jamais assez pour cela. De même, merci à M. Damien Ahossi pour son apport intellectuel. Vous savez, Abbé, par rapport à vos trois interventions antérieures du 25 janvier et à la question du 26, je ne pourrai répondre que ceci : au-delà de ces réflexions de haut niveau dont vous nous faites bénéficier, d'une part, et des mesures très restrictives prises, ces derniers jours, par l'église catholique au Bénin, la situation reste que le Béninois doit pouvoir se sécuriser contre l'acharnement occulte des forces du mal. A ce propos, Dieu Esprit-Saint, Banamè et le Pape Christophe XVIII constituent un système qui, par l'huile et le sel saints, les chapelets de combat, du Précieux Sang de Jésus et de Saint Etienne, et par les nombreuses grâces libératrices, protectrices, sanctificatrices et salvatrices, sont un bouclier contre la sorcellerie dévastatrices des familles ! C'est cela ! Dans une atmosphère où personne ne sait qui est qui, où personne ne sait si celui qui vous sourit vous veut vraiment du bien, où les forces du mal sèment la mort sans traces dans les familles, Papa Yèssissin Mawu Yèssissin est venu en libérateur ... Comme Il aime bien le dire, "avant c'étaient nous les catholiques qui allions chez les forces occultes pour êtres sauvés ; aujourd'hui, ce sont les tenants de celles-ci qui viennent à Banamè."
      Abbé, l'église est dans son rôle mais ce qui se passe à Banamè nous dépasse tous, en ce qui concerne les bienfaits de tous ordres sur la population autrefois meurtrie ... Donc, au-delà de toutes nos savantes réflexions, de toutes nos brillantes projections, de notre lecture efficiente des textes bibliques, Banamè subsiste et survit à toutes les interdictions, surtout que les Béninoises et les Béninois le portent dans leur coeur et leur vie sauvés.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. je vous remercie pour votre message.
      si je suis tombé du mauvais coté, je vous demanderais d'excuser ma maladresse. mais mon message était adressé a M. Marcel.

      Supprimer
  10. « …au-delà de ces réflexions de haut niveau dont vous nous faites bénéficier, d'une part, et des mesures très restrictives prises, ces derniers jours, par l'église catholique au Bénin, la situation reste que le Béninois doit pouvoir se sécuriser contre l'acharnement occulte des forces du mal. »
    Merci Marcel,
    Tu as bien raison, d’affirmer que le Béninois doit se sécuriser contre l’acharnement occulte des forces du mal.
    Les forces du mal existent ! Jeune Prêtre, nommé Administrateur paroissial de HONDJI, dans la vallée de l’Ouémé, de Septembre 2000 à Septembre 2004, j’ai touché du doigt ce que tu résumes sous le vocable : « Les forces du mal ! » Point n’est besoin ici de s’étaler sur le divan des exemples. D’ailleurs l’Abbé Mathias, s’il veut dire la vérité, pourra donner beaucoup de témoignages sur ce que la grâce de Dieu a réalisé et continue de réaliser dans mon ministère sacerdotal, pour le bien des Fidèles. Et je témoigne moi-même que les mêmes grâces se déploient dans la vie de tous mes Confrères, Prêtres Béninois, à qui je rends toujours hommage, lorsqu’il s’agit de parler de l’engagement du Clergé béninois dans les luttes qui sont celles de notre « espace d’incarnation », le Bénin.
    Mais comme tu le remarqueras, tous les Prêtres ne sont pas acquis au jeu du tapage ! Beaucoup travaillent et luttent contre les forces du mal, dans le silence requis par tout ministère d’exorcisme authentiquement catholique. Beaucoup, et surtout ceux qui sont décriés à SOVIDJI, travaillent dans le silence, vivant la mystique du Sacerdoce qui est une grâce reçue DU CHRIST, pour servir le Peuple de Dieu comme « SERVITEURS QUELCONQUES ». Et s’ils ont (je dis bien s’ils ont, ce qui signifie que je ne parle pas en leur nom), donc, s’ils ont quelque chose à déplorer dans le zèle de mon Frère Abbé Mathias, c’est :
    1-Son tapage habituel qui ne l’aide pas aujourd’hui à pouvoir admirer la grâce de Dieu en œuvre dans la vie des autres et surtout de ses Confrères. Connais-tu le Père DAGNON Gilbert ? Paix éternelle à son AME !!!! Peut-être que SOVIDJI l’a déjà « fiché » (voir 5ème sens) parmi ceux qui y reviennent « se confesser », comme c’était le cas de Mgr AGBOKA, à qui Parfaite ignore ce que doit l’Abbé Mathias. Kyrie eleison ! Mais laisse-moi te dire que voilà un Grand Exorciste qui a vécu toute sa vie à lutter, aux côtés des fidèles contre les forces du mal. Mais « Sans tamtam » comme écrirait Henri LOPEZ. (Et je continue !)

    RépondreSupprimer
  11. 2- Deuxième chose déplorable :
    L’endoctrinement du peuple de Dieu manipulé dans ses besoins réels :
    Beaucoup de fidèles de notre Eglise, Famille de Dieu qui est au Bénin, ont un besoin réel d’accompagnement spirituel. Ce qui dépasse largement le cadre d’une délivrance, « à la sauvette.» ou d’une mission individualisée et personnalisée, qui s’illustre comme une source génératrice de fonds énormes, fussent-ils destinés à la plus haute charité qui soit. Il s’agit plutôt de l’œuvre de la « Nouvelle Evangélisation ».
    En effet, tandis que l’on parle en Europe de la «déchristianisation », chez nous en Afrique et surtout au Bénin, il faut parler plutôt de la « re-paganisation ». Le poids du mal, dont le visage change et évolue comme toute donnée sociologique contemporaine, pèse trop lourdement sur les nôtres. Ne voyant pas le bout de l’horizon, certains tournent dos à « Jérusalem », retournant à « Emmaüs », tout comme les deux disciples. Besoin d’une Catéchèse adaptée ; besoin de délivrance et de guérison, aussi physique que spirituelle, mais surtout besoin d’accompagnement spirituel et d’une rencontre effective et authentique avec le Christ qui leur partagera sa Parole et son pain, afin qu’ils reconnaissent qu’il est vivant et qu’il ne faut jamais déserter la Communauté.
    Mais le mal n’existe pas seulement au Bénin. S’il n’a pas le même nom partout, il n’est quand même absent nulle part. En Tunis, j’ai prié pour une jeune Etudiante Tunisienne de 24 Ans, du nom de Mariem, qui a rendu la sorcellerie. Sa grand’mère Jèmila décédée depuis 6 ans en ce temps-là et qui voulait «s’immortaliser» en elle disait à travers la jeune fille : « Moi j’ai été au Bénin ! » Mais, inch’Allah ! Cela ne nous a pas empêché de la déloger et de délivrer Mariem, avec la puissance du Christ Rédempteur. C’est donc une erreur de la part de mon Frère de faire croire aux fidèles que cette grâce se limite à lui. Et s’il en était ainsi, il devait se demander ce qu’il a dû faire pour avoir seul une telle grâce !
    Malheureusement, c’est à l’heure où notre peuple, malgré le contexte économique compliqué par les pièges d’ICC SERVICE, célébrait les 150 Ans de son évangélisation qu’on trouve qu’il faille inventer son style sacerdotal propre, sa manière de conduire les fidèles et de prier pour les malades. Mon Frère a été même jusqu’à enseigner que la Sainte TRINITE n’a jamais existé: "مسألة كبيرة" « GRAND PROBLEME » Point n’est même besoin de lui dire « Qu’on l’a envoûté ».
    La nuit où j’ai fait mon discernement personnel sur Parfaite en la soumettant à des questions fondamentales de la foi chrétienne, j’ai récolté des énormités qui se résument comme suit : « l’Esprit Saint, Père de Jésus-Christ a créé le monde et Jésus son Fils a créé les hommes ! » Je m’en tiens à livrer seulement cette phrase, base théologique de l’enseignement doctrinal de SOVIDJI. Il y a d’autres qui n’honorent pas celle qui se dit « INCARNATION DU SAINT ESPRIT. »
    Une chose est sure, Sans Parfaite, mon Frère avait pris un départ sacerdotal très brillant. Ce qui lui valait la confiance de l'Ordinaire du lieu. Mais enfin, il a écouté et obéi à celui qui disait au Christ, « Si tu te prosternes devant moi, je te donnerai…. »
    Le tout ne suffit pas de faire des miracles et de crier "Christ alléluia!" tout en divisant le troupeau. Le plus grand miracle sera de pouvoir récapituler toute chose en Jésus-Christ. Eh bien! Esprit de division, cette que tu crois arracher au Lion de la Tribu de Judas, lui reviendra!!!
    LA VERITE EST UN SOLEIL SANS DECLIN. QU'IL NOUS SUFFISE D'AVOIR CONFIANCE EN LA PUISSANCE LIBERATRICE DU CHRIST. LE DERNIER MOT NE VIENDRA PAS DU TENTATEUR, MAIS DE L’AMOUR ETERNEL DU CHRIST !!!
    Continuons….
    P M K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que vous êtes un prêtre.
      Je ne vois pas encore ce qui prouve que c'est du mensonge, ce qui se passe à Gbanname.
      Que le Père s'humilie à répondre à vos questions, alors que vous avez refuser de le saluer dignement, montre déjà sa grandeur.
      Les questions que vous lui avez posé, vous avez les réponses qu'on vous a enseigné au séminaire et ce que vous avez lu dans les livres et dans la Bible.
      Mais qui a écrit la Bible et les Livres si ce ne sont pas des hommes qui ont raconté fidèlement ou infidèlement ce qu'ils ont vécu ou ce qu'ils ont entendu.

      Ceux qui vont sur la coline savent ce qu'ils y trouvent.

      Je ne sais pas hein! Mais laissez moi vous raconter cette annecdote:

      Un type, propriétaire d'un lavage auto a Cotonou s'est rendu à Gbaname pour voir "celle" de qui tout le monde parle. C'est quelqu'un qui aime faire du gris gris comme pas possible. A la montée de la colline, vers le calvaire (la croix de Jésus Christ) qui est sur la colline, il a senti un truc le bruler autour de la hanche. Il soulève son habit et constate que le talisman kil a autour de la hanche avait brûlé et lui a mem causé une brulure sur la peau. Immédiatement il l'a enlevé et continué son chemin. Le lendemain il es retourné à cotonou et il s'est promi ne plus jamais mettre pied sur la colline car il tenait à ses pratiques fétichistes.

      Je dirai à mon cher ami le prêtre Moise que ni lui, ni les théologiens qui lui ont donné son enseignement ne détiennent la vérité et il ne devrai pas se baser sur ce k'il a appris à l'école pour juger de fausses les paroles que lui ont dites PAPA Esprit Saint.

      L'évangile de ce jour m'a inspiré et Jésus nous parle:

      Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,22-30.
      Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Ce Jésus est possédé par Béelzéboul ; c'est par le chef des démons qu'il expulse les démons. »
      Les appelant près de lui, Jésus disait en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ?
      Si un royaume se divise, ce royaume ne peut pas tenir.
      Si une famille se divise, cette famille ne pourra pas tenir.
      Si Satan s'est dressé contre lui-même, s'il s'est divisé, il ne peut pas tenir ; c'en est fini de lui.
      Mais personne ne peut entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, s'il ne l'a d'abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison.
      Amen, je vous le dis : Dieu pardonnera tout aux enfants des hommes, tous les péchés et tous les blasphèmes qu'ils auront faits.
      Mais si quelqu'un blasphème contre l'Esprit Saint, il n'obtiendra jamais le pardon. Il est coupable d'un péché pour toujours. »
      Jésus parla ainsi parce qu'ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. »


      L’ÉVANGILE A TOUT DIT

      Angèle AKOT (PAPA VI)

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Bonjour à l'Abbé Koumakpaï et à tous ! Comme d'habitude, merci pour votre contribution à l'enrichissement de ce creuset d'échanges d'idées à propos de Papa Yèssissin, Mawu Yèssissin. Soeur Angèle, merci pour votre témoignage et pour vos rappels bibliques ! Merci à tous pour votre ton de paix, de dialogue et de tolérance de l'opinion de l'autre ...
      Je me dis, comme vous, Soeur Angèle, que la présence de Dieu Tout-puissant à Banamè doit se sentir en soi-même ... Malheureusement pour ceux qui ne croient pas en la présence de Dieu en ce lieu béni : les bonnes choses ne durant jamais, ils risquent de ne pas profiter des nombreux bienfaits octroyés gracieusement à tous ceux qui ne sont pas heureux de leur vie actuelle ...

      Supprimer
  12. Comme notre Frère Marcel, je salue et remercie infiniment Angèle dont le nom signifie « Petit Ange ! ».

    Angèle,

    J’ai lu votre message aujourd’hui à 6h du matin, c'est-à-dire à l’heure où je me préparais pour célébrer la messe matinale.
    La première chose qui a retenu mon attention est cette phrase-ci :
    « Je sais que vous êtes un prêtre » Voilà une déclaration simple, mais qui me situe bien devant mes responsabilités.Et comment ne pas vous en remercier!

    Ensuite j’ai lu le reste avec attention. L’histoire du Garagiste de Cotonou ne m’a pas trop étonné. Je sais que beaucoup de nos compatriotes sont encore aux pratiques de talismans ou autre. Je ne les juge donc pas et ne veux surtout pas les insulter comme cela se fait, dit-on, à Sovidji. Ce Garagiste a sa vie, son éducation et sa croyance que je respecte tout en l’invitant à la conversion, à la rencontre avec celui qui a dit: "Nul ne peut venir à moi, si je ne l'attire". Aussi ai-je prié pour lui pendant la messe que je viens de célébrer entre 7h et 7h45.
    Et vous Angèle, qui l’avez vu à Sovidji et qui maîtrisez le reste de son histoire, je vous invite à être son « Petit Ange ! » dans la prière. Evitez surtout de faire de son cas, LA GRANDE MERVEILLE DE SOVIDJI !
    Enfin, j’ai vu et relu l’évangile auquel vous avez fait allusion. Cependant, il vous faut noter que, pour ma part, le débat n’est pas au niveau où vous le situez. A Sovidji, pourquoi n’y aurait-il pas de miracles ? Puisqu’ailleurs il y en a aussi ? Reste à en savoir les dessous !
    Le débat se trouve plutôt dans l’esprit de division, de désobéissance, d’idolâtrie et de manipulation de la conscience de l’homme, faible dans sa foi et vulnérable à cause de ses besoins de guérison. Et vous êtes d’accord avec moi que sans Sovidji et sans celle qui se passe pour votre « Dieu » ou « PAPA », des miracles se faisaient et font encore sur la Paroisse de Banamè et à ailleurs. Et qu’on n’a pas besoin de la Déesse ni de Christoph XVIII pour pouvoir en faire.
    Peut-être qu’il vous faut, Angèle, lire aussi l’Evangile (Mc 3,31-35) et la première Lecture (Hé 10,1-10) de ce 29 Janvier où il est question de « faire la volonté de Dieu ».
    « Faire la volonté de Dieu » et rien que la volonté de Dieu, a été pour le Christ, non seulement une mission, mais encore un moyen de résistance contre le Diable, le Diviseur, l’Orgueilleux qui se croit Dieu ou l'Egale de Dieu.
    Enfin votre réaction, contenue dans votre message, dit tout sur la compréhension que vous avez par rapport à ce débat et je ne peux que vous remercier pour votre effort de vous faire entendre et comprendre. Perché no!
    Courage et merci Angèle AKOT !
    P M K

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Mr!
    Moi particulierement, je ne gêne pas à rendre aux gens la monnaie de leur pièce quand sur LNT ils ne cessent de traiter de DIABOLIQUE ce qui se passe à Baname sans chercher à savoir ce ki s'y passe réellement.

    Moi je sais qu'on nous enseigne l'amour.

    Aussi, je ne pense pas que les gens qui vont à Baname insultent hein!!!!! Nous ne faisons qu'avertir ceux qui calomnient ceux qui y travaillent.

    Les gens nous traitent de bêtes, alliénés, de tous les noms, et nous les avertissons sur leur sort si jamais ce ki sa passait à Baname s'avérait vrai.

    PAPAVI et Fière de l'être

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour à tous!
    Nous sommes là pour voir; le temps est le meilleur ami de DIEU.

    Je reste sur ma position jusqu'à ce que la "petite fille de 20ans" me confirme qu'elle faisait du cinéma, et là je me range tout en m'inscrivant à son cours de cinéma car c'est très bien fait. Ce serait alors une très bonne actrice.

    Angèle A.

    RépondreSupprimer
  15. Père Moise, vous avez dit: "Volonté de Dieu". La volonté de Dieu ce résume en 3 choses fondamentales: "AMOUR- MISERICORDE- HUMILITE"
    L'obéissance vous dites? L'obéissance à qui?

    A Dieu je suppose!!!
    Ou au clergé béninois!
    Mais où se trouve l'obéissance de Dieu quand les fidèles voient certains membres du clergés dans des endroits peu recommandables?

    Je ne juge personne; mais il faut qu'on se dise la vérité, si le maître n'est pas exemplaire, quel exemple suivra l'élève?

    Dites moi, père Moise, où se trouve l'obéissance de vos confrères ai ils peuvent sortir et vendre un CD audio criblé de mensonge où ils disent exorciser une femme habité par l'Esprit de Parfaite et de Mathias. En plus l'élément est tellement mal fait que je n'arrive pas à croire que c'est un "Homme de Dieu qui a fait ça"

    C'est triste!!!

    Bref, ne parlons pas d'obéissance quand on ne sait pas par où ce sera dirigé.
    Moi je sais ce que ça me fait d'être dans ce combat; je me sens plus proche de Dieu et quand je demande quelque chose, je l'ai dans un délai incroyable. Quand je prie, je prie vrai, quand j'appelle maman Marie, j'ai une réponse immédiate. Je sais maintenant ce que fait chaque saint du ciel et je sais quoi demander à qui pour que ça marche.
    Il suffit juste de prier: "Notre Dame de la bonne délivrance déverse les flemmes du purgatoires sur les pouvoirs maléfiques de ..." Et deux jours plus tard tu apprend ke tel ou tel est entrain de confesser des actes de sorcellerie.

    Bref, j'y reste car je n'ai pas encore vu cette preuve de discernement dont vous parlez.

    Agréable journée à vous.

    Angèle A.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI ANGELE
      LE DEBAT S'ENCHAINE A MERVEILLES!!!
      JE NE MAITRISE PAS DU TOUT L'HISTOIRE DE VENTE DE CD MAIS JE VOUS CONSEILLERAIS DE NE PAS VENDRE NON PLUS VOTRE AME AU DIABLE!!!
      CE N'EST QU'UN CONSEI!!
      P M K

      Supprimer
  16. PAPAVI,
    vous avez raison!
    Mais vous en auriez encore plus, si sortiez de votre anonymat.

    Enfin je conseille de ne pas trop vous occuper de ceux à qui vous faites allusion.

    Après tout, j'ai donné ce même conseil à l'Abbé Mathias: "SAVOIR SE POSITIONNER COMME QUELQU'UN QUI SE SAIT VRAIMENT INVERTI D'UNE MISSION." C'etait dans le premier hangar sis devant le bâtiment de leur résidence à Banamè. Et je le lui ai dis en présence de Parfaite, de l'ancien Séminariste de Porto Novo, et d'autres...en leur demandant de respecter les Evêques.
    Ce qui ne les a pas empêché d'écrire, peu après pour insulter Mgr GANYE, L'archévêque de COTONOU.

    Plus tard, au cours d'une cérémonie à ABOMEY, je me suis rapproché de l'Archevêque pour lui demander pardon au nom de mon frère Mathias. Il me répondit: "Pardon pourquoi?" je lui ai dit : "pour ce qu'il a écrit contre vous!" Et l'Archevêque de m'étonner en disant: "Il a même écrit quelque chose!" (ECLATS DE RIRE!!!)
    Je vous informe que Mgr GANYE a été notre Recteur au Petit séminaire de Djimè. Je me souviens du grand amour qu'il avait pour Mathias.
    P M K

    RépondreSupprimer
  17. ENFIN "PETIT ANGE"
    JE VOUS FELICITE POUR VOTRE CONFIANCE EN MARIE.
    ET POUR VOUS AIDER A CONTINUER A EXPERIMENTER SA PROXIMITE DE NOS VIES, JE VOUS DONNE CETTE PETITE ORAISON QUE J'AI RECUE A CAMPINAS, AU SANCTUAIRE DE MARIE QUI DEFAIT LES NOEUDS. QUAND UNE SITUATION VOUS SEMBLE COMPLIQUEE, DITES SEULEMENT : "MARIE PASSE DEVANT!"
    VOUS ME DIREZ...
    MERCI ET BONNE JOURNEE A VOUS AUSSI
    P M K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, sur le terrain des réalisations concrètes, il n'y a rien à contester et PAPA YESSISSIN, MAWU YESSISSIN, appuyé par le Pape CHRISTOPHE XVIII et de la Soeur Nicole, sont en train de réussir un travail incroyable de lutte contre les forces du mal et de délivrance contre celles-ci. Il ne reste qu'à exhorter les Béninois et tous les êtres humains à en profiter pendant qu'il en est encore temps ... Les bonnes choses ne durent jamais !

      Supprimer
  18. AMOUR - MISERICORDE - HUMILITE


    RépondreSupprimer
  19. -Avez vous accepté facilement le Renouveau Charistimatique au sein de l'Eglise Catholique romaine?
    -pourquoi vous les prêtres vous êtes contre tous ce qui vont à Banamè?
    -pourquoi vous n'êtes pas contre ceux qui viennent communier tous les jours et qui vont chez les baba lawo, les gbigbowiwé, les trons etc
    -pourquoi vous acceptez les actions de grâce de ceux qui sont partis à Banamè trouver la satisfaction que vous n'êtes pas en mesure de leur donner?
    Par les enseignements de cet ESPRIT beaucoup sont revenus dans l'Eglise Catholique Universelle que vous aviez renvoyés par vos manières.
    Laissons tous la blague. N'y a t'il plus des exorcistes dans l'Eglise pour écraser cet esprit malin depuis 2009 ?
    permettez moi ce thème : SI LE COPIN DE TA MERE EST PLUS AGE QUE TON PAPA, IL FAUT L'APPELER PAPA AUSSI.
    à quand l'indépendance de l'Afrique notre cher continent?
    Quand ce l'Afrique, c'est le démon

    RépondreSupprimer
  20. Ah, au fait, c'était moi PAPAVI :-)
    Merci à celui qui a commenté juste au dessus:

    "SI LE COPAIN DE TA MÈRE EST PLUS AGE QUE TON PAPA, IL FAUT L'APPELER PAPA AUSSI"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chère Soeur ! Merci de votre inscription, de votre intérêt et de vos riches interventions sur ce blog ... Comme je l'ai fait remarquer à l'Abbé Koumakpaï, merci pour votre patience, votre courtoisie et pour votre sens de tolérance de l'opinion contraire d'autrui. Merci infiniment ....

      Supprimer
  21. BEAUCOUP VIVENT DANS L'AMALGAME....ET SE FONT RECONNAITRE PAR LES LIMITES DE LEURS REACTIONS QUI DEMONTRENT QUE, FAIRE LES 100 PAS DANS LA REFLEXION AVEC EUX, N'EST QUE PEINE PERDUE.
    EN TOUT CAS SI VOUS RAMENEZ LE DEBAT EN VOTRES JAMBES, VOUS AUREZ BEAUCOUP DE CLIENTS COMME D'HABITUDE, MAIS L'HORIZON DU COGITO NE POURRA PAS DEPASSER LA LONGUEUR DE VOS POUCES.
    QUI S'ASSEMBLENT SE RESSEMBLENT ET SE RASSEMBLENT. MAIS QUI S'INFORMENT SE FORMENT ET NE SE FERMENT.
    CE DISANT, JE NE VOUDRAIS PAS OUBLIER DE REMERCIER CEUX QUI M'ONT APPELE DIRECTEMENT AU TELEPHONE POUR ME REMERCIER DE L'ECLAIRAGE QU'ILS ONT PU AVOIR A TRAVERS MES MESSAGES. ET COMME J'AI LEURS NUMEROS, JE LEUR ENVERRAI MON CONTACT EMAIL POUR LA SUITE. BONNE CHANCE A TOUS !!!
    P M K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Abbé. L'expérience de Banamè a commencé depuis 2009. Comme tout processus dans lequel nous nous engageons, à un moment donné de notre vie, il nous faut aller jusqu'au bout de cette expérience pour en récolter toutes les retombées positives, tous les fruits que nous en attendons.
      Moi, je n'ai pas vocation à jeter la pierre à quelque institution que ce soit pour tous les problèmes d'ordre occulte des populations, restés, pendant longtemps, sans solutions et se manifestant quotidiennement par des envoûtements, des ensorcellements, des blocages de tous ordres, des tueries silencieuses et secrètes, occultes, de brillants esprits de ce pays qu'est le Bénin.
      Ce sont des problèmes auxquels Banamè est venu trouver des solutions magistrales, convaincantes, pratiques et salvatrices.
      Je n'ai pas vocation à juger les structures et les hommes qui devaient aider ces populations mais qui ne l'ont pas fait.
      Cependant, tout ce que je constate est le caractère incontournable aujourd'hui de Banamè pour permettre au Béninois de s'épanouir pleinement dans tous les secteurs de sa vie.
      Dieu Tout-puissant s'est incarné en notre Soeur Parfaite pour jouer pleinement le rôle qu'il avait dévolu à d'autres. Prenez-le comme cela ; puisque les populations trouvent quotidiennement la solution à la sorcellerie et à ses affres grâce à Banamè, aucune menace de quelque sorte ne pourra leur faire changer de chemin, surtout celles faites ces derniers jours par les autorités du clergé béninois. N'est-ce pas un peu tard ? Dieu vient de récupérer la mission qu'il leur avait confiée. Laissez les chrétiens catholiques que PAPA YESSISSIN, MAWU YESSISSIN travaille à réconcilier avec l'Eglise s'investir à fond dans le processus de Banamè, Dieu Esprit-Saint doit faire son travail ; on en verra le résultat plus que prodigieux.
      Pour finir, félicitations et merci pour toute la courtoisie que vous montrez dans vos propos, malgré nos divergences de points de vue !

      Supprimer
  22. Ah mais pourquoi le Père Moise se fâche t-il? Ce n'est pas la peine de se fâcher. Nous voulons bien comprendre comme vous comment c'est du mensonge.

    Explikez nous plus;
    A moins que vous voudriez nous laisser dans la mensonge (Ce que DIEU ne voudrait pas)

    RépondreSupprimer
  23. LA GUERRE DES TONNEAUX DANS L’OCEAN ATLANTIQUE

    Il y avait une fois dans le grand Atlantique
    Une guerre appelée : « la guerre des tonneaux »,
    Livrée sans merci par deux groupes de rivaux
    Animés par l’esprit d’un défi très antique


    Il y avait un tonneau circulant au milieu
    Des eaux de l’océan qui hurlait, tout furieux.
    D’attention tirés, les habitants du village
    Accouraient sans délai vers ce fameux mirage


    Mais le tonneau passant les divisa sous peu
    Et l’on vit former un groupe scindé en deux :
    Qui pour, qui contre. Les voilà partir en guerre,
    Les uns derrière, les autres devant ce beurre.

    Soit qu’il vous attire, soit qu’il vous fasse peur,
    Le tonneau vous leurre à l’heure de son labeur !
    Soleil au zénith, veut-il en trois décennies
    Briller et transformer le peuple en ennemis ?


    Sommé de déchiffrer ce que cache l’énigme
    Le vieux Um’Pagou vous donne ce paradigme :
    « Le tonneau vide, en course sur ces grandes eaux,
    N’a rien de mystérieux, si ce n’est qu’un complot !

    Qu’un tonneau vide, sur un océan circule,
    C’est qu’il est fermé sur lui et qu’il gesticule !
    Qui lui court derrière se noie et se détruit.
    Et qui de lui a peur, est vide comme lui ! »

    L’affronter, lui a-t-on demandé ? Ou que faire ?
    « Mené par les vagues qui le font divaguer,
    Dit le sage, le temps lui fera débarquer
    De son vide, ce qu’à l’instant il vous veut taire ! »


    Rome Ottavia, le 20 Novembre 2012.
    Moïse N. KOUMAKPAI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous, Abbé ! En dehors de votre bien-parler, vous montrez aussi un grand talent littéraire. Bravo ! Mais, serait-il possible que vous interprétiez votre texte pour mieux situer les lecteurs de ce blog ?

      Supprimer
  24. INTELLIGENTI PAUCA !!!
    P M K

    RépondreSupprimer
  25. Voilà Père Moise; c'est mieux de se taire et de regarder; le temps fera son travail! Ce qui est sûr, DIEU est miséricordieux et saura nous pardonner au moment opportun car il sait que nous avons choisi accompagné le combat de Gbanamè parce que c'est pour détruire le mal et non pour conduire les gens au mal, car on ne m'a jamais rien recommandé de mauvais depuis que j'y vais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien chère soeur vous avez pleinement raison de tenir ces propos attendons laissons le temps au temps et je pense que le moment de la vérité est venue. le malin ne ppouvais pas tenir pendant longtemps il a horreur de se tenir en camouflage et c'est en cela que vous avez raison. ils ont finalement déclaré que leur église est l'église catholique privée de Banamè. ne doutez plus ils ne sont pas du Christ. le Seigneur avais dire vrai à leur propos: satan ne peut pas se diviser en lui autrement son royaume ne peut tenir. dans un premier temps on avait l'impression que c'était du bon Esprit mais un doute planait. pourquoi toutes ces manigance? en réalité rappellons nous en que satan étais ange de lumière et justement comme le dit Saint Ignace il lui arrive d'en user afin de créer l'illusion au sein de la communauté.
      Face à tout ceci il me plait de vous proposer les règles de discernement spirituel de Saint Ignace. si le Christ fait des miracle ce n'est pas pour montrer sa puissance seulement mais pour fortifier notre foi et aujourd'hui nous avons besoin de découvrir jusqu'où l'ennemi de l'homme est capable d'arrivé. ils avaient essayé de détourner le peuple de Dieu. mais ce qu'ils ont oublié est que Jésus nous a acquit au prix de son sang et nulle ne peut prévaloir sur lui. vain effort une fois de plus.
      Confiance et retournons au bercaille vous n'ètes pas aussi éloignés que ça . si vous revenez de coeur et d'ame, il vous sauvera.

      Supprimer
  26. Le dossier sur le phénomène Parfaite-Matthias est un dossier que je suis de près. j'apprécie la belle plume de mon frère Marcel quand bien même je note des erreurs théologiques qui se glissent dans son argumentaire.
    d'abord ce dont il s'agit ce n'est pas une affaire de sentiment ou de passion, mais de quelques principes sur lesquels il me plaît de revenir. Que reproche-t-on au père Vigan? on ne lui reproche pas son souci légitime et sincère de combattre le mal. Bien au contraire! On ne lui reproche pas non plus de croire aux révélations privées, quoique celles-ci exigent prudence et clairvoyance pour éviter de se faire pièger par le malin. Vous n'êtes pas sans savoir que le diable peut se déguiser en ange de lumière. Ce qui est certain les miracles et des révélations continuent de se produire dans l'Eglise. Mais il existe un certain nombre de dispositions disciplinaires pour les étudier, les analyser avant de délibérer. Cela fait appel à des apports pluridisciplinaires. Je vous renvoie ici au célèbre ouvrage du philosophe et théologien français Jean Guitton, Les pouvoirs mystérieux de la foi, signes et merveilles. Ed. Perrin, 1993. Ce qu'on reproche au père Matthias- puisque c'est lui qui nous préoccupe en tant que clerc-, c'est son impatience et son manque d'humilité devant l'autorité qui a pourtant cru en lui, lui a conféré les ordres sacrés avant de lui accorder la faculté d'être exorciste. Dans l'Eglise, pour le bien des âmes, on ne fait pas ce que l'on veut quand bien on est sûr d'être dans la vérité. les énormes souffrances et les dérapages doctrinaux répétés qu'a entraîné cette triste déification de Vicensia à la manière des montanistes indiquent que nous avons affaire à un esprit de division, le diabolos; esprit qui bien évidemment n'est pas l'Esprit-saint, Principe d'unité et de sanctifiaction de l'Eglise du Christ. Je m'en arrêtai là quitte à revenir sur la suite de l'analyse.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  27. ON N'A DEMANDE A UN BRAVE CATECHISTE DE TRADUIRE EN GOUN LITURGIQUE CETTE PHRASE :
    « JESUS LIGOTA SATAN » SA REPONSE : « JEZU LI GO TA NA SATANI !!!! » SA MERVEILLEUSE REPONSE VEUT DIRE EN FRANÇAIS : JESUS ASSENA UN COUP DE BOUTEILLE SUR LA TETE DE SATAN !!!

    MERCI MARCEL, MERCI ANGELE, MERCI DAMIANO, MERCI PAPAVI, ET SURTOUT MERCI A TOI CITOYEN ROMAIN.
    CONTINUONS LE DEBAT DANS LA DOUCEUR DU CŒUR !!!
    P M K

    RépondreSupprimer
  28. Je vous assure tout que je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi humble ke Mathias; donc Mr Césaire, je ne sais pas de koi vous parlez.

    Ce n'est pas parceke je suis humble que je vai laisser les gens vivre ma vie pour moi!
    Il est prouvé que celui ki suit la vérité est critiqué de tous, donc.........

    RépondreSupprimer
  29. MAIS ANGELE, OU EST L'HUMILITE QUAND VOUS CROYEZ QUE CEUX QUI SONT MORTS, DE LEUR MORT NATURELLE, LE SONT, PARCE QU'ILS SONT PUNIS PAR PARFAITE?
    MON EVEQUE, MONSEIGNEUR RENE MARIE EHOUZOU EST MORT, APRES AVOIR MEDITE LE CHAPELET AVEC SA NIECE ET LUI AVOIR DONNE LA BENEDICTION.
    DEUX DE SES PRETRES ET SES SOEURS L'ONT ASSISTE DURANT SES DERNIERS MOIS. TOUT ROTONDO, TEMOIGNE ENCORE DE SA FOI ET DE SA DEVOTION A LA TRES SAINTE VIERGE MARIE, ET VOUS CRIEZ AU FLAN DE MONTAGNE DU VEAU D'OR, QU 'IL EST MORT EN REGRETTANT D'AVOIR PARLE DE PARFAITE.
    DIS DONC, OU AVEZ-VOUS APPRIS A VOUS DONNER D'AUSSI GRANDE IMPORTANCE??????
    P M K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Abbé. En réalité, mon constat reste que Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin a contribué à relever les esprits meurtris par tant d'années de souffrances du fait des pratiques occultes ; il cultive en eux une assurance énorme par la protection qu'il donne à ses enfants et par le réconfort qu'il leur apporte, ce qui vous donne l'impression qu'ils s'octroient de l'importance alors qu'il n'en est rien ... Il leur apprend plutôt à cultiver l'humilité, ce qui ne veut pas dire qu'ils doivent se laisser faire ...

      Supprimer
  30. Notre Ami Marcel a les qualités d'un bon communicateur.
    Son sourire (voir sa photo), suscite la joie de celui qui l'aborde, et sa plume, la douceur dans le débat.

    J'ai lu tous les autres messages concernant "les égratignures » et il faudrait en tenir compte, au tant que possible.

