L'Univers de MAWU YESSISSIN

Bienvenue à tous et Soyez bénis (es) !

Ce blog est un espace d'information sur la présence de Dieu Esprit-Saint au Bénin. Il n'est pas un creuset pour des polémiques. Il vise à communiquer à tous les esprits humbles comme celui d'un enfant le caractère unique de ce que les Béninois sont en train de vivre actuellement à Banamè sur la Colline de Sovidji Aguidjigo, à Covè : Dieu Esprit-Saint est chez nous, incarné en la Soeur Parfaite, et s'est fixé une mission de 30 ans en trois points :

1. Bouter hors du Bénin la sorcellerie et ses corollaires de nuisances maléfiques et mortelles ;

2. Restaurer, assainir l'Eglise catholique mise en place par Jésus-Christ;

3. Mettre fin à la commercialisation de la foi.

Ce blog est donc pour ceux qui cherchent Dieu, pour les humbles de coeur, pour ceux qui ont la mentalité simple de comprendre que Dieu peut venir parmi les hommes de la manière qu'il lui plaît, ...

Il est conçu pour informer sur Banamè afin que l'humanité ne commette plus la même erreur qu'au temps de Jésus-Christ où, Celui-ci, bien que Fils de ce Dieu Universel présent au Bénin, est né dans un cadre d'une simplicité inouïe, a mené une vie simple, a été rejeté pour finir par être crucifié.

Ce blog est créé pour informer sur les actions au Bénin de notre Daagbo, Papa Yèssissin-Mawu Yèssissin, pour amener le monde entier à venir profiter de Dieu au Bénin, pendant qu'il en est encore temps, puisqu'Il s'est fixé une mission de trente ans ; Il vient d'en entamer la quatrième année.

Venez profiter de Banamè pendant qu'il en est encore temps ; les bonnes choses ne durent jamais. Dieu est bon, miséricordieux et généreux de manière incommensurable !

Venez, venez profiter de ses enseignements de poigne et de lumière, de sa délivrance de la sorcellerie et des nombreuses grâces qu'Il distribue largement à Banamè et dans tous ses déplacements à travers le Bénin ! Ne ratez pas votre chance !

mercredi 3 juillet 2013

Message de Dagbo, Dieu Esprit-Saint, depuis Banamè, sur la Sainte Colline de Sovidji

Lettre ouverte à toute la création




Banamé Sovidji, le 7 Avril 2013
Moi le Seigneur, l’Eternel Dieu des armées, Je viens par la présente M’adresser à vous, médias des nations car ce que J’ai à dire concerne tous les habitants de la terre. Aujourd’hui, et pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, Je fais de vous Mes porte-paroles auprès des nations. S’il est vrai que Je vous ai choisi pour cette ultime mission avant que s’abatte sur l’humanité toute entière Mon irrévocable colère, il l’est davantage que Je ne compte plus sur les hommes d’Eglise. Eux que J’ai consacrés, ils M’ont trahi. Ils ont abandonné Mon Eglise pour aller à la rencontre des idoles infâmes. Ils M’ont abandonné, Moi qui étais leur gloire pour se tourner résolument vers le prince de ce monde. Depuis que Mon Divin Fils Jésus-Christ a souffert sa passion pour sauver la terre de l’ignominie du péché et de la mort, l’humanité n’a jamais été aussi pervertie. Les hommes sont arrivés au stade final de l’immoralité et de la méchanceté. Ils ont balayé du revers de la main les enseignements de Mon Fils Bien-aimé Jésus-Christ qui s’est pourtant livré à de terribles souffrances pour eux. Et par la suite, voyant que Ma main devenait de plus en plus lourde et tombera inévitablement sur la terre en guise de punition, J’ai dans Ma miséricorde infinie envoyé Ma digne Epouse la Vierge Marie demander la conversion des hommes à plusieurs reprises mais rien n’y fit.
A Fatima, Elle vous a pourtant tout dit. Malheureusement, vous n’aviez pas tout su. Les hommes d’Eglise ont choisi délibérément de porter à votre connaissance certains passages et non pas d’autres. Parmi les messages de Fatima, la plus importante n’a jamais été révélée : la Vierge Marie leur avait annoncé que Moi l’Esprit-Saint Paraclet son Divin Epoux Je viendrai dans votre humanité. Je prendrai chair dans un petit pays de l’Afrique qu’on appelle le Bénin et dans une petite contrée du nom de Agonly. De cette humble terre, Je restaurerai mon Eglise catholique et Je ferai rayonner le Sacré-Cœur de Mon Fils Jésus-Christ sur toute la création. De là, Je préparerai un oasis de paix pour tous Mes enfants de la terre avant qu’arrive le jugement dernier de Mon Fils Jésus-Christ. Mais les hommes d’Eglise ont choisi de balayer du revers de la main cette information que Je le rappelle est la principale que toute la création devraient retenir. Venant d’eux, plus rien ne me surprend. Sans doute, ils croyaient qu’en livrant cette information fondamentale, Rome et le Vatican en viendraient à perdre de leur notoriété et les hommes se tourneraient vers ce pauvre petit pays. Guidés par la vanité et l’orgeuil qui les caractérisent, ils ont saboté les messages de Ma digne Epouse après avoir rendu viles les souffrances de Mon Christ Jésus. Leur barbarie et leur méchanceté ont atteint un degré à peine imaginable et ils se revêtent de la peau d’agneau pour tromper Mes enfants chéris que Mon Fils Jésus a chairement rachetés aux pris d’énormes sacrifices. Moi le Saint des saints, Je connais leurs péchés. Sans cesse, ils se rendent coupables des fautes les plus monstrueuses et en appellent à mon terrible jugement avant l’heure. Leur immoralité défile sans cesse sous Mes yeux et Moi, J’en appelle à ma patience depuis les profondeurs de Ma miséricore qui ne tarit jamais. Mais maintenant, Moi le Dieu Tout-Puissant Je l’affirme : Je leur paierai de retour tout ce qu’ils ont fait. Je n’en épargnerai aucun. Je leur ferai boire la coupe amère de leur terrible immoralité jusqu’à ce qu’ils se sentent enivrés. Il n’y en a plus un seul sur qui Je peux compter. Ils M’ont assez trahi. J’ai fait défiler sous les yeux de Mon serviteur Bénoît XVI les terribles souffrances à venir pour l’humanité et l’Eglise et il a choisi de s’écarter plutôt que d’endosser les responsabilités d’une Eglise en ruine mais que  Je travaille déjà à faire renaître des cendres. Et maintenant, c’est un autre qu’ils ammènent au moyen de leur conciliation humaine. Il dit s’appeler François 1er. Seulement, Mon onction ne repose pas sur lui. Il y a longtemps que J’ai quitté le milieu d’eux pour ne plus sentir leurs offenses Me peser. Celui que de toute éternité J’ai choisi pour refaire avec Moi toute chose et selon tous Mes désirs, bientôt vous le connaîtrez et vous n’aurez pas le choix. C’est lui votre Pape et Je n’ai pas fait un autre. Dans les messages adressés par Ma Divine Epouse aux voyants de toute la terre, il a souvent été question de Ma main qui va bientôt tomber sur l’humanité en guise de punition. Et à Fatima plus que partout ailleurs, la Vierge Marie l’avait dit. Elle avait annoncé que de terribles châtiments s’abattront sur l’humanité et cela est inévitable. Mais bien avant, par la bouche des prophètes, de Daniel à Ezéchiel en passant par Osée, Michée et bien d’autres et réitéré par le messager de Mon Fils Jésus-Christ  Jean,  tout  était  dit.  Mais  vous  n’aviez  jamais  considéré  leur  révélation.  Vous  avez reclassé mon Divin Fils Jésus-Christ et tous ses messages au rang de la mythologie juive. Beaucoup parmi vous doutent qu’Il a réellement existé. Dans le seul but de ne pas vous sentir coupables de péchés, vous préférez croire et mettre votre confiance en des religions infâmes qui corrompent la création.  Vous  croyez  fuir  le  jugement  en  vous  réfugiant  dans  les  mouvements  ésotériques.  Ils prônent la tolérance et cela vous suffit. Mais c’est maintenant que le jugement est venu à vous. Celui qui  va  rendre   la  sentence  vient  après  Moi ;  même  si  Je  vous  ai  déjà  rendus  coupables d’abominations. Belzébuth vous a malignement fait ignorer son existence et beaucoup d’hommes d’Eglise et de sectes l’on réduit au seul état de votre conscience, de manière à n’être guidés que par votre libre-arbitre. Dans l’ombre de son existence, il a introduit la confusion et vous a fasciné par les biens temporaires et les abominations émanant de la chair et cela vous conforte. Moi le Seigneur, le Dieu du ciel et de la terre, Je vous ai jugés coupables ainsi que vos enfants. Vos Pères se sont rendus coupables d’infâmies et vous ont entraînés dans le mal. Et vous, à votre tour, vous avez rendus coupables vos enfants en leur apprenant à se tenir hors de Ma présence. L’humanité est maintenant mûre en matière de péché et il n’y a plus rien que Je puisse espérer d’elle. Avec la prolifération des religions, la confusion règne en maître. Certaines personnes en arrivent à Me tourner en dérision et Me provoquent ouvertement. Ils exigent même de Me manifester si réellement Je suis. Je vais vous dire une chose : Je suis le Mystère qui surpasse et comprend tous les autres mystères. J’ai vu vos pères et des générations se sont défilées sous Mes yeux depuis des millénaires. Il n’y a pas d’âge qui soit plus grand que Moi, même si Je prends l’apparence d’un tout petit enfant. Je suis infiniment grand dans Ma petitesse et vous êtes trop insignifant pour Me défier. Maintenant, Ma colère aussi a mûrie et est prête à s’éclater. Je reprendrai Ma création et Je débarasserai l’orgeuil de cette terre que J’ai créée de Mes mains et par Ma souffrance. C’est Jésus-Christ qui vous a créés à sa ressemblance. Avant que la terre ne fût, Il était. C’est Lui votre Père à qui vous devez reconnaissance. Il est donc normal que ce soit Lui qui vienne prononcer votre sentence définitive à la fin des temps. En attendant, Je décide qu’il est tant que vous retourniez à Lui.
Dans la joie de la résurection de Mon Fils Jésus-Christ, Je fêterai Ma pentécôte entouré de Mes enfants sur la sainte colline. Après coup, Je vous enlèverai la fausse sécurité que le prince des ténèbres vous a assurée et dans laquelle vous vous complaisez depuis si longtemps. Les dirigeants de vos nations vous ont dit que votre liberté est primordiale et vous aviez cru qu’en vous contentant du matériel, vous seriez heureux. Cette fausse paix que vous ont fait miroiter les personnes ténébreuses de cette terre, J’ai juré sur le Sang de Mon Fils Jésus-Christ de vous l’enlever. Je vous ai dit tantôt que c’est Jésus-Christ qui vous a créés. C’est donc Lui votre seule paix car en tant que Père bon, Il sait comment assurer votre sécurité pour que vous ne manquiez de rien. Ceux qui connaissent Mon Fils et vivent selon ses recommandations seront dans l’angoisse, mais ce sera bientôt pour eux la délivrance.  Ceux  qui  ne  l’ont  jamais  connu  et  ont  choisi  de  vivre  selon  leur  propre  instinct connaîtront la ruine, la désolation, des souffrances terribles et la mort. J’agirai en trois jours et trois nuits pour purifier la terre de toutes ses souillures. Ce sera des heures de tourments pour l’humanité entière. Elles s’enchaîneront sans jamais finir. Je ferai s’effondre comme des châteaux de cartes des nations les plus puissantes qui font l’orgeuil de ce monde. Aucun de vos monuments qui font vos fiertés ne pourront résister aux déchainements des éléments naturels. En ces heures si douloureuses, vous entendrez des bruits assourdissants sans savoir d’où elles proviennent car, J’agirai dans l’obscurité la plus profonde. Ce sera là ce qu’il aura de plus insuportable à vivre pour vous. Les jours et les nuits se confondront car toutes les lumières naturelles que J’ai créées s’éteindront. Je laisserai libre cour à Ma colère jusqu’à ce que disparaisse devant Moi l’orgeuil et la vanité. Je vous anéantirai et Je ferai plier les orgeuilleux, les vaniteux et les impies. J’ordonnerai à toutes les lumières que vous avez inventées de vous aveugler pour que vous ne puissiez rien voir. Les seuls yeux dont vous disposerez en ces temps pénibles seront ceux de vos consciences. De la même manière dont vous avez privé des yeux du corps Mon Divin Fils Jésus-Christ quand Ils souffraient pour votre cause de telle sorte qu’Il n’a pu voir qu’avec les yeux de l’âme, ce sera dans vos consciences que vous verrez. Vos péchés défileront devant vous, mais ce sera trop tard pour vous convertir. Les Anges de la mort passeront et traîteront en ennemis tous ceux qui n’auront pas le nom de gloire de Mon Fils Jésus- Christ inscrit sur leur front et les anéantiront. Je rayerai de la terre leurs descendants de sorte que leur lignée ne soit pas perpétuée. Vos gratte-ciels partiront en fumée comme ce fût le cas pour la tour  de  Babel  et  vos  fortifications  seront  démolies  comme  les  murs  de  jéricho.  Je  briserai  les frontières des nations qui font s’enorgeuillir les peuples pour les confondre en une seule. Les trois quart de toute la création disparaîtront   et nul d’entre vous ne pourra les ramener du néant. En avant-première de ce qui arrivera bientôt, J’ai provoqué des ravages en Haiti, au Japon et bien ailleurs.  Malheureusement  pour  vous,  vous  ne  savez  pas  interpréter  les  signes  des  temps. Cependant, ils ne sont comparables en rien à ce que l’humanité s’en va vivre. J’ai détruit Sodome et Gomorrhe par le soufre et le feu. J’ai provoqué le déluge au temps de Noé. J’ai exterminé la lignée du Pharaon au temps de Moise. Ce que J’ai fait hier, Je le ferai encore aujourd’hui.
J’affermirai l’autorité de Mon Fils Jésus-Christ et les hommes qui seront épargnés dans toutes  les  nations  de  la  terre  devront  Lui  obéir,  L’aimer,  Le  chérir,  L’adorer  et  Le  glorifier.  Je confondrai  les  nations  de toute  la  terre  en  une  seule  comme  elle  était  au commencement.  Je reprendrai la terre que J’ai créée à la base. Ainsi Je l’affirme Moi l’Eternel Dieu des armées et rien ne peut contre Ma volonté. Elle est sans appel tout comme mon jugement. Mon vent de colère souffle maintenant sur l’humanité.
Voici, Je suis au milieu de vous, revêtu de votre condition. Vous saurez maintenant que les prophéties de Mes serviteurs qui disaient que Je rassemblerai un Jour mes enfants sur une colline et Je serai leur Dieu et ils seront Mon peuple se sont maintenant accomplies. Vous saurez que Je n’ai pas parlé en l’air quand depuis des millénaires J’ai menacé les hommes de destruction s’ils ne changent pas de comportement. Moi le Dieu-Tout-Puissant, le Seigneur des nations, Je suis celui qui suis, garant des prophéties annoncées par Mes serviteurs et J’affirme qu’elles sont authentiques. Vous avez cru M’avoir chassé de cette terre. Mais plus que jamais J’y suis présent. C’est Ma création et nul ne peut Me le saisir. J’en ferai ce que Je voudrai et nul ne peut M’en empêcher.
Dans un langage accessible, Je Me suis adressé à vous, médias des nations de la terre. Mais si vous  vous  comportez  comme  les  hommes  d’Eglise,  Je  vous  tiendrai  coupables  de  la  mort d’innocentes âmes faute de n’avoir pas été averties à temps.
Je suis le Saint-Esprit et Je viens renouveler la face de la terre. ESPRIT-SAINT. Chaque personne en possession de cette lettre devra en faire 3 copies destinées à ses proches pour large diffusion.