    C’est que parfois, je me surprends en train de m’adresser directement à l’Abbé Mathias, avec qui j’ai cheminé jusqu’au Sacerdoce, comme je l’ai déjà signalé, à plusieurs reprises. Il m’appelait : « l’Immortel ! »
    P M K

    RépondreSupprimer
  31. Le phénomène Parfaite-Matthias suscite une réflexion à un double volet: D'abord, il indique que la foi ne s'est pas encore suffisamment incarnée dans nos cultures, moeurs et mentalités, encore soumises à des relents fétichistes et magiques de nos traditions. Dans nos traditions, le courroux de nos dieux s'accompagne d'un châtiment sans appel lorsqu'on leur manque d'égard et qu'on viole leurs principes. Le danger, du point de vue de la théologie biblique, c'est que cette sociologie de la peur chez nous s'apparente curieusement avec cette du peuple sémite qui a toujours perçu et interprété les conséquences logiques de son infidélité vis-àvis de Yavhé comme une vengence divine de sa part. Ce que nous relevons là est un autre problème lié à l'inculture de nos peuples et que les biblistes se doivent de corriger. Dieu est essentiellement Amour et Pardon. Le Dieu Du Nouveau Testament n'est oas différent de Celui de l'Ancien Testament quand bien même c'est graduellement qu'il s'est révélé à l'homme, en empruntant son langage, ses limites structurelles, ses catégories de pensée... Si chez ma soeur Viscentia, nous avons à proclamer une déité - non pas une divinisation à laquelle tous les baptisés sont appelés en Jésus-Christ, c'est celle qui reste la note anthropologiquement caractérielle des dieux de nos traditions. Donc attention dans nos élucubrations sulfureuses. Ensuite, et c'est le second volet, cette triste situation révèle la carence de notre peuple sur la mystique de l'humilité et de l'obéissance sacerdotale. C'est un tout autre langage qui contraste d'avec la conception terreuse que les nôtres ont de l'obéissance. Car pour cette conception de rue, obéir, c'est se laisser marcher sur les pieds comme je le perçois d'ailleurs dans le raisonnement de Angèle. Non. Je reviendrai sur le processus affectif et mystique qui conduit à cette puissance vertueuse qu'est l'oblation mystique de l'obéissance et fait contologiquement configurer les âmes les plus élevées à Jésus-Christ, Humble et obéissant. L'obéissance n'est pas désuette. c'est l'approche de l'anarchiste mal éclairé et de l'indiscipliné. Dans cette même approche, on ne comprend pas que la règle dui subjectivisme soit dangeureuse pour la raison,parce que faisant passer pour un martyre celui dont on dit qu'il détiendrait une certaine vérité alors qu'il sort des procédures canoniques et scientiques en vigueur qui y conduisent. L'Eglise a besopin de prophètes, c'est-à-dire ces non conformistes disciplinés, mais pas de conformistes indisciplinés. Ils sont un fléau et pour la société et pour l'Eglise, légitimant l'absurde et se refusant la normative. C'est encore là un autre débat. Qui est l'évêque? J'y reviendrai. Bonne journée dominicale au Père Moïse.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  32. QUELQU'UN A DIT: " CELUI QUI AIDE L'AVEUGLE A GRILLER SON MAÏS, NE DOIT PAS RESTER SILENCIEUX. IL DOIT PARLER CONTINUELLEMENT, DE PEUR QUE L'AVEUGLE NE DOUTE DE SA BONNE INTENTION."

    EH BIEN! VOILA SIMPLEMENT CE QUI CE PASSE LA-BAS,AU FLANC DE LA MONTAGNE "DU VEAU D'OR" (QUI N'EST PAS LOIN DE RIMER POETIQUEMENT AVEC LE "VO DOUN"), OU, AVEUGLE, TOUT LE MONDE CONFIE SON MAÏS A UN BORGNE QUI EN FAIT CE QU'IL VEUT ET QUI SE PROCLAME ROI. "EH BEN! QUE VOULEZ-VOUS? EST-CE QU'"AU PAYS DES AVEUGLES, LES BORGNES NE SONT-ILS PAS ROI?" ( MARCEL, CE N'EST PAS UNE EGRATIGNURE, SINON PARDON!)

    ENFIN, MERCI CESAIRE. VOUS ETES PRESENTS SUR LE TERRAIN DONC AVANT QUE LE MAÏS DISPARAISSE CRIEZ "AU VOLEUR!" ET SOYEZ CERTAINS QUE C'EST LA MONTAGNE ELLE-MEME VOUS FERA ECHO EN REPONDANT "OLE EEEEEEEE!"

    D'AILLEURS J'AI POSTE DEJA SUR L'AUTRE PAGE LIEE A CE BLOG, D'AUTRES MESSAGES QUE TA BELLE ET JUDICIEUSE INTERVENTION RESUME A MERVEILLES. MERCI DONC A TOI CESAIRE!!!
    ET ON CONTINUE.....
    P M K

    RépondreSupprimer
  33. Bonjour a tous;

    Je n'ai rien qu'à vous souhaiter du courage dans votre quête d'ouvrir les yeux aux aveugles que nous sommes.
    Je suis là pour voir la suite des événements.

    RépondreSupprimer
  34. LA SUITE DES EVENEMENTS NE SERA PAS SEULEMENT LA "BOMBE" COMME VOUS L'AVEZ DIT MAIS AUSSI LA "TOMBE". OKEY?
    P M K

    RépondreSupprimer
  35. Il importe que, avec le drame actuellement en cours à Banamè et qui constitue pour l'Eglise catholique au Bénin un défi à la foi, que nous procédions à une évangélisation en profondeur. Nous allons d'abord commencer à exorciser en nous la peur qui nous habite et nous fragilise tant. Elle est la première arme redoutable du démon. En ressuscitant ce matin de Pâques, le Christ nous a définitivement libéré de la peur. Cela est fait une fois pour toutes; mais il nous faut entrer dans cette mystique. Ce qui présuppose notre transit obligatoire par la croix que nous fuyons par lâcheté. Or c'est la recherche des raccourcis de bonheur, du merveilleux qui nous conduit à nous faire prendre à l'apât du Séducteur; celui-là même, le père du mensonge, qui nous manipule sur la base de nos peurs en nous faisant miroiter des vétilles. Le jour où le démon aura fait du bien, ce jour-là même - qui ne viendra d'ailleurs jamais- ce jour là il aura renoncé à son ontogenèse. D'où son jeu de simulation qui , parfois, lui marche à merveille lorsque le sujet est encore naïf dans sa foi et peu critique. Or c'est ce qui se passse actuellement. Vous entendrez dire : "Ce qui se passe à Banamè nous dépasse... Les boîteux marchant. Les aveugles voient. La sorcellerie est brûlée...". Et après? S'en arrêter là dans le discernement, c'est se refuser de voir plus loin que le bout de son nez. Je continue la réflexion
    Césaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, ce qui se passe à Banamè est la manifestation de l'efficacité du système constitué par Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, le Pape Christophe XVIII et la Soeur Nicole, à faire échec à la sorcellerie et à ses facteurs de nuisance sur la population béninoise dans toutes les familles pratiquement, ce qui débouche sur un phénomène de gonflement exponentiel du nombre des fidèles sur la Colline Sovidji Aguidigo, de mois en mois, d'année en année, depuis 2009; cela énerve le clergé catholique.
      Ce n'est pas un ''drame'' mais un problème de jalousie vis-à-vis d'un Processus qui, non seulement aide les chrétiens catholiques et beaucoup de gens d'autres religions à renouer avec la délivrance et la prospérité dans leur vie et à remplir plus que jamais les églises.
      Ce qui enrage le clergé et tous ceux qui lui sont attachés par les valeurs qu'il est censé drainer est que toute cette réussite ne soit pas passé par lui, institutionnalisé et reconnu pour remplir cette fonction de fabrication de l'épanouissement de la vie des fidèles. D'autre part, ayant échoué à contrôler ce système à succès, c'est une totale déculottée, surtout que ce Processus de Banamè n'a peur de rien, évolue irréversiblement et qu'en son sein se trouve Dieu Lui-Même ! Le clergé n'est pas au bout de ses surprises!

      Supprimer
  36. Marcel,
    Depuis hier, j’ai l’impression que vous (Angèle et vous) et moi, n’avons pas le même objectif quant à ce que nous écrivons sur ce blog. Il ne s’agit pas de poster des messages rien que pour faire respirer un blog afin de lui donner une durée de vie. Non ! Mes chers Amis !
    Il s’agit de dialoguer, de défendre une vérité à laquelle l’on croit fermement, tout en cherchant à comprendre ce que dit l’AUTRE dans sa position, qui peut-être, se trouve totalement opposée à celle que l’on défend.
    En plus de tout cela, (par rapport à vos remarques sur mon style de parler), laissez-moi vous dire que toute littérature à un caractère identitaire. La manière dont nous écrivons, révèle quelque chose de notre parcours. Ne vous étonnez pas de voir quelqu’un comme l’Abbé Mathias par exemple, faire des envolés emphatiques dans ses écrits. Car en plus de la littérature africaine en générale et béninoise en particulier, le Père GANYE Antoine, son ex Prof. de Français, au Petit Séminaire de Djimè, devenu Monseigneur GANYE et actuel Archevêque de COTONOU, l’a moulé dans la littérature classique. Et si ce que je dis là vous aide à comprendre quelque chose de mon style à moi, tant mieux ! Car vous donnez de moi l’impression de faire la littérature pour la forme. Soit !
    En ce qui concerne vos « flèches » par rapport au Clergé, laissez-moi vous dire, que vous êtes libre de vos pensées. Et d’abord, vous êtes sur votre blog ! Mais vos idées à l’endroit du Clergé (qui ne perd même pas son temps, comme moi, à visiter ce blog), sont à mon avis totalement fausses ; pour ne pas dire « bancales», si vous concédez ce vocabulaire !
    Qu’est-ce qu’un Clergé qui se reconnait comme tel et qui respecte, ne serait-ce que les engagements pris au Baptême par rapport Christ et à l’Eglise, a à envier à un prêtre en déviation et dérèglement vis-à-vis des engagements qui justifient l’authenticité et la licéité de son caractère sacerdotal ? Non ! Mon Frère Marcel ! Epargnez-nous de cette ERGOTERIE !
    C’est comme on nous a fait lire, dans ce pays, des titres comme : « PARFAITE, LA FILLE QUI DERANGE L’EGLISE ». Pouvez-vous imaginer de quoi on parle quand on dit : « EGLISE ? »
    Marcel ! Ne donnez pas surtout raison à Boileau qui a dit (s’il est vrai que cette pensée vient de lui.) : « on peut redresser un pied tordu mais pas une pensée tordue » ?
    Okey ?
    Alors on continue.
    Mais seulement, si je constate que, vous-même, propriétaire de ce blog merveilleux, prenez l’habitude de divaguer comme ma BELLE ANGELE, munie pourtant de son BAC PLUS CINQ. Je vous fausserai compagnie sans crier gare !
    POSITIONNEZ-VOUS BIEN ET DEFENDEZ VOS THESES COMME VOUS LE POUVEZ, MAIS CESSEZ DE PENSER, A TORT, QUE LA SITUATION D’UN PRETRE, DEVENU HERITIQUE ET SCHISMATIQUE, ET DU COUP, EXCOMMUNIE EST ENVIABLE OU PEUT ETRE SOURCE DE JALOUSIE. EN TOUT CAS SI QUELQU’UN PEUT JALOUSER L’ABBE MATHIAS DANS QUOI QUE CE SOIT, LUI-MEME EST LE PREMIER A SAVOIR QUE CE NE SERA PAS L’ABBE MOISE NOUKPO KOUMAKPAI. DIEU M’EN GARDE !
    Je vous bénis et vous pardonne cette erreur que vous commettez sur l’Eglise et sur son Clergé !
    P M K

    RépondreSupprimer
  37. Bonjour

    pffff, Abbé Moïse, vous n'aimez pas la vérité, mais la voilà sur la table: SERVEZ VOUS.

    J'accepte que vous dites que je divague;

    Je ne sais même pas quoi vous dire mais participer aux discussions dans ce blog, m'ont fait comprendre beaucoup de choses par rapport aux événements passés.

    Dieu ne fait pas ses choses au Hasard, il sait pourquoi il m'a fait découvrir ce blog.

    La Paix soit avec vous :p

    RépondreSupprimer
  38. bjr et merci à tout le monde

    RépondreSupprimer
  39. je comprends tout le monde ns sommes chretiens baptise dans l'eglise catho. mais on est decouragè par la plus part des pretres. Pour mieux connaitre DIEU vider les cranes des theories vaines que vs avez appris au seminaire qi vous eloignent de DIEU à mon avis et vous rendent esclave de vos patrons et de vous meme. Une chose est claire l'eqipe de gbanname purifie notre sociètè de la sorcelerie et des maux diaboliqes qi ns accablent DIEU NE PEUT pas prendre chaire, et ns delivrer de l'esclavage de la sorcèlèrie? aujourdui vs sentez que la sorcelerie est aneanties donc la peur a disparu c'est pourqoi vs vs reveillé du sommeil et c'est maintenant qil faut une bonne evangelisation vous savez que vous n'avez jamais dire la verité qui libere à vos fidèls c'est pourquoi ils se st eparpillés dans les autres sectes, c'est à cause de mes amis pretres que j'ai compris pourquoi KARL MAX a dit que la religion est l'opium du peuple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'EST QUOI LA SORCELLERIE, SINON D'AGIR, DE PARLER A VISAGE VOILE, COMME VOUS EN DONNEZ JUSTEMENT L'EXEMPLE.
      VOUS ETES LES FATOMES QUI SE FONT PEUR ET SE PLAIGNENT A LA FOIS D'ETRE APEURES.
      P M K

      Supprimer
  40. l semble que l'Eglise serait jalouse de ce qui serait ( je mets au conditionnel) en train de se passer à Banamè. L'Eglise jalouse!!!!!!! De qui? De quoi? Elle a plutôt honte de son fils qui défend bec et ongleavoir reçu une nouvelle "révélation"; un fils à qui il a pourtant tout donné. L'Eglise n'est pas fière de lui. Vous qui parlez actuellement du Père Vigan,le connaissez-vous mieux en tant que prêtre en dehors de son office de curie et de son ministère? Peut-être diriez-vous que vous avez des liens personnels avec lui, D'accord, Mais a-t-il été nommé curé en dehors de son évêque? A-t-il été nommé exorciste en dehors des dispositions de l'Eglise? Et pourquoi veut-on qu'il passe outre les dispositions de l'Eglise pour s'attribuer une mission? Parce qu'un prétendu esprit lui aurait attribué une mission... D'où sa subite illumination montaniste! Un peu de jugement! N'est-ce pas du désordre? J'ai comme l'impression que le problème de Marcel ou d'Angèle, c'est beaucoup plus ce qu'ils appellent "miracles ou merveilles".
    Matthias n'est pas le seul prêtre à qui on a demandé d'attendre dans une pareille situation pour qu'on voit clair dans ces prétendus miracles. Avant lui, nous avons connu le cas de certains prêtres exorcistes qui sont encore en exercice. Ont-ils rouspété? Probablement Marcel et Angèle n'en savent rien. Le père Pio de Pietrelchina, Prêtre de Jésus-Christ, a été aussi soumis aux mêmes principes. Et qui connait Padre Pio, ce grand saint de l'Eglise, qui fait la fierté de l'Eglise, non pas à cause des prodiges qui ont marqué sa vie, mais on indeffectible obéissance à l'Eglise, on sait combien il est gratifié de charismes, non pour sa propre gloire, mais pour le bien de l'Eglise et la gloire de Dieu. A son actif, on comptait des charismes de guérison, de bilocation, de lévitation, de lecture des consciences... A lui accouraient de partout enfants, femmes, hommes, ennemis de la sainte Eglise, franc-maçons... Et pourtant, c'est au plus fort moment de son ministère que le saint Office lui interdit des messes en public. Padre Pio, le grand, de déclarer: "J'obéis à ma Mère l'Eglise". Ce temps, l'Eglise en avait besoin pour s'assurer de l'authenticité de ce qui se passe. L'obéissance reste l'un des critères définitifs de discernement des esprits. Le diable n'obéit pas. C'est un rebelle, par essence, prêt à vous inonder de soupçons: Il se comporte comme s'il insinuait au coeur du charismatique ou du mystique de profiter de ses charismes pour se prétendre l'égal de Dieu, et meilleur à ses frères. Or, c'est le spectacle désolant auquel nous avons droit actuellement. Saint Pio n'a pas défié ses confrères, ni ses supérieurs; il n'a pas proféré des hérésies, ni entraîner des âmes au péché de l'apostasie et au schisme. Non. Son combat spirtuel, c'est de ressembler davantage à Jésus, humble et obéissant. L'obéissance, c'est une vertu héroïque, rare, propre aux âmes les plus élevées, très cotée dans les procés de béatification et de canonisation. Puisque justement les miracles ne suffisant, étant d'une ambivalence insidieuse.
    Ne voyez pas que les miracles, les amis. Je sais que c'est difficle pour vous de comprendre;puisque un travail préalable de discernement n'a pas été fait à votre niveau. d'où la difficulté actuelle à comprendre tout ce qu'on dit. Pensez-vous que le Seigneur n'opérait pas des miracles de guérison et de délivrance par le Père Mathias quand il était encore dans la communion et la fidélité à l'Eglise, en tant que curé? Croyez-vous que rien ne se passait? Mais là, l'Eglise était garante de l'authenticité des signes puisque l'obéissance était de mise. Mais actuellement, cet élément a disparu. Or, lorsqu'elle disparait, ce n'est plus bon signe. Et ce depuis l'introduction de Viscentia et de Nicole à Banamè. Doit-on soupçonner un lien d'âme?
    Césaire

    RépondreSupprimer
  41. l semble que l'Eglise serait jalouse de ce qui serait ( je mets au conditionnel) en train de se passer à Banamè. L'Eglise jalouse!!!!!!! De qui? De quoi? Elle a plutôt honte de son fils qui défend bec et ongleavoir reçu une nouvelle "révélation"; un fils à qui il a pourtant tout donné. L'Eglise n'est pas fière de lui. Vous qui parlez actuellement du Père Vigan,le connaissez-vous mieux en tant que prêtre en dehors de son office de curie et de son ministère? Peut-être diriez-vous que vous avez des liens personnels avec lui, D'accord, Mais a-t-il été nommé curé en dehors de son évêque? A-t-il été nommé exorciste en dehors des dispositions de l'Eglise? Et pourquoi veut-on qu'il passe outre les dispositions de l'Eglise pour s'attribuer une mission? Parce qu'un prétendu esprit lui aurait attribué une mission... D'où sa subite illumination montaniste! Un peu de jugement! N'est-ce pas du désordre? J'ai comme l'impression que le problème de Marcel ou d'Angèle, c'est beaucoup plus ce qu'ils appellent "miracles ou merveilles".
    Matthias n'est pas le seul prêtre à qui on a demandé d'attendre dans une pareille situation pour qu'on voit clair dans ces prétendus miracles. Avant lui, nous avons connu le cas de certains prêtres exorcistes qui sont encore en exercice. Ont-ils rouspété? Probablement Marcel et Angèle n'en savent rien. Le père Pio de Pietrelchina, Prêtre de Jésus-Christ, a été aussi soumis aux mêmes principes. Et qui connait Padre Pio, ce grand saint de l'Eglise, qui fait la fierté de l'Eglise, non pas à cause des prodiges qui ont marqué sa vie, mais on indeffectible obéissance à l'Eglise, on sait combien il est gratifié de charismes, non pour sa propre gloire, mais pour le bien de l'Eglise et la gloire de Dieu. A son actif, on comptait des charismes de guérison, de bilocation, de lévitation, de lecture des consciences... A lui accouraient de partout enfants, femmes, hommes, ennemis de la sainte Eglise, franc-maçons... Et pourtant, c'est au plus fort moment de son ministère que le saint Office lui interdit des messes en public. Padre Pio, le grand, de déclarer: "J'obéis à ma Mère l'Eglise". Ce temps, l'Eglise en avait besoin pour s'assurer de l'authenticité de ce qui se passe. L'obéissance reste l'un des critères définitifs de discernement des esprits. Le diable n'obéit pas. C'est un rebelle, par essence, prêt à vous inonder de soupçons: Il se comporte comme s'il insinuait au coeur du charismatique ou du mystique de profiter de ses charismes pour se prétendre l'égal de Dieu, et meilleur à ses frères. Or, c'est le spectacle désolant auquel nous avons droit actuellement. Saint Pio n'a pas défié ses confrères, ni ses supérieurs; il n'a pas proféré des hérésies, ni entraîner des âmes au péché de l'apostasie et au schisme. Non. Son combat spirtuel, c'est de ressembler davantage à Jésus, humble et obéissant. L'obéissance, c'est une vertu héroïque, rare, propre aux âmes les plus élevées, très cotée dans les procés de béatification et de canonisation. Puisque justement les miracles ne suffisant, étant d'une ambivalence insidieuse.
    Ne voyez pas que les miracles, les amis. Je sais que c'est difficle pour vous de comprendre;puisque un travail préalable de discernement n'a pas été fait à votre niveau. d'où la difficulté actuelle à comprendre tout ce qu'on dit. Pensez-vous que le Seigneur n'opérait pas des miracles de guérison et de délivrance par le Père Mathias quand il était encore dans la communion et la fidélité à l'Eglise, en tant que curé? Croyez-vous que rien ne se passait? Mais là, l'Eglise était garante de l'authenticité des signes puisque l'obéissance était de mise. Mais actuellement, cet élément a disparu. Or, lorsqu'elle disparait, ce n'est plus bon signe. Et ce depuis l'introduction de Viscentia et de Nicole à Banamè. Doit-on soupçonner un lien d'âme?
    Césaire

    RépondreSupprimer
  42. Avant nous, l'Eglise a souci du bien des âmes. D'où l'institution divine de l'exorcisme et la création des oeuvres hospitalières et caritatives. Avant vous et après vous, l'Eglise aura souci de lancer des canons d'amour contre ses enfants un peu peertubés spirituellement ou moralement. Obligation de prier pour ces prêtres en difficulté dont Matthias. L'Eglise, ce n'est pas une cyrque. L'Eglise, ce n'est pas un pseudo messiannisme pneumatologique comme Vigan veut nous faire croire à la manière de Montan qu'il a pourtant étudié. Ce qui se passe à Banamè, ce n'est pas nouveau. L'Eglise avait connu des cas pareils. Curieusement, le schéma reste le même: un homme et deux femmes. Le cas de Montan avec Maximilia et Priscillia. Le diable est têtu; mais ce n'est pas le Bénin qui deviendra le théâtre de ses parodies. Nous lutterons contre lui avec la puissance du Verbe.
    L'autre anonyme conseille aux prêtres de vider leur crâne pour se faire plus proche de Dieu et de cesser d'être exclave de leur patron. C'est terreux. Et c'est d'ailleurs pourquoi, on se trouve obligé de répéter ceci: "malheur par qui le scandale arrive; autant qu'il s'attacher une meule au coup et qu'il se précipite dans la mer". Ce n'est pas de votre faute, pauvres âmes. C'est la faute à celui qui est censé vous conduire. Cependant,saissisez cette crise comme une occasion de croissance. Dans une crise, on peut perdre des âmes fragiles comme on peut en recupérer. L'Esprit-Saint - pas l'esprit à l'oeuvre à Banamè- mais celui que nous avons reçu au Baptême nous y aidera.
    Ne soyez pas de ceux qui pensent que l'Eglise cache des choses. ça ne veut rien dire. Qui a l'Eucharistie a tout. Si l'anonyme est chrétien ou chrétienne, qu'il (elle) comprenne que, en tant que baptisé, il n'est pas exclu de l'évangélisation en profondeur. Qu'il en donne l'exemple en devenant moins craintif et plus courageux à la suite de Jésus. La foi chrétienne, ce n'est pas un talisman, ni une antidote contre le malheur. Elle implique la croix, le vendredi saint avant le dimanche de Pâques. Bon courage
    Césaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI, CESAIRE!
      UNE CHOSE, JE VOUDRAIS ENCORE DEMANDER:
      QUE PEUT FAIRE UN PRISONNIER POUR LUI-MEME? PAS GRAND CHOSE!
      DONC, POUR CETTE SITUATION, PENSONS-Y DANS NOS CELEBRATIONS EUCHARISTIQUES! LE JOUR EST BIENTOT LEVE ET J'OSE VOUS ASSURER QUE MATHIAS SE LIBERERA! JE NE DOUTE PAS DE SA BONNE VOLONTE.

      AILLEURS J'AI TENTE EN VAIN DE DIRE CECI A:

      Gontran Tchibozo • Cotonou,
      MR G T,

      VOUS AVEZ DIT CECI: "Le clergé béninois est responsable de toute cette dérive" ET VOUS ETES LIBRE ET RESPONSABLE DE VOTRE PENSEE.

      MAIS EN TANT QU'UN AMI TRES PROCHE DE L"ABBE MATHIAS, ( NON PAS DANS CE QUI L'OPPOSE A L'EGLISE), JE NE PARTAGE PAS DU TOUT VOTRE AVIS.
      LA MATIERE EST GRAVE ET IL EST RIDICULE DE JOUER L'INTELLO. VOUS FERIEZ DONC MIEUX DE VOUS TAIRE OU D'AIDER NOTRE FRERE A RETROUVER SON CHEMIN.

      AUCUN DE CEUX QUI LE SOUTIENNENT DANS SA DESOBEISSANCE NE L'AIME, A MOINS QU'ON IGNORE LA GRAVITE DU PROBLEME.

      SUR CE, J'INVITE ET EXHORTE TOUT HOMME ET TOUTE FEMME DE BONNE VOLONTE QUI VIVENT ACTUELLEMENT DANS SON ENTOURAGE, A L'AIDER A RECONNAITRE SES TORTS, SES ERREURS ET SES PECHES CONTRE L'EGLISE ET SON UNITE.

      JE DIS MERCI A MONSEIGNEUR HOUNDEKON EUGENE ET A TOUTE LA C E B. POUR LEUR PATERNELLE VIGILANCE.

      PRIONS ET TRAVAILLONS RIEN QUE POUR LA GLOIRE DU DIEU: PERE FILS ET ESPRIT SAINT!

      PERE MOISE KOUMAKPAI



      P M K

      Supprimer
  43. Qui a parler de l'Eglise jalouse de koi ke ce soit?

    Si je parle de jalousie, je parle du Pere Moise et de son frere le Pere Mathias hein! car c'est ce qu'il faisait transparaitre dans ses interventions.
    Mais il a deja di ke ce n'est pas le cas;

    Voila ce ke vous faites pour aller porter aux autres ce k'on a pas dit.


    HHHHHHHHEEEEEEEEEEEEEELLLLLLLLLLLOOOOOOOOOUUUUUUUUU trois fois, pour vous;

    Sachez seulement que les grandes personnent ne mentent pas, donc ne dites pas que j'ai di ce ke je n'ai pas dit.



    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PARDON, MA FILLE!
      HEELOU VEUT DIRE MALHEUR!!!!
      P M K

      Supprimer
  44. Ces heures-ci, le ton a un peu monté ... Puis-je dire à tous ''Calmos'' et demander aux Amis qui sont intéressés par nos débats de bien vouloir s'identifier avant de poster un commentaire qui, inévitablement, apportera sa pierre à l'édifice de notre compréhension ? Merci infiniment d'avance ...

    RépondreSupprimer
  45. Ma bien aimée soeur Angèle, je pense que des quipropos commencent par se glisser dans nos échanges. Aviez-vous soupçonné le Père Moïse de jaloux? Je ne le savais pas! Merci de m'informer maintenant par votre réaction que j'acceuille dans la paix du Seigneur et la sérénité du coeur.Même si, comme vous l'indiquez, le Père Moïse vous a assuré que ce n'était point le cas, pensiez-vous qu'il aurait été vraiment jaloux de son confrère qu'il tente pourtant de repêcher pour le bien âmes? Ne soyons pas épidermique.Mais, là n'est pas l'essentiel. Ma réflexion, que je suppose vous a éclairé, faisait en effet allusion à ce qu'a observé Marcel ici: "En fait, ce qui se passe à Banamè est la manifestation de l'efficacité du système constitué par Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, le Pape Christophe XVIII et la Soeur Nicole, à faire échec à la sorcellerie et à ses facteurs de nuisance sur la population béninoise dans toutes les familles pratiquement, ce qui débouche sur un phénomène de gonflement exponentiel du nombre des fidèles sur la Colline Sovidji Aguidigo, de mois en mois, d'année en année, depuis 2009; cela énerve le clergé catholique.
    Ce n'est pas un ''drame'' mais un problème de jalousie vis-à-vis d'un Processus qui, non seulement aide les chrétiens catholiques et beaucoup de gens d'autres religions à renouer avec la délivrance et la prospérité dans leur vie et à remplir plus que jamais les églises.
    Ce qui enrage le clergé et tous ceux qui lui sont attachés par les valeurs qu'il est censé drainer est que toute cette réussite ne soit pas passé par lui, institutionnalisé et reconnu pour remplir cette fonction de fabrication de l'épanouissement de la vie des fidèles. D'autre part, ayant échoué à contrôler ce système à succès, c'est une totale déculottée, surtout que ce Processus de Banamè n'a peur de rien, évolue irréversiblement et qu'en son sein se trouve Dieu Lui-Même ! Le clergé n'est pas au bout de ses surprises!"
    Bien entendu, le Père Moïse ne fait pas à lui seul l'Eglise comme le clergé ne fait pas non plus à lui seul l'Eglise. Le Père Moïse est pourtant un membre du clergé et un fils de l'Eglise comme vous Angèle, à moins de vous excommunier vous-même. Je suis aussi un fils de l'Eglise, par mon baptême. A ce titre, ma réponse était orientée vers mon frère Marcel et vers vous aussi maintenant. Elevons nos réflexions et taisons nos passions. Une digne princesse ne crie pas: HHHHHHHHEEEEEEEEELLLLLLLLLOOOOOOOOOO. Cela ne se fait pas.
    Je vous encourage à cultiver une plus profonde intimité avec le Christ, doux et humble de coeur. Merci Angèle et nous poursuivons nos échanges en vue d'une plus profonde maturation de notre foi actuellement en crise.
    Césaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Abbé que dites vous des révelations du professeur ROKO le 10 janvier 2013 à la télévision

      Supprimer
    2. Bonjour à vous ... Serait-il possible que, pour vos interventions, vous décliniez votre identité ? Par ailleurs, pouvez-vous nous entretenir sur le contenu des révélations du Professeur Iroko ou ''Roko'', avant la réponse de l'Abbé ? Merci d'avance ...

      Supprimer
  46. Marcel KPOGODO5 février 2013 17:05
    Ces heures-ci, le ton a un peu monté ... Puis-je dire à tous ''Calmos'' et demander aux Amis qui sont intéressés par nos débats de bien vouloir s'identifier avant de poster un commentaire qui, inévitablement, apportera sa pierre à l'édifice de notre compréhension ? Merci infiniment d'avance ...


    MERCI MARCEL, MERCI P C, MERCI ANGELE, MERCI A TOUS CEUX QUI FONT ICI L'EFFORT DE SE DONNER UN NOM CLAIR, DANS CE DEBAT.

    LA QUESTION SUR LE PROF ROKO, N'AYANT PAS D'AUTEUR NOMME, NI DE DESTINATAIRE DESIGNE, ELLE MERITE LE SILENCE. ET QUI IGNORE A QUI ON PEUT REPONDRE PAR LE SILENCE? DESOLE DE LE FAIRE SAVOIR!!!
    P M K

    RépondreSupprimer
  47. MOI JE SUIS HEUREUX DE PARTICIPER A CE DEBAT. ET JE VOUDRAIS DIRE A NOTRE SOEUR ANGELE, LA SEULE QUI Y PARTICIPE AVEC NOUS, QUE CESAIRE NE S'ADRESSAIT PAS VRAIMENT A ELLE, MAIS A MARCEL.
    ET POUR SAVOIR SI LA REPONSE DONNEE A MARCEL, CORRESPOND A SON MESSAGE, IL FAUT CHERCHER A REMONTER PLUS HAUT OU A ALLER SIMPLEMENT SUR LA NOUVELLE PAGE QU'IL A OUVERTE AUJOURD'HUI SUR CE MEME BLOG.

    DU CLERGE, CERTES, ON A BEAUCOUP A DIRE ET POUR CAUSE, MAIS JE DEMANDE QU'ON Y AILLE AVEC VERITE ET NON PARLER POUR PARLER. EN PLUS, QUAND JE LE JUGERAI OPPORTUN, JE VOUS PARLERAI DES ATTAQUES DIABOLIQUES DONT MOI-MEME J'AI ETE VICTIME, QUAND, JEUNE SEMINARISTE, JE CRITIQUAIS MES FORMATEURS ET L'EGLISE EN GENERAL.

    EN CE QUI CONCERNE MON FRERE, C'EST VRAI QUE, PAR SA NOUVELLE "ILLUMINATION" IL RASSEMBLE BEAUCOUP DE FOULE. DEJA COMME CURE DE BANAME, AU TEMPS OU IL VIVAIT DANS LA PLEINE COMMUNION AVEC L'EGLISE, QU'IL PASSE LE TEMPS A BAFOUER AUJOURD'HUI, IL RASSEMBLAIT DEJA DES DIZAINES DE MILLIERS DE PERSONNES. LA DEMANDE DE MESSE CHEZ LUI AVAIT COMMENCE A ATTEINDRE 1000 0000 DE FRANCS CFA, PAR SEMAINE, SI JE NE ME TROMPE PAS.

    MAIS DEJA LA JE LUI AI DIT "ABBE FAIS ATTENTION". JE NE VOUS EXPLIQUE PAS ICI POURQUOI, MEME SI VOUS PENSEZ QUE JE PUISSE ETRE JALOUX DE LUI. L'ABBE MATHIAS CONNAIT AU MOINS QUI EST L'ABBE MOISE.

    LAISSEZ-MOI SIMPLEMENT VOUS DIRE QUE TOUT CE QUE JE CRAIGNAIS POUR LUI EST MALHEUREUSEMENT ARRIVE!!!!

    UN EXORCISTE, N'EST PAS TROP SAGE POUR DEJOUER LES PIEGES DU DIABLE. LA SEULE CHOSE QUI NOUS EN PRESERVE C'EST L'HU MI LI TE DANS L'OBE I SSANCE.

    QUAND J'ETAIS CURE DE HONDJI, UN DE NOS DOYENS, PRETRE DANS LA MEME VALLE DE L'OUEME, AIMAIT M'ENVOYER CERTAINS CAS CARABINES DE SA PAROISSE. GRACE A DIEU, J'AVAIS TOUJOURS LE SECOURS DE L'ESPRIT SAINT POUR ARRIVER A LES DELIVRER. MAIS UN JOUR, IL M'EST VENU EN ESPRIT DE SAVOIR, POURQUOI CE DOYEN NE S'OCCUPAIT PAS LUI-MEME DE CES CAS. PUISQU'IL ETAIT AUSSI PRETRE QUE MOI; EN PLUS C'ETAIT UN DOYEN QUI VIVAIT BIEN SON SACERDOCE, ET D'AILLEURS, ET PAR EXPERIENCE, JE SAVAIS QUE LA SAINTETE DU PRETRE PESE PEU DANS CE DOMAINE, CAR C'EST LE CHRIST QUI FAIT TOUT ET QUI EST TOUT DANS L'EXORCISME OU LA GUERISON DES MALADES. A L'EXORCISTE, LE MINIMUN AJOUTE BIEN SUR A L'HUMILITE.

    ALORS UN JOURS, JE SAISSIS L'OPPORTUNITE D'UN REPAS DE PRETRES DU MEME DOYENNE POUR LUI DIRE: "CHER PERE, VOUS M'ENVOYEZ TOUJOURS, LA PLUPART DE VOS FIDELES, EN BESOIN D'EXORCISME, POUR QUE JE LES DELIVRE! MAIS POURQUOI VOUS NE PRENEZ PAS VOUS-MEME, LA PEINE DE LES DELIVRER?"

    REPONSE: "ABBE MOISE, QUAND UN EXORCISTE TOMBE DANS LE MALHEUR D'ETRE POSSEDE PAS LE DIABLE QU'IL TENTE DE CHASSER, IL FAUT UN MINIMUN DE 9 EVEQUES REUNIS POUR LUI IMPOSER LES MAINS ET L'EN DELIVRER." ET IL AJOUTE EN RIANT AUX ECLATS: "SI LE DIABLE SE SAISIT DE MOI, DIS-MOI OU TROUVER RAPIDEMENT NOS EVEQUES REUNIS POUR QU'ILS M'EN DELIVRENT!"