Source : www.sovidji.org / www.sovidji.com

61 commentaires:

  1. Ma fille, l'habit n'a jamais fait le moine, ni le titre, le Saint!
    Il n'y a qu'un certain Marcel KPOGODO pour croire et dire le contraire!
    P M K

    RépondreSupprimer
  2. "J’ai fait défiler sous les yeux de Mon serviteur Bénoît XVI les terribles souffrances à venir pour l’humanité et l’Eglise et il a choisi de s’écarter plutôt que d’endosser les responsabilités d’une Eglise en ruine mais que Je travaille déjà à faire renaître des cendres. Et maintenant, c’est un autre qu’ils ammènent au moyen de leur conciliation humaine. Il dit s’appeler François 1er. Seulement, Mon onction ne repose pas sur lui. Il y a longtemps que J’ai quitté le milieu d’eux pour ne plus sentir leurs offenses Me peser. Celui que de toute éternité J’ai choisi pour refaire avec Moi toute chose et selon tous Mes désirs, bientôt vous le connaîtrez et vous n’aurez pas le choix. C’est lui votre Pape et Je n’ai pas fait un autre."

    Parole de la déesse!

    ADO MITON E JE GANGAN NA GAN!
    P M K

    RépondreSupprimer
  3. Max, le plus grand TOTO DES TOTOS, ESSAYEZ DE REPONDRE AUX QUESTIONS DES AUTRES AVANT DE FAIRE LE GLORIEUX:


    Anonyme2 février 2013 22:29

    MES CHERS AMIS,

    AVEC DIEU, NOUS DEVONS FAIRE BEAUCOUP ATTENTION. POURQUOI ?, JE VOUS LE DIRAI PLUS TARD !

    PERMETTEZ SIMPLEMENT QU’ICI JE RESUME EN DIX INTERROGATIONS L’INQUIETUDE QUE SUSCITE EN MOI, LA LECTURE DE VOS TEMOIGNAGES SUR CE QUE JE VOUS DEMANDE LA PERMISSION DE NOMMER « LE VEAU D’OR DE SOVIDJI »

    I - QUESTIONS RELATIVES AU DOGME DE LA SAINTE TRINITE :

    A – S’IL EST VRAI QU’ON ENSEIGNE A SOVIDJI QUE L’ESPRIT SAINT EST LE PERE DE JESUS-CHRIST, A QUELLE EGLISE LES RESPONSABLES DE SOVIDJI RENVOIENT-ILS, LA FOULE DES FIDELES MANIPULES DANS LA RECHERCHE DU DIEU, TROIS FOIS SAINT QUI S’EST REVELE COMME : PERE, FILS ET ESPRIT SAINT DANS LA BIBLE ?

    B – QUELLE SERAIT DONC LA VERITE ET L’AUTHENTICITE DE LA SOI-DISANT « INCARNATION DE L’ESPRIT SAINT » EN LA PERSONNE DE C. V. DITE PARFAITE ?

    II – QUESTION SUR LA CHRISTOLOGIE :

    A – COMMENT COMPRENDRE LA VIE, LA MISSION, L’ENSEIGNEMENT, LES MIRACLES ET LA PASSION-RESURRESTION DU CHRIST FACE A « LA SOIF DU MERVEILLEUX » QU’AFFICHENT LES ADEPTES DE SOVIDJI ?
    B – QUELLE EST LA PLACE ET L’IMPORTANCE DE L’HYMNE CONTENUE DANS LA LETTRE AUX PHILIPPIENS 2, 6-11 DANS L’ENSEIGNEMENT DE SOVIDJI ET DANS LA COMPREHENSION DE SES ADEPTES ?

    III – QUESTIONS RELATIVES A L’ECCLESEOLOGIE :

    A - EST-CE QUE CEUX QUI VONT A SOVIDJI CONNAISSENT VRAIMENT L’EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE QUI PLONGE SES RACINES DANS LA VIE, LE CREDO, ET L’ENSEIGNEMENT DES APOTRES DE JESUS DE NAZARETH ?

    B – QUELLE COMPREHENSION, UN SOI-DISANT CATHOLIQUE QUI VA A SOVIDJI A-T-IL DE L’UNITE DE L’EGLISE "UNE, SAINTE, CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE", BAFOUEE PAR LES FONDATEURS DE CE LIEU ?

    C – A QUELLE EGLISE FAIT- ON ALLUSION, LORSQU’ON SE PERMET DE DIFFAMER L’EGLISE CATHOLIQUE UNIVERSELLE ET EN PARTICULIER LES EVEQUES ET TOUT L’ENSEMBLE DU CLERGE BENINOIS ? AGISSANT AINSI, N’EST-ON PAS EN TRAIN DE MANIPULER LA CONSCIENCE DES CHRETIENS, DANS LEUR CONNAISSANCE LIMITEE SUR LA PLACE DE L’AUTORITE DANS LA SAINTE EGLISE DE JESUS-CHRIST ?

    IV – QUESTIONS RELATIVES AU DROIT CANON :

    A - QUELLE EST LA LICEITE ET LA VALIDITE CANONIQUES DES SACREMENTS DONNES A SOVIDJI, LORSQU’ON SAIT PERTINEMMENT QUE LES EVENTUELS PRETRES QUI Y OFFICIENT SONT SOUS KA SANCTION DU DROIT CANONIQUE EN VIGUEUR DANS L’EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE UNIVERSELLE ?

    B – DOIT-ON CONTINUER DE SE CONSIDERER « FIDELE DE L’EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE » LORSQU’ON S’ENTETE A PARTICIPER A LA CELEBRATION DES SACREMENTS ET SACRAMENTAUX PAR DES MINISTRES SACERDOTAUX QUI ONT ROMPU LEUR COMMUNION AVEC LA HIERARCHIE OFFICIELLE DE L’EGLISE ? (ICI ON POURRAIT AUSSI PENSER AUX ATTAQUES VERBALES ET PHYSIQUES DONT L'EVEQUE D'ABOMEY EST VICTIME DE LA PART DE CERTAINS ADEPTES DU VEAU D'OR)

    V - QUESTION LITURGIQUE RELATIVE AU CULTE DES SAINTS :

    QUEL EST LE FONDEMENT THEOLOGIQUE DE L’ENSEIGNEMENT DONNE A SOVIDJI SUR LES SOI-DISANT "APPARITION DE SAINTS" EN LA PERSONNE DE PARFAITE, LORSQUE L’ON SAIT QUE LA RE-INCARNATION N’EST PAS UN ARTICLE DE FOI DANS L’EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE ?
    P M K

    QUESTIONS RESSUSCITÉES PAR
    JEAN LARBITRE

    RépondreSupprimer
  4. O MI JA, MIWU KATOLIKI LE JA MI MA DO SE A O MI JA ME DE XE TO AMON LON DO LE NI YA WU FON!

    RépondreSupprimer
  5. LA PAGE DE L'INFORMATION

    Importante opération policière chez les Apôtres de l'amour infini


    REGARDS SUR, n°9, septembre,octobre 1999, par le CCMM-Guadeloupe

    [Texte intégral]

    Les Apôtres de l'amour infini viennent de faire l'objet d'une vaste opération policière au Canada.

    Tout a commencé le 14 avril dernier.

    Une centaine de policiers de la Sûreté du Québec ont investi durant plus de six heures le monastère de cette secte situé dans les Laurentides sur une superficie de 326 acres. Ils recherchaient Jean Gaston Tremblay, âgé de 70 ans, alias Jean Grégoire de la Trinité qui se fait également appeler "pape". Il fait l'objet d'une vingtaine d'accusations : attentats à la pudeur, agressions sexuelles, grossière indécence et voies de fait contre cinq adolescents pensionnaires du monastère entre 1964 et 1975. Étaient également recherchés Reynald Huot, 59 ans, connu sous le nom de père André et deux femmes Ruth-Ann Guzal, 47 ans, alias soeur Hélène et Lise Garand, 57 ans, alias soeur Lise. Pour ces deux dernières, il ne s'agit pas de crimes sexuels mais de voies de fait sur des fillettes âgées entre 4 et 11 ans. Dans le cas de Guzal, les crimes reprochés ont eu lieu entre 1969 et 1975, pour Garand entre 1968 et 1970.

    Au total ce n'est pas moins d'une trentaine d'ex-pensionnaires qui ont porté plainte et une cinquantaine de chefs d'accusations qui ont été déposés au palais de Justice de Saint Jérôme contre les religieux des Apôtres de l'amour infini.

    A leur arrivée sur les lieux, les policiers n'ont trouvé aucun des 4 apôtres. Finalement, c'est le jeudi 28 avril que le "pape" Jean Grégoire de la Trinité s'est livré aux enquêteurs, revenant de Paris, après avoir séjourné en Guadeloupe. Quelque temps auparavant, sœur Lise et sœur Hélène s'étaient elles aussi livrées à la police.

    DE L'INFO

    RépondreSupprimer
  6. LA PAGE DE L'INFORMATION

    Qui sont les Apôtres de l'Amour Infini ?

    Le mouvement des Apôtres de l'Amour Infini a été fondé dans les années 1950 par Michel Collin, prêtre français à Lille. Ce membre de la congrégation du Sacré Cœur déclare que Jésus Christ lui est apparu. Il s'autoproclame Pape Clément XV, disant s'inspirer de "messages non connus et gardés secrets" de la Vierge.

    En 1962, Gaston Tremblay ancien frère de la Charité rejoint Clément XV qui le sacre évêque. Les membres de la secte, quelques centaines de religieux et de laïcs, construisent un monastère dans les Laurentides où ils vivront coupés du monde. Les règles vestimentaires y sont strictes. Les religieux se reconnaissent à leur soutane de couleur marron, les religieuses ont des habits de couleur bleu marine.

    En 1967-1968, les premiers démêlés avec la justice commencent suite à de nombreuses plaintes sur la garde de 70 enfants.

    Gaston Tremblay dans les années 1970 s'oppose à Clément XV et se fait couronner pape par ses fidèles, il prend alors le nom de Grégoire XVII. Le père Jean Grégoire est condamné en 1978 à six mois de prison puis à deux ans en 1979.

    C'est en 1971 que la secte débarque en Guadeloupe. Elle va acquérir deux propriétés, l'une à Pointe Noire et l'autre à Deshaies et aménager une chapelle à Pointe à Pitre et une à Pointe Noire qui est leur quartier général.

    Elle a connu deux affaires judiciaires.

    Tout d'abord en mars 1978. Le 24 mars, quatre religieuses s'apprêtent à embarquer à destination du Canada. L'une d'elle, sœur Anne Andrée, n'est âgée que de 15 ans. Dépourvue d'autorisation parentale, elle sera refoulée au contrôle de police de l'air et des frontières. Le cri d'appel de la mère jette un fort discrédit sur la secte qui voyait jusque là des fidèles affluer après avoir fait croire à des apparitions de la Vierge à la petite Andrée. La maman déclare en effet que : "les soi-disant apparitions de la Vierge qu'elle a eues (NDLR sa fille) sont fausses ... que j'ai découvert que c'est du théâtre." La petite Anne sera remise à ses parents sur décision de justice, le Père Serge et la Mère Madeleine seront inculpés pour détournement de mineur.

    La deuxième affaire éclata en 1984, la sœur Petito fut incarcéré pour extorsion de fonds.