    ET MOI DE LUI REPONDRE: "DONC, VOUS VOULEZ QUE CE SOIT MOI QUI SERS DE COBAILLE ?" IL REPONDIT "NON! JE CROIX QUE TOI, TU EN A D'ABORD LE CHARISME"
    CHARISME? SOIT! MAIS IL NE FAUT JAMAIS Y MELER L'ARGENT,NI L'ORGUEIL, NI LA DESOBEISSANCE. LE DIABLE AIME CHEVAUCHER A LA TETE D'UNE EXISTENCE QU'IL FINIT PAR SEDUIRE!
    ATTENTION CURES EXORCISTES !!!!
    P M K

    RépondreSupprimer
  48. Dan quel pays, avez vous entendu qu'on excommunie des milliers de fidèles a cause d'une désobéissance ou qu'on chasse les fidèles de l'Eglise?
    C'est ce qui se passe actuellement au Bénin et on lit même des communiqués pour dire a l'Eglise que les fidèles seront chassés, si ils vont a Baname. Cela n’honore pas l'eglise, pas du tout!

    Vous aussi, au lieu de poser des actes qui prouve qu'on se trompe sur vous, vous faites des choses qui n'honorent pas DIEU.

    J'ai plusieurs fois vu aux messes demandées par le gouvernement, des vodounon, des ogboni, des alpha... Mais jamais on ne les a chassé de l'Eglise.
    Ce sont les pauvres fidèles qui ont fait le voeux ne ne plus jamais aller chez les charlatans ou les faiseurs de grigris, qu'on chasse de l'Eglise.

    Mais vous avez échoué, car nous savons dorénavant prier et nous pouvons le faire aux oratoires que nous construirons pour DIEU chez nous.

    Sachez que DIEU vous regarde.
    Et par ma foi, je dis que la fin de nos souffrances sont proches, DIEU vous appliquera la sanction adéquate pour avoir chassé ses enfants de vos Eglises.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je poursuis toujours. Ce que je dis là est suscité par cette déclaration de ma soeur Angèle: "Et par ma foi, je dis que la fin de nos souffrances sont proches". Encore ILLUSION!!!! Bien entendu, dans cette logique de mort, on ne comprend pas qu'on puisse nous dire que le « Zogbé » contient du « Zo » qui va nous brûler. On s'étonne que l'immédiat ne soit pas de Dieu, parce que précisément, ce que Dieu veut nous accorder comme signes exige conversion et adéquation à une certaine croissance affective et spirtuelle qui nous fasse mieux lui ressembler, Or cela requiert du temps pour la croissance. Quel fruits de qualité murisse sans exiger un temps de croissance raisonnable? Et pourtant, même si c'est d'un autre ordre,l'affaire ICC-service devrait nous interpeller comme signe précurseur de l'évènement Banamè, Lorsque ça attire, sans plus réfléchir, on s'y rue, « Dokun Zogbé ». Prospéritémagique. Pourvu que moi j'y trouve mon compte! Le chien aboit, la carvane passe ». Rit bien, qui rira le dernier. Dans l'affaire ICC-Service, les conséquences furent publiques, puisque visibement de pauvres hères, assoiffés de gain facile, furent ruinés, détruits. Des gens y ont perdu la vie. N'est-ce pas un drame? Et pourant, au plus fort moment de cette activité malhonnêt trop – jje n'ai pas dit « très »- j'ai dit « trop » florrisante, on aurai pu crier « halte », et les malheureux réagiraient violemment contre leur « bienfaiteur » en les rappellant vivement à l'ordre. Que n'avions-nous pas entendu? « Tu dis ça parce que tu es jaloux de moi! Vous, vous n'aimez pas que les gens évoluent! Quand il y toujours une bonne chose, il faut que vous vous trouviez quelque chose à reprocher! », Voilà des raisonnement qui, manquant de jugement, ont enraîné à la mort. Comparaison n'est pas raison certes. Mais, laissez-moi vous dire que ce sont les mêmes mobiles sociologiques qui alimentent l'actuel processus, ô que dis-je, l'actuel drame de Banamè. Ici les conséquences seront à coups sûr plus dramatiques parce qu'elles sont plus occultes, donc « ni vues ni connues » et elles engagent directement l'âme. C'est une bombe. Je sais que, déjà, des cas coréaces reviennent aux prêtres. Ils auront du travail, parce que nous leur en donnnerons inutilement à cause de nos obstinations soutenues et de nos entêtements.
      Pour notre part, nous ferons notre travail dans l'espoir de recupérer les âmes lucides et moins endoctrinées par prosélytisme avant que le Titanic ne connaisse définitivement naufrage. A nous seuls, nous ne pouvons rien faire. C'est pourquoi, nous restons en prière, quêtant les grâces de la Divine Miséricorde. Le diable, après 150 ans d'évangélisation au Bénin, a créé un scandale pour nous humilier. L'humiliation, c'est notre arme. C'est l'arme redoutable de la Passion et de la croix. Rien qu'avec cette arme, nous le vaincrons par Jésus et Marie. L'obéissance reste notre glaive.
      Césaire

      Supprimer
  49. Angèle, ma soeur, je me dois de t'aider. L'inculture est aussi une arme de manipulation du démon. Tu dis: "Dan quel pays, avez vous entendu qu'on excommunie des milliers de fidèles a cause d'une désobéissance ou qu'on chasse les fidèles de l'Eglise?
    C'est ce qui se passe actuellement au Bénin et on lit même des communiqués pour dire a l'Eglise que les fidèles seront chassés, si ils vont a Baname. Cela n’honore pas l'eglise, pas du tout! ". L'Eglise, dans l'histoire, a prononcé plusieurs bulles d'excommunication latae sententiae à titre thérapeutique et non pas par méchanceté. Au Bénin, c'est la deuxième fois dans l'histoire. La première remonte en 1945. En sais-tu quelque chose? Certainement non. Ce ne sont pas ces détails historiques qui m'intéressent. Ce qui m'intéresse, c'est ce que c'est qu'une excommunication: En réalité, c'est le délinquant - c'est le thème juridique et non une injure- qui s'isole de lui-même et se met hors de la communion familiale. Et l'Eglise constate tout simplement. L'Eglise ne chasse pas ses enfants. Nous sommes en famille. Mais dans le cas d'une excommunication, nous avons affaire au drame de l'enfant prodigue de l'évangile. Il est parti de lui-même en se rebellant contre son papa qui en était affligé. Le père n'a fait que constater et a laissé son enfant usé démésurément de sa liberté. Donc Dieu est impuissant devant notre liberté. Il en pleure même. (Jésus pleure sur Jérusalem). Lorsque l'enfant rebelle décide de revenir au bercail, le Père ne peut s'y opposer. Il n'a pas ce pouvoir à cause de l'amour qu'il a pour son enfant égaré. C'est la finale de l'histoire de l'enfant prodigue que je te demande de méditer. ça te fera du bien. L'Eglise est mère et éducatrice. L'excommunication peut être levée quand, après un sincère repentir, l'enfant égaré guérit de sa délinquance revient à la maison. C'est pourquoi, le père a embrassé son enfant, signe de réconciliation avec Dieu et avec la maison d'où il est parti. voilà que toi-même tu sembles t'excommunier quand tu dis que: "nous savons dorénavant prier et nous pouvons le faire aux oratoires que nous construirons pour DIEU chez nous.". Le "chez nous" indique que tu es sortie de ta famille par rebellion contre papa pour le convoquer chez toi. "To no sago a". Ton Père est humble. Il viendra. Mais tu ne pourras plus reconnaître sa présence, parce que précisément voilée par un usurpateur qui, à tout moement, peut se faire passer pour lui. Pour être sûr que tu as affaire à ton Père, j'entends le Seigneur, ne claque pas insolemment la porte au nez à papa. Le "chez nous", ce n'est pas ta maison. Autrement, tu n'éprouveras pas le besoin de dire "chez nous" pour indiquer que tu t'es isolée toi-même, donc tu t'es excommuniée avec les conséquences que cette option implique.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  50. Je continue la réflexion.L'autre chose, c'est que l'excommunication libre et personnelle illustre fort bien la logique de l'enfer. L'enfer, ce n'est pas un lieu créé exprès par Dieu pour y précipiter l'homme impie et infidèle. Dieu n'est poas une croquemittaine qui prend plaisir à la perdition de ses enfants, mais qu'il change de conduite et revienne à lui. Donc l'enfer, c'est une posssibilité de principe et non pas une possibilité factuelle. Comme Le Christ, l'Eglise rappelle qu'une excommunication reste une possibilité de principe pour laquelle le délinquant opte librement et non pas une possibilité factuelle où elle plane sur la tête des fils de Dieu comme une épée de Damoclès redoutable dont on se sert pour intimidier. Votre comportement devient sectaire du moment qu'iol constitue aussi une menace pour la société de par les idéologies d'anarchie et d'indiscipline quil véhicule insisdieusement. Bien évidemment, personne n'oserait remettre en cause la décision d'un tribunal excommuniant un hors-là-loi en le mettant au fais en prison, puisque les mesures là sont à la fois coercitives et médicinales. Mais comme Dieu est bon, l'Eglise, Mère et tendre, l'excommunication ici n'est que médicinale. Mais il faudrait bien craindre cette dernière forme de sanction que la première plus coercitive, parce que si celle-ci joue sur la psychologie du châtiment moral et immédiat, celle de l'Eglise en appelle à un sens de liberté plus accru, donc plus exigent, en absence d'un garde-fou. Donc attention à l'aspect large de l'autorote. Il y a des codes à respecter et plus exigeants.
    Angèle, vous faites aussi de l'amalgame. Vous dires: "J'ai plusieurs fois vu aux messes demandées par le gouvernement, des vodounon, des ogboni, des alpha... Mais jamais on ne les a chassé de l'Eglise.
    Ce sont les pauvres fidèles qui ont fait le voeux ne ne plus jamais aller chez les charlatans ou les faiseurs de grigris, qu'on chasse de l'Eglise.".
    Il y a ce qu'on appele l'oeucuménisme ou le dialogue interrreligieux dans un état laïc comme le nôtre. Ce sont des valeurs très appréciées qui indique à nos frères non chrétiens que nous sommes les enfants d'un même Père. C'est un creuset de témoignange et de fraternité, donc d'évangélisation. Vous n'y êtes pas du tout. Par contre, nous, enfants de l'Eglise, nous avons l'obligation de donner le bon exemple, Laïcs commes prêtres. Parce que, en définitive, le Laïcat et la cléricature restent des moyens de sanctification, selon l'état dans lequel on est. 3 Sachez que Dieu vous regarde" vous dites? Parliez-vous de sanction? Dieu n'est pas non sens, désharmonie, bas et terreux comme nous. Angèle, ta psychologie révèle que nous avons beaucoup de travail à faire avec toi. Mais le plus imporant, c'est d'aller rendre visite à Jésus au Saint-Sacrement. Va, dans n'importe quel oratoire, où celui de ta paroisse ou ailleurs. Personne ne te chassera, à moins de t'excommunier toi-même. Mais tu restes enfant de Dieu, par ton baptême. Et à ce titre, tu es une fille de l'Eglise, une princesse, "minjome".
    Césaire

    RépondreSupprimer
  51. Merci Père Moïse pour le partage d'hier fort édifiant.
    Merci Père Moïse pour ce partage fort édifiant. S'il manque l'humilité dans l'obéissance pour un baptisé, à plus forte raison, pour un clerc, homme redoutable pour le diable,cst une catastrophe pour l'Eglise. Surtout lorsque le diable attaque de pauvres âmes par leur talon d'Achille, ce qui fait leur point vulnérable, c'est le comble, Quel est notre point vulnérable ici? C'est cette peur et cette quête sociologique de sécurité qui nous caractérise. Six ans plus tôt, bien avant ce drame, un de nos prélats en visite ad limina au Vatican confiait à Benoît XVI, l'actuel successeur de Pierre en tant que le 265ème Pape de l'histoire, que notre pays, le Bénin serait caractérisé par une foi utilitariste couplée d'un évangélisme de prospérité, générateur de Nouveaux Mouvements Religieux (NMR ou sectes). A ces mots, le Saint-Père, en signe d'étonnement, rapporte-t-il, fit de gros yeux.
    Ce théologien de renom s'intéressait ainsi aux formes sociétales que pourrait sociologiquement prendre le christianisme lorsqu'il s'acclimate dangereusement avec nos conceptions erronnées de Dieu. Il est certain que, après évangélisation, nous n'avons pas véritablement quitté l'esprit de terreur qui nous a longtemps hanté dans nos traditions; il est maintenant clair qu'il y a eu un transfert désobligent de l'image de terreur que nous avons de nos divinités ancestrales sur Dieu, d'une part; et d'autre part, que le Dieu de Jésus-Christ continue d'être perçu comme un Bon guérisseur à la manière de nos bokonon, comme un « sauveteur » qui vient nous épargner la mort et la croix. N'oubliez pas que le Fils de Dieu, lui-même, est mort crucifié avant de Ressusciter victorieusement le dimanche de Pâques, Et c'est là notre espérance que nous gardons chevillée au coeur, conscient qu'en Jésus-Christ notre victoire définitive sur le mal et les puissances de la mort est définitivement assurée. Le salut chrétien, ce n'est pas un sauvetage. Etre chrétien ne signifie pas non plus que l'on est prémuni contre la mort ou bien que le bonheur, la santé... - à la manière terreuse que nous nous voulons et non pas comme Dieu veut pour nous- nous est assuré. Et lorsque nous avons l'impression que Dieu tarde à répondre diligemment à nos préoccupations, s'étonnerait-on que nous devenions des touristes religieux, que nous désertions la foi à la quête de l'immédiat, du « rapide », du « sitôt », du merveilleux, du sensationnel...?
    Césaire

    RépondreSupprimer
  52. Je poursuis. Ce que je dis là est suscité par cette déclaration de ma soeur Angèle: "Et par ma foi, je dis que la fin de nos souffrances sont proches". Encore illusion!Bien entendu, dans cette logique de mort, on ne comprend pas qu'on puisse nous dire que le « Zogbé » contient du « Zo » qui va nous brûler. On s'étonne que l'immédiat ne soit pas de Dieu, parce que précisément, ce que Dieu veut nous accorder comme signes exige conversion et adéquation à une certaine croissance affective et spirtuelle qui nous fasse mieux lui ressembler, Or cela requiert du temps pour la croissance. Quel fruits de qualité murisse sans exiger un temps de croissance raisonnable? Et pourtant, même si c'est d'un autre ordre,l'affaire ICC-service devrait nous interpeller comme signe précurseur de l'évènement Banamè, Lorsque ça attire, sans plus réfléchir, on s'y rue, « Dokun Zogbé ». Prospéritémagique. Pourvu que moi j'y trouve mon compte! Le chien aboit, la carvane passe ». Rit bien, qui rira le dernier. Dans l'affaire ICC-Service, les conséquences furent publiques, puisque visibement de pauvres hères, assoiffés de gain facile, furent ruinés, détruits. Des gens y ont perdu la vie. N'est-ce pas un drame? Et pourant, au plus fort moment de cette activité malhonnêt trop – jje n'ai pas dit « très »- j'ai dit « trop » florrisante, on aurai pu crier « halte », et les malheureux réagiraient violemment contre leur « bienfaiteur » en les rappellant vivement à l'ordre. Que n'avions-nous pas entendu? « Tu dis ça parce que tu es jaloux de moi! Vous, vous n'aimez pas que les gens évoluent! Quand il y toujours une bonne chose, il faut que vous vous trouviez quelque chose à reprocher! », Voilà des raisonnement qui, manquant de jugement, ont enraîné à la mort. Comparaison n'est pas raison certes. Mais, laissez-moi vous dire que ce sont les mêmes mobiles sociologiques qui alimentent l'actuel processus, ô que dis-je, l'actuel drame de Banamè. Ici les conséquences seront à coups sûr plus dramatiques parce qu'elles sont plus occultes, donc « ni vues ni connues » et elles engagent directement l'âme. C'est une bombe. Je sais que, déjà, des cas coréaces reviennent aux prêtres. Ils auront du travail, parce que nous leur en donnnerons inutilement à cause de nos obstinations soutenues et de nos entêtements.
    Pour notre part, nous ferons notre travail dans l'espoir de recupérer les âmes lucides et moins endoctrinées par prosélytisme avant que le Titanic ne connaisse définitivement naufrage. A nous seuls, nous ne pouvons rien faire. C'est pourquoi, nous restons en prière, quêtant les grâces de la Divine Miséricorde. Le diable, après 150 ans d'évangélisation au Bénin, a créé un scandale pour nous humilier. L'humiliation, c'est notre arme. C'est l'arme redoutable de la Passion et de la croix. Rien qu'avec cette arme, nous le vaincrons par Jésus et Marie. L'obéissance reste notre glaive.
    Césaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Abbé Césaire,

      En effet le soi-disant processus de sovidji, se révèle de plus en plus comme le bouillonnement d'une eau qui contient beaucoup de saleté. Notre peuple n'a pas compris grand chose du CATHOLICISME. Il est encore à l'Etape du Folchlore. Et c'est pittoyable

      Devant une difficulté, on se dit souvent "avoir du pain sur la planche". Mais selon moi, ici "nous avons plutôt de la planche sur le pain"! Et elle est énorme!
      Mais confiance!
      P M K

      Supprimer
  53. EH ANGELE!

    JE COMPRENDS VOTRE DOULEUR ET C'EST PARCE QU'ELLE EST AUSSI LA MIENNE QUE J'INTERVIENS FIDELEMENT SUR LE BLOG DE NOTRE FRERE MARCEL.

    MAIS, MA CHERE AMIE, LAISSEZ-MOI VOUS DIRE QU'EN MATIERE DE FOI CHRETIENNE CATHOLIQUE, ON SE PREOCCUPE PLUS DE LA QUALITE QUE DU NOMBRE DES FIDELES. C'EST LA REGLE DU 1/99, SI ET SEULEMENT SI CET UNIQUE VEUT SUIVRE FINALEMENT LE BERGER QUI A DIT A SAINT PIERRE:

    "Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux; et tout ce que tu auras lié sur la terre, sera lié dans les cieux; et tout ce que tu auras délié sur la terre, sera délié dans les cieux." Mt 16, 19.

    VOYEZ-VOUS, AUJOURD'HUI, CE SAINT PIERRE, C'EST LE VIEUX QUI N'A PAS PU AVOIR, SELON VOS DIRES, LA GRACE DE VENIR RECEVOIR VOS BENEDICTIONS A SOVIDJI. MAIS CE N'EST PAS GRAVE, PUISQUE CELA NE L'EMPECHE PAS D'ETRE ECOUTE PAS NOUS AUTRES, DONT VOUS DITES QU'UNE BOMBE NOUS ATTEND. SI LE SEIGNEUR VEUT PERMETTRE QUE LE SANG D'UN EVEQUE, OU D'UN PRETRE, OU D'UN LAIC SOIT VERSE POUR VOUS RAMENER A SON VRAI TROUPEAU, POURQUOI VOTRE BOMBE SE TAIRAIT?

    QUANT A LA PRESENCE DES VODOUNONS, DES OGBONI, ET DES ALPHA... A L'EGLISE, RETENEZ QU'ILS ONT LEUR IDENTITE CLAIRE ET NETTE. ET VOUS AVEZ DIT VODOUNONS, OGBONI, ET ALPHA... ILS NE SONT DONC PAS DES BAPTISES DEREGLES PAR UN EXORCISTE TOMBE DANS LES PIEGES DU DIABLE. ILS ONT LEUR PLACE PENDANT LE MESSE, OU L'EGLISE LES RESPECTE ET DIALOGUE AVEC EUX EN REFERENCE A CE QU'A DIT LE CONCILE VATICAN II DANS SA CONSTITUTION NOSTRA AETATE, QUI NOUS DEMANDE DE NE PAS INSULTER LES ADEPTES DES AUTRES RELIGIONS. MALHEUREUSEMENT, AU FLANC DE LA MONTAGNE DU VEAU D'OR, ON LES INSULTE.

    VOICI UN EXTRAIT DU DOCUMENT QUI NOUS DEMANDE DE NE PAS AGIR AINSI (MOI JE SUIS NE FILS D'UNE VODUNSI, AUJOURD'HUI CONVERTIE AU CATHOLICISME. SA FOI EN JESUS, A L'HEURE OU JE VOUS PARLE, N'A RIEN A ENVIER A LA MIENNE) :

    "L’Église catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d’agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui, quoiqu’elles diffèrent sous bien des rapports de ce qu’elle-même tient et propose, cependant reflètent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes. Toutefois, elle annonce, et elle est tenue d’annoncer sans cesse, le Christ qui est « la voie, la vérité et la vie » (Jn 14, 6), dans lequel les hommes doivent trouver la plénitude de la vie religieuse et dans lequel Dieu s’est réconcilié toutes choses [4]. Elle exhorte donc ses fils pour que, avec prudence et charité, par le dialogue et par la collaboration avec les adeptes d’autres religions, et tout en témoignant de la foi et de la vie chrétiennes, ils reconnaissent, préservent et fassent progresser les valeurs spirituelles, morales et socio-culturelles qui se trouvent en eux"

    VEUILLEZ ECRIRE NOSTRA AETATE A GOOGLE, IL VOUS DONNERA LE RESTE SUR LE SITE MEME DU VATICAN.

    P M K et je n'ai pas fini
    P M K

    RépondreSupprimer
  54. NOTRE AMIE ANGELE A DIT : "

    Sachez que DIEU vous regarde.
    Et par ma foi, je dis que la fin de nos souffrances sont proches, DIEU vous appliquera la sanction adéquate pour avoir chassé ses enfants de vos Eglises."

    MAIS ANGELE, REFLECHISSONS UN PEU: A SOVIDJI, ON TIENT L'EGLISE POUR PESTIFEREE, ET POURQUOI DONC VOULEZ VOUS Y RESTER COUTE QUE COUTE!

    JE M'ETONNE QUE MON FRERE VOUS DEMANDE DE RETOURNER DANS VOS PAROISSES PENDANT LES WEEK-END, ALORS QUE DU JEUDI AU SAMEDI MATIN ON VOUS APPREND A INSULTER LES EVEQUES ET LE CURES.

    CELA NE VOUS PARAIT PAS BIZARRE OU ANORMAL? OU EST LA JUGEOTE?

    MOI J'AI COMPRIS CETTE HISTOIRE, QUAND MON FRERE ME L'A DITE DANS LEURS DIVANS A BANAME. ON VOUS RETOURNE JUSTEMENT DANS LES PAROISSES POUR QUE VOUS Y ALLIEZ RECOLTER LES INFO SUR CE QUE DISENT LES CURES AU SUJET DE SOVIDJI.

    DANS CET ORDRE D'IDEE, ON SE PLAIGNAIT MEME DEVANT MOI LORS DE LA MEME VISITE QU'IL Y AIT DES CURES QUI, PENDANT LES CELEBRATIONS DU BAPTEME DEMANDENT A LEURS FIDELES DE RENONCER A "L'ESPRIT DE PARFAITE". ET CETTE PLAISANTE M'ETAIT ADRESSEE DEVANT PARFAITE ELLE-MEME. ET JE DIS MAIS POURQUOI PAS!

    SI PARFAITE PASSE SON TEMPS A NIER L'EXISTENCE DU DIEU PERE, DISTINCT DU FILS ET DE L'ESPRIT SAINT, SI ELLE PRETEND ETRE L'INCARNATION DE L'ESPRIT SAINT, CE QUI EST ARCHI-FAUX, POURQOUI NE PAS EN FAIRE MENTION LORS DE LA RENONCIATION AVANT LE BAPTEME?

    ON NE CHOISIT PAS SON CAMP POUR SERVIR DE PORTE-PAROLE A L'AUTRE.
    JE DEMANDE A MON FRERE DE VOUS ECLAIRER ET DE VOUS DIRE LA VERITE. EN TEMPS NORMAL, C'EST A LUI DE VOUS EXPLIQUER LES DECLARATIONS DE SON EXCOMMUNICATION, AFIN DE VOUS APPAISSER SUR LA DEMARCHE, COMBIEN JUDICIEUSE ET NORMALE DE L'EGLISE LOCALE.

    IL Y A LA UNE "MYSTIQUE DU LEADER" QUI FAIT DEFAUT. ETANT DONNE QUE VOUS,VOUS ETES LOIN DE COMPRENDRE DE QUOI IL S'AGIT. MAIS LE PEU QU'ON VOUS DEMANDE, C'EST DE REVENIR.

    SOIT IL VOUS GARDE, ET VOUS ETES LIBRES DE RESTER AVEC LUI, SOIT IL VOUS LAISSE APPARTENIR TOTALEMENT A L'EGLISE.

    ET VOUS-MEMES, NE POUVEZ-VOUS PAS LUI DEMANDER POURQUOI ILS DEMANDE DE REGAGNER VOS PAROISSES PENDANT LES WEEK-END, SI TANT EST QU'IL EST VRAIMENT SUR DE CE QU'IL FAIT ET QUE VOUS AVEZ DEJA TOUT A SOVIDJI?

    C'EST VIL, HONTEUX ET MEME DIABOLIQUE QU'IL ET ELLE VOUS DEMANDENT DE RETOURNER CHAQUE FOIS SUR LES PAROISSES TROUBLER LES MESSES ET LES PROCESSIONS.

    ET OU SONT NOS AUTORITES LOCALES DANS CETTE HISTOIRE?

    IL EST TEMPS QUE VOUS COMPRENIEZ QUE LE DIABLE VOUS A GAGNER POUR EMBETER MONSEIGNEUR HONDEKON EUGENE ET SES PRETRES, ALORS QU'EUX AUTRES NE VIENNENT JAMAIS VOUS TROUBLER DANS VOS CULTES DU VEAU D'OR A SOVIDJI!

    ANGELE, OU EST LA SAGESSE SI TANT VANTEE?
    QUE DIEU VOUS PARDONNE. MAIS FINISSEZ LA PAGAILLE AVANT QU'ELLE NE VOUS FINISSE!

    P M K

    RépondreSupprimer
  55. Bonjour tout le monde.
    Cette histoire de Banamè fait couler beaucoup de salives. Personnellement, je ne suis jamais allé dans ce lieu mais il m’arrive de voir quelques vidéos ou de de lire des articles sur le sujet pour m'informer.

    En lisant un peu les Évangiles, on remarque que beaucoup de gens attendaient la venue du "messi". Le messi est venu en tant que Jésus, mais le peuple ne l'accepta pas car beaucoup de gens n'étaient pas éclairés intérieurement pour reconnaitre le messi (Jésus). Seule une petite minorité suivait vraiment Jésus. De plus, dans cette petite minorité, il y avait des gens qui doutaient encore de Jésus. Pourquoi? Parce ce qu'intérieurement, ils sont pauvres, peu illuminés, peu éclairés pour faire la différence entre le vrai et le faux. Et c'est là un point vraiment essentiel: avez vous vraiment la clairvoyance Divine? La plupart du temps, nous les humains n'en avons pas ce qui créé beaucoup de polémique quand il s'agit des questions religieuses. Le pire, c'est que Jésus a été crucifié. Si les gens de cette époque étaient vraiment divinement éclairés ils n'auraient jamais commettre un tel acte. Une fois encore le problème de clairvoyance divine se pose. Il ne suffit pas seulement de lire les écritures saintes pour dire qu'on connait mieux que l'autre. Certes c'est bien de lire les écritures saintes mais il faut également en connaitre le sens réel et toucher vraiment du doigt la réalité des choses. La plupart des saints et saintes chrétiens ont toujours eu des expériences pratiques divines. Il y a une force divine qui les anime, les abreuve, les rassure, les met en confiance et donc cela fait grandir leur foi. C'est après la crucifixion de Jésus que beaucoup ont cru que c'étaient le fils de Dieu qui était venu les sauvé. Vous voyez que combien il a été difficile pour Jésus de montrer aux humains qu'il était vraiment le messi? Donc pour moi, il est très important d'avoir cette clairvoyance divine qui est un cadeau de Dieu afin de faire un vrai discernement. Certes il vrai qu'on peut se baser sur les écritures pour discerner mais l'intelligence divine cachée au fond de nous-mêmes doit intervenir.

    Jésus était originellement fils de Dieu avant de prendre un corps humain pour réaliser le plan de Dieu. Mais pourquoi les gens refusent-ils que l'Esprit Saint ne peut pas s'incarner ou du moins emprunter un corps humain pour faire passer un message? Si Jésus a pris chair pourquoi l'Esprit Saint ne pourra-t-Il pas faire autant? C'est en cela que je trouve les humains un peu bizarres. Au début de l'évangile de saint Jean: "Au commencement était la Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu.Toutes choses ont été faites par Lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans Lui." Le Verbe c'est l'Esprit Saint et par conséquent Il est libre d'agir comme Il veut. Nous les humains n'avons pas à dire comment L'esprit Saint va agir. C'est Lui le Créateur et nous les créés: Comment ce qui est créé peut-il mettre en cause le Créateur? C'est vraiment drôle.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. QUE COMPARAISON NE SOIT PAS RAISON.

      JESUS N'A JAMAIS ENVOYE DES GENS POUR TROUBLER LE CULTE SABATIQUE DANS LES SYNAGOGUES.

      CROYEZ A QUI VOUS VOULEZ MAIS SURTOUT N'ALLEZ PLUS TROUBLER LES MESSES SUR LES PAROISSES.
      C'EST SIGNE QUE VOUS N'ETES MEME PAS INSPIRES PAR L'ESPRIT SAINT, AVANT DE PRETENDRE ETRE SON INCARNATION!!!
      P M K

      Supprimer
    2. Est-ce que vous, vous connaissez Vraiment Jésus? C'est ce qu'on dit, vous n'avez que la bouche et rien que la bouche. Cela montre que intérieurement que vous n'êtes pas éclairés. Que savez vous de l'Esprit Saint? L'avez vous déjà vu avec votre oeil intérieur et non les yeux physiques? je ne vous demande pas de raconter que vous avez appris machinalement et bêtement dans les livres. Je comprends maintenant pourquoi les gens disent si souvent que seuls les tonneaux vident vont du bruit. Vous êtes vraiment tonneau vide. Je suis désolé mais je respecte votre choix. Tout compte fait, le bilan de votre vie ne regarde que Dieu et vous.

      Supprimer
    3. LA GUERRE DES TONNEAUX DANS L’OCEAN ATLANTIQUE

      Il y avait une fois dans le grand Atlantique
      Une guerre appelée : « la guerre des tonneaux »,
      Livrée sans merci par deux groupes de rivaux
      Animés par l’esprit d’un défi très antique


      Il y avait un tonneau circulant au milieu
      Des eaux de l’océan qui hurlait, tout furieux.
      D’attention tirés, les habitants du village
      Accouraient sans délai vers ce fameux mirage


      Mais le tonneau passant les divisa sous peu
      Et l’on vit former un groupe scindé en deux :
      Qui pour, qui contre. Les voilà partir en guerre,
      Les uns derrière, les autres devant ce beurre.

      Soit qu’il vous attire, soit qu’il vous fasse peur,
      Le tonneau vous leurre à l’heure de son labeur !
      Soleil au zénith, veut-il en trois décennies
      Briller et transformer le peuple en ennemis ?


      Sommé de déchiffrer ce que cache l’énigme
      Le vieux Um’Pagou vous donne ce paradigme :
      « Le tonneau vide, en course sur ces grandes eaux,
      N’a rien de mystérieux, si ce n’est qu’un complot !

      Qu’un tonneau vide, sur un océan circule,
      C’est qu’il est fermé sur lui et qu’il gesticule !
      Qui lui court derrière se noie et se détruit.
      Et qui de lui a peur, est vide comme lui ! »

      L’affronter, lui a-t-on demandé ? Ou que faire ?
      « Mené par les vagues qui le font divaguer,
      Dit le sage, le temps lui fera débarquer
      De son vide, ce qu’à l’instant il vous veut taire ! »


      Rome Ottavia, le 20 Novembre 2012.
      Moïse N. KOUMAKPAI

      Supprimer
  56. Bonjour Père Moise je vous demande de bien vouloir laiser ceux qui croient à Parfaite de croir à un homme comme eux mais n'arrêter pas de prier pour eux surtout pour votre confrère dans le Seigneur ne perdez plus votre temps si non ils vont croire qu'ils sont suivis merci pour la compréhenson
    KAYA

    RépondreSupprimer
  57. Parfaite dit qu'elle est là pour établir l'ordre dans les églises surtout le catholique, qu'elle veut sauver les gens de la sorcellerie, de l'envoûtement ou de toutes choses nuisibles pour les hommes. Elle enseigne l'amour, de respecter les commandements de Dieu, d'adorer Dieu en toute droiture et non comme nous le faisons en ayant un pas chez les charlatans et l'autre pas dans l’église. N'est-ce pas merveilleux? Oui ça l'est. J'ai l’impression que les prêtres ou pasteurs sont jaloux parce qu'il y a une voix qui crie encore plus fort que les leurs. De plus, j'ai constaté que l'église ou la plupart des chrétiens voient souvent le Diable mais ne voient point la lumière de Dieu. Ils vous traitent de Diable, de toutes sortes de choses, si on aime vraiment son prochain est-ce que c'est comme ça qu'il faut le traiter?

    Il a été dit dans la Bible que notre corps est le temple de Dieu et que l'Esprit Saint y habite. Il est donc important que l'on respecte l'autre et son libre arbitre. Chacun est libre de choisir sa voie même si c'est pas la meilleure. Au moment opportun Dieu le fera savoir sans toutefois lui imposer quoi que ce soit: c'est çà le vrai enseignement. Jésus enseignait aux gens dans l'espoir qu'ils changent. Il y en a qui changent rapidement, d'autres moins rapidement et certains ne changement pas du tout. Mais comme Dieu est Tout Miséricordieux aucune âme ne sera laissée même si elle doit passer par des souffrances terribles.

    Personne ne vous sauvera à part vos pensées, vos paroles, vos actes et votre confiance absolue en Dieu. Jésus: "Si vous m'aimez, gardez mes commandements".

    RépondreSupprimer
  58. Merci pour vos écrits mais ça va si non ils prendre et étudier après je parle aux pères Césaire et Moise....Attention ils cherchent des informations!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NON INCONNU,
      SOYEZ SANS CRAINTE, SAUF SI EUX ET NOUS NE SOMMES PAS DES HOMMES DE DIEU!

      Supprimer
  59. SI UN HOMME (OU UNE FEMME) DE DIEU, COMMENCE A FAIRE PEUR AUX AUTRES, C'EST QU'ENTRE TEMPS, IL A CESSE D'ETRE A DIEU!
    P M K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes drôle hein, Padre, si la personne ne s'identifie pas et parle dans le meme sen ke vous, vous ne lui dites rien et vous répondez mais si c'est dans le sens contraire, vous le rabaissez.

      DIEU VOUS VOIT

      Supprimer
    2. EN CELA AU-MOINS TU AS RAISON. MAIS J'AI POSTE DEJA UN MESSAGE QUI REGLE TOUT CELA. DONC TEMPO!
      OKEY?
      P M K

      Supprimer
  60. Permettez moi de vous repondre ainsi abbé je sais qu'on repond à un imbécil par le silence mais moi je ne le suis pas. Peut-être...