    DE L'INFO
    DAGBO IRENE

    RépondreSupprimer
  7. LA PAGE DE L'INFORMATION

    Clément XV (Michel Collin). Né 13-9-1905. 1933 ordonné prêtre, dit avoir des visions. 1943 soutient Léon Millet dit le Chevalier blanc ou le Roi blanc qui doit sauver la France. 1946 quitte sa congrégation des prêtres du Sacré Cœur de St-Quentin. 1951-17-1 réduit à l'état laïc pour doctrines erronées. 1960-nov. s'installe à Clémery (Meurthe-et-Moselle), se dit le pape Clément XV. 1961-2-4 création d'une Église. 1963 à la mort de Jean XXIII (3-6) se fait couronner à Clémery le 9-6. 1964-15-8 annonce au Sacré-Cœur de Montmartre, devant l'assistance médusée, la " consécration de la France au Sacré Cœur de Jésus, par Louix XIX, le futur roi ", présente le Vte Gilles Arthur de La Villarmois († 1971, prétendant descendre de Jean Ier le Posthume). 1969-sept. déclare, sous l'Arc de triomphe, " le Christ empereur de la France ". 1974-23-6 meurt à 69 ans. Il avait, disait-il, 150 000 fidèles (en fait quelques centaines en France). Jean-Grégoire XVII (Gaston Tremblay, St-Jovite, Québec). Source : QUID
    DE L'INFO
    DAGBO IRENE

    RépondreSupprimer
  8. Merci Me Irène,
    Après vous le silence ! Et même si parole il y avait rien arrêtera le déluge qui se prépare.
    P M K

    RépondreSupprimer
  9. M. Moïse, qu'est-ce que vous voulez qu'on réponde à des considérations telles que celle de Jean Larbitre qui a parcouru pratiquement tous les articles du Blog pour poster la même chose qu'on lit ci-dessus, suivi de cette Irène qui poste des idées de l'ordre du déjà vu ? Ces deux que sont Jean Larbitre et Irène semblent s'être bien entendus, vu le chassé croisé de leurs messages au niveau de tous les articles pratiquement. Vous voulez qu'on leur réponde quoi ? Le silence ne veut pas toujours dire ce que vous croyez, M. Moïse ! Si on n'a envie de ne rien dire, pourquoi faut-il parler?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Marcel,
      Il vous aurait fallu sortir du silence, tout au moins pour démontrer que Mne Irène ment. Vous savez quand le silence vous arrange. C'est malhonnête de votre part et comme toujours!
      P M K

      Supprimer
  10. Vous parlez bien du déjà vu et entendu, ce qui correspond à une certaine vérité que Max est seul à ignorer sinon il se serait épargner du temps pour se donner l'état d'âme qu'exige le prochain "déluge!"
    P M K

    RépondreSupprimer
  11. UN FANTASSIN A ECRIT SUR LA PAGE FINISSANT :

    "PMK, tu ne sais rien de ce qui se passe à Banamè. Tais-toi donc. Tu as juste peur de ton avenir..."

    Mon avenir à moi, est dans les mains de mon Créateur et je suis heureux d'avoir la grâce de marcher "au gré de sa Providence!"

    Ce qui se passe à Sovidji, n'a jamais été un mystère pour un homme de vraie foi. Il y a un règne, celui du mensonge; il y a un piège, celui tendu même au Christ au désert: "Si tu te prosternes devant moi, je te donnerai ...; il y a une imprudence, celle d'un confrère tombé du côté où tous témoignent qu'il penchait...il y a des faits apparents, que la moindre observation permet de discerner...Conclusion Sovidji n'est un secret que pour les moutons!

    ENFIN, éhontés sur qui l'Esprit Saint m'a déjà tout révélé, vous croyez-vous valoir encore quelque chose devant ceux à qui il a plu au Seigneur de tout dévoiler sur VOUS ?
    En tout cas, j'ai suffisamment appris sur vous et si j'interviens encore ici, c'est pour un but précis. A mon niveau tout a été clair dès le départ, en son temps vous en serez convaincus.
    Si Dieu prend patience, c'est plutôt à cause des naïfs et des innocents dont il ne permettra pas que "Mamy" perde les âmes. Mais sur tous les vrais artisans de cette abomination, je crois qu'il daignera étendre bientôt sa main purificatrice.
    P M K

    RépondreSupprimer
  12. Parfaite,
    Du retour à Rome, je t'adresse cette lettre, eu égards aux engagements que tu as pris dans les circonstances sur lesquelles je garde silence, par respect de ta dignité de "Fille de Dieu".

    D'abord, je me permets de faire encore recours au point n° 5 de la déclaration de la Conférence épiscopale du Bénin, relative à "votre" Excommunication:

    "5.La CEB condamne vigoureusement la doctrine qui consiste à dire que
    « Mademoiselle Vicentia T. TCHRANVOUKINNI est l’incarnation de l’Esprit Saint et le Dieu Créateur, le Gbènon. » Dieu est Un et Trine : Père, Fils et Saint-Esprit. La Révélation de ces Personnes divines dans l’Histoire du Salut s’est faite de façon progressive selon le dessein de Dieu. Avec la mort du dernier Apôtre, Saint Jean, la Révélation est close[10] et ce n’est pas aujourd’hui que nous allons avoir l’incarnation de Dieu le Père et de l’Esprit Saint dans la même personne".

    C'est dans la ligne de cette déclaration dont nulle n'ignore désormais la portée et aussi à la lumière de tes....que j'aimerais te rappeler les engagements que tu as pris. Je le fais ici, conformément à ce qui a été dit.

    Le pardon, c'est Dieu qui l'accorde quand bien même il le fait passer par le ministère sacerdotal du Prêtre. Ce pardon qui nous réconcilie avec lui et avec son Eglise est très important.

    Si tu en es vraiment convaincue, mets donc ton honneur et ta dignité de "Fille de Dieu", a réparer ce qui est encore réparable. Fais-le pour le salut de ton âme et pour la gloire du Dieu : Père, Fils et Esprit Saint.

    Enfin, si je pourrais prendre pour vraie la démarche, je crois que les signes se donnent effectivement, comme promis.

    Déjà l'histoire des "trois jours de ténèbres" se révèle pour ce qu'elle est: pure mensonge qui se colporte de sites en sites:
    confère:

    http://docteurangelique.forumactif.com/t14637-comment-comprendre-les-trois-jours-de-tenebres-materiellement

    http://ducielalaterre.org/fichiers/evenements/les_trois_jours_d__obscurite_n3s.php

    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/f89-les-trois-jours-de-tenebres

    http://www.dailymotion.com/video/xb3961_les-trois-jours-de-tenebres_news


    METS-TOI AU TRAVAIL ! LA PART DES PRETRES S'ACCOMPLIT DEJA! LE CHRIST T'EN DONNE LA GRACE ET LE COURAGE!

    Père Moïse N. KOUMAKPAI




    RépondreSupprimer
  13. "AU PAYS DES AVEUGLES IL PARAIT QUE LES BORGNES EN IMPOSENT"

    Heureusement que le Bénin n'est pas un pays d'Aveugles. D'aucuns y ont cru, en montant tout un projet de PERDITION DES AMES DES FIDELES LES PLUS VULNERABLES DE NOS MURS.

    Comment peut-on en arriver là si on n'a pas fait le choix délibéré de collaborer pour sa propre gloire et à la construction du règne de SATAN? Comment des Prêtres lucides, même s'il sont en désaccord avec l'Eglise, peuvent-ils se laisser entrainer dans de telles boues? L'Histoire en parlera éternellement pour leur honte et leur condamnation!

    Devant des acteurs de folie comme la RE-CELEBRATION DES SACREMENTS, tels que le Baptême et le Mariage en mass, on comprend jusqu'à quel point ils se sont laissés posséder par le Malin qui leur fait répéter des actes qui ont fait déjà, sous d'autres cieux, la honte des peuples par le biais des sectes aux rêves démoniaques.
    Parfaite, mets-toi, vite au travail promis! EVITE....
    P M K

    RépondreSupprimer
  14. Secte Moon: premier mariage collectif depuis la mort du fondateur

    Des milliers d'adeptes de l'Eglise de l'Unification, également connue sous le nom de secte Moon, ont été mariés dimanche lors d'une cérémonie collective en Corée du Sud, la première depuis la mort de leur messie controversé, Sun-Myung Moon, en septembre 2012.
    Environ 3.500 couples, tous vêtus à l'identique -plusieurs de nationalités différentes qui s'étaient rencontrés quelques jours auparavant-, ont participé à la cérémonie au quartier général de l'église, à Gapyeong, à l'est de Séoul.
    Les mariages collectifs, dont certains ont été célébrés dans d'immenses arènes sportives réunissant des dizaines de milliers de couples, sont depuis longtemps un signe caractéristique de l'Eglise de l'Unification.
    La cérémonie de dimanche a revêtu une importance spéciale avec la participation de la veuve du milliardaire Sung-Myung Moon, Hak Ja Han, 70 ans, qui présidait cet événement pour la première fois depuis que son mari est décédé il y a cinq mois à l'âge de 92 des suites d'une pneumonie.
    La cérémonie a eu lieu dans le stade couvert où les funérailles de Sun Myung Moon avaient été célébrées le 15 septembre dernier.
    Hak Ja Han est entrée dans le stade au son de l'Alléluia de Handel puis a conduit les couples à prononcer leurs voeux.
    Les mariages collectifs ont commencé au début des années 60 et ne rassemblaient à l'origine qu'une petite dizaine de couples avant qu'ils ne deviennent plus nombreux au fil des ans et attirent l'attention des médias internationaux.
    En 1997, 30.000 couples ont été unis par les liens du mariage, alors que deux années plus tard environ 21.000 autres remplissaient le stade olympique de Séoul.
    Presque tous ont été mariés personnellement par Moon, dont l'enseignement affirmait que l'amour romantique menait à la promiscuité sexuelle, aux couples mal assortis et à des dysfonctionnements de la société.
    De nombreux fidèles ont été unis seulement quelques heures après s'être rencontrés pour la première fois et la préférence de Moon pour les mariages internationaux entre personnes de culture différente faisait que souvent elles ne partageaient pas la même langue.
    L'Eglise de l'Unification est qualifiée par ses détracteurs de secte pratiquant le lavage de cerveau sur ses adeptes.

    http://www.lepoint.fr/insolite/secte-moon-premier-mariage-collectif-depuis-la-mort-du-fondateur-17-02-2013-1628341_48.php

    RépondreSupprimer
  15. CONDUITE A TENIR LORS DES TROIS JOURS DE TENEBRES
    Joannes Maria le Ven 27 Jan 2012 - 15:06
    Du site de "Jean de Roquefort" à taper sur Google.

    Notre Seigneur Jésus à Jnsr

    De l’ouvrage « Messages de Vie » :

    - extrait du message « Vous êtes les seuls Juges » donné le 5 novembre 1992, page 224 :

    « Je donnerai aux coeurs Purs Ma connaissance car voici que viennent les Temps des Ténèbres qui s'obscurcissent de plus en plus, jusqu'à atteindre le point culminant des Trois Jours, aussi Noirs que l'encre, où seuls brilleront Mes Cierges, Mes Flambeaux de Lumière Divine » :

    De l’ouvrage « Humanité déchirée...» :

    - extrait du message « Comme un rayon laser » donné le 4 octobre 2001, page 194 :

    « […] N'essayez pas d'aller dehors lorsque cette Heure arrivera. Attendez qu'elle passe, comme l'Ange de la Mort au temps de Moïse. Cet Ange passera, reconnaissant ceux qui vivent de l'Amour de Dieu et ils ne seront pas touchés ; épargnés, ils vont continuer à vivre trois jours, restant enfermés et louant Dieu de tout leur coeur.

    Dieu sauve. Qui est comme Dieu ? Saint Michel et la Très Sainte Mère de Dieu, vous donneront Force et Courage. Je vous le redis : rien de mauvais ne vous touchera, si vous continuez à M'écouter et à faire tout ce que Je vous demande.

    Ceux qui vivent près de vos demeures à ce moment-là, ils les verront briller et s'en approcheront : tant que le moment fatidique ne sera pas là, ouvrez-leur votre porte. Vous serez avertis intérieurement en votre coeur : Je parle de Mes enfants choisis, ceux qui M'ont obéi, ceux qui M'ont servi, jusqu'à cette Heure où la nuit viendra même à midi.

    Je n'ai nul besoin de t'en avertir car tu l'es déjà et cela est écrit en toi. J'ouvrirai alors la Porte de Mon Jardin secret pour te crier afin que Ma Voix réveille également tes enfants endormis en toi, que le moment de Mon Grand Avertissement est là ».

    Synthèse :

    1°) Faire bénir des cierges par un prêtre et les garder précieusement chez soi, jusqu'au commencement des trois jours de ténèbres, où seuls ces cierges bénis pourront donner de la lumière,
    2°) Rester à l'intérieur de sa maison lors des trois jours de ténèbres, en louant Dieu de tout Cœur, ainsi l'Ange de la mort nous épargnera.
    Les personnes qui verront la lueur des cierges bénis dans les maisons et s'en approcheront, devront être accueillies.
    Dieu nous avertira intérieurement du moment à partir duquel il ne faudra plus ouvrir les portes de nos maisons où bruleront les cierges bénis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà là où on enfonce la foi de nos frères!
      D I

      Supprimer
  16. Il paraît qu'il y a un certain MAX, qui s’autoproclame ici vainqueur par des soi-disant questions auxquelles nulle ne peut donner réponse.
    D'abord, ce Mr donne l'impression de vivre dans un trou, d'où il sort deux fois seulement par mois. Et c'est pendant qu'il profite de ses deux sorties qu'il se donne le loisir de se connecter à l'internet. Dites-lui qu'il est attendu. J'attends ses prochains propos, mais qu'il prenne d'abord le temps de retrouver dans les posts des autres des réponses à ses questions.
    S'il est intelligent qu'il essaye de le démontrer en étant objectif?
    En tout cas mes posts antérieurs diriment les débats de torture qu'il tente de soulever ici.
    MAX: MATHIAS ATOTONON XELOU, ton crâne est bien sec; je t'attends! Marcel, journaliste chômeur, je t'attends!
    DAGBO IRENE, de OUIDAH.

    RépondreSupprimer
  17. personne ne peut empêcher un sot de dire des sottises car bien évidemment c'est ce qui le caractérise.

    je ne le redirai jamais assez, MAX TOTO STAR et consorts sont à plaindre et je ne voudrais aucunement me mêler à des échanges piteux avec eux.

    aussi je profite pour demander à Me Irène de ne pas entrer dans leur jeu car ils sont tous effrontés les uns que les autres.

    L'heure est à l'information la formation et la désintoxication des endoctrinés dans la patience et la charité chrétienne. Merci à tous ceux qui partagent avec nous les fruits de leurs recherches sur le sujet.

    Alphonse

    RépondreSupprimer
  18. permettez-moi de coller ici ce que j'ai publié sur un blog des amoureux de l'Eglise UNIVERSELLE.
    Oui l'Eglise que vous attaquez n'a que faire de vos échanges d'insultes et d'effronteries de poulailler. faites-y un tour et appréciez la paix et le bien_être qui en émane. C'est cela la chrétienneté!!! sans bruit ni tapage ils sont efficaces sur le net et sur le terrain et cela se passe de tout commentaire...

    cela peut fâcher certains ici mais souffrez de le lire.
    " L'heure est à l'information la formation et la désintoxication des endoctrinés dans la patience et la charité chrétienne. Merci à tous ceux qui partagent avec nous les fruits de leurs recherches sur le sujet de Banamé. Mathias Vigan et sa bande sont bien audacieux, mais ils ignorent que sur cette terre tout a des limites. Ils n'ont plus rien à perdre actuellement puisqu'ils ont atteint la porte du non retour et ils le reconnaissent d'ailleurs je cite un certain Max "l'avion ne fait pas marche arrière".....Autrement dit "nous pousserons nos oeuvres jusqu'aux limites de la bêtise humaine s'il le faut".Ne soyons donc pas surpris de leurs agitations malsaines qui bien évidemment un jour se retourneront contre eux. Dieu a ainsi créé le monde: VANITE DES VANITES TOUT EST VANITE. Tout ce qui n'entre pas dans la logique de Dieu est VAIN ET SE PAIE...."

    MAX TOTO STAR, si vraiment tu veux des réponses à tes questions poses-les sur leur blog (que j'ai découvert par hasard). ils se feront le plaisir de te répondre à satiété et satisfaction (beaucoup ont eu des réponses à leurs questions). Ainsi tu n'auras plus à t'égosiller en vain. Certains avant moi te l'ont conseillé certainement. Ne penses tu pas qu'ils sont mieux placés pour te répondre?

    Alphonse

    RépondreSupprimer
  19. Cher Max,

    je vous offre une occasion en or de trouver réponse à vos questions.

    J'ai même écrit sur leur blog que vous y passerez. Ne me décevez surtout pas. Soyez clair, et précis.

    Merci

    Alphonse

    RépondreSupprimer
  20. MESSAGE DE L’ESPRIT-SAINT A LA PENTECÔTE 2013

    Par admin le Aoû 10, 2013 | Dans Messages

    SOIT :


    www.sovidji.com
    MESSAGE DE L’ESPRIT-SAINT A LA PENTECÔTE 2013 - Telle est la bonne nouvelle qui marque le début des festivités. Bonne fête à vous mes enfants. Pourquoi est-ce que JE vous sens abattus ? Ou bien est-ce ...
    Il y a 6 heures

    VRAIMENT, IL Y EN A QUI SE DONNE TROP D'IMPORTANCE. ENVOYEZ DES MESSAGERS EN ARABIE SAOUDITE POUR PREVENIR LES GENS....

    RépondreSupprimer
  21. Mon frère Marcel, quelle bassesse!

    Ni sagesse, ni spiritualité ne se dégagent de vos réactions, sinon des aberrations comme celle-ci, et pourtant vous vous obstiner à faire le bon apôtre; que voulez-vous enseigner par des bassesses comme celle-ci?:

    "Un autre décrie le matérialisme alors que c'est au nom de cela que, sereinement, il se nourrit tous les jours, qu'il va travailler, qu'il se marie, qu'il fait l'amour, qu'il fait des enfants, qu'il s'enrichit, qu'il se rassasie, qu'il pousse du ventre, qu'il acquiert un moyen de déplacement, qu'il mène la belle vie. Puis, maintenant qu'il est douillet, repu et replet, il ne veut pas que les autres en arrivent là et met la religion catholique devant pour leur en barrer la route !
    Vous avez tout faux et c'est trop tard pour vous : Daagbo, désormais, veille !"

    C'est bien dommage que vous en soyez encore à ce stade dans votre foi. L'Evangile, vous ne le lisez que pour y trouver des vers pour vous justifier. Mais où se trouve son écho, son reflet dans tout ce que vous rédigez sur votre propre blog?