    Je présente mes excuses au propriétaire de ce site et aux autres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PARDON, JE M'EXCUSE! MAIS PRESENTEZ-VOUS ET REPOSEZ VOTRE QUESTION.APRES TOUT, NOUS SOMMES ENTRE FRERES ET SOEURS. ET PERSONNE N'EST PAYE POUR EMBETER L'AUTRE.
      VENEZ AVEC NOUS DANS LE DEBAT. PARDON!
      P M K

      Supprimer
  61. En rigeur de terme on ne répond pas à des anonymes, Mais, vu ce dont le discours est rempli, je me permets d'apporter quelques corrections pour le bien de tous. On ne lit pas la Bible comme on lit un roman de fée. Et ce n'est pas parce qu'il s'agit des évangiles à la portée de tout le monde qu'il faut s'y introduire sans clef de lecture, ou dire ce qui nous passe par la tête. « QUE DES GENS N'ONT PAS RECONNU LE MESSIE PARCE QUE INTERIEUREMENT ILS SONT PAUVRES, PEU ILLUMINES, PEU ECLAIRES POUR FAIRE LA DIFFERENCE ENTRE LE VRAI ET LE FAUX », ne veut nullement rien dire. Ce sont juste des mots alignés qui restent malheureusement creux. Je vois un danger: c'est de légitimer l'absurde sur du creux.; ce qui se note aisément dans la suite du développement de l'anonyme: «  Jésus était originnellement fils de Dieu avant de prendre corps humain... », donc l'Esprit-Saint peut aussi prendre chair, l'Esprit-Saint est aussi Verbe... ».
    De ces genres d'argutie, très spétieuse – parce que trop simpliste et de nature fallacieuse- j'en ai déjà entendu parler. Je ne vais pas vous abreuver de certaines considérations techniques. Je vais juste procéder ainsi vu le niveau actuel de l'auteur de ce discours en matière de foi.
    Vous savez, pour mieux comprendre ces questions, il vous faut préalablement maîtriser ce qu'on appelle la Trinité sainte, leur essence, leur nature, leur rôle dans l'histoire du salut, donc dans la Bible, la Révélation.... Encore que tout ceci vous paraîtra encombrant. Si nous devons nous inscrire dans votre logique, en admettant que l'Esprit-Saint est libre de s'incarner comme Jésus ou de prendre le corps d'un messager, alors, nous serons aussi obligés de nier en Dieu les notes théophaniques de simplicité, de l'humilité, d'abaissement kénotique, de patience dans la fidélité, de communion, d'amour, de respect, de tendresse, de souffrance, de compassion... qui le caractérisent essentiellement; et qu'Il communique à tous ceux qui, par la communion au Corps et au Sang et par l'imitation de ses Saintes Vertus scripturaires, cherchent à lui ressembler. C'est le cas des saints mystiques de l'Eglise, des Martyrs, des Confesseurs, des Vierges, des saints...
    Césaire

    RépondreSupprimer
  62. Ce sont ces vertus que Dieu communique aux âmes qui, communiant au Corps et au Sang du Christ, et par la méditation de la Parole de Dieu, cherchent à lui ressembler. Or toutes ces vertus sont manifestement absentes chez celle qui prétend être « l'incarnation du.... ».
    Les scribes, les Pharisiens, les docteurs de la Loi vivraient à notre époque, et ils croieraient volontiers aux manipulations actuelles en cours par rapport au merveilleux et au sensationnel. En réalité, eux particulièrement comme nous encore aujourd'hui, ils s'attendaient à un Dieu « Humainement puissant et redoutable », à un Dieu, prêt à fracasser la gueule des ennemi,s surtout de l'occupant romain, un Dieu guerrier comme un dragon, cracherait du feu, ou descendrait du ciel avec un char de feu, accompagné d'une kyrielle de soldats, un Dieu qui naisse ex nihilo, de nulle part comme cette légende qu'on a voulue créer sans succès autour de ma soeur Viscentia, un Dieu « ZOHEHE »... C'est une vison trop erronnée et fausse de Dieu. Que Dieu naisse alors dans une mangeoire, hors des hôpitaux, que l'on se trouve obligé de le protéger contre la persécution de Hérode, qu'il meure sur une croix comme un bandit sans brûler les ennemis, cela déroute, n'est-ce pas? Comme nous, sans doute, ils ont eu des difficultés à comprendre que Jésus est le Messie, mais un Messie pas à la manière de nos projections humaines, et anthropomorphiques sur Dieu, mais un Messie selon que Dieu est qui il est éternellement Le Dieu trine, Père, Fils, Espr Saint échappera toujours à nos prismes qui déforment tant l'image de Dieu. C'est pourquoi, il nous faut purifier notre conception de Dieu. Dieu, est qui pour vous?
    Vous dites que nous les humains n'avont pas à dire comment l'Esprit Saint va agir. Bien sûr, l'Esprit-Saint a toujours soufflé dans tous les coeurs, comme il veut et où il veut, MAIS C'EST TOUJOURS POUR LE BIEN DE L'EGLISE ET DES ÂMES. D'ailleurs, c'est l'Esprit Saint qui assure l'unité de l'Eglise. Il ne peut se renoncer à Lui-même et coopérer à la division de sa propre oeuvre. Dieu ne se dédit jamais. Voilà de façon simple la façon dont je pourrai vous aider à mieux comprendre les Saintes Ecritures. Je vous encourage à continuer à fréquenter les Saintes Ecritures.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  63. Entre l'Esprit Saint qui demande à ceux qui croient en Dieu le Père de notre Seigneur Jésus Christ qui a pris chair d'aller à la messe et les Prêtres qui disent à ceux qui après avoir écouté les enseignements de l'Esprist Saint de ne plus venir à leur église en oubliant que l'Eglise est la maison de Dieu le Père, Qui trouble ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès le départ, j'ai présenté mes principes de navigation sur ce blog: "parler à visage découvert".

      Nous sommes des chrétiens et nous devons donner au-moins par ceci l'exemple de parler et d'agir dans la lumière.

      Mes idées sont mes idées et je ne suis pas prêt à les attribuer à d'autres, sous prétexte de parler pour plaire à quelqu'un, qui qu'il soit. Donc Mr ènime inconnu....

      J'ai été désolé d'avoir indexé un autre inconnu qui me l'a fait reproché et je lui ai présenté déjà mes excuses, et même demander pardon.

      Désormais si je ne vois pas de nom d'auteur au bas d'un message, pour moi il n'aura pas existé. Et je crois que tel serait également l'avis du propriétaire de ce blog.
      P M K

      Supprimer
  64. Entre l'Esprit Saint qui demande à ceux qui croient en Dieu le Père de notre Seigneur Jésus Christ qui a pris chair d'aller à la messe et les Prêtres qui disent à ceux qui après avoir écouté les enseignements de l'Esprist Saint de ne plus venir à leur église en oubliant que l'Eglise est la maison de Dieu le Père, Qui trouble ?

    RépondreSupprimer
  65. ANGEOU,
    JE VIENS DE VOUS DONNER RAISON POUR VOTRE REMARQUE QUI M'A BEAUCOUP PLUS. MERCI ENCORE.

    CONCERNANT CE NOUVEAU MESSAGE QUI PORTE ENFIN VOTRE NOM, LAISSEZ-MOI VOUS DIRE QUE J'AVAIS DEVINE DEJA L'AUTEUR, A TRAVERS LE STYLE.

    VOUS VENIEZ DONC DE DIRE:

    "Entre l'Esprit Saint qui demande à ceux qui croient en Dieu le Père de notre Seigneur Jésus Christ qui a pris chair d'aller à la messe et les Prêtres qui disent à ceux qui après avoir écouté les enseignements de l'Esprist Saint de ne plus venir à leur église en oubliant que l'Eglise est la maison de Dieu le Père, Qui trouble ?"

    MAIS VOUS N'AIMEZ PAS REPONDRE AUX QUESTIONS, SINON J'AI ENVIE DE VOUS DEMANDEZ: "QUE FAIT VOTRE SOI-DISANT esprit saint EN DEHORS DE L'EGLISE? EST-CE UNE ADULTERE CHASSEE DU TOIT CONJUGAL?

    ANGELE, VOUS M'AVEZ FAIT ENCORE RIRE! C'EST BON! C'EST BON!
    P K M


    RépondreSupprimer
  66. Comme l'anonyme s'est révélé, c'est bon. Angèle, ma soeur, comme le Père Moïse vous m'avez aussi faire rire. Vous demandez: "Entre l'Esprit Saint qui demande à ceux qui croient en Dieu le Père de notre Seigneur Jésus Christ qui a pris chair d'aller à la messe et les Prêtres qui disent à ceux qui après avoir écouté les enseignements de l'Esprist Saint de ne plus venir à leur église en oubliant que l'Eglise est la maison de Dieu le Père, Qui trouble ?" Avec le cheminement que nous avons fait jusqu'ici vous devez avoir une réponse à votre question. Référez-vous à mes anciennes interventions. Le critère reste simple. Le voici: L'esprit de désobéissance disqualifie tout. Qui trouble? demandez-vous? Vous avez la réponse. Sainte nuit.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  67. Bjr à tous je vous ai déja dit de faire vraiment attention puisque le propriétaire de ce blog ne réagit plus donc il y a un truc qui est caché alors ne dévoilez pas tout le secret c'est de cela ils ont besoin merci Césaire et Moise que j'aime leur flanc parlé. Bonne journée à vous tous.
    KAYA - Abomey

    RépondreSupprimer
  68. NON KAYA,

    JE VOUS LE REPETE! DEJA AVEC LES MENACES QUI SONT VENUES DE CES GENS-LA, TOUT LE MONDE DEVRAIT COMPRENDRE QUI ILS SONT.
    QUAND UN CHRETIEN COMMENCE A FAIRE PEUR, LUI-MEME DEVRAIT SE POSER DES QUESTIONS.

    NOUS NE SOMMES PAS BAPTISES POUR FAIRE PEUR AUX GENS, SINON QUE REPROCHONS NOUS AUX SORCIERS?

    ENFIN, LE SILENCE DE MARCEL SE COMPREND TRES BIEN. SUR SON BLOG, IL INTERVIENT SEULEMENT QUAND LE TEMPS LE LUI PERMET. C'EST UN JEUNE TRES ENGAGE DANS LA COMMUNICATION. ET J'AI CONSTATE A MERVEILLES QU'IL INTERVIENT SUR BEAUCOUP DE BLOGS.

    ANY WAY, NOUS N'AVONS PAS RECU UN ESPRIT QUI NOUS MAINTIENDRAIT DANS LA PEUR. NON! ET QUEL PRETRE N'A PAS ENCORE FAIT SON TESTAMENT AFIN D'ETRE PRET A MOURIR A TOUT MOMENT POUR LE CHRIST ET POUR LA VERITE?

    LA PEUR, COMME NOUS LE DISONS A PORTO, N'EST PAS DU COTE DU CAILLOUX, MAIS DE CELUI QUI VEUT LE LANCER. PARCE QUE, EN LANCANT LE CAILLOUX CA POURRAIT TOMBER SUR VOUS-MEME OU VOUS CREER D'AUTRES ENNUIS! "OBU MA NON DI AGAN, NYINYITO WE OBU NO DI!"
    COURAGE KAYA!!!
    P M K

    RépondreSupprimer
  69. Merci Père. Merci Kaya. L'Esprit-Saint- pas l'esprit à l'oeuvre à Banamè-, Celui que nous avons reçu au Baptême, a déjà chassé de notre coeur la peur. C'est ce qui s'est passé le jour de la Pentecôte. Revisitez les sept dons de l'Esprit-Saint, et vous comprendrez la force des Apôtres et martyrs de l'Eglise, témoignant de la vérité, la préscience des docteurs de l'Eglise comme Thérèse d'Avila qui nous a laissé beaucoup de critères de discernement des esprits, l'obéissance des saints de l'Eglise... L'Esprit-Saint chasse de nous la peur, non pour être arrogant et irrespectueux vis-àvis des autres et de l'autorité - Non!-, mais pour être mûr et fort dans la foi, pour être intrépide dans la foi, c'est-à-dire inébranlable comme un rocher contre les doctrines sulfureuses et contraires à la saine doctrine de l'Eglise, reçue des Apôtres dont les évêques sont les successeurs. L'Esprit-Saint a un feu doux et consummant d'amour pour Dieu; au point de provoquer chez certains saints mystiques de l'Eglise comme saint Pio ce qu'on appelle, l'hyperthermie, " l'incendium amoris", éclatant des thermomètres... Relisez leur vie et inspirons-nous de leur modèle de sainteté et d'obéissance. L'Esprit-Saint n'est pas un draguon qui crache du fau contre ses créatures. Il est Amour, et c'est soi-même qui se refuse le pardon lorsqu'on se ferme à ses dons, à ses oeuvres. Je pense que là encore il nous faut revenir sur le sens du péché contre l'Esprit-Saint qui ne se pardonne pas.
    Kaya, n'ayez crainte. Il n'y a pas de secret dans l'Eglise. L'Eglise, ce n'est pas un ésotérisme occulte. L'Eglise, c'est la grande famille des enfants de Dieu, c'est l'assemblée des prêtres, prophètes et rois que nous sommes par notre baptême. Un prophète, n'a pas peur d'annoncer Jésus-Christ, Vérité d'Amour et d'oblation par excellence du Père, la Parole définitive de Dieu. Un prêtre n'a peur de se consumer d'amour pour Jésus-Christ dans l'obéissance à l'Eglise, notre Mère. Un Roi vit déjà par anticipation et sacramentellement dans l'Eucharistie, les prémices du Royaume à venir. J'en appelle alors à tous les baptisés de rester vigilent et de prier sans cesse. Car le diable comme un lion qui rugit, rode autour du troupeau du Christ, va et vient à la recherche de sa proie. Il pense que s'il frappe le berger, il continuera à diviser le troupeau. Nous, nous avons compris. C'est pourquoi, nous ferons échec à ses oeuvres, fussent-elles éclatantes.
    Césaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI ABBE,

      EFFET, CE QUI ENTRETIENT LA PEUR DANS L’ESPRIT DE NOS COMPATRIOTES, C’EST NON LA PUISSANCE D’UNE DEESSE QUE LES AGRESSIONS VIS-A-VIS DE CEUX QUI NE CROIENT PAS AU « PROCESSUS » (VOCABULAIRE DE MARCEL KPOGODO).

      ET A CE SUJET, J’AVAIS OUVERT UNE PAGE D’ENTRETIEN AVEC MON FRERE ABBE MATHIAS, EN ATTIRANT SON ATTENTION SUR LES JEUNES DELIQUANTS QUI PROFITENT DE LA SITUATION PAR LUI CREEE POUR AGRESSER, SOIT L’EVEQUE D’ABOMEY, SOIT CERTAINS PRETRES OU CERTAINS FIDELES.

      A L’HEURE ACTUELLE, IL Y A UN FONDAMENTALISME SOURNOIS QUI SE COUVE COMME UN MAUVAIS ŒUF EN DESSOUS.

      A LA SUITE DES DECLARATIONS D’EXCOMMUNICATION DE L’ABBE MATHIAS ET DE TOUS CEUX QUI LE SUIVENT, J’AURAIS APPRIS QUE DES AGRESSIONS ONT EU LIEU A ABOMEY. (RESTE A VERIFIER).

      DESORMAIS ARTISAN DU DIALOGUE INTERRELIGIEUX, (CE POURQUOI JE SUIS EXPOSE DEPUIS BIENTOT DIX ANS AU FROID DE L’HIVERS ET A LA CHALEUR MEDITERRANEENNE), JE VOUDRAIS FAIRE APPEL A LA VIGILANCE POINTUE DE NOS AUTORITES POLICO-ADMINISTRATIVES.

      MON FRERE L’ABBE MATHIAS ET SA CLIQUE, N’IMAGINANT PAS TROP JUSQU’OU BRULERA L’INCENDIE DONT ILS DEVRONT SE PORTER, UN JOUR GARANTS, IL NE FAUDRAIT PAS QUE NOS AUTORITES, QUI SONT CENSEES ETRE ELUES PAR LA NATION POUR SA SECURITE, SOIENT DUPES FACE A TOUT CE QUI SE TRAME.

      ET S’IL EST VRAI QUE DANS LA MELEE DE CETTE HISTOIRE DE BANAME, IL Y AVAIT EU DE PERTE D’INDIVIDUS, JUSQU’ALORS NON RETROUVES, L’HEURE DOIT SONNER UN JOUR POUR QUE NOS AUTORITES CHERCHENT A FOURNIR LA VERITE SUR CETTE SITUATION.

      ENFIN, NOUS SOMMES TOUS AU COURANT DE TOUT CE QUI A ETE RACONTE POUR TERNIR DANS LE CŒUR DE NOS FIDELES, LA MEMOIRE, COMBIEN VENERABLE DU CHER CARDINAL ET PATRIARCHE BERNADIN GANTIN, EMBLEME DE LA DIGNITE D’HOMME D’EGLISE EN NOTRE SIECLE : AIME, CHOYE ET VENERE DANS L’EGLISE UNIVERSELLE, AIME, CHOYE, VENERE ET RECOMPENSE PAR ET DANS NOTRE PATRIE, LE BENIN.

      A TOUT CELA, IL FAUDRA AJOUTER QUE MONSEIGNEUR LUCIEN AGBOKA, DE SON VIVANT, PROTECTEUR D’UN NOMBRE INFINIS D’ORPHELINS ET DE PERSONNES EN DIFFICULTE, A ETE TRAITE DE SORCIER, DONC DE MALFAITEUR PAR PARFAITE A SOVIDJI.
      PLUSIEURS DE NOS EVEQUES QUI ONT PASSE (ET QUI PASSENT) LEUR VIE AU SERVICE, PAS SEULEMENT DE L’EGLISE MAIS EGALEMENT DE NOTRE PEUPLE Y SONT FREQUEMMENT INSULTES.

      NOUS EN APPELONS A LA CLAIRVOYANCE ET A LA SAGESSE DE NOS AUTORITES. LA BELLE OPTION QU’A FAITE NOTRE ETAT D’ETRE LAIC ET DE PROMOUVOIR LA LIBERTE RELIGIEUSE, NE DOIT SERVIR DE RAISON, A PERSONNE, POUR TERNIR LA MEMOIRE DE NOS PERES DANS LA FOI.

      A MON HUMBLE AVIS, JE PENSE QU’IL NE FAUT PLUS TARDER A FAIRE UN BILAN DE CETTE SITUATION, AFIN DE REFLECHIR, NON SEULEMENT, AUX LOIS QUI DOIVENT REGIR LEDIT « PROCESSUS » MAIS SURTOUT QUI DOIVENT GARANTIR LA SECURITE DES AUTRES CROYANTS PAR RAPPORT AUX TROUBLES ET AUX AGRESSIONS DONT SE SERAIENT RENDUS COUPABLES, LES ADEPTES DE PARFAITE ET DE l’ABBE MATHIAS, PREMIERS RESPONSABLES DE SOVIDJI.

      PERE MOISE KOUMAKPAI

      Supprimer
  70. lol, pourkoi me deguiser en anonyme alors que tout le monde me connai deja?
    J'ai juste repris la kestion de la personne pour qu'il puisse avoir une reponse.

    A mon avis, on n'a pas besoin de donner son nom avant de commenter poliment et avoir sa reponse.
    Moi j'ai donner mon nom et je sais que vous me ferai bientot celebre. Car je ne sais pas pkoi vous voulez autant ke les gens mettent leur noms.
    Ce ki importe, ce sont des hommes qui ecrivent!!!

    RépondreSupprimer
  71. Ces déviations morales et doctrinales stigmatisées par le Père Moïse – que je remercie au passage- étonnent-elles? Le propre du diable, c'est l'extravagance et le ridicule. Il vous hisse au faîte d'une échelle branlante sur la base de vos propres délires mégalomaniques ( Cf la parodie la plus monstrueuse du diable dans notre histoire au Bénin avec la bouffonnerie du personnage « Christophe 18 – Bien entendu, nous n 'avons plus affaire là à notre bien aimé Père Matthias- .
    On dirait même que nous avons désormais affaire à des médiums, manipulables par des esprits démoniaques, ou à des spirites, parlant au nom des morts, toutes choses incompatibles avec la foi chrétienne! A quoi assistons-nous? Et dire que c'est au nom de l'Esprit-Saint??? C'est tout de même une Injure à la mémoire de nos vénérés Pères dans la foi que de laisser soit des esprits désoeuvrés et démoniaques réels parler en leur nom pour infester les âmes présentes pendant ces séances médiumiques, soit de donner libres cours à des délires antichrétiens et antisociaux. J'ai comme l'impression que d'aucuns, obnubilés par les farces du diable, n'ont pas encore pris conscience de la gravité de la matière. Et à ce stade où nous sommes de plein pieds dans le domaine de l'irrationnel que la parapsychologie s'apprête à cerner, il n'est pas difficile de conclure que nous n'avons plus affaire à de simples cas d'infestations diaboliques, d'oppressions ou d'obsession démoniaque, mais à de vraies possessions pourtant rares. Ici, il s'agit beaucoup plus des facultés qui sont entamées; le diable prenant possession de la volonté humaine en gelant l'intelligence, la mémoire et les affects du sujet adombré. Dans ce cas, on ne cherche plus à raisonner le patient, ni à le soumettre à des cures disciplinaires, mais à prier. Seul Jésus, présent au Saint-Sacrement, peut, Lui-même, faire face à ces cas d'une extrême urgence. Les exorcistes, au nom de Jésus , procédant aux adjurations contre le démon sur la base des sacramentaux et surtout des sacrements de Réconciliation et de l'Eucharistie pour fermer les brèches par lesquelles le diable et ses suppôts ont pu s'introduire, par infraction ou non, dans la vie des pauvres âmes. Du côté intellectuel, nous tenterons de récupérer, par le concours de la grâce divine, les âmes récupérables ou entre temps repêchées directement par le Seigneur de ses eaux troubles et pestilentielles du malin. C'est un bon défi. Les forces du mal ne prévaudront jamais contre la barque de Pierre dont le successeur est l'actuel Pape, Benoît XVI.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  72. Ces déviations morales et doctrinales stigmatisées par le Père Moïse – que je remercie au passage- étonnent-elles? Le propre du diable, c'est l'extravagance et le ridicule. Il vous hisse au faîte d'une échelle branlante sur la base de vos propres délires mégalomaniques ( Cf la parodie la plus monstrueuse du diable dans notre histoire au Bénin avec la bouffonnerie du personnage « Christophe 18 – Bien entendu, nous n 'avons plus affaire là à notre bien aimé Père Matthias- .
    On dirait même que nous avons désormais affaire à des médiums, manipulables par des esprits démoniaques, ou à des spirites, parlant au nom des morts, toutes choses incompatibles avec la foi chrétienne! A quoi assistons-nous? Et dire que c'est au nom de l'Esprit-Saint??? C'est tout de même une Injure à la mémoire de nos vénérés Pères dans la foi que de laisser soit des esprits désoeuvrés et démoniaques réels parler en leur nom pour infester les âmes présentes pendant ces séances médiumiques, soit de donner libres cours à des délires antichrétiens et antisociaux. J'ai comme l'impression que d'aucuns, obnubilés par les farces du diable, n'ont pas encore pris conscience de la gravité de la matière. Et à ce stade où nous sommes de plein pieds dans le domaine de l'irrationnel que la parapsychologie s'apprête à cerner, il n'est pas difficile de conclure que nous n'avons plus affaire à de simples cas d'infestations diaboliques, d'oppressions ou d'obsession démoniaque, mais à de vraies possessions pourtant rares. Ici, il s'agit beaucoup plus des facultés qui sont entamées; le diable prenant possession de la volonté humaine en gelant l'intelligence, la mémoire et les affects du sujet adombré. Dans ce cas, on ne cherche plus à raisonner le patient, ni à le soumettre à des cures disciplinaires, mais à prier. Seul Jésus, présent au Saint-Sacrement, peut, Lui-même, faire face à ces cas d'une extrême urgence. Les exorcistes, au nom de Jésus , procédant aux adjurations contre le démon sur la base des sacramentaux et surtout des sacrements de Réconciliation et de l'Eucharistie pour fermer les brèches par lesquelles le diable et ses suppôts ont pu s'introduire, par infraction ou non, dans la vie des pauvres âmes. Du côté intellectuel, nous tenterons de récupérer, par le concours de la grâce divine, les âmes récupérables ou entre temps repêchées directement par le Seigneur de ses eaux troubles et pestilentielles du malin. C'est un bon défi. Les forces du mal ne prévaudront jamais contre la barque de Pierre dont le successeur est l'actuel Pape, Benoît XVI.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  73. Angèle, Marcel ne sera pas d'accord avec toi. L'auteur de ce blog rappelle qu'il faut éviter de poster des messages anonymes. Respectez simplement. L'apprentissage de l'obéissance à des principes régissant une communauté ou une famille commencent déjà dans ces petites choses. De ces signes ne trompent pas, j'entends l'esprit contestataire et réactionnaire. Ils viennent me conforter.
    Césair

    RépondreSupprimer
  74. Angèle allez voir plus haut ce que Marcel avait écrit si vous pouvez le revoir pourqu'il vous l'esplique,bien revenons à ce que vous avez écrit:
    Angèle je vous demande de dire plutôt "Parfaite me ferra célèbre parceque vous pouvez-être bientôt première évêque noire car tout est possible avec vous dans votre église dite église catholique privée comme si l'Eglise Catholique connue là vous avez tous faire le baptême est une Eglise qui appartient à l'Etat Béninois je vous demande d'aller chercher un autre nom ou vous un appel d'offre celui qui vous trouve un nom vous le nommez évêque ahhhhhhhvoilà ce qu'il vous faut merci aux pères qui le courage que vous avez à enlever vos fidèles de cette difficulté en tout cas moi je continurai à toujours prier pour eux.Eux qui voient tout le monde dans l'enfer jusqu'à voir le Roi Béhanzin dans l'enfer ils n'ont qu'à revoir leur communication c'est bien sûr un conseil d'ami après tout nous sommes du même pays.
    KAYA

    RépondreSupprimer
  75. Moi je vais toujours parler en ces thèmes :
    pourquoi vous n'allez pas confronter les sorciers, sorcières et autres personnes que vous reconnaissez bien dangers publics et c'est l'Esprit qui libère que vous attendez ?

    Ce n'est pas que je me cache pour écrire mais pour vous permettre d'aller plus loins dans vos idées. Car je cois en l'Eglise UNE SAINTE CATHOLIQUE ET POSTOLIQUE. Mais Ezékiel 34 et Mathieur 12, 22 au suivant, m'encouragent à aller à Banamè nuit et jour. L'excommunication des fidèles, je vous demande de vous retrouver pour changer de décision car ce n'est pas çà la solution.
    TAHUN T'OLORUN de Pobè.

    RépondreSupprimer
  76. Moi je vais toujours parler en ces thèmes :
    pourquoi vous n'allez pas confronter les sorciers, sorcières et autres personnes que vous reconnaissez bien dangers publics et c'est l'Esprit qui libère que vous attendez ?

    Ce n'est pas que je me cache pour écrire mais pour vous permettre d'aller plus loin dans vos idées. Car je cois en l'Eglise UNE SAINTE CATHOLIQUE ET POSTOLIQUE. Mais Ezékiel 34 et Mathieur 12, 22 au suivant, m'encouragent à aller à Banamè nuit et jour. L'excommunication des fidèles, je vous demande de vous retrouver pour changer de décision car ce n'est pas çà la solution.
    TAHUN T'OLORUN de Pobè.

    RépondreSupprimer
  77. Moi je vais toujours parler en ces thèmes :
    pourquoi vous n'allez pas confronter les sorciers, sorcières et autres personnes que vous reconnaissez bien dangers publics et c'est l'Esprit qui libère que vous attendez ?

    Ce n'est pas que je me cache pour écrire mais pour vous permettre d'aller plus loin dans vos idées. Car je cois en l'Eglise UNE SAINTE CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE. Mais Ezékiel 34 et Mathieur 12, 22 au suivant, m'encouragent à aller à Banamè nuit et jour. L'excommunication des fidèles, je vous demande de vous retrouver pour changer de décision car ce n'est pas çà la solution.
    TAHUN T'OLORUN de Pobè.

    RépondreSupprimer
  78. TAHUN T'OLORUN de Pobè, c'est dans la patience que jaillit la lumière. Tu crois que la foi chrétienne, ce n'est que la lutte contre les sorciers et sorcières? Il y a mieux. C'est d'abord le salut de ton âme et la leur. Et tu as l'obligation de prier pour les sorciers en vue de leur délivrance. L'Eglise s'y emploie d'ailleurs par l'institution du ministère d'exorcisme que le Père Vigan avait exercé jusque là dans la fidèlité et l'obéissance à l'Eglise en qui vous dites que vous croyez avant d'avoir maintenant des difficultés. L'autre chose, c'est que l'anonymat n'aide pas à évoluer dans les réflexions; cela frise un manque de responsabilité à assumer ce qu'on dit. On parlerait de fuite en avant. Bon courage.

    Je voudrais engager ici une réflexion qui risque d'être longue. Je me donne le devoir de former et d'aider le chrétien catholique à entrer dans une logique de profondeur par rapport à sa foi plutôt que de courir derrière le mirage des miracles. Ce n'est pas ça « avoir la foi ».
    Voici ce que je lis au frontons de ce blog:

    "Ce blog est un espace d'information sur la présence magique de Dieu Esprit-Saint au Bénin. Il n'est pas un creuset pour des polémiques. Il vise à communiquer à tous les esprits humbles comme celui d'un enfant le caractère unique de ce que les Béninois sont en train de vivre actuellement à Banamè sur la Colline de Sovidji Aguidjigo, à Covè : Dieu Esprit-Saint est chez nous, incarné en la Soeur Parfaite, et s'est fixé une mission de 30 ans en trois points :

    1. Bouter hors du Bénin la sorcellerie et ses corollaires de nuisances maléfiques et mortelles ;

    2. Restaurer, assainir l'Eglise catholique mise en place par Jésus-Christ;

    3. Mettre fin à la commercialisation de la foi.

    Ce blog est donc pour ceux qui cherchent Dieu, pour les humbles de coeur, pour ceux qui ont la mentalité simple de comprendre que Dieu peut venir parmi les hommes de la manière qu'il lui plaît, ...

    Il est conçu pour informer sur Banamè afin que l'humanité ne commette plus la même erreur qu'au temps de Jésus-Christ où, Celui-ci, bien que Fils de ce Dieu Universel présent au Bénin, est né dans un cadre d'une simplicité inouïe, a mené une vie simple, a été rejeté pour finir par être crucifié.

    Ce blog est créé pour informer sur les actions au Bénin de notre Daagbo, Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, pour amener le monde entier à venir profiter de Dieu au Bénin, pendant qu'il en est encore temps, puisqu'Il s'est fixé une mission de trente ans ; Il vient d'en entamer la quatrième année.

    Venez profiter de Banamè pendant qu'il en est encore temps ; les bonnes choses ne durent jamais. Dieu est bon, miséricordieux et généreux de manière incommensurable !

    Venez, venez profiter de ses enseignements de poigne et de lumière, de sa délivrance de la sorcellerie et des nombreuses grâces qu'Il distribue largement à Banamè et dans tous ses déplacements à travers le Bénin ! Ne ratez pas votre chance !"

    Ce texte m'a l'aire d'une bonne pub. Je continue
    Césaire

    RépondreSupprimer
  79. TAHUN T'OLORUN de Pobè, la foi chrétienne ne se limite pas à la chasse aux sorciers. Cependant, nous avons l'obligation de prier pour leur délivrance et la nôtre. C'est d'ailleurs pourquoi, l'Eglise a institué le ministère de l'exorcisme pour le bien des âmes. Ce que le père Vigan avait exercé dans la fidélité et l'obéissance à l'Eglise avant de commencer à avoir des difficultés.
    e voudrais engager ici une réflexion qui risque d'être longue. Je me donne le devoir de former et d'aider le chrétien catholique à entrer dans une logique de profondeur par rapport à sa foi plutôt que de courir derrière le mirage des miracles. Ce n'est pas ça « avoir la foi ».
    Voici ce que je lis au frontons de ce blog:

    "Ce blog est un espace d'information sur la présence magique de Dieu Esprit-Saint au Bénin. Il n'est pas un creuset pour des polémiques. Il vise à communiquer à tous les esprits humbles comme celui d'un enfant le caractère unique de ce que les Béninois sont en train de vivre actuellement à Banamè sur la Colline de Sovidji Aguidjigo, à Covè : Dieu Esprit-Saint est chez nous, incarné en la Soeur Parfaite, et s'est fixé une mission de 30 ans en trois points :

    1. Bouter hors du Bénin la sorcellerie et ses corollaires de nuisances maléfiques et mortelles ;

    2. Restaurer, assainir l'Eglise catholique mise en place par Jésus-Christ;

    3. Mettre fin à la commercialisation de la foi.

    Ce blog est donc pour ceux qui cherchent Dieu, pour les humbles de coeur, pour ceux qui ont la mentalité simple de comprendre que Dieu peut venir parmi les hommes de la manière qu'il lui plaît, ...

    Il est conçu pour informer sur Banamè afin que l'humanité ne commette plus la même erreur qu'au temps de Jésus-Christ où, Celui-ci, bien que Fils de ce Dieu Universel présent au Bénin, est né dans un cadre d'une simplicité inouïe, a mené une vie simple, a été rejeté pour finir par être crucifié.

    Ce blog est créé pour informer sur les actions au Bénin de notre Daagbo, Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, pour amener le monde entier à venir profiter de Dieu au Bénin, pendant qu'il en est encore temps, puisqu'Il s'est fixé une mission de trente ans ; Il vient d'en entamer la quatrième année.

    Venez profiter de Banamè pendant qu'il en est encore temps ; les bonnes choses ne durent jamais. Dieu est bon, miséricordieux et généreux de manière incommensurable !

    Venez, venez profiter de ses enseignements de poigne et de lumière, de sa délivrance de la sorcellerie et des nombreuses grâces qu'Il distribue largement à Banamè et dans tous ses déplacements à travers le Bénin ! Ne ratez pas votre chance !"

    Ce texte m'a l'aire d'une bonne pub
    Césaire

    RépondreSupprimer
  80. TAHUN T'OLORUN de Pobè, la foi chrétienne ne se limite pas à la chasse aux sorciers. Cependant, nous avons l'obligation de prier pour leur délivrance et la nôtre. C'est d'ailleurs pourquoi, l'Eglise a institué le ministère de l'exorcisme pour le bien des âmes. Ce que le père Vigan avait exercé dans la fidélité et l'obéissance à l'Eglise avant de commencer à avoir des difficultés.
    e voudrais engager ici une réflexion qui risque d'être longue. Je me donne le devoir de former et d'aider le chrétien catholique à entrer dans une logique de profondeur par rapport à sa foi plutôt que de courir derrière le mirage des miracles. Ce n'est pas ça « avoir la foi ».
    Voici ce que je lis au frontons de ce blog:

    "Ce blog est un espace d'information sur la présence magique de Dieu Esprit-Saint au Bénin. Il n'est pas un creuset pour des polémiques. Il vise à communiquer à tous les esprits humbles comme celui d'un enfant le caractère unique de ce que les Béninois sont en train de vivre actuellement à Banamè sur la Colline de Sovidji Aguidjigo, à Covè : Dieu Esprit-Saint est chez nous, incarné en la Soeur Parfaite, et s'est fixé une mission de 30 ans en trois points :

    1. Bouter hors du Bénin la sorcellerie et ses corollaires de nuisances maléfiques et mortelles ;

    2. Restaurer, assainir l'Eglise catholique mise en place par Jésus-Christ;

    3. Mettre fin à la commercialisation de la foi.

    Ce blog est donc pour ceux qui cherchent Dieu, pour les humbles de coeur, pour ceux qui ont la mentalité simple de comprendre que Dieu peut venir parmi les hommes de la manière qu'il lui plaît, ...

    Il est conçu pour informer sur Banamè afin que l'humanité ne commette plus la même erreur qu'au temps de Jésus-Christ où, Celui-ci, bien que Fils de ce Dieu Universel présent au Bénin, est né dans un cadre d'une simplicité inouïe, a mené une vie simple, a été rejeté pour finir par être crucifié.

    Ce blog est créé pour informer sur les actions au Bénin de notre Daagbo, Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, pour amener le monde entier à venir profiter de Dieu au Bénin, pendant qu'il en est encore temps, puisqu'Il s'est fixé une mission de trente ans ; Il vient d'en entamer la quatrième année.

    Venez profiter de Banamè pendant qu'il en est encore temps ; les bonnes choses ne durent jamais. Dieu est bon, miséricordieux et généreux de manière incommensurable !