    Le vrais chrétiens sont loin d'être hérétiques, schismatiques, matérialistes. A vous lire, de silencieux participants à nos débats se sont posés beaucoup de questions sur vous, mais sans ignorer que vous n'êtes pas vous-même l'auteur de vos égarements!
    Quelqu'un l'est et glorifie de ses erreurs!

    VOUS VOILA COLLES A LA TERRE COMME DES VERS DE TERRE, AVEC POURTANT COMME AMBITION DE FAIRE TOMBER L'EGLISE. VOILA LES CHRETIENS QUE RASSEMBLE MON CHER AMI.

    Tout est là avec des preuves: on crie "Marie!", on crie "Jésus!", on crie "Dieu le Père!" Mais on n'est rien moins que le "Piroguier qui se fait médecin"! Parfaite incarne Dieu? Vous devrez le prouver BIENTOT!
    BON DIMANCHE!
    P M K

    RépondreSupprimer
  22. CHER AMIS,

    Père Césaire, A. Yémi, Sophie, Pr Pascaline, Annie, Alexine, Sandra, Sènami, Adrienne, Odile, Prisca, Janine, Jeanne, Pélagie, Chantal, Méthode, Caroline, Jérôme, Karl, Jean-Arno, Carlos, Cosme, Jean Larbitre, Eric, Didier, Gaston, Emile, Cyrille, François, Simon, Xavier, Mathieu, Dagbo Irène, Geneviève d'Abomey, Anty Gbagoudo, Koffi Nathalie, Esperancia,Gadja, Hervé, Alfonse, Parfait VITCHANKOUIN...

    Permettez-moi de saisir l'occasion de votre passage sur ce blog, pour vous inviter à lire sur

    http://grandir-dans-la-foi.blogspot.com

    Une série de messages que je m'apprête à poster pour vous.

    Père Moïse N. KOUMAKPAI






    Répondre
    Anonyme26 août 2013 11:36

    Merci de répondre à mon invitation. Rendez-vous donc sur la page "Eglise en prière!"

    http://grandir-dans-la-foi.blogspot.it/2013/05/leglise-en-priere.html
    P M K

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (25)

      MAX ou "TONTON GLASSI", comme les gens vous appellent dans mon service, vous faites pitié à chaque fois que vous parcourez les sites pour pêcher des énormités comme celles celles que contient vos discours d'alcoolique du 26 Sept. dernier. Sur le Pape François, il vous manquaient les pages qui suivent.
      DAGBOVI IRENE Chöchö!

      Supprimer
  23. François (pape)
    Jorge Mario BergoglioNote 1, né le 17 décembre 1936 à Buenos Aires en Argentine, est un homme d'Église, et selon la tradition catholiqueNote 2 le 266e pape de l’Église catholique sous le nom de François (en latin : Franciscus)Note 3 depuis son élection le 13 mars 2013. Il a été auparavant archevêque de Buenos Aires et cardinal.
    Il est le premier pape issu des rangs de la Compagnie de Jésus, le premier pape non européen depuis le pape syrien Grégoire III au VIIIe siècle ainsi que le premier issu du continent américain1. Il est également le premier pape à prendre le nom de François, nom choisi en mémoire de l'engagement de saint François d'Assise dans le combat pour les pauvres et pour la paix2.

    La basilique San José de Florès, dans le quartier de Buenos Aires où le pape François a passé son enfance et a reçu sa vocation.
    Jorge Mario Bergoglio3 est né le 17 décembre 1936 au 531 de la rue Membrillar4 dans le quartier populaire de Flores, au cœur de Buenos Aires5. Son père, Mario Josè Bergoglio, est un immigré italien venu du Piémont et sa mère, Régina Maria Sivori, née en Argentine, est fille d'immigrés italiens venant de Ligurie6. Le petit Jorge Mario est baptisé le 25 décembre 1936, jour de Noël, par le père Enrique Pozzoli (qui fut plus tard son directeur spirituel7) en la basilique Saint-Charles-Borromée-et-Marie-Auxiliatrice située dans le quartier d'Almagro à Buenos Aires : son parrain est Francisco Sivori et sa marraine Rosa Vassallo de Bergoglio8.
    Le grand-père paternel de Jorge Mario, Giovanni Angelo Bergoglio, est originaire de Portacomaro Stazione9, un hameau de Bricco Marmorito aujourd'hui rattaché à la commune d'Asti (Piémont)10. Son père, Mario Josè Bergoglio, né à Turin (Piémont)11, exerce la profession de cheminot, et sa mère, Régina Maria Sivori, originaire de la région de Gênes (Ligurie)12, est femme au foyer. Ses parents se marient le 12 décembre 1935 à Buenos Aires13. Ils ont ensemble cinq enfants14, trois garçons (Alberto, Oscar et Jorge Mario) et deux filles (Marta Regina et Maria Elena), parmi lesquels seule Maria Elena est encore en vie au moment de l'élection de Jorge15. Ainsi, bien que né en Amérique du Sud, Jorge Bergoglio a grandi dans un milieu familial largement européanisé16, venant de deux régions européennes, le Piémont et la Ligurie, mais dont les familles parentales n'étaient pas italophones dans la vie quotidienne. Il est marqué par "la sainteté de l’Iglesia militante" de ses parents et de sa grand-mère Rosa qui a beaucoup compté pour lui et dont il conserve le testament dans son bréviaire17.
    C'est dans l'église San José du quartier de Flores que Jorge Mario Bergoglio, à l’âge de 17 ans, lors d'une confession précédant la fête de la saint Matthieu18 de 195319, fait l'expérience « de la miséricorde de Dieu » et qu’« il a eu une révélation divine, pour entrer dans les ordres »20 et s'est senti appelé19, « à l'instar de Ignace de Loyola »21. Il entame alors une réflexion qui le conduit à entrer dans les ordres ; depuis, il vient chaque année dans cette église dire une messe pour Pâques22.
    Il subit en 1957 une ablation de la partie supérieure du poumon droit suite à une pneumonie aiguë avec multiples kystes pulmonaires23,24. Plusieurs causes sont évoquées : tuberculose contractée au contact des populations pauvres et traitée par pneumothorax en raison de la pénurie d'antibiotiques à cette époque25, tabagisme excessif lors de son passage au séminaire26. Il obtient un diplôme de chimie de l'université de Buenos Aires27. Pendant ses études à Buenos Aires, il a subvenu à ses besoins financiers en faisant des ménages dans une usine locale et en travaillant en tant que videur dans un club mal famé de Córdoba (Argentina)28,29. Il décide de devenir prêtre à l'âge de 21 ans30

    RépondreSupprimer
  24. Formation
    Article détaillé : Compagnie de Jésus.
    Jorge Mario Bergoglio a suivi une formation de technicien en chimie avant d'entrer au séminaire de Villa Devoto, puis au noviciat de la Compagnie de Jésus, le 11 mars 1958. Il fait ses humanités au Chili et revient en 1963 à Buenos Aires pour ses études de philosophie.
    Après une expérience d'enseignement (régence) de la littérature dans un collège de Santa Fe (Colegio de la Inmaculada) et dans un collège de Buenos Aires (Colegio del Salvador31) (1964 à 196632), il fait ses études de théologie au Colegio Máximo de San Miguel dans la banlieue de Buenos Aires qui dépend de l'université jésuite del Salvador (1967 à 1970), puis est ordonné prêtre le 13 décembre 1969 par Mgr Ramón José Castellano, archevêque de Córdoba. Il continue ensuite ses études à la faculté théologique et philosophique San José de San Miguel.
    Outre l'espagnol, il parle couramment l'italien (langue de ses parents), le français, l'anglais, l'allemand (langue dans laquelle il a rédigé sa thèse de philosophie), le latin et possède des notions de portugais33.
    Prêtre et provincial des jésuites
    Après une année (1971-1972) de Troisième An à Alcalá de Henares en Espagne, Jorge Mario Bergoglio est nommé maître des novices du Colegio Máximo San José, institution jésuite de San Miguel, en 1972, et fait profession solennelle le 22 avril 1973. Trois mois plus tard, le 31 juillet 1973, âgé d'à peine trente-six ans, il est nommé provincialNote 4 des jésuites d'Argentine en remplacement de Ricardo O'Farell pour une durée de six ans34. La Compagnie est alors appauvrie en vocations et se trouve divisée sur la question de la théologie de la libération35 – vis à vis de laquelle sa position est contrastée36 – quand prend place la dictature militaire entre 1976 et 1983. Ainsi, si certains commentateurs lui reprochent de ne pas avoir toujours défendu les jésuites socialement engagés, d'autres lui savent gré d'avoir préservé la Compagnie d'une crise majeure37 et d'en avoir conservé l'unité35.
    Membre depuis la fin des années 1960 de l'organisation péroniste Organización Única del Trasvasamiento Generacional (OUTG), il confie, fin 1974, le contrôle de l'université del Salvador à d'ex-membres de cette organisation controversée, dissoute à la mort de Juan Perón38.
    En 1980, il est nommé recteur de la faculté de théologie et de philosophie de San Miguel (l'ancien Colegio Máximo San José), tout en y étant professeur de théologie. Il est également pendant cette période curé de la paroisse Saint-Joseph de San Miguel. Il communique régulièrement à travers ses homélies pour dénoncer la corruption de la classe politique et la crise des valeurs en Argentine37.
    En 1986, il se rend en Allemagne pour terminer sa thèse à la faculté de philosophie et de théologie de Sankt Georgen de Francfort. À son retour en Argentine, il est directeur spirituel et confesseur à Córdoba.