    Venez, venez profiter de ses enseignements de poigne et de lumière, de sa délivrance de la sorcellerie et des nombreuses grâces qu'Il distribue largement à Banamè et dans tous ses déplacements à travers le Bénin ! Ne ratez pas votre chance !"

    Ce texte m'a l'aire d'une bonne pub
    Césaire

    RépondreSupprimer
  81. Ce texte m'a l'aire d'une bonne pub. Ce qui présuppose un souci de quête de célébrité ou de popularité. Devrions-nous trouver tort à Jésus qui s'est refusé de se laisser élir roi par une foule en quête du sensationnel et de sécurité parcde que ce dernier a multiplié du pain?
    Vu les nombreux miracles qui se produisent chaque jour dans le monde, au Bénin, surtout à chaque célébration eucharistique où la substance du pain et du vin est transsubstantiée en la substance du Corps et du Sang du Christ aux paroles consécratoires du Prêtre, doit-on écrire au fronton de chaque église ceci: Ici le pain et le vin sont changés en corps et en sang du Christ"? Finalement chaque paroisse aura son bloc, notamment les paroisses où sont nommés exorcistes des curés et où il sera écrit: "Ici, un tel chasse les démons, délivre de la sorcellerie, guérit des malades, ou encore ici, un tel " Boute – comme la polyo- hors du Bénin la sorcellerie et ses corollaires de nuisances maléfiques et mortelles". Venez donc à Jésus, vous ne mourrez plus!"

    Il n'y a pas doute: nous sommes en présence d'un Nouveau Mouvement Religieux, ou une secte avec toutes ses caractérisitiques propres. Des spécialistes de la sociologie religieuse pensent même que c'est la pire des sectes que nous ayons actuellement. Et dire que ce sont les enfants de l'Eglise! Quelle humiliation!
    L'Eglise a-t-elle jamais fait de la publicité autour des nombreux miracles et guérisons qu'elle opère en son sein! Plutôt que de nous préoccuper du salut de notre corps et de notre âme – Parce que c'est le Tout que Dieu sauve-, nous nous accrochons aux comédies du démon. Ce qui se passe ressemble un peu à ces propagandes dangereuses et alors médiatisées de ces pseudo guérisseurs traditionnels qui s'improvisent "Messie" sur nos ondes et que l'Etat a dû arrêter pour le bien des populations. Mais ici, c'est encore plus dangereux; parce que, d'abord, c'est purement de l'ordre du subjectif- donc aucune législation pour régir les déviations occultes, ne parle-t-on pas déjà de liberté religieuse dans un Etat laïc?-, et quand bien même, les conséquences fâcheuses se feront manifestes,on n'aura personne à qui se plaindre. N'est-ce pas aux prêtres que cela reviendra comme c'est déjà le cas, si vous ne le savez pas?
    Césaire

    RépondreSupprimer
  82. Je lis que:

    « Ce blog est donc pour ceux qui cherchent Dieu, pour les humbles de coeur, pour ceux qui ont la mentalité simple de comprendre que Dieu peut venir parmi les hommes de la manière qu'il lui plaît, ... ». Qu'est-ce que c'est intéressant!

    « ...Dieu peut venir parmi les hommes de la manière qu'il lui plaît... ». Que veut dire: «  De la manière qu'il lui plaît »? En menaçant les hommes de mort, en manquant de respect aux autres ou en incitant à la rébellion ou bien en communiquant aux hommes sa paix et son Amour. Si nous convenons que Dieu est éternellement bon, pourquoi introduire en Dieu ce qu'il n'est pas ( haine, rancœur, violence verbale ou physique, obscénités, injures, grossièretés...) puisque nous tenons à déifier Viscentia qui, pourtant, au départ, est malade spirituellement et, à ce titre, a été introduite chez le Père Vigan pour se faire délivrer. Toutes tentatives de légende frisent ici le ridicule. Déjà là, un problème de jugement se pose. A-t-elle été réellement guérie ou délivrée? Par lien d'âme – ce qui peut arriver si un certain nombre de dispositif sécuritaire n'est pas suffisamment pris avant le combat contre le démon- Par lien d'âme donc, y-a-t-il eu infestation de celui qui est supposé délivrer l'oppressée? Puisque le diable, si l'on ne déjoue pas à temps son jeu par la vertu de la prudence peut y parvenir par le pouvoir de séduction en faisant ainsi échouer le processus de délivrance... Tout cela requiert enquêtes, discernement, accompagnement avant toutes délibérations. Or, sur le terrain, Viscentia déblatère; Viscnetia manipule; Viscentia s'en prend à l'Eglise et au clergé, toutes caractérisitiques propres à un possédé aux abois – j'entends l'esprit démoniaque- en séance de délivrance et d'exorcisme. Nous avons trop de signes pour nous acharner contre ce phénomène.
    Alors l'expression « Ce blog est donc pour ceux qui cherchent Dieu, pour les humbles de coeur, pour ceux qui ont la mentalité simple de comprendre que Dieu peut venir parmi les hommes » n'a pas de sens. Forcément, on cherche Dieu d'un coeur d'enfant. Ce qui signifie qu'il ne vient que chez ceux qui sont simples comme lui et lui ouvre leur coeur. Mais Dieu est le premier à donner l'exemple de l'humilité et de l'obéissance. C'est cela la kénose divine. Où est l'humilité chez Viscentia drôlement déifiée? Répondez-moi!
    Césaire

    RépondreSupprimer
  83. Je lis que le prétendu «  dieu esprit saint » est chez nous pour
    :
    « Restaurer, assainir l'Eglise catholique mise en place par Jésus-Christ. ». Quelle prétention monumentale!Les dévots de Banamè s'écoeuront.
    Mais, aviez-vous vraiment une idée de ce que c'est que l'Eglise? Je ne pense pas. Autrement on ne peut se permettre de pareilles incongrutés monstrueuses, prêtes à faire rougir le diable lui-même. Allez lire l'histoire de la Réforme et de la Contre Réforme et vous comprendrez quelque chose, je ne dis pas tout, quelque chose seulement, du mystère de l'Eglise en situation de crise de foi. Êtes-vous plus illuminés que ces sainte Catherine de Sienne, ces Jean de la Croix, ces Ignace d'Antioche... qui ont travaillé à leur propre sanctification et à celle de leurs frères dans la douceur, l'obéissance et la correction fraternelle? «  Restaurer et assainir l'Eglise catholique.!!! Qu'est-ce qui n'a jamais été fait dans la marche multiséculaire de l'Eglise et que c'est maintenant qu'il faut innover sur la base d'une subite illumination!!! N'entendez-vous pas dire que l'Eglise est experte en humanité? Savez-vous ce que cela signifie?Ô! Revenons à la raison. Tempo! On ne combat pas l'Eglise. On échoue toujours. Car son fondement, c'est Dieu et non pas un (e) illuminé (e). Quelles hérésies l'Eglise n'a pas connu? Du docétisme au monoénergisme en passant par l'arianisme ou le montanisme qui, précisément, connote banamè dans le fonds comme dans forme que prend l'actuelle dérive doctrinale pneumatologique. Aucune d'elles n'a résisté au temps. Ainsi s'arrêtera aussi cette comédie du malin.Sachez qu'avant Viscentia, des gens se sont aussi proclamés médiums ou incarnation de l'Esprit-Saint. Où sont-ils aujourd'hui? Donc, ce n'est pas nouveau.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  84. Je lis que le prétendu «  dieu esprit saint » est chez nous pour
    :
    « Restaurer, assainir l'Eglise catholique mise en place par Jésus-Christ. ». Quelle prétention monumentale!Les dévots de Banamè s'écoeuront.
    Mais, aviez-vous vraiment une idée de ce que c'est que l'Eglise? Je ne pense pas. Autrement on ne peut se permettre de pareilles incongrutés monstrueuses, prêtes à faire rougir le diable lui-même. Allez lire l'histoire de la Réforme et de la Contre Réforme et vous comprendrez quelque chose, je ne dis pas tout, quelque chose seulement, du mystère de l'Eglise en situation de crise de foi. Êtes-vous plus illuminés que ces sainte Catherine de Sienne, ces Jean de la Croix, ces Ignace d'Antioche... qui ont travaillé à leur propre sanctification et à celle de leurs frères dans la douceur, l'obéissance et la correction fraternelle? «  Restaurer et assainir l'Eglise catholique.!!! Qu'est-ce qui n'a jamais été fait dans la marche multiséculaire de l'Eglise et que c'est maintenant qu'il faut innover sur la base d'une subite illumination!!! N'entendez-vous pas dire que l'Eglise est experte en humanité? Savez-vous ce que cela signifie?Ô! Revenons à la raison. Tempo! On ne combat pas l'Eglise. On échoue toujours. Car son fondement, c'est Dieu et non pas un (e) illuminé (e). Quelles hérésies l'Eglise n'a pas connu? Du docétisme au monoénergisme en passant par l'arianisme ou le montanisme qui, précisément, connote banamè dans le fonds comme dans forme que prend l'actuelle dérive doctrinale pneumatologique. Aucune d'elles n'a résisté au temps. Ainsi s'arrêtera aussi cette comédie du malin.Sachez qu'avant Viscentia, des gens se sont aussi proclamés médiums ou incarnation de l'Esprit-Saint. Où sont-ils aujourd'hui? Donc, ce n'est pas nouveau.

    RépondreSupprimer
  85. Je lis que le prétendu «  dieu esprit saint » est chez nous pour
    :
    « Restaurer, assainir l'Eglise catholique mise en place par Jésus-Christ. ». Quelle prétention monumentale!Les dévots de Banamè s'écoeuront.
    Mais, aviez-vous vraiment une idée de ce que c'est que l'Eglise? Je ne pense pas. Autrement on ne peut se permettre de pareilles incongrutés monstrueuses, prêtes à faire rougir le diable lui-même. Allez lire l'histoire de la Réforme et de la Contre Réforme et vous comprendrez quelque chose, je ne dis pas tout, quelque chose seulement, du mystère de l'Eglise en situation de crise de foi. Êtes-vous plus illuminés que ces sainte Catherine de Sienne, ces Jean de la Croix, ces Ignace d'Antioche... qui ont travaillé à leur propre sanctification et à celle de leurs frères dans la douceur, l'obéissance et la correction fraternelle? «  Restaurer et assainir l'Eglise catholique.!!! Qu'est-ce qui n'a jamais été fait dans la marche multiséculaire de l'Eglise et que c'est maintenant qu'il faut innover sur la base d'une subite illumination!!! N'entendez-vous pas dire que l'Eglise est experte en humanité? Savez-vous ce que cela signifie?Ô! Revenons à la raison. Tempo! On ne combat pas l'Eglise. On échoue toujours. Car son fondement, c'est Dieu et non pas un (e) illuminé (e). Quelles hérésies l'Eglise n'a pas connu? Du docétisme au monoénergisme en passant par l'arianisme ou le montanisme qui, précisément, connote banamè dans le fonds comme dans forme que prend l'actuelle dérive doctrinale pneumatologique. Aucune d'elles n'a résisté au temps. Ainsi s'arrêtera aussi cette comédie du malin.Sachez qu'avant Viscentia, des gens se sont aussi proclamés médiums ou incarnation de l'Esprit-Saint. Où sont-ils aujourd'hui? Donc, ce n'est pas nouveau.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  86. Je lis que le blog:
    « est conçu pour informer sur Banamè afin que l'humanité ne commette plus la même erreur qu'au temps de Jésus-Christ où, Celui-ci, bien que Fils de ce Dieu Universel présent au Bénin, est né dans un cadre d'une simplicité inouïe, a mené une vie simple, a été rejeté pour finir par être crucifié.

    Soumettez cette déclaration facile à une rigoureuse exégèse, et il n'en restera plus rien. Je ne voudrais pas perdre mon temps à rappeler que c'est une hérésie sans précédent que de déclarer que l'Esprit Saint s'incarne. Encore que celle dont on dit qu'elle est « gbènon » joue bien ce rôle à lui attribué par l'esprit malin par l'arrogance et l'insolence qui caractérisent celui ou celle à qui le diable promet monts et merveilles et qui, du coup, pensent chimériquement être supérieurs à tout le monde. On le voit nettement. Cet esprit a été vaincu définitivement par le Seigneur lorsque, par ses Vertus d'humilité et de fuite de gloire, il a fait échec à toutes les tentations de Satan. Deux images me frappent: celle où le démon promet à Jésus le monde entier, la gloire et la célébrité s'il se prosterne devant lui, et l'autre où, pensant manipuler Jésus sur la base de son épreuve de la faim, le diable lui demande de changer la pierre en pain. Le Seigneur a résisté comme pour nous confirmer qu'il est bel et bien dans sa Logique de kénose, d'abaissement total, de dépouillement, de croix... Saint Paul dira que Dieu ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu; mais qu'il s'est abaissé, devenant semblable aux hommes en tout sauf le péché. Comprenez-vous le «  sauf le péché »?
    Gens de Banamè, n'allez pas croire que nous sommes différents de ceux qui ont tué Jésus. C'est précisément parce qu'ils n'ont pas pu comprendre que Dieu soit si simple, soit si humble, soit si fragile dans son Amour incommensurable pour les hommes qu'ils se sont permis le luxe de le crucifer. Pensiez-vous qu'à leur place vous feriez autrement, vous qui êtes si friands de l'image d'un dieu redoutable, d'un dieu « ZOHEHE »? Votre critère comme celui des pharisiens, le voici: «  Pour que Dieu soit Dieu, il faut qu'il soit puissant à détruire, à fracasser la manchoire des sorciers qui sont pourtant fils de Dieu et dont il attend la conversion avant leur autodamnation éternelle, à cracher du feu contre vos ennemis ». Je le répète encore ici: une telle image erronée de Dieu contribue à entretenir dans les mentalités le fétichisme, et à générer des fléaux comme Banamè. Et tant que l'esprit du fétichisme sera généré par nos peurs, Banamè continuera à subsister dans les coeurs et même à prendre d'autres formes plus subtiles que celle à qui nous avons affaire actuellement. Dieu, le savez-vous, N'EST PUISSANT QU'A AIMER, même nos ennemis.

    S'il y a une erreur à éviter de commettre plutôt, c'est d'éviter désormais de projeter sur Dieu nos propres conceptions terreuses de la vie, de la puissance, de la force; c'est d'éviter de nous forger des religions à la mesure de nos peurs, de notre ego, de nos ambitions démesurées. Dieu n'y sera jamais. Et là, c'est à l'usurpateur des titres et des attributs divins que nous aurons affaire comme c'est le cas actuellement.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  87. Je lis que le blog:
    « est conçu pour informer sur Banamè afin que l'humanité ne commette plus la même erreur qu'au temps de Jésus-Christ où, Celui-ci, bien que Fils de ce Dieu Universel présent au Bénin, est né dans un cadre d'une simplicité inouïe, a mené une vie simple, a été rejeté pour finir par être crucifié.

    Soumettez cette déclaration facile à une rigoureuse exégèse, et il n'en restera plus rien. Je ne voudrais pas perdre mon temps à rappeler que c'est une hérésie sans précédent que de déclarer que l'Esprit Saint s'incarne. Encore que celle dont on dit qu'elle est « gbènon » joue bien ce rôle à lui attribué par l'esprit malin par l'arrogance et l'insolence qui caractérisent celui ou celle à qui le diable promet monts et merveilles et qui, du coup, pensent chimériquement être supérieurs à tout le monde. On le voit nettement. Cet esprit a été vaincu définitivement par le Seigneur lorsque, par ses Vertus d'humilité et de fuite de gloire, il a fait échec à toutes les tentations de Satan. Deux images me frappent: celle où le démon promet à Jésus le monde entier, la gloire et la célébrité s'il se prosterne devant lui, et l'autre où, pensant manipuler Jésus sur la base de son épreuve de la faim, le diable lui demande de changer la pierre en pain. Le Seigneur a résisté comme pour nous confirmer qu'il est bel et bien dans sa Logique de kénose, d'abaissement total, de dépouillement, de croix... Saint Paul dira que Dieu ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu; mais qu'il s'est abaissé, devenant semblable aux hommes en tout sauf le péché. Comprenez-vous le «  sauf le péché »?
    Gens de Banamè, n'allez pas croire que nous sommes différents de ceux qui ont tué Jésus. C'est précisément parce qu'ils n'ont pas pu comprendre que Dieu soit si simple, soit si humble, soit si fragile dans son Amour incommensurable pour les hommes qu'ils se sont permis le luxe de le crucifer. Pensiez-vous qu'à leur place vous feriez autrement, vous qui êtes si friands de l'image d'un dieu redoutable, d'un dieu « ZOHEHE »? Votre critère comme celui des pharisiens, le voici: «  Pour que Dieu soit Dieu, il faut qu'il soit puissant à détruire, à fracasser la manchoire des sorciers qui sont pourtant fils de Dieu et dont il attend la conversion avant leur autodamnation éternelle, à cracher du feu contre vos ennemis ». Je le répète encore ici: une telle image erronée de Dieu contribue à entretenir dans les mentalités le fétichisme, et à générer des fléaux comme Banamè. Et tant que l'esprit du fétichisme sera généré par nos peurs, Banamè continuera à subsister dans les coeurs et même à prendre d'autres formes plus subtiles que celle à qui nous avons affaire actuellement. Dieu, le savez-vous, N'EST PUISSANT QU'A AIMER, même nos ennemis.

    S'il y a une erreur à éviter de commettre plutôt, c'est d'éviter désormais de projeter sur Dieu nos propres conceptions terreuses de la vie, de la puissance, de la force; c'est d'éviter de nous forger des religions à la mesure de nos peurs, de notre ego, de nos ambitions démesurées. Dieu n'y sera jamais. Et là, c'est à l'usurpateur des titres et des attributs divins que nous aurons affaire comme c'est le cas actuellement.
    Césaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mr Cesaire, rectification: Ce n'est pas GBENON; mais GBE DO TO

      Supprimer
  88. Je lis également que l'un des objectifs de l'illuminé (e), c'est de

    « Mettre fin à la commercialisation de la foi. ».

    On ne peut commercialiser la foi, si j'emprunte votre propre expression, que lorsque l'esprit magique et fétichiste du croyant est porté à croire que le sable de Banamè est sacré et peut sauver des mauvais esprits – Parce qu'un naïf peut être prêt à l'acheter si on le lui propose et ce, dans l'incapacité à se rendre lui-même sur place-; on ne peut commercialiser la foi que lorsqu'on est capable – si l'on ne l'a pas encore fait, ce dont je me doute- d'exiger des sous aux assoiffés du merveilleux avant qu'ils n'aient accès au lieu des infestations démoniaques surtout si c'est un lieu fermé comme le stade de Kouhounou... Comme on peut cautionner sa propre condamnation de mort comme un suicide collectif auprès de son bourroux. Voyez-vous la bêtise? Au nom de notre peur, nous sommes prêts à tout, même si on nous dit de faire du trépieds. C'est sur cette base, que les manipulations vont bon train, les endoctrinements à merveille, le trafic d'influence à merveille aussi, le commerce au nom de Dieu à profit. Alors, de quelle foi parle-t-on et dont on veut mettre fin à la commercialisation?

    « Ce blog, lis-je toujours, est créé pour informer sur les actions au Bénin de notre Daagbo, Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, pour amener le monde entier à venir profiter de Dieu au Bénin, pendant qu'il en est encore temps, puisqu'Il s'est fixé une mission de trente ans ; Il vient d'en entamer la quatrième année.

    Venez profiter de Banamè pendant qu'il en est encore temps ; les bonnes choses ne durent jamais. Dieu est bon, miséricordieux et généreux de manière incommensurable !

    Venez, venez profiter de ses enseignements de poigne et de lumière, de sa délivrance de la sorcellerie et des nombreuses grâces qu'Il distribue largement à Banamè et dans tous ses déplacements à travers le Bénin ! Ne ratez pas votre chance !"

    On appelle cela de la propagande ou du prosélytisme agressif un peu comme la publicité en communication. Cela illustre fort bien l'esprit merquentiliste qui dicte la secte et qui, par ailleurs, correspond parfaitement à l'esprit de troque qui marque notre relation avec Dieu. On parle de foi « do ut des », c'est-à-dire, une foi qui donne à Dieu et qui attend en retour un contre don. Vopilà là où nous en sommes dans notre foi. Il nous reste du chemin pour mûrir dans la foi. Si nous n'entrons pas dans la logique de la gratuité de l'Amour de Dieu, nous resterons comme des épaves ballottées par n'importe quel courant de vent contraire et n'importe quelle doctrine. Toi qui me lis, où en es-tu dans ta foi en tant que chrétien catholique?

    Césaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI ABBE CESAIRE,

      QUAND J'AI LU LE TEXTE EN ROUGE, MIS TOUT AU DEBUT DE SON BLOG, J'AI DIT: "MARCEL DOIT AVOIR ETE PAYE POUR QUELQUE CHOSE".

      SOIT A BANAME, IL A DU REMETTRE SA SORCELLERIE POUR DEVENIR APOTRE DES DOCTRINES PIRES QUE LA SORCELLERIE ELLE-MEME, SI JE PEUX AINSI PARLER, SOIT IL VEUT JOUER AVEC SON NIVEAU INTELLECTUEL, QUI POURTANT EST APPRECIABLE, SOIT IL EST UN MARXISTE, DU GENRE DE CEUX QUI CONDUISENT L'HUMANITE AU CHAOS.

      TOUT COMPTE FAIT, IL EST LIBRE DE FAIRE DE SA VIE ET DE SON SAVOIR CE QU'IL VEUT, MAIS DU MOMENT OU IL CROIT APPORTER QUELQUE CHOSE A L'EGLISE "QU'ILS VEULENT ASSAINIR", JE CROIS QU'IL LUI FAUT ENCORE UN PEU DE SAGESSE POUR REUSSIR SA MISSION.

      UN PRESIDENT DE NOTRE PAYS AURAIT REPONDU, UN JOUR A L'UN DE SES PAIRS QUI LUI DEMANDAIT D'USER DE FORCE POUR SE MAINTENIR AU POUVOIR. ET IL LUI A REPONDU : "JE NE SUIS PAS A LA TETE DES MOUTONS!"

      VOILA CE QUE MARCEL ET CES MAITRES N'ONT PAS ENCORE COMPRIS.

      LE MEME PRESIDENT AURAIT DIT: "ABANDONNEZ LES CHOSES, AVANT QU'ELLES COMMENCENT A VOUS ABANDONNER"

      PEUT-ETRE FINIRONT-ILS PAR COMPRENDRE DES QUE LES CHOSES VONT COMMENCER A LES ABANDONNER!

      ON NE PEUT QUE LEUR SOUHAITER DU COURAGE!

      P M K

      Supprimer
    2. Mon Pere, je pleure quand je vois comment vous traitez les gens qui ne sont pas de votre bord; mais moi, je vous dis Que DIEU tout puissant ne dors pas et il saura rendre justice au temps auportun.
      Es ce que tout ce qui se passe vous permet d'insulter les gens de la faxon dont vous le faites?

      Un pretre hein! Un pretre hein!

      Que DIEU Benisse MARCEL qui ne repond pas a vos provocations;

      QUE LA VOLONTE DE DIEU SOIT FAITE. AMEN!!!!

      Supprimer
  89. Ezéchiel 34
    1 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots:

    2 Fils de l'homme, prophétise contre les pasteurs d'Israël! Prophétise, et dis-leur, aux pasteurs: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Malheur aux pasteurs d'Israël, qui se paissaient eux-mêmes! Les pasteurs ne devaient-ils pas paître le troupeau?

    3 Vous avez mangé la graisse, vous vous êtes vêtus avec la laine, vous avez tué ce qui était gras, vous n'avez point fait paître les brebis.

    4 Vous n'avez pas fortifié celles qui étaient faibles, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée; vous n'avez pas ramené celle qui s'égarait, cherché celle qui était perdue; mais vous les avez dominées avec violence et avec dureté.

    5 Elles se sont dispersées, parce qu'elles n'avaient point de pasteur; elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, elles se sont dispersées.

    6 Mon troupeau est errant sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la face du pays; nul n'en prend souci, nul ne le cherche.

    7 C'est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de l'Éternel!

    8 Je suis vivant! dit le Seigneur, l'Éternel, parce que mes brebis sont au pillage et qu'elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu'ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis, -

    9 à cause de cela, pasteurs, écoutez la parole de l'Éternel!

    10 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'en veux aux pasteurs! Je reprendrai mes brebis d'entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie.

    11 Car ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'aurai soin moi-même de mes brebis, et j'en ferai la revue.

    12 Comme un pasteur inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l'obscurité.

    13 Je les retirerai d'entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et je les ramènerai dans leur pays; je les ferai paître sur les montagnes d'Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays.

    14 Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leur demeure sera sur les montagnes élevées d'Israël; là elles reposeront dans un agréable asile, et elles auront de gras pâturages sur les montagnes d'Israël.

    A suivre........

    RépondreSupprimer
  90. (Suite)

    15 C'est moi qui ferai paître mes brebis, c'est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur, l'Éternel.

    16 Je chercherai celle qui était perdue, je ramènerai celle qui était égarée, je panserai celle qui est blessée, et je fortifierai celle qui est malade. Mais je détruirai celles qui sont grasses et vigoureuses. Je veux les paître avec justice.

    17 Et vous, mes brebis, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, je jugerai entre brebis et brebis, entre béliers et boucs.

    18 Est-ce trop peu pour vous de paître dans le bon pâturage, pour que vous fouliez de vos pieds le reste de votre pâturage? de boire une eau limpide, pour que vous troubliez le reste avec vos pieds?

    19 Et mes brebis doivent paître ce que vos pieds ont foulé, et boire ce que vos pieds ont troublé!

    20 C'est pourquoi ainsi leur parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre.

    21 Parce que vous avez heurté avec le côté et avec l'épaule, et frappé de vos cornes toutes les brebis faibles, jusqu'à ce que vous les ayez chassées,

    22 je porterai secours à mes brebis, afin qu'elles ne soient plus au pillage, et je jugerai entre brebis et brebis.

    23 J'établirai sur elles un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David; il les fera paître, il sera leur pasteur.

    24 Moi, l'Éternel, je serai leur Dieu, et mon serviteur David sera prince au milieu d'elles. Moi, l'Éternel, j'ai parlé.

    25 Je traiterai avec elles une alliance de paix, et je ferai disparaître du pays les animaux sauvages; elles habiteront en sécurité dans le désert, et dormiront au milieu des forêts.

    26 Je ferai d'elles et des environs de ma colline un sujet de bénédiction; j'enverrai la pluie en son temps, et ce sera une pluie de bénédiction.

    27 L'arbre des champs donnera son fruit, et la terre donnera ses produits. Elles seront en sécurité dans leur pays; et elles sauront que je suis l'Éternel, quand je briserai les liens de leur joug, et que je les délivrerai de la main de ceux qui les asservissaient.

    28 Elles ne seront plus au pillage parmi les nations, les bêtes de la terre ne les dévoreront plus, elles habiteront en sécurité, et il n'y aura personne pour les troubler.

    29 J'établirai pour elles une plantation qui aura du renom; elles ne seront plus consumées par la faim dans le pays, et elles ne porteront plus l'opprobre des nations.

    30 Et elles sauront que moi, l'Éternel, leur Dieu, je suis avec elles, et qu'elles sont mon peuple, elles, la maison d'Israël, dit le Seigneur, l'Éternel.

    31 Vous, mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes; moi, je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l'Éternel.

    RépondreSupprimer
  91. père terrestre que nous sommes, corrigeons toujours nos enfants sans leur avis
    pour cela DIEU LE PERE a-t-il besoin de notre avis avant de nous corriger ? AMOUR - MISERICORDE - HUMILITE s'est rabaissé vers fin 2009 suite à la décision de houndécon, ce qui ne devait pas être le cas. Malgré tous les pouvoirs que Dieu le Père a donné à son fils bien aimé notre Seigneur Jésus Christ, Mon Sauveur Jésus Christ que l'Esprit Saint m'a amené à mieux connaître n'a jamais dit qu'il est L'Esprit Saint, depuis le 1er Saint Pape Pierre qui est resté fidèle pour Jésus ou rien jusqu'à ce jour, qui peut dire en face du monde qu'il est esprit saint ?
    TAHUN T'OLORUN de Pobè,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à tous et, surtout, aux Abbés Césaire et Moïse,

      Chers Abbés, je vous donne raison si vous parlez de propagande en ce qui concerne ce blog ; je ne veux rien y faire d'autre : je me suis librement donné la mission de vanter, de chanter les actions de notre Daagbo, Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin ; je ne cherche pas à savoir si cela plaît ou pas, je ne veux même pas plaire, j'ai juste soif de faire la propagande de Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, notre Daagbo, je veux que le monde entier prenne au sérieux ce qui se passe au Bénin qui, dans peu de temps, deviendra le centre névralgique de la religion catholique.

      Chers Abbés, vous lisant, je m'épanouis ; j'ai un goût incontrôlable pour les textes bien écrits relevant de personnalités d'un niveau intellectuel dépassant de loin le moyen.

      Même si nous ne défendons pas le même point de vue, j'admire votre science langagière et idéelle :vous êtes des modèles ! Tous les lecteurs de ce blog doivent l'avoir constaté.

      Me concernant, Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin me fascine et me rassure par ses résultats par rapport à la sorcellerie, notamment ; vous sous-estimez son ampleur de nuisance, de stagnation et de destruction physique, psychologique, mentale, sociale, spirituelle ; c'est elle qui met notre pays en arrière et qui sacrifie l'excellence, tous domaines confondus, sur l'autel de la médiocrité, du cynisme le plus irréfragable et de la mort gratuite. Par ailleurs, certains de vos collègues ne sont pas des modèles et, même en dehors des comportements qu'ils montrent, certains allant jusqu'à se faire consulter par des charlatans pour maintenir leur place, il y en a qui n'ont pas la même force verbale que je constate chez vous, délayant des homélies plates et insipides, charabiateuses. En outre, la foi est devenue un commerce et, Daagbo le relève régulièrement dans Ses enseignements.

      Il ne le cache pas ; ce sont autant de situations qui Lui ont montré que la précarité de notre vie à nous, simples citoyens, si elle se maintenait, allait contribuer à rendre ce monde plus chaotique et Il a refusé cela. Moi, ce que je sais, c'est qu'Il a compris qu'il fallait qu'Il vienne Lui-même défendre Son bien que sont Ses créatures, et tout le clergé se met à vociférer et à pleurer ....

      Il n'a pas besoin de votre permission, Il fait déjà ce qu'Il Lui inspire bon de faire et Il nous sauve déjà ... Clergé, laissez-nous jouir de notre PAPA, nous les pauvres qui, jusqu'à avant son arrivée, étions abandonnés à nous-mêmes !

      De toute façon, Il est à l'oeuvre contre vents et marées et, rendez-vous au résultat final ! Il est trop bon, trop généreux, trop miséricordieux ! Et, avant qu'il ne soit trop tard, venez profiter avec nous des bienfaits en nombre illimité qu'Il sème dans son sillage. Et, Il a de ces raisonnements !

      Papa Yèssissin seul peut vous juger ; nous, étant peu propres, ne sommes pas qualifiés pour le faire. Dites-vous aussi que lorsqu'Il vous juge, vous, le clergé, Il n'y va pas du dos de la cuiller et, seul Lui a l'autorité et le pouvoir d'avoir un ton et un langage aussi absolus, ce que nous observons et dont nous ne nous mêlons pas ... Nous voulons juste une foi plus forte et enracinée, la délivrance, l'assurance et le bonheur ; comme Il nous les donne, nous ne raisonnons pas comme vous qui avez beaucoup appris sur Lui dans les universités laïques et religieuses, nous prenons notre bien et nous disparaissons pour L'adorer de plus belle.

      Nous sommes si épanouis par Lui que nous chasser des paroisses ne nous dit rien. Nous, ses fidèles, nous sommes devenus des canards ; toute l'eau d'opprobre, de chassage et de médisance, de mépris et de destruction que vous jetez sur notre dos nous laisse égaux à nous-mêmes dans notre foi.

      Pour finir en digressant, je me revendique Propagandiste indépendant de Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, notre Daagbo et je vous remercie ...

      Supprimer
  92. Merci au Père Moïse pour son éclairage. Angèle, ma soeur, le problème, ce n'est pas la passion, la colère, les réactions épidermiques excluant toute réflexion, seul chemin de quête vers la vérité. Je me suis surpris d'avoir affaire à des personnes qui se disaient catholique, mais qui, au fond, portaient en eux des germes sectaires, prêts à déserter leur foi pour des mirages. La situation, la triste situation de Banamè, n'a que fait précipiter des chutes qui tôt ou tard devraient être votre cas. Tel que tu parles, Angèle, tu ne ressembles pas à une catholique, même si tu tiens à me prouver le contraire. Tes allures belliqueuses révèlent que nous avons affaire à une vraie fanatique irrémédiablement orientée; Probablement, nous avons encore des cas de ce genre dans nos églises qui, en faveur du temps, vont finir par se révéler. Des sectaires, nous en avons, en esprit dans nos rangs quand bien même ils se réclament de l'Eglise catholique. Banamè en est le baromètre. Mais heureusement, nos interventions édifient des personnes lucides et raisonnables qui nous appellent pour nous assurer de leur proximité spirituelle. Entre « gbènon et gbedoto, », appliqué à une illuminée, il n'y a point de rectificatif à faire. Bien évidemment, c'est à l'esprit satanique adombrant Viscentia qu'on applique le terme « gbèdoto », parce que pris à l'appât. J'adjure! Plus jamais une telle calamité au Bénin. Ce disant, nous nous armons à déjouer d'autres plans du diable qui, nous le savons, sont encore en gestation. Mais malheur à celui par qui le scandale passera encore!!! Mais nous y veillons.
    Maman du Ciel, la très sainte Vierge Marie, Notre Dame des Victoires, venez au secours de vos enfants en pleine crise de foi! Bonjour au Père Moïse du côtée de la Méditerrannée.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  93. Je ne sais pas ce ki fait de moi "UNE FANATIQUE". J'ai juste rectifier un mot et mis un passage biblique ici.

    Mais rassurez vous, je suis les recommandations de mon Père et je fais sa volonté.
    Je ne sais pas comment doit réagir un Catholique, vous me l'apprendrez bien; ce qui compte pour moi est que ceux qui me connaissent bien savent que je véhicule AMOUR-HUMILITÉ-CRAINTE DE DIEU.

    Je suis Catholique, je mourrai Catholique que vous le veuillez ou non, car JÉSUS ne m'a pas chassé de la religion, et cette Religion n'appartient a personne sur cette terre.

    RépondreSupprimer
  94. Bonjour à vous tous.
    Je crois simplement en Dieu et j’essaie de mon mieux de respecter ses commandements. D’ailleurs c'est ce que Jésus veut de nous puisque Lui-même a dit: "si vous m'aimez, gardez mes commandements". Mais c'est tout le contraire que nous faisons. Des gens se disent chrétiens, prêtes, sœurs religieuses mais ont des propos indécents. C'est vraiment triste. Ils se disent prêtres parce qu'ils ont faits de longues études religieuses mais ce n'est qu'un titre comme les diplômes dans nos universités. Leurs cervelles sont remplies d'écritures saintes mais leurs cœurs sont remplis d'animosité. A l'époque de Jésus, aucun de ses disciples n'a fait de longues études au séminaire pour devenir prêtre ou sœur. Ils sont habillés en blanc mais ils sont des ossements à l'intérieur. L'église est devenue du commerce et pire encore une institution. C'est malheureux. Jésus voit tout, Il entend tout et chacun devra rendre compte au moment opportun. On peut tromper ses semblables mais pas Dieu.
    L'accès au paradis est individuel et dépend nécessairement de nos pensées, de nos paroles, de nos actes et de la manière dont nous avons traité autrui. Dieu ne soucie point de votre religion mais de la façon vous vivez dans ce monde. Il ne sert à rien d'être chrétien mais dans le même temps de détester son prochain juste à cause des points de vue différents. Je croise les bras et j'observe ce qui se passera. Mais que les cessent de s'agiter et de traiter les autres de diable.

    RépondreSupprimer
  95. Bonjour à vous tous.
    Je crois simplement en Dieu et j’essaie de mon mieux de respecter ses commandements. D’ailleurs c'est ce que Jésus veut de nous puisque Lui-même a dit: "si vous m'aimez, gardez mes commandements". Mais c'est tout le contraire que nous faisons. Des gens se disent chrétiens, prêtes, sœurs religieuses mais ont des propos indécents. C'est vraiment triste. Ils se disent prêtres parce qu'ils ont faits de longues études religieuses mais ce n'est qu'un titre comme les diplômes dans nos universités. Leurs cervelles sont remplies d'écritures saintes mais leurs cœurs sont remplis d'animosité. A l'époque de Jésus, aucun de ses disciples n'a fait de longues études au séminaire pour devenir prêtre ou sœur. Ils sont habillés en blanc mais ils sont des ossements à l'intérieur. L'église est devenue du commerce et pire encore une institution. C'est malheureux. Jésus voit tout, Il entend tout et chacun devra rendre compte au moment opportun. On peut tromper ses semblables mais pas Dieu.
    L'accès au paradis est individuel et dépend nécessairement de nos pensées, de nos paroles, de nos actes et de la manière dont nous avons traité autrui. Dieu ne se soucie point de votre religion mais de la façon dont vous vivez dans ce monde. Il ne sert à rien d'être chrétien mais dans le même temps de détester son prochain juste à cause des points de vue différents. Je croise les bras et j'observe ce qui se passera. Mais que les gens cessent de s'agiter et de traiter les autres de diable.

    RépondreSupprimer
  96. J'ai eu une série de réactions en cascade qui m'ont plu, anonyme comme signée. D'abord, Angèle, ma soeur, a cité un extrait du grand prophète Ezéchiel. C'est déjà un effort louable de s'habituer aux Saintes Ecritures. Seulement, pour interprététer correctement la Bible, il faut maîtriser le contexte scripturaire du message, la théologie de l'Ecrivain sacré et inspiré, la littérature hébraïque, le sens des mots... C'est capital pour éviter de mal interpréter les Saintes Ecritures; car une interprétation erronnée peut conduire à la mort. C'est le cas du suicide collectif d'une secte millénariste à Kamungun en Ounganda en 2000. D'où l'importance des recherches scientifiques ou exégétiques en Bible pour prévenir le fondamentalisme, le fanatisme et l'athéisme. Je réponds déjà au raisonnement simpliste et naïf de l'anonyme qui pense qu'on n'a pas besoin d'étudier en ce qui concerne Dieu; car les Apôtres n'ont pas étudié. Entre les Apôtres et nous, le fossé historique est grand; d'où l'importance de les découvrir par des recherches pour mieux nous faire proche de la tradition des Pères; autrement, on dit du n'importe quoi sans l'éclairage de la foi et de la raison (Cf l'Encyclique Fides et Ratio du Bienheureux Pape Jean-Paul II).
    Angèle, tu n'as pas fini de nous proposer tout l'extrait du livre du prophète Ezéchiel. Il reste les versets 17 au 31. Va lire et poste cela. Là je pourrai t'éclairer. Mais déjà, n'oublie pas que quand Dieu suscite un prophète, c'est pour aider à prendre conscience d'une faute, d'un péché et non pas pour détruire et diviser. N'oublie pas que, malgré les réprimandes de Yahwé contre ses pasteurs, la lignée des Lévites n'a pas disparu. Puisque si Dieu devrait rester dans votre logique de vengeance divine, il allait suprimer ce corps sacerdotal. Ce qui n'a pas été fait jusqu'à l'Avènement de la Nouvelle Alliance où Jésus n'est pas venu abroger l'Anciene loi, donc Le Droit canonique vétérotestamentaire, mais accomplir. Comprenez-vous ce que cela veut dire "accomplir"? Mieux, dans le passage que vous proposez, David a été suscité pour être à la tête du peuple de Dieu en tant que roi, donc pasteur aussi. Car il dirige, paît le troupeau. Mais David est-il resté fidèle? Non! On se rappelle le prophète Nathan qui a dû rappeler à David sa faute: tu as désobéi à Yavhe. David s'est-il gonflé d'orgeuil? Et pourtant, il n'était pas moins grand à Jérusalem! Il a pleuré. Mea culpa. Il a reconnu sa faute. Il a regretté. Il n'a pas envoyé Nathan paître en préférant que Dieu lui parle lui-même directement. Et voilà que c'est dans sa lignée que le Fils de Dieu naîtra! Dieu est bon, et non vengeur comme l'esprit à l'oeuvre à Banamè contre l'Eglise de Dieu et les prêtres de Jésus-Christ, respectés et respectables en vertu de leur onction et élection. Dieu ne veut que notre repentir, laïcs comme prêtres, appelés à l'unique sainteté. Or, il n'y a pas de repentir sans humilité, ni humilité sans obéissance et obéissance, sans sacrifice. En définitive, on rejoind toujours la logique sacrficielle de la croix.
    Marcel, ton choix est libre. mais j'ignore si c'est responsable. Examen de conscience oblige. Si tu connais dees prêtres qui ne prêchent pas bien, rapproche toi d'eux. Put-être que tu les comprendras mieux. Ce qui est sûr, ne sois pas arrogant en y allant, mais simples et candides. La simplicité, c'est la vertu des grands. Bon courage.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  97. L'heure a sonné faut pas rester à distance pour parler faites l'effort de mettre pied sur la Ste Colline de Banamè pour mieux comprendre ce qui se passe. Mais à coté de tout, Viscentia - Parfaite - Tadagbé etc...importe peu, mais la VOIX DE DIEU ESPRIT SAINT qui m'a amené à connaître JESUS QUI M'AIME plus que tout le monde est très importante pour moi BANAME NOUVEL JERUSALEM soit béni. Je sais qu'il y a encore des .... Mathieu 12, 21 au suivant. épassé épassé épassé la crainte a disparu des coeurs depuis 2009.
    A quand l'indépendance de l'Afrique ? Quand le béninois (africain) rejette ce qui sort de chez lui. Les livres d'histoire seront complètés dans l'avenir qu'il y une génération des années 2009, 2013 ainsi de suite qui a la chance de voir Dieu Esprit Saint.

    RépondreSupprimer
  98. Suite à la publication des déclarations d'excommunications de Christophe XVIII, la réaction de Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin ne s'est pas fait attendre. Dans la même journée de ce dimanche, au cours de sa rencontre avec plusieurs centaines de fidèles, notamment, à Agbondjèdo, à Akpakpa, Il a commenté largement aussi le message en jeu. Et, les consignes aux chrétiens catholiques se sont clarifiées: pas besoin d'entretenir la confrontation avec d'autres fidèles de la même religion ; il faudra alors laisser les églises à ceux qui s'en croient les propriétaires et attendre de vivre bientôt les messes encadrées par les évêques de Dieu Esprit-Saint, qui suivront des prêtres nommés à cet effet. Une atmosphère de paix doit donc prévaloir et laisser les fidèles de Banamè jouir en toute quiétude des bienfaits du Processus lancé depuis l'année 2009.


    Marcel Kpogodo

    RépondreSupprimer
  99. Anonyme, Marcel, vos dernières réactions ne font que me confirmer les hypothèses précédemment posées, que nous avons affaire à un Nouveau Mouvement Religieux, une véritable secte.
    Marcel, "pas besoin, écrivez-vous, d'entretenir la confrontation avec d'autres fidèles de la même religion ; il faudra alors laisser les églises à ceux qui s'en croient les propriétaires et attendre de vivre bientôt les messes encadrées par les évêques de Dieu Esprit-Saint, qui suivront des prêtres nommés à cet effet".
    L'idée d'une confontration tournant parfois à des violences verbales ou physiques (ayant conduit les autorités à mettre certains des vôtres hors d'état de nuire - je faiis référence aux derniers incidents à Banamè puisque nous sommes aussi présents sur place) indique aisément qu'il y a une atmosphère d'insoumission, de séddition et de malaise morale provoqué par l'auteur du désordre et de l'infamie, le Malin. Doit-on encore vous le rappeler? Ô, pardon! Il n'y a pas mieux sourd que celui qui fait semblant de dormir. Mais là encore, il y a espoir qu'il finisse par se réveiller. Mais s'il s'agit d'une possession réelle supposant un état de conscience second, il est clair qu'il faut un miracle de conversion instantanée et brusque comme le Seigneur sait le faire en certaines circonstances pour délivrer définitivement les âmes qui, comme un troupeau, sont parquées pour l'abattoir. A ce stade, il n'y a plus de communication possible et plus d'esprit critique. Comme me le confiait un ami tout à l'heure, il semble que rien qu'à lire notre soeur Angèle, on s'aperçoit qu'il y a comme un blocage à la fois psychique et spirituel dans ses raisonnements. Justement, ce qui m'avait conduit à la soupçonner de fanatique. Or, dans le style, on s'aperçoit qu'il s'agit d'une grande intellectuelle, intelligente; mais cette intelligence est en train d'être manipulée par le Malin, l'esprit de la ruse... Je veux croire que la faculté de sa volonté n'est pas encore atteinte. Autrement, ce serait le désastre... D'abord, et c'est ce qui nous conforte, nos écrits sont destinés à ceux qu'on peut encore recupérer du naufrage actuel. Et Dieu sait combien connaissent actuellement de grands revirements. C'est aussi un miracle. Et j'en bénis le Seigneur.Il en sera ainsi pour les autres, s'ils réussissent, par la prière du coeur, à s'affranchir de l'influence infestueuse et de l'attraction que cette fameuse colline de Banamè exerce puissamment sur eux comme un aima. J'en suis conscient; la force d'attraction est trop forte, vu que tous les ingrédiens de séduction y sont pour charmer le faible d'esprit. Mais c'est un combat spirituel. Et on peut vaincre au nom de Jésus.
    Marcel, ce dernier message ne te ressemble pas quand bien même on percevait quelques signes à relens fétichistes dans tes interventions. Pour moi, rien n'est encore perdu. Si tout désertait le forum, il y a encore, tout au moins, ta raison pour discerner et déduire de ttoi même à partir de ce cheminement que j'ai entrepris avec toi.
    Le diable réussit son plan. Mais il vous faut y prêter flanc pour qu'il ait du succès. Là entrent en jeu les enjeux de la liberté humaine. Montrez-vous fort. La grâce du Seigneur vous y aidera. Courage et ne faiblissez pas devant le lion qui rugit. Courage!
    Césaire

    RépondreSupprimer
  100. Un ANONYME - ce qui est pourtant interdit- écrit ceci: L'heure a sonné faut pas rester à distance pour parler faites l'effort de mettre pied sur la Ste Colline de Banamè pour mieux comprendre ce qui se passe. Mais à coté de tout, Viscentia - Parfaite - Tadagbé etc...importe peu, mais la VOIX DE DIEU ESPRIT SAINT qui m'a amené à connaître JESUS QUI M'AIME plus que tout le monde est très importante pour moi BANAME NOUVEL JERUSALEM soit béni. Je sais qu'il y a encore des .... Mathieu 12, 21 au suivant. épassé épassé épassé la crainte a disparu des coeurs depuis 2009.
    A quand l'indépendance de l'Afrique ? Quand le béninois (africain) rejette ce qui sort de chez lui. Les livres d'histoire seront complètés dans l'avenir qu'il y une génération des années 2009, 2013 ainsi de suite qui a la chance de voir Dieu Esprit Saint.
    "L'heure a sonné faut pas rester à distance pour parler faites l'effort de mettre pied sur la Ste Colline de Banamè pour mieux comprendre ce qui se passe". Se décider à mettre son pieds sur cette colline, c'est consentir à geler ses facultés. Pourquoi? Parce que les écrits de ceux qui défendent la désobéissance souffrent de cohérence et d'esprit critique. Pour nous, c'est un signe qui indique que ces esprits, ayant été endoctrinés, n'entendent pas raisonner pour discerner. Pourtant, tout le cheminement que je propose ici, c'est de nous y conduire. A coups sûr, il y a des esprits qui se ferment à la grâce de l'écoute qui présuppose l'obéissance. Je le rappelle: le salut chrétien, ce n'est pas un sauvetage, ce n'est pas une démonstration de puissance magique. La constance du légitime souci de délivrer de la sorcellerie et ses méfaits, de se sécuriser contre le "bo", de réaliser ses voeux les plus chers... - souci qu'exprime déjà si bien l'Eglise par le ministère combien périlleux pour le prêtre, mais grand de l'exorcisme si ce dernier ne se substitue pas à Jésus- ce souci donc ne doit pas primer sur la foi authentique et nous empêcher d'aller à l'essentiel du chrisitianisme: Aimer et se laisser aimer par Dieu qui, en retour, nous sanctifie par les sacrements et nous divinise. Voilà l'essentiel. La tendance à recupérer la foi chrétienne à des fins utilitaristes est une dérive qui ne fait pas mûrir l'être du chrétien. D'où cette peur qui nousn hante et sur la base de laquelle nous sommes aveuglés par nos intérêts égoïstes dans notre rapport avec Dieu pourtant pur Don sans le moindre repli sur lui-même, nous sommes manipulés et endoctrinés comme c'est le cas ailleurs et présentement. Le chrétien catholique qui peine à comprendre cela est sectaire en esprit tout en se disant être dans l'Eglise. Car, à la moindre déception, il va courrir ailleurs à la recherche d'autres idoles, d'autres messies comme Viscentia. ,Comprenez-vous cela, les amis?

    Césaire

    RépondreSupprimer
  101. "Viscentia - Parfaite - Tadagbé etc...importe peu"déclare l'anonyme. Je suis désolé. Cela n'importe pas peu, dans la mesure où l'on a persisté à faire croire aux na¨fs crédules que Viscentia pourtant bien connue se prénommerait Parfaite et q'elle aurait été ramassée dans une brousse, à moins de me tromper. Créer pareille légende en plein XXI ème siècle où il y a progrès de la pensée humaine, c'est insulter la raison, la chose universelle la mieux partagée. Et pourtant, comme d'hab, certaines gens y ont cru. C'est l'histoire des codes à quatre chiffres, à cinq chiffrs... C'est l'histoire des fins du monde dont l'échéance annoncée est sempiternellement ajournée. Quelle est cette histoire? Parler de la foi ou de Dieu signifierait-il légitimer des incongrutés monumentales, ou signer l'arrêt de mort de la raison humaine? Pourquoi étudie-t-on la philosophie? Ou bien diriez-vous que Viscentia, l'illuminée aurait la science infuse? Tout avec vous serait maintenant possible. Nous irons alors de parodie en parodie, de contrefaçons antichrétiennes en contrefaçons antichrétiennes. Le diable aime semer la confusion. Mais la seule chose dont il est incapable, c'est d'obéir. Voilà nous, notre ultime critère de discernement. L'obéissance n'est pas de son être. Si lui, parce que esprit, il est irrémédiablement rebelle, violent, insoumis, orgeuilleux, désobéissant, arrogant, nous, parce que humains, nous pouvons par la grâce de Dieu et en vertu du libre arbitre, devenir obéissant ou non, non violents ou non, humbles ou non. C'est pourquoi on parle de la possibilité de la conversion. Or chez le diable, ce n'est pas possible. D'ailleurs il est non-être, cela ne veut pas dire qu'il n'existe pas, non, mais il est un Accident, une négation, une déconfiture de l'être que Dieul, l'Etre par plénitude, communique. Le diable n'est pas vitalité; il simule et fait croire à... Il n'est pas vie. il est mort, mais simule d'être la vie. Seul Dieu est Vie... Mais cette Vie, pour l'acquérir, en appelle à un changement radical de tout notr être entamé par le péché de la désobéissance et de l'orgeuil (Cf Adam et Eve au njardin d'Eden) afin de correspondre au Dieu saint et humble.
    J'entends parler d'humilité, d'amour, de gentillesse... à Banamè. Curieusement, rien n'indique la présence de ces vertus aussi bien chez Vigan, chez Viscentia, que chez leurs sympathisants trop passionnés.
    Comme le diable aime le folklore! Drôle immitateur. Expert en contrefaçons. Déjà qu'on parle de prêtre et d'évêques à nommer. Respectez ces offices combien sacrés. Et pas de profanation! Et dire que tout ça vient de l'Eglise catholique au Bénn! Quelle honte!!!
    Dans la prière et le jeûne, nous parviendrons à exorciser toute cette histoire. En tout cas, les montant- allusion à Montant ,ce tristement célèbre hérétique de l'histoire de l'humanité- les montant de notre époque doivent être aidés, pour que nous ne soyons plus jamais humiliés ainsi. Ce que nous disons là n’a aucun rapport avec l’indépendance de l’Afrique. C’est juste une question de jugement, cher anonyme.
    Dieu nous bénisse!
    Césaire

    RépondreSupprimer
  102. Abbé C, Marcel, Angèle, Damiano, KAYA et vous tous qui participez au débat sur ce Blog,

    C’est avec grand étonnement que j’ai lu le message de Marcel qui retranscrit les paroles que Parfaite aurait dites à Cotonou, à la suite des Déclarations d’excommunication prononcées par nos Evêques à l’endroit de mon Frère, Abbé Mathias et les Adeptes de SOVIDJI.

    De tout ce qui a été dit, la partie que voici m’a donné plus d’amertume au cœur ; il s’agit de :

    « …. il faudra…. laisser les églises à ceux qui s'en croient les propriétaires et attendre de vivre bientôt les messes encadrées par les évêques de Dieu Esprit-Saint, qui suivront des prêtres nommés à cet effet…. »

    J’ai connu l’Eglise Catholique, à bas âge et grâce à deux de mes oncles. J’ai suivi mes grands Frères pour aller au Catéchisme, à l’âge où personne ne pouvait imaginer qu’un enfant se serait décidé de soi-même à y aller. Bien que maîtrisant les leçons du Catéchisme, on me jugeât, plus d’une dizaine d’année, trop petit pour recevoir les Sacrements. Mais, j’ai fini par être baptisé et par communier au Corps du Christ en Juin 1979. Ce fut pour moi une joie que je n’ai jamais oubliée.

    Depuis ce temps-là, j’ai compris que l’Eglise est une vraie Mère, qu’il faut aimer et choyer au temps qu’on le peut.
    Je ne conçois pas qu’on puisse vivre en dehors d’elle et se déclarer encore Chrétien. Tout cela fait mon incompréhension devant la vague de doctrines anti-TRINITE, anti-EGLISE, anti-CLERGE, qui ont pu entrainer l’Abbé Mathias et les Adeptes de SOVIDJI, loin de la communion avec l’Eglise, dans sa figure catholique, une, sainte et apostolique.

    Aucune sainteté ne nous éloigne de cette MERE, fusse-t-elle la plus détester par les gens du monde, à cause de nos péchés.
    Avec cette situation de BANAME-SOVIDJI, je comprends et témoigne que les vrais Saints de notre Eglise, Famille de Dieu qui est au Bénin, pour les temps à venir, seront ceux qui auront compris, qu’on ne construit pas l’Eglise, qu’en vivant à l’intérieur d’elle et en communion avec ceux qui en sont chargés.

    Cette conviction ajoutée, non seulement au CREDO traditionnel de l’Eglise, mais encore à l’obéissance et à l’humilité dans la foi, est selon moi l’antidote, le remède et même le vrai exorcisme contre tout esprit de déviation qui tente de diviser notre Eglise-Famille.

    Je prends mon Dieu a témoin, pour confesser que l’affirmation de la REUNION de la Personne du Père et de l’Esprit-Saint dites incarnées en Parfaite est une TOTALE HERESIE, montée par le Démon pour éprouver notre Eglise, à l’Age de ses 150 Ans.

    J’invite fraternellement ceux qui comprennent le sens de la foi chrétienne catholique, à avoir le courage de renoncer à cet esprit bizarre qui singe Dieu et l’offense dans sa Révélation trinitaire.

    PARLANT AU NOM DU CHRIST, J’INDIQUE QUE TOUS CEUX QUI, RESTANT HORS DE SOVIDJI, RECITERONT LE CREDO ET DIRONT AVEC COURAGE :

    « DIEU, PERE, FILS ET ESPRIT SAINT, PAR L’INTERCESSION DE LA VIERGE MARIE, REINE DES ANGES ET DES APOTRES, SAUVE-MOI DU FEU ETERNEL »

    Trouveront en eux-mêmes et de jour en jour la grâce du Christ pour se délier des liens infernaux dans lesquels, les alliances scellées à SOVIDJI, enchainent ceux qui le fréquentent, ou l’ont fréquenté.
    Et si quelqu’un a contracté personnellement des liens avec la sorcellerie, le Diable, la « Mamy Water » (Mami-Wata : la mère des eaux) ou n’importe quelle divinité, qu’il ait le courage d’aller se confesser et d’appliquer fidèlement la pénitence que lui donnera son Confesseur.

    Ayons confiance en notre Dieu (Père, Fils et Esprit-Saint), suivons la voix de nos Evêques et vivons dans la lumière du Christ, au sein de son Eglise, et il ne nous enlèvera jamais sa protection !

    JE CROIS EN DIEU LE PERE TOUT-PUISSANT…

    Enfin, j’invite le Père Césaire et vous tous qui avez compris que le Démon s’est invité, ‘‘by force’’ sur notre Terre et s’est fait notre Hôte à travers cette situation, de bien vouloir transmettre ce message à tous nos Amis. Prions et vivons dans la Paix du Christ ! Amen !

    PERE MOISE KOUMAKPAI

    RépondreSupprimer
  103. Message reçu Père. Nous ferons porter le message à nous envoyé sur ce blog à tous nos amis. Je voudrais faire maintenant un peu de spiritualité sacerdotale, pour le peu que je sais en côtoyant nos pères.
    Depuis le déclenchement de ce drame de Banamè, une expression technique ignorée probablement de certains commence à circuler sur les lèvres des théologiens, spécialistes aussi bien en dogmatique qu’en spiritualité. L’expression, la voici : « le lien d’âme ». Que signifie le lien d’âme ? Le lien d’âme désigne un état d’oppression, d’infestation ou d’obsession démoniaque, contracté par un baptisé sur la base d’un pacte, génital, occulte, substitutionnel…, et qui corrompt les facultés de volonté, de liberté, d’intelligence de la victime, le fait délirer, l’induit en situation d’hystérie, de double personnalité, de dérèglement structurel, de désobéissance professée en doctrine… Le père Hebgard, grand exorciste de l’Eglise, s’il en fût, nous dresse, à partir de ses expériences personnelles dans ce ministère difficile, j’entends le ministère d’exorcisme, un tableau saisissant des dérapages qui peuvent subvenir dans la vie d’un clerc, préposé à cette mission périlleuse, s’il ne se ressource pas constamment dans les Vertus de l’humilité et de l’obéissance de Dieu ; l’obéissance, c’est le seul remède efficace aux attaques répétées du diable contre toutes âmes consacrées, notamment contre les prêtres exorcistes, les plus exposés ; car ils font échec aux plans de destruction des âmes que Dieu a rachetées au prix de son Sang en les réhabilitant dans la dignité d’enfant de Dieu et dans la communion avec Dieu. Le diable n’en veut pas.
    Qu’un prêtre réussisse à arracher un baptisé des mains des sorciers, par exemple, cela ne se pardonne pas dans le monde des ténèbres qui rougit et contre attaque. Qu’un prêtre délivre de nombreuses âmes des mains du démon, cela l’enrage. D’où son option résolue de détruire l’Eglise et les prêtres par tous les moyens, des plus simples aux plus complexes, donc insideux. C’est là que l’Eglise exige de ses prêtres d’être prudents, notamment par rapport à la gente féminine par qui le diable peut malheureusement passer – c’est ce que révèle la plupart des cas de déviations des exorcistes dans l’histoire- pour séduire, attirer et mettre en sac tout ce qu’il rencontre sur son passage. D’où l’obligation pour nous, baptisés, de prier pour nos prêtres, ces êtres fragiles comme un vase d’argile que la grâce soutient et pourtant redoutables pour le démon et ses suppôts.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  104. Dans le cas d’espèce comme dans d’autres, on remarque aisément que, lorsque nous sommes en présence d’un cas de « lien d’âme », si la victime est un clerc, on retrouve forcément dans les environs immédiats ou dans le champ d’émissions magnétiques des ondes lucifériennes et mortifères, une ou des femmes, très souvent des médiums ou des suppôts du démon à leur insu ou par libre coopération. Cela dit, n’allons pas diaboliser toutes les femmes qui viennent aux prêtres. Non ! Ce serait une grave erreur qui nous ferait penser que les hommes aussi en sont exclus ( Cf. les règles de la franc-maçonnerie par rapport au plan de destruction de l’Eglise). Ce que nous stigmatisons ici est d’un autre ordre et implique aussi bien des femmes malintentionnées ou possédées que des hommes malintentionnés ou possédés. Passons sous silence les cas de déviations connus dans l’histoire, à une époque plus ou moins éloignée de nous ; et prenons les cas les plus récents. Je m’en vais penser ici à l’affaire Mgr Emmanuel MILINGO, exorciste, qui a versé dans la dérive alors qu’il était archevêque de Luzaka en Zambie. Sa célébrité de grand exorciste a déferlé les chroniques. On s’en souvient. Il organisait des cérémonies de guérison « miraculeuses » et drainait des foules. Et pourtant il a poussé l’infamie, le déshonneur et la désobéissance jusqu’à se marier dans la secte Moon et à « ordonner » des évêques et des prêtres ! Ce cas, je vous l’avoue, était plus grave et plus préoccupant que ce que le père Mathias a actuellement créé. Pourquoi ? Parce que Milingo était un évêque et pouvait ordonner des prêtres schismatiques, quoique cela soit illicite. Imaginez un peu à qui ces prêtres schismatiques appartenaient dans la désobéissance ! Comme quoi, Dieu, Lui-même, s’est risqué par Amour pour les hommes en confiant un pouvoir si grand. Dans le cas du Père Mathias, il n’est pas évêque, bien entendu ! ( je ne parle pas de la bouffonnerie démoniaque du personnage dit Christophe, je ne sais quoi !). Et parce que n’étant pas évêque, il est limité, le reste relevant de l’imposture propre au Père de l’EXTRAVAGANCE ET DU RIDICULE). Ce qui est ici intéressant, c’est que dans un cas comme dans l’autre, on remarque des présences étrangères, des présences féminines entravant l’exercice normal et régulier du ministère de l’exorcisme à eux confiés par l’Eglise. On remarque qu’il y a désobéissance notoire et affichée – quand bien même l’affaire Milingo, même si les relents n’ont pas totalement disparus, est une affaire définitivement jetée aux oubliettes et close- On remarque aussi dans les deux cas scandales et extravagance : délires, ambiance d’hystérie collective et d’exaltés, assoiffés de « miracles et du sensationnel », corruption des facultés de jugement ( raison, mémoire, volont…), vulnérabilité accrue, manipulations, induction aux soupçons sur l’Eglise, sur les prêtres de Jésus-Christ, sur Dieu pris pour un menteur, pour quelqu’un qui n’a pas encore définitivement tout dit de la Révélation en la personne de Jésus-Christ (comme dans le cas d’Adam et d’Eve où il y a eu inductions sournoises de soupçons sur Dieu passé pour un grand menteur par le serpent), autodestruction de la personnalité du sujet corrompu sur la base de ses ressentiments, de ses susceptibilités, de ses colères, de ses frustrations, fermeture au dialogue, au pardon, à l’humilité, donc à la grâce régénératrice de Dieu qui nous guérit de nos amertumes et panse nos blessures de cœur… La liste des symptômes de ce mal être moral et spirituel dû à un lien d’âme est longue. Voilà tout ce qui alimente et nourrit la haine, la rébellion, la désobéissance, la violence, l’agressivité, l’arrogance… d’un clerc défroqué et possédé entièrement en de pareilles circonstances.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  105. Par rapport au Père Vigan, nous soupçonnions un lien d’âme. Mais, avec tous ces éléments, il est difficile de prouver le contraire. Qu’est-ce qu’un lien d’âme ? En voilà un petit aperçu. Il reste d’autres implications sur lesquelles nous reviendrons. Comment se prémunir aussi contre de tels liens ? Nous en parlerons. Mais pour l’heure, j’en parle pour que ceux qui doutent encore de ce dont nous parlons, quand on indexe le démon puissamment à l’œuvre dans la situation actuelle, puissent prendre davantage conscience de la gravité de la matière. Ce n’est donc pas une question de « on n’aime pas le père Vigan, l’Eglise est jalouse, l’Eglise est contre l’épanouissement spirituel de ses fils qui recherchent le bien-être). Ce n'est pas aussi l'occasion pour des anticléricaux malheuruex de lancer dans des critiques malveillantes contre l'Eglise ou dans des diatribes. Eux aussi échoueront forcément. C’est plus grave et plus sérieux, ce dont on parle. Et si l’Eglise n’aimait pas son fils et ses enfants, elle n’allait pas attirer leur attention sur le danger qu’ils courrent à se laisser griser par des promesses mirobolantes de bonheur hypothétique. Il se fait que certains sont irrémédiablement têtus, se croyant plus intelligente et plus sage que l’Eglise. L’Eglise, ne l’oubliez pas, est riche d’expériences multiséculaires. Tout passe avec les crises et secousses de l’Eglise. Tout connait de profondes mutations avec le temps ; les pensées évoluent ; la science progresse avec son perpétuel principe de remise en cause. Mais l’Eglise reste et demeurera jusqu’à la consommation des siècles. Tel est le désir de son Fondateur, ou mieux, de son Fondement, Dieu.
    Dieu nous bénisse tous.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  106. Merci Abbé,
    Je te dois deux dizaines de chapelet pour ce message éclairant.
    P M K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir mes abbés le Seigneur Jésus vous a laissé le temps de faire vos preuves et Dieu le Père Créateur du Ciel et de la Terre est venu renouveler la face de l'église que vous avez dispersé ses fidèles par vos comportements. Si au jour d'aujourd'hui on parle de la multiplication des églises c'est vous car vous avez les mêmes comportements que les farisiens. Si Kinihun nla ti juda, Arugbo ojo ni, Kabioosi Eledumaré Oba atè rèrè kari ayé - Aba - Baba - Dagbo - Papa - Dady a demandé de laisser l'église à ceux qui se disent propriétaires qui ne savent comment ses enfants ont fait pour la construire, c'est juste pour éviter le trouble car tous ses enfants ne pourront pas supporter vos injures et SAINT ETIENNE - SAINTE JEANNE D'ARC vont vouloir réagir. Priez pour le St Père Christophe XVIII au cours des célébrations eucharistiques. Pour la première fois dans l'histoire mondiale ça doit nous faire réfléchir. Tahun t'Olorun Pobè

      Supprimer
    2. Mr Tahun t'Olorun Pobè, (Bloda kpobè)

      Ailleurs et sur ce blog, j'ai pris connaissance de plusieurs de vos messages.
      Mais laissez-moi vous dire qu'ils ne sont pas toujours clairs et compréhensibles; et je me demande pourquoi.

      La question que je me suis toujours posé est celle-ci: "Pourquoi ce Mr de Pobè s'embrouille-t-il, souvent, dans son raisonnement?

      N'ayant pas trouvé la vraie réponse, je me suis contenté simplement de penser que, peut-être, en plus des difficultés que vous avez à expliquer votre pensée, il y aurait également celle de la « non maîtrise » des enjeux et contours de la réalité que vous vous donner, la malheureuse prétention de défendre.

      Connaissez-vous de quoi on a l’air lorsqu’on est Prêtre et digne de ce nom et qu’on s’en va se mettre à genoux devant une certaine Imparfaite pour se faire proclamer « CHRISTOPHE JE NE SAIS COMBIEN » ?

      Alors, j'ai une proposition à vous faire:
      Veuillez aller voir les Acteurs de cette BELLE COMEDIE pour leur demander de vous aider à bien défendre « VCC » (VOTRE CAUSE COMMUNE) ! Okey?

      O di gba Bloda kpobè!
      P M K

      Supprimer
  107. Une béninois Pape de l'église catholique universelle, ça devrait être une joie pour nous mai je ne sais pas pourquoi c'est prêtres, évêques béninois qui sont contre; mieux vaut avoir peur de Dieu le Père que de chercher à sauvegarder sa soutane par respect aux êtres humains.

    RépondreSupprimer
  108. Mr Tahun t'Olorun Pobè, (Bloda kpobè)

    Ailleurs et sur ce blog, j'ai pris connaissance de plusieurs de vos messages.
    Mais laissez-moi vous dire qu'ils ne sont pas toujours clairs et compréhensibles; et je me demande pourquoi.

    La question que je me suis toujours posé est celle-ci: "Pourquoi ce Mr de Pobè s'embrouille-t-il, souvent, dans son raisonnement?

    N'ayant pas trouvé la vraie réponse, je me suis contenté simplement de penser que, peut-être, en plus des difficultés que vous avez à expliquer votre pensée, il y aurait également celle de la « non maîtrise » des enjeux et contours de la réalité que vous vous donner, la malheureuse prétention de défendre.

    Connaissez-vous de quoi on a l’air lorsqu’on est Prêtre et digne de ce nom et qu’on s’en va se mettre à genoux devant une certaine Imparfaite pour se faire proclamer « CHRISTOPHE JE NE SAIS COMBIEN » ?

    Alors, j'ai une proposition à vous faire:
    Veuillez aller voir les Acteurs de cette BELLE COMEDIE pour leur demander de vous aider à bien défendre « VCC » (VOTRE CAUSE COMMUNE) ! Okey?

    O di gba Bloda kpobè!
    P M K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi cette belle comédie pour vous préoccupe si tant ?
      Où bien vous vous reprochez quelque chose ?
      ce que vous dites à tahou t'Olorun de Pobè concerne tous les Amis de l'Esprit Saint
      Comme c'est VOTRE CAUSE COMMUNE d'excommunier votre frère Mathias à cause de la vérité c'est bien mais Dieu le Père ne l'a pas excommunié ce qui est très interéssant

      Supprimer
  109. BONJOUR A TOUS
    JE M'EN VOUDRAIS EN TANT QUE CHRETIEN CATHOLIQUE DE NE PAS REPONDRE A LA QUESTION DE SAVOIR POURQUOI LA "COMEDIE BANAME" PREOCCUPPE LES PRETRES ET JE ME DESOLE DE VOIR MEME QUE DES GENS VEULENT QU'ON APPAUDISSSE UN PRETRE SCHISMATIQUE. si seulement les chrétiens catholiques du Bénin pouvaient savoir que l'Eglise du Christ regorge de trésors et richesses insoupçonnés et très jalousés par le Diable, ils n'iraient pas se salir dans des hérésies honteuses et malheureuses au point même de s'auto- attribuer un dieu en la personne de Parfaite!!!!!
    Qu'au Bénin terre bénie, Satan arrive à avoir à sa solde un prêtre de Jésus Christ c'est une HONTE!!!! Nous sommes tombés plus bas que les animaux; Béninois(es)comment pouvez vous tolérer pareille situation qui dure depuis 4 ans? Voilà que la bande d'escrocs et de pertubateurs avec à sa tête une gamine qui se prend pour Dieu le Pere et Dieu St Esprit proclame un prêtre schismatique pape!!! une vraie honte pour le Bénin.
    Le Christ étant lui-même garant et garantie de son Eglise,vient d'être à nouveau insulté par une heresie des siens!!!!que dans sa misericorde il nous prenne en pitié et que par charité chrétienne les pretres les évèques les laics et tous les baptisés de l'église catholique se réveillent et prennent a bras le corps la mission d'evangélisation que le Christ nous a confiée soit à notre baptême,soit à l'ordination presbytérale.
    Sophie

    RépondreSupprimer
  110. la dénommée Parfaite, son pape et ses apotres se rejouissent certainement de leur ignomnie mais ils ne perdent rien a attendre car il leur sera demandé des comptes. quant aux autres femmes et hommes qui accourent nombreux vers Bnanamé pour y trouver une hypothétique delivrance contre les sorciers je dis ceci: la vie ne se resume pas a la lutte contre les sorciers. ayez souci de votre âme et ne la vendez pas au Diable, pour quelque raison que ce soit; là ou seront les grincements de dents et la souffrance eternelle là finira votre sort. ce n'est pas moi qui le dit mais c'est Jésus Christ lui même qui l'a dit dans les Ecritures.
    je salue les abbés Moïse et Césaire pour leur courage et leur charité. Veuillez fournir de l'huile dans les fioles des âmes qui s'endorment afin que la flamme de la foi ne s'eteignent jamais mais qu'elle brille plus fort et encore plus fort par la grâce du Seigneur Jésus Christ pour le salut des âmes!!!