    RépondreSupprimer
  25. Pendant la dictature
    Son attitude durant la dictature militaire entre 1976 et 1983 fait l'objet de controverses37 : en 2000, il demande à l’Église argentine d'assumer son rôle durant la période de la dictature et l'appelle à la pénitence pour purifier sa mémoire37. Mais en 2005, le journaliste Horacio Verbitsky, ancien membre des « Montoneros »39 devenu directeur du quotidien pro-gouvernemental Pagina 1240, reconnu au niveau international pour ses enquêtes37, relance la polémique en publiant El Silencio41. Verbitsky affirme notamment que le père Bergoglio a collaboré avec la junte et n'a pas cherché à faire libérer deux jésuites travaillant sous son autorité, Franz Jalics et Orlando Yorio42.
    Ces accusations sont reprises par une partie de la presse latino-américaine et internationales au lendemain de l'élection du Pape. Elles sont démenties par le Service d'Information du Vatican (VIS) le surlendemain; le Vatican réitère ainsi les précédents démentis à ces allégations nées dans un climat anticlérical, arguant qu'elles n'ont jamais été concrètement fondées, qu'il a été entendu par la justice et qu'a contrario il existe de nombreux témoignages de personnes qu'il a protégées à l'époque de la dictature43. Un des trois magistrats chargés de l'examen des accusations en 2011 explique après étude des éléments qu'« il est totalement faux de dire que Jorge Bergoglio [aurait] livré ces prêtres » et que, par conséquent, la justice l'a innocenté44. L'un des jésuites, Orlando Yorio, mort en 2000, est resté persuadé que le Provincial n'était pas intervenu pour leur libération et qu'ils étaient d’ailleurs passés pour morts45. Peu après l'élection du cardinal argentin au pontificat, l'autre jésuite, Franz Jalics, estime qu'« il ne peut se prononcer sur [son] rôle dans ces événements »46 et qu'après avoir discuté de ceux-ci avec le père Bergoglio – devenu archevêque – et concélébré une messe fraternelle avec lui, il considère l'histoire close47, précisant encore48 qu'« il est faux de prétendre que notre mise en détention a[it] été provoquée par le père Bergoglio »49.
    Lorsqu'en octobre 2007, le prêtre Christian von Wernich est condamné pour torture, acte qualifié de crime contre l'humanité commis pendant la dictature, et qu'est évoqué le soutien apporté par la hiérarchie ecclésiastique à la junte, le cardinal Bergoglio exclut que l'Église puisse en tant qu'institution avoir une part dans les crimes de la « guerre sale », rejetant cette responsabilité sur des individus isolés50. Des représentants de familles de victimes et des Mères de la place de Mai considèrent que l'attitude de l’Église est hypocrite quand elle refuse de participer aux procès sur les exactions de la dictature. L'activiste des droits de l'homme et prix Nobel de la paix argentin Adolfo Pérez Esquivel, lui-même arrêté et torturé, estime pour sa part que le père Bergoglio n'a pas été complice de la dictature et qu'on ne peut l'accuser de cela51.

    RépondreSupprimer
  26. Le biographe de Jorge Bergoglio, Sergio Rubín, explique que d'une manière générale, l’Église catholique avait échoué à s'opposer à la junte, comme, du reste, une bonne partie de la société argentine d'alors51. Selon Marie-Monique Robin, journaliste qui a enquêté sur la dictature argentine, l’Église argentine n'avait même pas, à quelques exceptions près, tenté de s'opposer, et sa responsabilité est lourdement engagée52. Rubin affirme que le père Bergoglio avait alors pris des risques personnels importants pour sauver des « subversifs » des griffes de la dictature, sans en faire part avant 201051. C'est ainsi qu'il a sauvé la vie de l'avocate Alicia Oliveira, persécutée par les militaires40. Le témoignage d'un ancien militant de gauche uruguayen, réfugié quelque temps en Argentine, va dans le même sens53.
    En octobre 2012, la conférence épiscopale d'Argentine émet sous sa responsabilité une déclaration pour s'excuser de l'échec de l’Église à protéger la population durant la dictature et condamne cette période de violence, tant du côté de la junte que de la guérilla51.
    Évêque
    Jean-Paul II le nomme évêque auxiliaire de Buenos Aires le 20 mai 1992, à l'âge de cinquante-cinq ans, puis coadjuteur du même archidiocèse le 3 juin 1997. Le 28 février 1998, à la mort du cardinal Antonio Quarracino, il devient archevêque de l'archidiocèse de Buenos Aires35.
    Bergoglio refuse alors de loger dans la résidence des archevêques de Buenos Aires et opte pour un petit appartement situé près de la cathédrale. Il confesse régulièrement dans cette cathédrale. Il se lève vers 4 h 30 le matin pour une journée de travail complète et sans arrêt. Afin de rester proche de ses prêtres, il crée une ligne téléphonique qui le relie à eux ; de plus, il déjeune régulièrement avec un de ses curés. Un jour, en 2009, il loge avec un de ses prêtres menacé de mort par des narcotraficants dans un bidonville54.
    Il est aussi l'évêque ordinaire des fidèles de rite oriental55.

    RépondreSupprimer
  27. Cardinal
    Le cardinal Bergoglio en 2008.


    Jorge Bergoglio et la présidente de l’Argentine Cristina Kirchner.


    Blason cardinalice de Jorge Bergoglio dont l'écu reprend en son centre le symbole de la Compagnie de JésusNote 5.
    Jean-Paul II le crée cardinal-prêtre lors du consistoire du 21 février 2001 au titre cardinalice de San Roberto Bellarmino.
    À cette occasion, il refuse que ses compatriotes se rendent à Rome pour les festivités et ordonne que le produit de la quête pour billets d'avion soit distribué aux pauvres37. Le Jeudi saint de la même année, à l'hôpital Francisco Muniz de Buenos Aires56, il lave les pieds de douze personnes atteintes du SIDA57.
    En novembre 2001, le cardinal, qui évite de se mettre en avant, refuse d'être élu à la tête de l'épiscopat argentin37. Réputé pour sa proximité avec les fidèles35, dans la crise politique et économique que traverse alors l'Argentine et ses élites, il devient une référence et sa popularité ne cesse de grandir37. Ainsi, à la perte de reconnaissance du « pouvoir religieux » de l’Église et sa désinstitutionnalisation au sein de la société argentine, correspond dans le même temps une politisation non partisane de cette Église, suite au discrédit des partis politiques ; ce qui fait répéter au cardinal que c'est cette dernière qui met « la Patrie à l'épaule », poussant les partis au compromis politique58.
    Cette situation n'est pas sans créer des frictions régulières et engendre à partir de 2003 une nette dégradation des liens entre l’État et l’Église catholique, notamment avec les gouvernements de Néstor Kirchner et Cristina Fernández de Kirchner qui font des droits de l'homme une politique d’État et remettent en cause la liaison entre « identité argentine » et « identité catholique »58.
    Selon le vaticaniste Lucio Brunelli59, lors du conclave d'avril 2005 pour élire un successeur à Jean-Paul II, Jorge Mario Bergoglio, réputé en outre pour sa solidité doctrinale35, est le principal concurrent du cardinal Ratzinger qui aurait recueilli au quatrième et dernier tour du scrutin 84 voix, 26 voix s'étant portées en faveur du cardinal Bergoglio (et 5 votes dispersés). Sa pneumonectomie partielle qui le fatigue rapidement ayant pu jouer un rôle dans cette élection face à un Joseph Ratzinger perçu par les cardinaux comme plus énergique24, il se serait alors retiré de la course, « presque en larmes »60. Si cette version a longtemps fait autorité, Marco Tosatti en donne une autre qui doute du retrait de Bergoglio et explique les difficultés de Joseph Ratzinger une fois élu par la faiblesse relative des suffrages portés sur lui, sans qu'on sache ce qui a favorisé le report de voix du dernier tour61. L'historien vaticaniste Hervé Yannou rapporte quant à lui que le cardinal Bergoglio aurait déclaré qu'il ne voulait pas être pape, et qu'il aurait dit, à une autre occasion, qu’appelé à ces hautes fonctions, il en mourrait62.
    Au sein de la Curie romaine, il est membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, de la Congrégation pour le clergé, de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, du Conseil pontifical pour la famille et de la Commission pontificale pour l'Amérique latine

    RépondreSupprimer
  28. Pontificat
    Élection et inauguration du ministère
    Article détaillé : Conclave de 2013.