    CHRETIENS MES FRERES REVEILLEZ VOUS!!!!LE CHRIST NOUS AVAIT PREVENU SOUVENEZ VOUS ET NE LAISSEZ PERSONNE VOUS EGARER . Sophie

    RépondreSupprimer
  111. MERCI SOPHIE, DONT LE NOM SIGNIFIE SAGESSE,

    Dans ma vie de jeune Prêtre, devant mes Séminaristes, mes Stagiaires, (devenus tous Prêtres,) ou devant, mon Vicaire, j'ai entendu plus d'une fois le DIABLE m'insulter, me parler et même me menacer, durant les séances de prières et d'exorcismes.

    Aujourd'hui, sa voie me vient des défenseurs de SOVIDJI qui, depuis toujours ont cru qu'un jour, l'EGLISE DU CHRIST se mettra à les acclamer. NON !!!!!

    Moi je suis prêt à être insulté par le Diable, mais qu'il ne croit pas que le Bénin sera son EL DORADO.

    SATAN, DETROMPE-TOI VITE!

    P MM K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI CHER ABBE MOISE,
      Nous comptons sur votre éclairage pour nourrir davantage notre foi.

      l'Eglise compte sur vous, on ne lache pas l'affaire!!!!
      îl y va du salut des âmes

      Supprimer
  112. Merci Père. je me réjouis aussi de la profondeur d'esprit de Sophie comme aussi de beaucoup d'autres personnes qui témoignent de leur joie d'avoir sur la base des explications fournies ici des clefs de lecture par rapport à ce phénomène de Banamè. Notre travail ici, je ne l'ai jamais caché, ce n'est pas d'abord pour convaincre mes amis actuellement en crise de foi du côté de Sovidji - encore que le cheminement les concerne-, mais c'est d'abord pour former et aider à la maturation de notre foi, méthode préventive pour déjouer d'autres astuces du diable peut-être en gestation. Aujourd'hui, c'est Banamè. Demain, qui sait si ce ne serait pas Godonnoutin lorsqu'un illuminé sortira de nulle part et se présentera comme un Messie. Le combat ici, c'est de détruire les germes qui provoquent ces crises cancérogènes entamant sournoisement la foi plutôt que de répondre du tac au tac. Attaquer les causes de ce drame et les annihiler à jamais. Du coup, l'arrogance verbale, l'agitation ambiante, l'incohérence,l'instabilité dans les raisonnements, l'abérration distillée dans ces écrits sulfureux, signes de l'agitation du diable dans le bénitier et des derniers soubressauts d'un agonissant, ne me surprennent pas. Ce sont plutôt de très bons signes que la guérison est proche. Cela dit, dois-je soumettre à la rigueur de la foi et de la raison certains derniers messages sulfureux?
    Césaire

    RépondreSupprimer
  113. Sophie, de façon sage, nous fournit une belle clef de lecture sur l'idéologie qui soutend sournoisement le nouveau mouvement religieux. Elle écrit: "la vie ne se resume pas a la lutte contre les sorciers. ayez souci de votre âme et ne la vendez pas au Diable, pour quelque raison que ce soit". Cette belle invite de Sophie n'a pas encore pénétré les moeurs et les mentalités de nos frères de Banamè, encore à l'étape rudimentaire et élémentaire des croyances caractérisant nos religions traditionnelles. Ils n'y comprennent rien, rien qu'à considérer les messages postés par Angèle,le nommé Tahun t'Olorun Pobè, des anonymes et malheureusement mon ami Marcel.
    Revoyons les messages. Pour la plupart, tous prônent une idéologie de prospérité, un pseudo messianisme à la manière montaniste, des promesses d'une fin hypothétique du règne des sorciers ( le combat que nous menons tous sans pour autant laisser le diable nous distraire de l'essentiel ni nous faire apostasier). Tous ces messages connotent l'idée d'un salut, ô que dis-je, d'un sauvetage à la païenne, niant la croix, et privilégiant l'esprit de troc et du mercantilisme dans notre relation avec Dieu. De ces mirages empêchent d'enter dans un réel d'esprit d'oblation et dans la logique dépouillée de tout ego de la gratuité de l'amour de Dieu. Si mes amis que j'ai nommément désignés et leur suite étaient à ce niveau de profondeur dans leur foi, on ne serait pas à cet exercice actuellement; on ne serait pas en train de parler de Banamè, on ne serait pas à parler d'hérésie, du bouffon scénique dit Christophe - qui fait notre honte à tous-... et la loqigue se suit.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  114. Que je lise des sotises du genre "Une béninois Pape de l'église catholique universelle, ça devrait être une joie pour nous mai je ne sais pas pourquoi c'est prêtres, évêques béninois qui sont contre; mieux vaut avoir peur de Dieu le Père que de chercher à sauvegarder sa soutane par respect aux êtres humains.", je me demande où nous sommes; si nous sommes dans l'incurie du diable et de ses miandres ou bien s'il s'agit d'un pure délire obsessionnel sur la base de la déconstruction des personnalités des victimes de Satan? Où sommes-nous, ( soupir)??? Je me pose des questions puisque, du pointde vue du bon sens, du minimum requis pour l'âge de la raison, cela ne s'entend pas; ne se comprend pas. Les philosophes parleront du non sens. La planète entière sait ce que signifie "être Pape"? , la nature juridique de ce ministère pétrinien, unique au monde et reconnu, la mission du Souverain pontife, le mystère qui y est lié... Mais pourquoi cette débâcle de la raison humaine? Des délires du genre: " un pape céleste"... Et dire aux Béninois et à l'Eglise d'applaudir une parodie du démon? Mais quel toupé? Qu'est-ce que le démon est audacieux? Et curieusement, celui qui poste le message se garde de signer le message, comme quoi, cela écoeure le bon sens et il en a conscience. Cette spontanéité de nature indique déjà que, par syndérhèse, la raison, d'elle-même, capte par signaux de reconnaissance morale, les abbérations qu'elle ne peut admettre comme principes de logique. La conscience en est dérangée. Cela dit, poster un message cette fois-ci signé avec la même abbération ne fera qu'aggraver le présent réquisitoire. On évolue dans l'analyse.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  115. Voilà un autre, le fameux Tahun t'Olorun Pobè qui étale ceci:
    "le Seigneur Jésus vous a laissé le temps de faire vos preuves et Dieu le Père Créateur du Ciel et de la Terre est venu renouveler la face de l'église que vous avez dispersé ses fidèles par vos comportements. Si au jour d'aujourd'hui on parle de la multiplication des églises c'est vous car vous avez les mêmes comportements que les farisiens"
    Au nom d'un pseudo messianisme réducteur, Tahun t'Olorun Pobè décrète, au nom de sa déité de Banamè, que le Seigneur Jésus a laissé à l'Eglise le temps de faire ses preuves. Comprenez-vous,vous-même quand vous parlez ou écrivez Tahun t'Olorun Pobè. Parce que vous, vous êtes un exalté, à la recherche du merveilleux, il vous faut créer une église au gré de vos caprices délirants, de vos projections fantasmagoriques et narcissiques sur Dieu. Bien évidemment, comme l'esprit de secte qui vous habite ne vous permet plus de vous identifier à votre Mère, l'Eglise, d'avoir tous vos caprismes et fantasmes satisfaits, il vous faut vous-même, vous inventer une mère; une mère qui soit taillée sur mesure de vos délires et obssessions du merveilleux. Et dire que tout ça avait la foi. Je souhaite vivement qu'il y ait d'autres crises de croissance du genre pour secouer un peu ceux dont la foi chancèle et leur permettre de mûrir, de grandir, si la crise ne les emportait dans ses flots en furie. Si toute croissance présuppose une crise, alors Banamè en est une. Mais n'ayez crainte! Nous sommes là pour mettre les garde fous. Devoir de charité oblige!
    Tahun t'Olorun Pobè, vous n'êtes pas loin de ce monsieur qui, à l'église, alors que les marguillers passaient pour la quête, a dû rapprocher discrètement une pièce d'argent vers sa bouche pour y prononcer ses requêtes: je veula santé, la longévité, la puissance pour contre attaquer mes ennemis, ceux qui en veulent à mavie, je veux beaucoup d'argent... Comprenez-vous le sens de ce geste et la mentalité qu'il connote? Ce monsieur a opéré un transfert sur la base de sa mentalité fétichiste. Il a cru avoir affaire à un cauris sur lequel il prononce ses souhaits avant de passer à la consultation ou à l'adoration de sa divinité, sûr d'obtenir avantages et bienfaits en retour. Mais il a oublié entre temps de dire au Seigneur qu'il lui offre ses souffrances en signe de participation à son Oblation et à son Sacrifice suprême sur la croix. Cela ne l'arrage pas. Or, à l'offertoire, Dieu se saissit de nos différentes souffrances - qu'il ne supprime pas toujours comme un magicien-, mais qu'il christifie en leur donnant une dimension proprement divine. Si tu en étais à ce point de maturation dans ta foi,Tahun t'Olorun Pobè, Banamè n'allait pas te griser et d'attirer; au point de t'obsséder.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  116. Sur cette même base, il serait sans étonnement que des échantillons de ton cas, parce que n'ayant pas,pensent-ils, obtenu satisfaction, désertent la foi, apostasient et servent à la floraison des sectes. Quand on enraciné dans la foi, rien n'ébranle; même pas le moindre scandale d'un prêtre qui doit aussi répondre de son âme devant le Seigneur; ainsi que de celles qui lui ont été confièes. Mais prétexter de la faute des autres et déserter l'Eglise comme vous l'insinuez si aisément dans vos écrits sans honte, c'est prétexter que "grand frère a gifflé papa et que parce que fâché d'un tel comportement de grand frère, vous gifflez aussi papa". Prétexter d'une faute pour en commettre pire, c'est tomber plus bas que les animaux. C'est manquer de jugement qui est une injure à Dieu qui nous a créé Homme de raison et de sens.
    Vous parlez de pharisiens et vous les comparez aux prêtres de Jésus-Christ à qui vous imputez vos égarements et errements. Le pharisaïsme, c'est une psychologie, c'est l'état du borné, du fanatique, du parvenu qui se croit saint et supérieur aux autre et à ce titre, s'enfle d'orgeuil et désobéit. Voilà le pharisien. Nicodème était un grand pharisen, et pourtant cela ne l'a pas empêché d'aller à Jésus pour dialoguer et l'écouter. Dans cette démarche, on note une ouverture du coeur qui en appelle à l'humilité, à l'écout et à l'obéissance. Or, vous n'avez aucune de ces vertus. Même un prêtre qui désobéit à son évêque prétextant qu'il n'est pas Dieu est un dangereux pharisien. Et ce comportement perd comme il égare. Et vous y êtes. Nos prières vous accompagnent.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  117. Eh!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    J'ai reçu tellement de grâce chez mon papa Esprit Saint hier que je suis en joie, une joie éternelle.

    Juste de passage hein! Pour verser un peu de grâce de sagesse divine et de foi sur vous qui hésitez encore.

    Agréable semaine et bisoussssss


    Angèle AKOT

    RépondreSupprimer
  118. bravo bravo bravo!!! il faut bien parler à nos amis qui s'égarent.
    j'applaudis et j'invite les participants du blog a méditer honnetement au fond de leur coeur le developpement qui vient d'être fait par césaire.

    chers frères chrétiens ouvrez l'oeil et le bon, ouvrez vos oreilles et votre coeur et rebroussez chemin avant qu'il ne soit trop tard pour vous.

    l'Eglise vous attend

    RépondreSupprimer
  119. angèle, angèle ma chère soeur,
    tu dis quoi? avoir recu quoi de qui? Graces sur grâces chez ton papa Esprit saint? mdrrrrrrrrrrrrrrr

    tu ne vois donc pas que c'est du délire? ton papa Esprit Saint t'aurait tant aveuglé?

    relis bien le dernier message de Césaire cela pourra t'édifier.

    RépondreSupprimer
  120. lol, lire le message de ki???

    Je l'ai lu plus de 3 fois mais, xa ne me dit rien
    Vous ne comprenez pas koi!

    Ces prêtres mentent comme ils respirent juste pour nous faire quitter cette bataille de Gbanamè.

    Toi qui a reçu une balle en pleine poitrine et qui n'a même pas eu une égratignure juste parce que tu as reçu la grâce d'être imperméable à toute sorte de balle, K'es ce ki te fera quitter ce DIEU si puissant qu'il laisse des simples hommes vomir des insanités sur lui sans rien leur faire?

    Madame Sophie, vous ne savez pas ce qui se passe de mon côté, c'est pour ça que vous écoutez ceux qui n'ont plus rien à donner.

    Ne nous accusez pas, car CELUI QUI A DÉJÀ GOUTTÉ AU VIN CÉLESTE NE VEUT PLUS DU TOUT BOIRE DE L'EAU DE BAS-FOND QU'ON LUI SERT SUR TERRE.


    Je suis comblée!!!!


    Madame Sophie, dites moi un peu ce que vous savez du "Phénomène Gbaname" (comme les gens l'appellent) Dites moi des choses concrètes que vous savez, Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oyéééééguééé angèle!!!
      c tout? n'importe quel charlatan peut le faire et on le sait tous au Bénin. pas besoin d'etre dieu pour le faire!

      moi si je dois te parler de mon expérience personnelle avec le Christ, ton papa esprit saint ne tiendra pas la route. je ne suis pas sur ce blog pour parler du "phénoméne gbanamé" mais juste pour faire compendre à ceux qui délaissent l'Eglise au détriment d'un soi disant dieu esprit saint,qu'ils ne font pas une bonne affaire!!!! Le Démon est un menteur et un vrai prestigidateur rien de plus. sort de ton illusion

      tu parles de "vin céleste" c koi ce délire? tu as été au ciel pour voir sa préparation? vous buvez sans refléchir les paroles insipides et illusoires d'une gamine possédée et vous vous ennivrez jusqu'au point de perdre la raison voire votre âme!!!! c'est tomber plus bas que le mouton!!

      attention ma chère angele je te sais intelligente et tres consciente de ton bien être. mais rassure toi tu fais fausse route.



      Supprimer
  121. tcho angèle, je vais prier pour toi.

    je t'invite a relire attentivement les abbés Césaire et Moïse; méditer en toute honneteté ce qui a été dit. si tu as des questions n'hésite pas a les poser il vont certainement nous repondre. Ta situation m'inquiète et me préoccupe sérieusement. je ne souhaite qu'une chose: reviens à la maison, le Christ t'attend.
    tu es encore belle, ne laisse pas le Démon te voler ta beauté d'enfant de Dieu.

    MILLE MERCIS A NOS CHERS ABBES

    RépondreSupprimer
  122. lol, Sans commentaires, qu'il en soit ainsi si c'est la volonté de Dieu.
    Merci Mme Sophie pour les prières; Dieu vous aime;

    Je remercie aussi les Abbés de me montrer chaque jour par leur écrit que je suis sur la bonne voie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. prier pour une soeur qui s'égare c'est charité chrétienne ne me remercie pas.

      tu remercieras lorsque tu seras délivrée.
      prend bien soin de toi

      Supprimer
  123. DANS LA FOI ET DANS LA FORCE DE LA RESURRECTION DU CHRIST, J'ACCEUILLE AVEC ESPERANCE LA DECLARATION DE DEMISSION DE SES FONCTIONS QUE SA SAINTETE LE PAPE BENOIT XVI, VIENT DE FAIRE A VATICAN.

    LE 28 FEVRIER DONC; A 20h00, BENOIT XVI LAISSERAI SON SIEGE VACAN, A CAUSE DE DEFAILLANCE PHYSIQUE! QUEL GRAND HOMME ET NOMME DE VERITE! LA NOUS SOMMES DANS LA REALITE ET NON DANS LE REVE, COMME NOS AMIS...........

    FILS PARMI LES FILS DE L'EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE DONT JE SUIS ET SERAI TOUJOURS FIER, JE REMERCIE DE TOUT COEUR ET FILIALEMNT MON CHER PAPE BENOIT XVI.

    QUE LE SEIGNEUR SOIT SA PLUS GRANDE RECOMPENCE ET QU'IL DONNE A SON TROUPEAU LE PASTEUR DE SON COEUR BIENVEILLANT.

    P K M

    RépondreSupprimer
  124. ??? Pkoi votre PAPE Benoit XVI démissionne?
    Eclairez moi SVP!!!!

    RépondreSupprimer
  125. DANS LA FOI ET DANS LA FORCE DE LA RESURRECTION DU CHRIST, J'ACCEUILLE AVEC ESPERANCE LA DECLARATION DE DEMISSION DE SES FONCTIONS QUE SA SAINTETE LE PAPE BENOIT XVI, VIENT DE FAIRE A VATICAN.

    LE 28 FEVRIER DONC; A 20h00, BENOIT XVI LAISSERA SON SIEGE VACANT, A CAUSE DE DEFAILLANCE PHYSIQUE! QUEL GRAND HOMME ET HOMME DE VERITE! LA NOUS SOMMES DANS LA REALITE ET NON DANS LE REVE, COMME NOS AMIS...........

    FILS PARMI LES FILS DE L'EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE DONT JE SUIS ET SERAI TOUJOURS FIER, JE REMERCIE DE TOUT COEUR ET FILIALEMNT MON CHER PAPE BENOIT XVI.

    QUE LE SEIGNEUR SOIT SA PLUS GRANDE RECOMPENCE ET QU'IL DONNE A SON TROUPEAU LE PASTEUR DE SON COEUR BIENVEILLANT.

    P M K

    RépondreSupprimer
  126. Oui ma Fille,

    Malgre la clarté de mon message, vous choisissez la provocation. Mais je vous réponds avec amour.

    Le Pape Benoit XVI dit qu'en ces derniers mois, à cause de son âge, il a senti sa santé s'affaiblir. Raison pour laquelle, devant Dieu et pour le bien de l' Eglise du Christ, il renonce à sa charge.

    Ce qui se comprend parfaitement au regard du Droit Canonique n°332, paragraphe 2.

    En effet: la renonciation du Pape est envisagée comme une possibilité, dans le canon 332 § 2 du Code de Droit Canonique 1,2. La seule condition pour que la renonciation soit valide est qu'elle soit faite « librement et se manifeste correctement ».

    Alors, donnant à l'Eglise la possibilité d'acceuillir cette décision qui rentrerait en vigueur à partir du 28 Février à 20h00, Heure d'Italie, Benoit XVI, nous prouve que sa décision est libre et volontaire.
    Okey?
    Maintenant, Angèle, montrez-moi vos dents!
    P M K

    RépondreSupprimer
  127. pourkoi vous provokerai je, regardez bien l'heure de publication et vous verrez ke j'acrivai deja le messaj avt ke vous ne publiez le votre; je ne pouvai dc pa savoir.

    vous voyez le mal partt

    RépondreSupprimer
  128. Je voudrais dire merci au Seigneur pour l’occasion qu’il nous donne de former un peuple comme le nôtre, encore majoritairement analphabète. D’entrée de jeu, posons-nous ces questions ? Un Pape peut-il démissionner ? Et Pourquoi ? La réponse à ces questions relève de la compétence des canonistes et des historiens et non pas d’abord des domoticiens. Je vais y revenir tout à l’heure. Du point de vue ecclésial et international, l’Eglise, de façon formelle, ignore s’il existe une secte à la tête de laquelle il y a un bouffon qui s’attribue par prétention grotesque l’office légal et divin combien élevé de la primauté pétrinienne, unique et exclusive de l’évêque de Rome, en tant que successeur de Pierre. Cela ne se revendique pas. Cela ne se dispute pas. En droit, c’est un non lieu. C’est comme si l’on revendiquait la place d’un chef d’Etat. C’est un crime de lèse-majesté qui est châtié à la « peine capitale ». De ce point de vue, rassurez-vous ! Vigan reste et demeure Prêtre de Jésus-Christ validement ordonné par Mgr AGBOKA de vénérée mémoire, un successeur des Apôtres quoique aujourd’hui schismatique en vertu du décret d’excommunication qui l’a frappé. Quel que la charge magnétique des ondes lucifériennes à lui communiquées par le démon, par la médiumnimité de la petite sous oppression démoniaque – J’entends ma sœur Viscentia-, Vigan ne fait pas l’ombre d’un évêque. De ce point de vue, quelles que soient les démonstrations de force de Satan par son sens de prédiction, de prodiges et de signes de puissance pour faire de Vigan son imposteur, son instrument de manipulation de la masse chancelante, Vigan ne peut s’imposer nulle part ; au risque de passer pour le leader déréglé ou le gourou d’une secte en plein délire. Pas plus ! Donc, attention aux recupérations du démon qui ne manquera de consommer beaucoup de poissons ces jours-ci. Si Dieu reste impuissant devant la liberté humaine, devant ses choix ( ce qui justifie la possibilité de principe d’aller au Ciel ou à la damnation éternelle de l’enfer), ce n’est pas nous qui empêcherons que la vague de mort emporte l’entêté, le fanatique et l’obssédé. Mais, on naura instruit ; et on continuera d’orienter les âmes faibles et en déroute. Cela dit, passons à la formation.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  129. En début de réflexions, je posais certaines questions : Un Pape peut-il démissionner ? Et pourquoi ? Oui, un Pape peut démissionner. La démission de Benoît XVI n’est pas un cas nouveau dans l’histoire de l’Eglise. Déjà en 1294, le saint Pape Célestin V avait démissionné ainsi. Avant lui, il y a eu les Papes Pontien en 235, Félix II en 358, Grégoire VI en 1046, Grégoire XII en 1415. Le Bienheureux Jean-Paul II, parce que physiquement malade, avait été invité par beaucoup de personnes dans le monde, par des prélats dont – l’actuel Pape, alors cardinal Ratzinger- à démissionner. Paul VI, Pie XII… y ont songé pour des raisons personnelles, mais ne s’y sont pas résolus. Pour le Pape Benoît XVI, n’allons pas croire qu’il n’y avait pas songé. Deux ans plutôt, il le rappellait dans un livre d’entretien rappelant le principe juridique stipulé par l’article 332-2 du Droit canon qui autorise le Pape à renoncer à sa charge si, pour des raisons d’âge, de santé, il se sent dans l’incapacité avouée et manifeste de porter cette lourde charge pétrinienne. C’est d’ailleurs cette raison qui a précipité la parution de son second volume sur Jésus de Nazareth. Car disait-il, « je sens mes forces m’abandonner … ». Le Pape a déjà plus de 80 ans, 80 ans, âge limite pour les cardinaux de déposer leur démission pour aller à la retraite. On se rappelle que, n’eût-été l’insistance du Bienheuruex Pape Jean-Paul II, Ratzinger, l’actuel Successeur de Pierre, aurait été déjà admis à la retraite. Mais il a tenu le coup. Que stipule l’article 332-2 du Droit : « S’il arrive que le Pontife Romain renonce à sa charge, il est requis pour la validité que la renonciation soit faite librement et qu’elle soit dûment manifestée, mais non pas qu’elle soit acceptée par qui que ce soit ». Et c’est ce qu’il fit ce lundi, en latin, lors de la cérémonie de canonisation des martyrs d’Otrante en annonçant son intention de renoncer à son ministère pétrinien le 28 février à 20 heures. Donc, juridiquement, jusque là il reste Pape jusqu’à la convocation du prochain conclave en mars, selon les dispositions de la Sainte Eglise. Un autre détail important, le Droit canon prévoit que le Pape peut être contraint d’urgence par la Sainte Eglise à déposer sa démission en cas d’hérésie ou de délire (démence). Or, nous ne sommes pas en présence d’un tel cas ici.
    Cet évènement révèle que l’Eglise n’est pas dans notre logique. Qu’il y ait déviations actuellement au niveau d’un prêtre schismatique et hérétique, l’Eglise en a cure. Suivez bien les actualités, et vous verrez qu’on ne se préoccupe pas de nous.
    Mais dans le contexte actuel de crise de foi chez nous, la secte de Banané fera beaucoup de récupérations. C’est le jeu du démon qui, par préscience, peut appréhender des évènements relevant des contingences historiques et les récupérer aux fins de manipuler. Ce qui commence maintenant. Mais, nous sommes là pour aider ceux qui chancelleront. Bon courage ! Et l’analyse se poursuit.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  130. Maintenant, passez aux récupérations machiavéliques et démoniaques par votre libre coopération à votre autodéconstruction spirituelle, et nous passerons vos délires obssessionnels au cas par cas, dans la douceur de la raison et dans la splendeur de la vérité de la foi qui met en déroute l'esprit opportuniste, usurpateur et rusé qui manipule les pauvres âmes piégées.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  131. « Mon Peuple souffre faut de connaissance. »
    Deux possibilités s'offrent à nous dans la compréhension de cette parole. Ou ce Peuple souffre par manque de connaissance ou de trop connaitre, et c'est une réalité dans mon pays le Bénin.
    Pouvons-nous répondre à la demande suivante: Pourquoi sommes – nous créés ?
    Assaillis par les trin-trins quotidiens, nos soucis de famille, manque de job et que sais – je encore, il ne nous est jamais arrivés de nous attarder un peu sur cette question existentielle et nous ne vivons que aux grés du vent contraire, sans aucune reconnaissance de la charité divine dans nos vies, et d’une manière voilée, nous devenons de plus en plus avec le temps incrédule. Pourquoi moi, pourquoi toutes ces difficultés, pourquoi une vie sans issu et rayon de bonheur ? Et cela prépare le terrain pour croire a toute sorte de déviation et d’accepter toutes sortes de solutions sans considérer le type de remède qui nous est proposé. Où est donc notre dignité ? Avons – nous déjà oublié notre origine ? Mais nous sommes des enfants de Roi et pas de n’importe qui ! Nous avons été créés à l’image et à la ressemblance de Dieu qui dès l’origine nous a conféré le pouvoir sur toutes choses et même les sur les Anges dans l’ultime but que tout ce qui fut créé, dans la mesure que nous en usons avec dignité nous rapproche plus de notre Fin qui est de louer, de servir et de révérer Dieu.
    Le savons – nous vraiment ? Reconnaissons notre égoïsme, notre amour plein de concupiscence qui nous empêche de regarder vers celui qui nous a sauvés sans nous mais qui veut nous faire participant de sa joie éternelle. Nous ne pensons qu’à notre avenir professionnel, la réussite dans nos affaires, le pouvoir la richesse la gloire. Laissez – moi vous le dire et le redire ce sont là de vaines gloires toutes ces mondanités qui nous conduisent directement et assurément à la perdition.
    Reprenons-nous, le miracle définitif qu’a accompli le Christ est de s’être livré pour nous afin que nous ayons la vie éternelle. A quoi serviraient toutes ces choses si nous venons à nous perdre à jamais. Il ne suffit pas de dire Jésus Jésus Jésus, pour entrer dans le Royaume des Cieux, il nous faut vivre véritablement selon les commandements. Rien n’est impossible à celui qui croit. Que signifie encore pour nous Prendre sa croix ?
    Il est vrai que chacun a reçu des charismes divers et que chacun a sa ligne de vie devant le seigneur au point où chacun de nous, nous sommes particuliers.
    Les oiseaux n’envient pas les fourmis.
    Ni les moutons un homme.
    Reprenons – nous,… tout dépend de nous.
    Revêtons - nous de notre armure la Foi et ne cherchons que la gloire de Dieu et non celle des hommes.
    Qui sommes – nous pour porter de jugement sur les uns et les autres ? Ne juger point afin de ne pas être jugé à votre tout. Ce qui nous manque vraiment, c’est la connaissance de notre « Mère l’Eglise. »
    En effet si vous le saviez…. Vous ne rechercheriez qu’à y demeurer malgré les vents contraires qui soufflent sur la barque. Jésus n’a-t-il pas dire à Pierre : Pierre m’aimes-tu ? Trois fois il lui adressa la même demande. A la troisième fois Pierre lui répondit : Seigneur je t’aime tu le sais. Alors Jésus lui dit : pait mon troupeau. C’est la mission que nous aussi chrétiens fils et filles de la même « Madre » « Mère » nous avons reçue. Nous sommes les gardiens les uns des autres non pas pour nous critiquer et nous mépriser les uns les autres, mais de nous aimer avec charité et dans la charité comme Jésus le fait pour chacun. C’est là le commandement nouveau apporté par Lui.
    J’aurais tant de chose à nous raconter mais je ne voudrais pas faire un long discours au point de vous fatiguer et d’abuser de votre gratitude et de votre générosité.
    J’apprécie et je félicite tous ceux qui ont le souci commun et exhorte à revenir au bercail. Que Dieu lui même soi votre récompense.
    Fraternellement un de vos frère Damiano

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’apprécie ton discours. Il est simple et va droit au but. Nous nous méprisons juste à cause de nos points de vue différent. C'est vraiment triste. Jésus nous regarde et nous observe et se dit peut-être: "Regardez mes enfants, ils se méprisent, ils se déchirent....Je leur ai dit de gardez mes commandements mais c'est tout le contraire qu'ils font..."
      Mais je suis content d'une chose: On ne trompe pas Dieu car son Œil voit tout. Il sait ceux qui sont sérieux et ceux qui ne le sont pas.

      Supprimer
  132. ANGELE A DIT:

    "lol, on dirait kil y a des gens qui ne se mettent pas encore dans la tête que vodounon, églises protestantes, religions annexes, sectes, musulmans, tout xa là va disparaître et laisser place à la Religion Catholique, un point tiret.
    Banamè est l'Eglise Catholique que vous le veuillez ou non, et aucun décret ne peut l'effacer."

    ET JE PRENDS SUR MOI LE SOIN DE LUI REPONDRE:

    Ma fille, dites tout ce que vous voulez mais évitez de provoquer la haine des Islamistes.

    Ne mettez surtout pas à l'eau le travail de Dialogue que nous faisons avec nos Frères les Musulmans. "Boko Haram" est à un pas de nos murs! Et là, comprenez que je ne fais pas de jeux de mots!

    Les vrais Musulmans de notre Pays ne disent rien de grave en direction des Chrétiens et ils sont d'accord avec nous que le fon da men ta lis me religieux ne conduit nulle part. Et que c'est ensemble que nous devons veiller à la paix dans nos citées. C'est d'ailleurs pour cela que des structures de dialogue interreligieux sont en train de se mettre en place. Et leurs premiers fruits c'est de maintenir dans le calme, la fougue des jeunes diplômés islamologues revenus de l'Irak, d'Arabie Saoudite et de El Hazar en Egypte, avec des idées fondamentalistes.

    J'invite donc quiconque, à prêter attention! Ne donnons jamais prises aux divisions, aux heurts et aux guerres de religions sur notre TERRE!

    P M K

    RépondreSupprimer
  133. MERCI AU PERE CESAIRE POUR SON ECLAIRAGE.
    BON TEMPS DE CAREME A TOUS !!!!
    P M K

    RépondreSupprimer
  134. Merci Père, ardant artisan de justice et de paix et du dialogue interreligieux, mission que vous avez d'ailleurs toujours bien assumée à l'extérieur; et vous y êtes encore. Merci Père. Nous avons beaucoup à connaître et à apprendre de notre tendre et bien aimée Mère l'Eglise. Et comme si le Seigneur entrait Lui-même dans la danse, un peu comme cette rencontre historique et mystique qu'il eut avec Saul de Tarse, baptisé Paul, sur l'actuel chemin d'Hostie,il saisit cette occasion de retraite papale, recommandée aussi bien par le Code du Droit canonique de l'Eglise de Rome et des Eglises orientales, soeurs, pour nous montrer un peu quelque chose du mystère et de la sainte Eglise et du mystère de la charge pétrinienne. Comme quoi, l'Homme-Dieu ne fait rien au hasard. Alors qu'un clerc schismatique se fait passer pour ce qu'il n'est pas et ne sera jamais, l'Eglise nous enseigne quelque chose de noble, quelque chose de beau, quelque chose de digne de ce que c'est qu'être Serviteur dans l'Eglise et de ce que veut dire une charge pétrinienne combien noble et lourde. Si le Bienheureux Jean-Paul II, par ses souffrances, nous a montré la dimension sacrificielle du pouvoir, Benoït XVI, par contre, nous en donne une autre dimension, toujours connexe à la mystique du service chez le Bienheuruex Pape, et qui se traduit par l'esprit de détachement des honneurs et gloires de ce monde. Il n'a pas craint de reconnaître ses limites liées au poids de l'âge. Chez ces deux saints-Pères, se dessine fortement la logique de la croix que nous rebutons tant; l'un nous enseigne l'oblation du serviteur souffrant à l'image du Maître, Jésus-Christ, et l'autre - le bien aimé Pape Benoît XVI, nous instruit sur le courage d'une telle oblation du serviteur qui se traduit autrement par la mort à ses privautés les plus intimes, le dépouillement, le non attachement au Pouvoir. Tous ces deux grands hommes nous disent quelque chose de leur spiritualité de la croix en une double dimension qui se croise comme la croix, se complète et s'appelle réciproquement. Prenons vraiment le temps de méditer en profondeur avec les yeux de la foi ces grands évènements où l'Evangile continue de s'actualiser au quotidien? J'en doute, du moins, ce n'est pas évident pour tous. Pourquoi? Parce que le diable nous distrait de l'essentiel et nous empêche d'être profond, d'aller au-delà de la périphérie de notre être, du "soma", le corps, pour comprendre le sens profond du christianisme, le sens profond de la foi et le sens profond de la guérison que Dieu nous propose par ses signes. Un signe, c'est toujours un indice qui renvoie à une réalité plus profonde où nous conïncidons avec notre profondeur, notre microcosme où Dieu est présent et nous aime. Le christianisme, rappelait Sophie que je salue, regorge de grands trésors insoupçonnés. Avec l'élection prochaine du Nouveau Souverain Pontife à la tête de l'Eglise, Dieu nous donne gratuitement la grâce de recontempler les merveilles de son Dessein d'Amour agissant puissamment dans son Eglise; Dieu nous rappelle ainsi que c'est Lui-même qui gouverne son Eglise par ses ministres, fussent-ils de misérables pécheurs - d'ailleurs appelés à la sainteté-; et que, jamais, les forces du mal, de la haine, de la division ne profiteront jamais de nos faiblesses morales ou spirituelles pour avoir raison de la barque de Pierre.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  135. Le diable est soumis à rendre les armes, parce que vaincu par le très précieux sang de Jésus. Il est mis en demeure d'exploiter malhonnêtement à son profit toutes situations de grâce et de conversion qui s'offrent à nous. Au nom de la puissance du Verbe, il est détruit et est sommé de coller la paix aux pauvres âmes sans ressources spirituelles et intellectuelles et sans défense. La croix du sacrifice dans l'obéissance, c'est notre force dans la faiblesse. Dieu veille. N'ayez pas peur!
    Qu'en ce jour de grâces où l'Eglise célèbre Notre Dame de Lourdes, que le Seigneur, par la puissante intercession de Maman Chérie, nous guérisse de nos péchés, de nos liens sataniques, de nos vulnérabilités qui ouvrent des brêches à Satan dans notre vie et nous renouvelle entièrement. Désormais, le Seigneur tourne nos yeux vers Rome où se trouve la Chaire de Pierre pour nous montrer le mystère de l'Eglise et le mystère de la charge de saint Pierre. C'est une occasion en or. Dieu en soit béni aujourd'hui et pour toujours. Tombons à genoux et adorons le Divin Maître, présent dans son Eglise contre laquelle les puissances de la mort ne pourront rien contre...
    Césaire

    RépondreSupprimer
  136. ET OUI!
    tout a été dit, maintenant si certains se permettent encore de faire des récupérations machiavéliques pour endoctriner faussement les âmes avides du merveilleux, c'est a leurs risques et perils.
    adeptes et sympatisants du culte de banamé, le Christ lui même vous donne encore une leçon d'humilité à travers son serviteur Benoit XVI. N'est pas Pape qui veut!!!!

    RépondreSupprimer
  137. chers amis,
    de passage pour un court séjour au pays j'ai eu vent de ce qui se passe à banamé. Vigan et sa bande font la pluie et le beau temps et entrainent beaucoup de compatriotes à la dérive.

    je vais vous dire ceci. votre bouffon de christophe combien déja????loooooool ne peut s'attribuer ce titre que dans son bled entouré d'ignares manipulés allegrement par une adolescente possédée!!!! éblahou
    et dire que c'est un Prêtre de Jésus Christ!! noutè non djro mi tahoun!!!! c triste à en mourir

    midagni homin

    RépondreSupprimer
  138. OUI ABBE CESAIRE,

    COMME TU L’AS SI BIEN COMPRIS, NOTRE ROLE ICI, EST D’ECLAIRER NOS FRERES ET SŒURS, QU’ILS SOIENT PRO OU CONTRE LES DEVIATIONS DOIGTEES PAR LES DECLARATIONS D’EXCOMMUNICATION DE NOTRE FRERE ET SES PARTISANS. JE SOUHAITE DONC AVOIR DU TEMPS POUR PARTICIPER A CE DEBAT, CE QUI N’EST TOUJOURS PAS FACILE POUR MOI, A CAUSE DE MES ENGAGEMENTS.

    ICI, J’AIMERAIS TE REJOINDRE POUR PARLER DE TROIS PETITES CHOSES, A SAVOIR : LE « PROCESSUS » DE BANAME ; SOVIDJI : SOUS L’ANGLE DES BEATITUDES ; LA DEMISSION DU PAPE BENOIT XVI.

    L’ACTUALITE OBLIGE, J’AIMERAIS CONSIDERER LE DERNIER POINT COMME LE FER CHAUD A BATTRE.

    1- CONCERNANT LA DEMISSION DU PAPE :

    CONNAISSANT BIEN LE SUJET, L’OBJET ET LA DESTINATION DES PROPHETIES DE SOVIDJI, ON SE NE TROMPERAIT PAS DE PENSER QU’EN CE LIEU, L’EVENEMENT DE LA DEMISSION DU PAPE SOIT RECUPERE, COMME ELEMENT FONDAMENTAL DE DEMONSTRATION DU FONDEMENT D’UN PROPHETISME QUI PLAISE A SES DESTINATAIRES. ET COMME TU LE CONCOIS, CE N’EST PAS CELA QU’IL FAUT COMBATTRE. CAR L' ARBRE DOIT TOUJOURS TOMBER, VERS OU IL PENCHE. ET POUR L’EN EMPECHER, IL FAUDRA TOUTE UNE DOSE DE SAGESSE.

    MAIS, AU TEMPS QUE LE BENIN NE DOIT PAS ETRE CONSIDERE COMME UN VASE CLOS SUR LUI-MEME, NOUS SUGGERONS AUX UNS ET AUX AUTRES DE SE LAISSER INFORMER PAR D’AUTRES SOURCES ET SURTOUT CELLES QUI DISENT LA VERITE SUR L’ACTE POSE PAR LE SOUVERAIN PONTIFE.

    J’AI ETE IMPRESSION, A DOUBLE TITRE, EN LISANT CE QUE DIT LA REVUE DE PRESSES INTERNATIONALES A CE MEME SUJET.
    EN EFFET PARMI LES NOMBREUX TITRES DE LA PRESSE INTERNATIONALE, JE RETIENS : ( suivre la revue de presses internationale et ensuite…)

    RépondreSupprimer
  139. REVUE DE PRESSES INTERNATIONALES (Proposée par P M K)

    « L'annonce par le pape Benoît XVI de sa prochaine démission en raison de son âge avancé est largement commentée par les éditorialistes de la presse nationale et régionale qui y voient un signe «d'humilité et de «modernité».
    «Quel signe d’humilité, de modernité et de sagesse!», s'enthousiasme Hervé Chabaud dans l'Union/L'Ardennais. «Inouïe, mais décision sage», sur-renchérit Bruno Bécard (La Nouvelle République du Centre-Ouest).
    «On salue à travers le monde, le courage, la lucidité, la cohérence de Benoît XVI, soucieux de confier l'Eglise à un plus jeune, pour assumer la lourde charge qui est la sienne», souligne Jean Levallois dans La Presse de la Manche.


    «Le missionnaire démissionnaire a brisé un tabou»

    Pour La Croix et son éditorialiste Dominique Greiner, cette décision «traduit une vision humble de sa mission et une grande audace politique.» Mais elle «n’est qu’une demi-surprise». Cette décision pour Etienne de Montety, dans Le Figaro, «témoigne d’un trait pour lequel il faut rendre hommage à un homme qui fut tant raillé et caricaturé: l’humilité» et «ouvre une ère inédite dans l’histoire de l’Église catholique moderne.»

    Nicolas Demorand dans Libération, dont l'édito a été écrit en latin page 3 puis traduit en français page 11, pense que «personne ne saura jamais si Benoît XVI a cédé à la fatigue physique ou métaphysique.»
    «On retiendra cette lucidité de Benoît XVI comme une marque de son personnage», note pour sa part Jacques Camus (La Montagne Centre-France). «Une décision humble et moderne», avance Marc Dejean (Presse Océan), «un geste surprenant, courageux, moderne», écrit Jacques Fortier (Les Dernières Nouvelles d'Alsace). Rémi Godeau, dans l'Est Républicain, n'hésite pas à parler d'«une onde de choc.» «Avec lucidité et courage, le missionnaire démissionnaire a brisé un tabou», ajoute-t-il.

    «Une leçon audacieuse de modernité»

    «En quelques mots bien pesés et en latin, Benoît XVI vient de révolutionner le pouvoir constitué le plus ancien du monde», reconnaît de son côté Laurent Marchand (Ouest-France). Pour Philippe Waucampt (Le Républicain Lorrain) : «L'ancien cardinal Ratzinger, considéré souvent à tort comme l’incarnation du conservatisme, peut être regardé comme novateur.»
    «Il ouvre la voie à une nouvelle gouvernance de l'Eglise», précise Hervé Chabanet (Le Journal de la Haute-Marne), «Il accomplit un geste de modernité sociale», écrit Jean-Claude Souléry (La Dépêche du Midi) et «offre une extraordinaire modernité et humanité à l’institution.»
    Cette démission «devra guider le choix du prochain conclave, à qui il reviendra de désigner un pape dont l’âge et la vision du monde ne seront un fardeau ni pour sa communauté ni pour le titulaire de la fonction lui-même», averti Philippe Waucampt. «Un pape plus jeune» capable «de tenir compte de l’évolution des mentalités», assène Bruno Bécard.
    Ivan Drapeau dans La Charente Libre relève que «la résonance de cette décision touche bien au-delà des catholiques. Elle remet de facto l’Église en pleine lumière» grâce à un pape «capable de donner avant de partir une leçon audacieuse de modernité à tous les dirigeants spirituels ou temporels de ce bas monde», conclut Hervé Fabre dans La Voix du Nord. »

    (Suivre réflexion)

    RépondreSupprimer
  140. AUTANT QUE LE BENIN NE DOIT PAS ETRE CONSIDERE COMME UN VASE CLOS SUR LUI-MEME, NOUS SUGGERONS DONC AUX UNS ET AUX AUTRES DE SE LAISSER INFORMER PAR D’AUTRES SOURCES ET SURTOUT CELLES QUI DISENT LA VERITE SUR L’ACTE POSE PAR LE SOUVERAIN PONTIFE.

    EN LISANT DONC CETTE REVUE QUI PRECEDE J’AI ETE SIDERE PAR LE TITRE : DEMISSION DU PAPE : « SIGNE D’HUMILITE ET DE MODERNITE »

    EN EFFET, A L’HEURE OU JE SUIS EN TRAIN D’ETUDIER JUSTEMENT, L’OUVRAGE D'UN CHIITE MAROCAIN, IDRIS HANI, « Al-islaam w’al-hadassa » (L’Islam et la Modernité), JE SUIS TRES TOUCHE DE CONSTATER QUE DES JOURNALISTES (PEUT-ETRE NON CHRETIENS) ONT DONNE UNE TELLE INTERPRETATION A LA DEMISSION DU PAPE.

    COMMENT CONCILIER RELIGION ET MODERNITE ET PERMETTRE A L’HUMANITE DE VIVRE EN QUIETUDE ET AUX CROYANTS DE GARDER INTACTE LEUR FOI? VOILA UNE RECHERCHE CONTEMPORAINE, NON MOINS DIFFICILE.
    LA DEMISSION DU PAPE EST DONC UNE MISSION QUI, COMME L’ONT DIT LES JOURNALISTES, PERMETTRA A SES SUCCESSEURS DE SE SENTIR LIBRES DE DEMISSIONNER DES QU’ILS NE SE SENTIRONT PLUS PHYSIQUEMENT A LA TAILLE DE CETTE CHARGE.

    DEPUIS DEUX JOURS, NOUS LISONS L’HISTOIRE BIBLIQUE DE LA CREATION DU MONDE, A TRAVERS LE LIVRE DE LA GENESE, QUE NOUS REPRENDRONS A LA VEILLEE PASCALE.
    EH BIEN, LE PAPE, PAR SON ACTE, SEMBLE INDIQUER QUE L’EGLISE ANNONCE LA « NOUVELLE CREATION » QUI N’EST AUTRE CHOSE QUE LA CONVERSION ET LE DETACHEMENT DE SOI-MEME PAR RAPPORT A UN POUVOIR RECONNU COMME SERVICE.
    SON ACTE, POSE, AVANT LE CAREME, DOIT NOUS INCITER A LA PRIERE ET A L’INVOCATION DE LA TROISIEME PERSONNE DE LA SAINTE TRINITE, L’ESPRIT QUI RENOUVELLE LA FACE DE LA TERRE, ET DONC LA FACE DE L'EGLISE.
    P M K
    (Suivre plus tard, le développement des deux autres points annoncés : LE « PROCESSUS » DE BANAME ET SOVIDJI : SOUS L’ANGLE DES BEATITUDES.
    P M K


    RépondreSupprimer
  141. Père Moïse,
    Moi je souhaite que vous ayez toujours ce temps, parce que, en tend qu'une anciene acro des prédikations de Banamè, j'ai fini par comprendre beaucoup de choses, quand j'ai pris du temps pour lire tout ce que vous avez dit sur les six pages de ce blog.
    Je ne veux pas dire +.
    Prions seulement pour tous ceux qui vivent encore dans l'ilusion
    AGBESSI Clarice, Calavi.

    RépondreSupprimer
  142. L’église catholique béninoise évolue de scandale en scandale depuis quelques mois. Après le scandale syncrético-sexuel qui a emporté Mgr Marcel Agboton, un autre scandale vient de frapper de plein fouet le clergé béninois avec comme iceberg la démission de Mgr Fidèle Agbachi, et, de sources bien informées, d’autres archevêques n’échapperont pas à la tempête.

    A l’annonce de la démission de l’archevêque de Parakou, on était loin d’imaginer une affaire d’immoralité. Mais les informations émanant du cercle proche de Mgr Fidèle Agbachi concordent aujourd’hui. Au fait, le dignitaire catholique de Parakou est éclaboussé dans une affaire de sexualité et d’homosexualité. Nos investigations révèlent que le chef de fil de l’église catholique dans l’archidiocèse de Parakou s’est engouffré dans un scandale à double pan sexuel et homosexuel au point où le saint siège en a eu vent.

    Ainsi, le Vatican a pris la décision de le déchoir de la tête de l’archidiocèse de Parakou pour sauver la crédibilité du catholicisme au Bénin. Mais une fois au parfum de sa future déchéance, le désormais ex-chef de fil de l’archidiocèse de Parakou a choisi de faire amende honorable en devançant la décision papale. La démission de Mgr Agbachii n’est donc rien d’autre qu’une stratégie visant à brouiller les pistes d’un nouveau scandale au sein du clergé catholique béninois. En effet, suite à cette pseudo-démission de l’archevêque de Parakou, des langues se délient dans l’ombre et dénoncent le vocabulaire vicieux caractéristique du langage du désormais ex-leader de l’archidiocèse de Parakou. Pour ceux qui l’ont pratiqué, l’intéressé est un spécialiste de propos immoraux et séducteur de belles roses. Ses causeries avec ses plus proches portent plus sur la sexualité. Aujourd’hui démasqué grâce à la témérité de la cellule d’investigation discrète du Vatican chargée de fouiner un peu l’arrière-boutique du clergé catholique béninois, l’archevêque de Parakou est tombé dans les nasses de la CIA du souverain pontife. On apprend également que d’autres archevêques sont sur la corde raide et que dans les jours et semaines à venir, il faut s’attendre à des rebondissements croustillants et donc à des limogeages ou à d’autres démissions. Les dessous sales de l’église catholique béninoise remontent ainsi en surface.
    C'est le tour du vatican au haut niveau mon Sauveur Jésus a pleinement raison de parler de la foi.

    RépondreSupprimer
  143. Selon le journal Le Monde, qui s'appuie sur des sources internes à l'Église catholique en France, une trentaine de prêtres et religieux seraient, début 2010, emprisonnés pour des faits d'abus sexuels sur mineurs et une dizaine d'autres impliqués dans une procédure en cours[45]. Le cardinal André Vingt-Trois confirme ces données en avril 2010, déclarant qu'une « trentaine de prêtres et de religieux purgent la peine à laquelle ils ont été condamnés, conformément à la loi ». Il demande que l'opprobre ne soit pas pour autant jeté sur « l'ensemble des vingt mille prêtres et religieux de France »[66]. D'après une enquête plus récente, menée dans les diocèses pendant l'été 2010, il y aurait, en France, 9 prêtres emprisonnés pour des faits de pédophilie, 51 prêtres mis en examen et 45 prêtres ayant déjà accompli une peine de prison[46
    Pourquoi il n'y a pas ces santions au Bénin?

    RépondreSupprimer
  144. Espèce de fantôme (anonyme), pourqoui ce n'est que ça qui vous intéresse si vous n'êtes pas pervers et véritablement possédés? Etes-vous vraiment de l'Eglise ou seriez-vous une secte satanique à la solde des...? Pensez-vous que ces critiques malveillantes contre l'Eglise m'ébranleraient moi, dans ma foi? Regardez-moi ces gens là, de véritables suppôts du démon, détourneurs de la foi et de l'Eglise? Vous ne faites que révéler ainsi vos limites... Quand le diable réussit à nous faire tomber, il passe par derrière pour nous humilier aux fins de faire apostasier plus d'un... On a tout compris; le diable est aux abois comme un lion en furie. En tout cas, mon Seigneur Jésus n'étale jamais la faute de ces enfants à la face du monde par respect pour ses créatures et pourtant il comprend le fond de notre coeur. A la femme adultère, il dira: "je ne te condamne pas; va et ne pêche plus". ux vieux pharisiens, enflés d'orgeuil et plein d'accusations sur les autres, il dira: "Qui d'entre vous n'a jamais péché lui jette la pierre". Ont-ils oser??? Ô, je comprends maintenant, le diable se fâche, parce que les abbés ont mis à nu son plan de mort et nous ont apporté la lumière! Akoba!
    Avec ce message, je comprends l'abbé Césaire quand il dit que le diable est un opportuniste, un grand usurpateur, un rusé qui profite des situations aux fins de manipuler. En voilà une parfaite illustration. Sans commentaire. Que par faiblesse des prélats chutent et que, plutôt que de prier pour eux afin que leur foi ne défaille plus et qu'ils restent fidèles à leurs engagements, vous médisiez ainsi d'eux, quelles impressions vous nous laissez de votre part? Croyiez-vous m'informer moi ou me dire quelque chose de nouveau? Et quels sont finalement vos objectifs sataniques? Si moi je visite ce site, c'est pour me laisser instruire par nos Pères que je remercie et encourage? En quoi vos perversités m'amènent-t-elles au Ciel? Vous êtes vraiment des possédés...Convertissez-vous, c'est le carême, à moins de vous croire déjà saints et meilleurs aux autres. Regardez moi ces détourneurs de foi, vrais détracteurs de la Sainte Eglise!
    Jerôme, Cotonou

    RépondreSupprimer
  145. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt les informations postées plus haut et dont le souci, apparemment, est de détruire la renommée de nos deux prélats combien respectés et, par ricochet, l’Eglise. D’abord, la question que je me suis posée en lisant attentivement le texte, c’est d’en comprendre l’opportunité. Cela, Jerôme l’a bien relevé. Ça saute à l’œil. Que pourraient cacher les non dits de ces déclarations ? L’anonyme – encore malheureusement- a quelle intention ? Veut-il édifier, attirer notre attention sur les faiblesses des dirigeants de l’Eglise aux fins de demander à tous de prier pour nos prêtres en difficulté comme Vigan, ou bien a-t-il envie de déblatérer, d’empoisonner les psychismes et de jeter l’opprobre sur l’Eglise ? Vu le contexte dans lequel ce message est posté et considérant l’allure inquisitrice du message, j’en déduis que l’esprit qui l’a produit est proprement la parfaite illustration de ce que nous dénonçons : l’opportunisme du démon pour qui toutes les situations sont bonnes pour manipuler. Le Père Moïse nous rappelait que le diable l’a plusieurs injurié. Mais laissez-moi vous dire que ce sont de vraies injures : cousues d’obscénités, de raillerie, de révélations indues de vos dessous moroses, si le patient oppressé en avait ou bien si le ministre, lui-même, portait en lui quelque infirmité morale ou spirituelle non confessée. Si tu es un prêtre qui ne prie pas assez, qui n’est pas fidèle à tes offices, qui est faible devant l’argent, la femme ou d’autres biens temporaires…, le diable peut te ridiculiser… Actuellement, nous avons affaire à de tels cas lorsqu’on considère les diatribes de Viscentia pendant ses prêches enflammées ou les critiques malveillantes de ses agents infestés contre le clergé et l’Eglise. Il est clair que ce sont des signes qui ne trompent pas. Allez voir le diable proférer des insanités contre les prêtres, par des oppressés en état second ? Les menaces de mort s’enchaînent à une allure vertigineuse !!! Le message actuellement posté en dit long. Un autre élément à noter, exactement l’inverse de ce que nous relevons là, c’est que le diable est capable de jouer sur la psychologie d’un orgueilleux et l’inciter sournoisement à la désobéissance, surtout si son sujet a la chance ou la malchance d’être gratifié de beaucoup de charismes : Disposition intérieure et surnaturelle à opérer beaucoup de guérison miraculeuse au nom du Christ, disposition intérieure à la vision – voir certains évènements dans le futur-, disposition intérieure à l’intercession efficace… C’est ici que beaucoup d’âmes consacrées se noient par péché d’orgeuil et de désobéissance, faute d’un combat spirituel permanent axé sur la pratique des vertus d’humilité, d’anéantissement total de soi, de simplicité, de patience, d’amour de l’Eglise, de pardon, de douceur… Si les saints de la sainte Eglise comme Pio de Pietrelchina (pour ne prendre que son exemple sur une multitude de saints)parviennent à bout dans ce combat contre le démon, Père de l’orgueil et de la désobéissance, c’est parce que justement, ils n’ont pas peur des acerbes déchirements et souffrances que contient ontiquement l’obéissance, la croix. Car, comme le rappelle sainte Thérèse d’Avila, docteur de l’Eglise, tout se passe dans l’âme comme si le diable insinuait au mystique ou aux consacrés de profiter de ses charismes pour en tirer profit et célébrité, et se proclamer meilleur et supérieur aux autres. Nous sommes exactement devant pareil cas de figure.
    Césaire

    RépondreSupprimer
  146. Le diable, c’est l’Accusateur suprême. Il n’a jamais eu envie de faire quelque bien alors que Dieu a le pouvoir de tirer d’une défaite apparente, d’un échec, d’une faiblesse morale, d’une chute beaucoup de biens aussi bien pour l’âme du souffrant que pour celle de tous ses enfants. La croix, folie pour les païens, scandale pour les juifs. Mais Dieu en tire pour nous un plus grand bien : La Vie. Voilà dans quelle mystique il va falloir vivre tout ce qui semble nous dérouter dans notre foi et nous accabler : Toute crise est une occasion de croissance. Des gens peuvent s’y perdre, s’ils ne s’arment pas de prière ; d’autres, et ce sont les plus violents, ceux qui gagnent le Ciel, peuvent, par la force de leur foi et la prière, survivre. Nous en sommes là.
    L’Anonyme parle de nos deux prélats comme des pestes. Mais qu’il évoque d’autres cas de pestes plus graves… Il serait trop long ici de vous introduire dans la période sombre de la papauté. En sommes-nous morts ? L’Eglise est faite de pécheurs ; c’est d’ailleurs pourquoi, les saints sont des pécheurs convertis. Mais elle reste sainte, parce que son Fondateur est le Saint des Saints et c’est Lui qui nous sanctifie par la puissance de son Esprit. Relisez le message de Jerôme et vous comprendrez mieux le mystère d’une âme dans sa relation personnelle avec Dieu, si celle-ci se repend de ses fautes et revient au Seigneur – ce dernier élément est important-. C’est en cela que les sanctions de l’Eglise sont thérapeutiques pour aider le délinquant à prendre conscience et à se repentir. Vigan, de ce point de vue, reste interpellé. Il est invité, et les partisans de Banamè avec lui, à imiter l’exemple de nos deux prélats qui, quoique n’étant plus en fonction – ce qui n’autorise aucun commentaire sérieux sans des données juridiques officielles-, nos chers prélats, donc, n’ont pas apostasié ni se sont vus excommuniés.
    L’autre chose, la déclaration du cardinal André XXIII au sujet des prêtres pédophiles emprisonnés témoigne de ce souci de vérité de l’Eglise et de rigueur ; en témoigne d’ailleurs les dernières dispositions juridiques de l’Eglise arrêtées par le Pape Benoît XVI à cet effet. Toutes ces âmes consacrées en difficultés ont besoin de nos prières. Et prie qui est dans l’amour et la charité. Celui qui s’en exclut par des critiques malveillantes affecte un signe de désamour qui, bien entendu, n’est pas de Dieu. L’anonyme a-t-il encore d’autres révélations à sensation ?
    Je voudrais, pour finir, remercier le Père Moïse pour la série de réflexions et d’analyses qu’il commence. Le Seigneur le fortifiera. Je remercie aussi tous celles et tous ceux qui, par la puissante lumière de l’Esprit-Saint, l’Esprit d’unité, de vérité et de sanctification de l’Eglise- pas l’esprit à l’œuvre à Sovidji- entrent dans l’intelligence de cette formation continue que nous proposons à tous. Ce sont des armes dont vous avez besoin pour discerner, par vous-mêmes, les signes du temps et défendre votre foi contre tout esprit d’apostasie. Ne baissez pas la garde ! Le diable continue de rôder, se servant habilement de ses anciennes prouesses dont il tire profit en s’acclimatant à nos péchés et souillures. Je remercie Jerôme pour sa lucidité d'esprit et son sens pointu de discernement et d'esprit critique. Cela, je l’avoue, nous sidère et nous encourage. Le Seigneur ? Lui-même, sera votre bouclier.
    Césaire


    RépondreSupprimer
  147. Angele AKOTEGNON12 février 2013 19:51
    RÉPONSE A MADAME ANNIE

    Il y a bien un passage de la bible qui dit que DIEU le Père reviendra, mais comment pouvez vous demander k'on écrive Afrique de l'ouest, Bénin, Dieu s'incarne n'importe où sur la terre!!!! Puiske c'est lui qui a tout créé!!!

    ------------------------------------------------------------------
    Voyez dans l’Évangile de Thomas (l'évangile qui n'a pas été modifié):

    Il n'est pas connu du grand public car sa découverte fut tardive. C'est à Nag Hammadi, en Egypte, qu'elle eut lieu en 1945. Voici ce qu'en dit l'Encyclopédie Universalis: " Il porte en exergue : Voici les paroles cachées que Jésus le Vivant a dites et qu’a transcrites Didyme Jude Thomas. Le manuscrit est du milieu du IVe siècle, mais l’original peut dater du début du IIe siècle, sinon de plus haut. Il a été rédigé en grec ou en syriaque, peut-être à Édesse. C’est un Évangile non canonique, mais d’une extrême importance, car il revêt une forme très différente de celle des Évangiles classiques. Il ne s’agit pas là d’un récit de la vie de Jésus, mais d’un recueil de sentences prononcées par lui et transmises par Thomas, si l’on en croit les Actes de Thomas.

    C'est long, mais moi je copie ici, ce qui nous intéresse:
    ------------------------------------------------------------------
    15- Jésus a dit : «Quand vous verrez celui qui n’a pas été engendré par une femme, alors prosternez-vous, la face contre terre, et adorez-le : c’est lui votre Père.»
    ------------------------------------------------------------------
    Ça a été découvert en 1945, donc ce ne sont pas Mathias et Parfaite qui l'ont mis en ligne hein !!! Ils n’étaient même pas encore nés.

    Le truc maintenant, c'est d'accepter que PARFAITE n'a été engendré par aucune femme.

    La femme qui était sa mère adoptive est morte mais elle a plein de frères et sœurs, sur 10 frères et sœurs, 09 disent qu'ils n'ont pas vu la grossesse de Parfaite chez leur sœur, mais l’une des soeurs soutien ke c'est sa ptite sœur ki l'a mis au monde, et les gens choisissent de croire cette dernière. Ils ont commercialisé le CD des déclarations de la Tante de Parfaite et un autre CD des déclarations de ses frères et sœurs pour démentir, mais ce sont les déclarations de la tante que la croix du Bénin a choisi de publier.

    Maintenant, allez interviewer son Père adoptif, et montrez l'élément à la télévision, car il est toujours vivant à Calavi.
    C'est ça ki est impossible.

    Si vous savez que vous dites la vérité, apportez des preuves!!!!
    Vous ne vous demandez pas pourquoi c'est la partie: Parfaite a un père et une mère, ki interesse autant les gens, c'est parcekils savent ke si jamais c'est prouvé que parfaite n'a ni père, ni mère, les gens vont commencer par croire.

    Mais la vérité sortira bientôt, moi j'ai foi.

    Angèle

    RépondreSupprimer
  148. ANGELE,

    Je vois déjà là où vous voulez atterrir. Mais avant de vous démontrer que nos frères les Musulmans ont utilisé, avant vous cet même évangile apocryphe dit de St Thomas pour démontrer l'annonce, par les Evangiles de l'arrivée de leur Prophète, j'aimerais vous demander de ne pas nous distraire.
    Plus haut, le Dragon a craché deux feux, et c'est d'abord cela qui nous préoccupe. Mais sachez que le jour est bientôt levé. Le Peuple de Dieu que vous divisez ne sera plus pour longtemps dupe. Vous avez entendu la voix de Clarice AGBESSI, de Cavalavi, de milliers d'autres se feront encore entendre. Ce n'est que le début d'un commencement!
    OKEY?
    P M K

    RépondreSupprimer
  149. moi, j'attend le moment où vous pleurerez de honte en découvrant la vérité.
    Celui qui fait brûler les arbres sorciers sans même s'en approcher, a une force qui n'est certainement pas diabolique;

    Moi je suis fatiguée de trop écrire, j'ai d'autres chats à fouetter;

    On se revois lorsque les choses se préciseront.

    Merci

    Angèle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, donnez-nous encore d'autres exemples de vos sources apocryphes.
      L'Evangile de Saint Pierre n'a-t-il rien annoncé sur Votre Papa Parfaite, par exemple?
      DANSOU Antoine, Sekandji.

      Supprimer
  150. CHERS AMIS,

    Je disais tantôt que le Dragon a craché deux feux. Ici, permettez que je m'explique.

    Hier à 15h35, Clarice AGBESSI, de Calavi a posté ce message qui peut s'appliquer également à l'Abbé Césaire, à Damiano, à Jérôme de Cotonou et tous les Chrétiens pour qui SOVIDJI est un "NON SENSE" et un CONTRE SENS. Voici le message:

    "Père Moïse,
    Moi je souhaite que vous ayez toujours ce temps, parce que, en tend qu'une anciene acro des prédikations de Banamè, j'ai fini par comprendre beaucoup de choses, quand j'ai pris du temps pour lire tout ce que vous avez dit sur les six pages de ce blog.
    Je ne veux pas dire +.
    Prions seulement pour tous ceux qui vivent encore dans l'ilusion
    AGBESSI Clarice, Calavi." (Clarice, je ne vous connais pas, mais je vous remercie).

    Deux heures plus tard, un FOU (puisqu'il est anonyme),ayant lu, point par point la revue de presse internationale que j'ai postée, avec mes analyses, écrit ceci, je cite en résumé:

    "L’église catholique béninoise évolue de scandale en scandale depuis quelques mois. Après le scandale syncrético-sexuel qui a emporté Mgr Marcel Agboton, un autre scandale vient de frapper de plein fouet le clergé béninois avec comme iceberg la démission de Mgr Fidèle Agbachi, et, de sources bien informées, d’autres archevêques n’échapperont pas à la tempête....."

    AVEZ-VOUS COMPRIS?

    Voilà, comme l'ont signalé, le Père Césaire et notre Frère Jérôme, (que j'encourage très fort),

    LE DIABLE AIME SE CACHER DERRIERE LA PORTE, MAIS PUISQU'IL SE CROIT SUPER-INTELLIGENT, IL OUBLIE TOUJOURS QUE CES PIEDS SE FONT VOIR.

    Ici, nous sommes en présence d'une espèce diabolique qui se comporte comme un Dragon.

    SAVEZ-VOUS A QUEL MOMENT LE DRAGON CRACHE LE FEU?
    En effet, c'est quand il est atteint.
    (SUIVRE EXPLICATIONS)
    P M K

    RépondreSupprimer
  151. le soi disant dieu qui s'est incarné en "parfaite" ne soucie seulement de la sorcellerie au Bénin. et l'inde par exemple enchainé par l'idolatrie avec des dieux comme ganesha, krishna, radha etcc ??? les etat-unis tuent 3.700 bébés par jour par le moyen de l'avortement, ils founissent 244.661.900 de pages internet et film porno au monde, et violent plus de 600 femmes par jour. dieu "papa parfaite" ne se soucie pas de tout ça? les sociétés secrètes (franc-maçonnerie, rose-croix, illuminaties, quakers...) qui sont les ennemis de l'eglise de Dieu ne sont pas le souci de " votre soi disant esprit saint" ?? dans le monde entier,les enchainés par la prostitution, la toxicomanie, l'alcolisme viendront demander guérison à "papa parfaite" aussi?? Annie

    RépondreSupprimer
  152. Malgré tout, l'histoire fera hommage à nos deux Archevêques dont il s'agit. Non pas pour ceux dont le DIABLE dit ici qu'ils été accusés, mais pour tant et tant de bienfaits qu'ils ont accompli dans leur ministère, presbytéral et épiscopal.

    Celui qui a posté les deux messages du Mardi 12 Fév, à 18h37 et 18h49, est un prêtre qui lui-même est en difficulté plus grave avec l'Eglise.
    A la fin du deuxième message, il disait ceci:
    "Pourquoi il n'y a pas ces santions au Bénin?"

    Sans vouloir encore lui répondre, j'aimerais dire au passage qu'il sera lui-même concerné par ces sanctions. Et que même s'il vit en dehors de l'Eglise, celle-ci ira le chercher dans son trou, pour qu'il vienne reconnaitre ses énormités et purger ses peines.

    Qui ne sait pas que Mgr AGBATCHI aime beaucoup faire rire? Grand Exégèse de sa dignité, il a été mon Professeur de BIBLE et D'HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE au Grand Séminaire de OUIDAH. Il aimait beaucoup blaguer et même sur les femmes...

    Et Mgr AGBOTON, mon Grand Recteur, Professeur d'Espagnole, et d'Histoire et Géographie au Séminaire de Parakou. Il a été mon Père et Evêque à PORTO NOVO (voulez-vous que j'aille vendre l'enclos parental pour acheter la palmeraie?).

    Malgré leurs péchés, nos Pères demeurent nos Pères. C'est pourquoi nous prions pour eux.

    O DIABLE! S'IL EST VRAI QUE CES DEUX ARCHEVEQUES ONT FAILLI A LEUR DEVOIR DE NOUS DONNER L'EXEMPLE, IL EST AUSSI VRAI QUE LEUR OBEISSANCE A LA VOIX DE LA SAINTE EGLISE, CONSTITUE DEJA UN BON EXEMPLE.

    EUX, ILS N'ONT PAS ETE ORGUEILLEUX. ILS ONT OBEI ET ONT RECONNU DANS LA PAIX CE QU'ONT LEUR A REPROCHE. DITES-MOI: ENTRE EUX ET SOVIDJI, QUI A FAIT LE PLUS GRAND TORT A L'EGLISE DU BENIN, AGEE DE SES 150 ANS?

    Non contents de vouloir détruire la Mémoire du Cardinal GANTIN, de Mgr AGBOKA et EHOUZOU, (tous, de vénérable mémoire), vous osez menacer les Evêques qui vivent encore.
    O DIABLE! Tu ne sais que faire cela???

    Enfin, en ce temps de CAREME, puissent tous nos Evêques, avoir le secours nos prières.

    Veramente dura è la lotta, mà, vinceremo il diabolo nel nome di Cristo!!! LA LUTTE EST VRAIMENT DURE, MAIS NOUS VAINCRONS LE DIABLE AU NOM!

    BON TEMPS DE CAREME!
    P K M

    RépondreSupprimer
  153. ANGELE CITE:

    15- Jésus a dit : «Quand vous verrez celui qui n’a pas été engendré par une femme, alors prosternez-vous, la face contre terre, et adorez-le : c’est lui votre Père.»

    Angèle,
    Donc, c'était en référence à cet verset apocryphe qu'on me disait: "To miton n'è mè! A na jè kpo a é?

    Mais, comment vouliez-vous qu'un "MALADE DE JESUS-CHRIT" comme moi puisse s'agenouiller devant ce complot?

    De plus, vous faites référence à des CD ou DVD que moi personnellement, n'ai jamais regardés!

    Etes-vous lunatique?
    P M K

    RépondreSupprimer
  154. LA GUERRE DES TONNEAUX DANS L’OCEAN ATLANTIQUE

    Il y avait une fois dans le grand Atlantique
    Une guerre appelée : « la guerre des tonneaux »,
    Livrée sans merci par deux groupes de rivaux
    Animés par l’esprit d’un défi très antique


    Il y avait un tonneau circulant au milieu
    Des eaux de l’océan qui hurlait, tout furieux.
    D’attention tirés, les habitants du village
    Accouraient sans délai vers ce fameux mirage


    Mais le tonneau passant les divisa sous peu
    Et l’on vit former un groupe scindé en deux :
    Qui pour, qui contre. Les voilà partir en guerre,
    Les uns derrière, les autres devant ce beurre.

    Soit qu’il vous attire, soit qu’il vous fasse peur,
    Le tonneau vous leurre à l’heure de son labeur !
    Soleil au zénith, veut-il en trois décennies
    Briller et transformer le peuple en ennemis ?


    Sommé de déchiffrer ce que cache l’énigme
    Le vieux Um’Pagou vous donne ce paradigme :
    « Le tonneau vide, en course sur ces grandes eaux,
    N’a rien de mystérieux, si ce n’est qu’un complot !

    Qu’un tonneau vide, sur un océan circule,
    C’est qu’il est fermé sur lui et qu’il gesticule !
    Qui lui court derrière se noie et se détruit.
    Et qui de lui a peur, est vide comme lui ! »

    L’affronter, lui a-t-on demandé ? Ou que faire ?
    « Mené par les vagues qui le font divaguer,
    Dit le sage, le temps lui fera débarquer
    De son vide, ce qu’à l’instant il vous veut taire ! »


    Rome Ottavia, le 20 Novembre 2012.
    Moïse N. KOUMAKPAI

    RépondreSupprimer