    Première apparition du pape François au balcon de Saint-Pierre de Rome.
    Après un peu plus de vingt-quatre heures de délibérations et cinq scrutins, Jorge Mario Bergoglio est élu pape, le 13 mars 2013, comme l'annonce la fumée assez foncée, puis blanche, qui sort de la cheminée de la chapelle Sixtine à 19 h 663, fumée blanche confirmée quelques secondes plus tard par la sonnerie, à toute volée, des six cloches de la basilique. Il choisit le nom de François annoncé par le cardinal protodiacre français Jean-Louis Tauran64. Il a expliqué avoir choisi ce nom en référence à saint François d'Assise, le saint des pauvres (« François est le nom de la paix, et c'est ainsi que ce nom est venu dans mon cœur »)65 après que le cardinal Claudio Hummes, préfet émérite de Congrégation pour le Clergé, archevêque émérite de São Paulo, lui a dit « Et n'oublie pas les pauvres ! »66. Certains vaticanistes remarquent que ce nom peut être aussi compris en seconde intention comme une référence à saint François Xavier, cofondateur de la Compagnie de Jésus67. Albino Luciani (Jean-Paul Ier), Karol Wojtyła (Jean-Paul II) et Joseph Ratzinger (Benoît XVI), avaient tous trois été nommés cardinaux par Paul VI. Jorge Mario Bergoglio est le premier cardinal nommé par Jean-Paul II à devenir pape. De plus, il a demandé explicitement à être désigné par « François », et non « François premier ».
    Depuis le balcon de la loge des bénédictions de la basilique Saint-Pierre, François adresse sa bénédiction apostolique Bénédiction urbi et orbi (« À la ville et au monde ») d'abord à la « communauté diocésaine de Rome », déclarant que « le conclave a donné un évêque à Rome ». Il ajoute : « les cardinaux sont allés me chercher au bout du monde »68. Il prie ensuite pour Benoît XVI qu'il appelle « évêque émérite »69 – étant lui-même évêque de Rome – et récite en italien le Notre Père, le Je vous salue Marie, et la petite doxologie : Gloire au Père… (« Gloria Patri… »), puis demande à la foule de faire silence et de prier pour lui avant qu'il donne sa bénédiction.
    Pour son audience inaugurale, il reçoit dans une certaine cordialité la présidente d'Argentine, qui lui évoque la situation diplomatique des Malouines en demandant une intercession auprès du Royaume-Uni70.


    Le pape François salue la foule à la fin de la messe inaugurale.
    La première « messe d'inauguration du ministère pétrinien de l'évêque de Rome »71 devant 150 000 à 200 000 fidèles et 132 délégations officielles de pays du monde entier a lieu le 19 mars 2013 sur la place Saint-Pierre au Vatican72. Elle commence par la visite du pape au Tombeau de saint Pierre devant lequel il prie. La messe proprement dite a été précédée de la remise des insignes pontificaux : le pallium pétrinien est remis (imposition du pallium) en premier au pape par le cardinal protodiacre Tauran. Puis l'anneau du pêcheur est remis par le Cardinal Sodano, premier de l'ordre des évêques : cette bague est en argent massif, et pas en or comme celle de ses prédécesseurs73. Dans son homélie, le pape invite « à avoir du respect pour tous, pour chaque personne, spécialement les enfants, les personnes âgées, ceux qui sont les plus fragiles et qui souvent se trouvent à la périphérie de notre cœur »74.
    Le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomeos Ier était présent. Il a souligné que « Cela n’a eu lieu ni avant ni après 1054 » (grand schisme d'Orient)75. Reçu le lendemain par ce pape qui se présente lui-même habituellement comme évêque de Rome, le patriarche le qualifia de « premier évêque de la vénérable Église de Rome, qui préside dans la charité »75.

    RépondreSupprimer
  29. Armoiries et devise
    Armoiries papales de François.
    Le blason figurant sur les armoiries papales, rendues publiques le 18 mars 201321, est presque identique à celui qu'il utilisait en tant qu'archevêque de Buenos Aires et reprend en les mêlant les formes des blasons de ses deux prédécesseurs : la mitre pontificale à trois bandes d'or de Benoît XVI et les clés de saint Pierre dans la forme du blason de Jean-Paul II. En revanche, le pallium archiépiscopal que Benoît XVI avait placé le premier sous le blason disparaît.
    Le blason est de type « espagnol », d'azur à un soleil non figuré de 32 rais d'or, chargé du monogramme IHS surmonté d'une croix pattée au pied fiché dans la barre horizontale du H, le tout de gueules, soutenu de trois clous de sable appointés en bande, pal et barre, le tout accompagné en pointe d'une étoile d'or à huit branches76 à dextre et d'une fleur de nard de même77, versée et posée en bande, à senestre. Le meuble assez complexe situé en chef est le sceau de l'ordre des jésuites, qui reprend le monogramme du Christ, tandis que l'étoile symbolise la Vierge Marie, et la fleur de nard saint Joseph21.
    Dans les armes que portait le cardinal Bergoglio comme archevêque de Buenos Aires, l'étoile et la fleur de nard étaient d'argent et non d'or. De plus, le 29 mars 2013, une nouvelle version des armoiries papales a été publiées, dans laquelle l'étoile, qui jusqu'alors était à cinq branches, est maintenant à huit branches, en référence aux huit béatitudes.
    François a gardé sa devise archiépiscopale : « Miserando atque eligendo ». Celle-ci est tirée des Homélies de Bède le Vénérable78. Ce dernier, commentant le récit évangélique de la vocation de saint Matthieu, écrit : « Vidit ergo Jesus publicanum, et quia miserando atque eligendo vidit, ait illi, Sequere me » (« Alors Jésus vit un publicain, et, parce qu'il le regardait avec des sentiments de miséricorde [ou : d'amour] et qu'il l'avait choisi, il lui dit : Suis-moi »). Cette homélie, où il est fait allusion à la miséricorde de Dieu, est reproduite dans la liturgie des Heures du jour de la saint Matthieu (21 septembre). Le souverain pontife explique avoir ressenti sa vocation au cours de cette fête en 195321.


    RépondreSupprimer
  30. La Curie
    Un mois après son élection et suivant l'une des recommandations importantes issues des congrégations générales, la secrétairerie d’État du Vatican rend publique la constitution d'un groupe de travail collégial de cardinaux pour conseiller le pape dans le gouvernement de l’Église et, plus particulièrement, étudier un projet de réforme de la Curie en révisant la constitution apostolique Pastor Bonus promulguée par Jean-Paul II en 198885.
    Traduisant le souci de collégialité affiché depuis le début du pontificat85, ce conseil - consultatif et non décisionnel86 - regroupe huit cardinaux issus des différents continents : l'italien Giuseppe Bertello (président du gouvernorat de l'État de la Cité du Vatican), l'allemand Reinhard Marx (archevêque de Munich), l'indien Oswald Gracias (archevêque de Bombay), le congolais Laurent Monsengwo Pasinya (archevêque de Kinshasa), l'australien George Pell (archevêque de Sydney), l'américain Sean Patrick O'Malley (archevêque de Boston), le chilien Francisco Javier Errázuriz Ossa (ancien archevêque de Santiago) et le hondurien Óscar Andrés Rodríguez Maradiaga (archevêque de Tegucigalpa) qui est chargé de la coordination du conseil. Ce groupe, dont plusieurs cardinaux étaient considérés comme papabile et ont tenu un rôle important lors des congrégations générales, a pour secrétaire l'évêque italien Marcello Semeraro85.
    De même le 19 juillet suivant, il institue une commission pontificale spéciale d'étude et de proposition sur l'organisation de la structure économico-administrative du Saint-Siège. Cette commission doit agir en soutien au conseil cardinalice en charge des questions économico-administratives. La commission, composée de laïcs, experts internationaux en martières « juridique, économique, financière et administrative ». Son objectif est de favoriser les économies, la transparence des acquisitions, une prudence accrue en matière financière et l'application d'une comptabilité saine, d'améliorer la gestion du patrimoine mobilier et immobilier, et d'assurer une assistance médicale et sociale à tout le personnel dépendant du Saint-Siège87.
    La « Banque du Vatican »
    Lors de l'audience générale du mercredi 24 avril 2013, le pape François a qualifié l'Institut pour les œuvres de religion de « nécessaire jusqu'à un certain point », annonçant une réforme de la « Banque du Vatican »88. Par chirographe en date du 24 juin 2013, le pape crée une commission pontificale consultative chargée d'étudier la situation de l'institution et les pistes de réformes en vue de mieux l’harmoniser avec la mission de l’Église universelle et du siège apostolique89. Cette commission est placée sous la présidence du cardinal Raffaele Farina. Quelques jours plus tard, le 2 juillet, le directeur général et son adjoint quittent l'IOR.

    RépondreSupprimer
  31. Secrétairie d'État
    Le 31 août 2013, le pape fait état de sa décision de nommer Mgr Pietro Parolin aux fonctions de secrétaire d’État du Saint-Siège en remplacement du cardinal Tarcisio Bertone à partir du 15 octobre de la même année. Doté d'un profil pastoral, attentif aux problèmes sociaux et aux personnes, ce diplomate aguerri de cinquante-huit ans est un bon connaisseur de la curie romaine, dont le pape François s'est attelé à la réforme. Les commentateurs voient dans la nomination d'un profil diplomatique classique, choisi dans le corps des nonces apostoliques, la redéfinition d'un poste qui avait pris de plus en plus de poids au cours du pontificat de Benoît XVI91.
    Peu de temps avant sa nomination, celui-ci explique dans un entretien que le célibat des prêtres « n'est pas un dogme et [qu']on peut en discuter car c'est une tradition ecclésiastique » déclarant qu'il s'agit d'un « grand défi » pour le pape François92.
    Pastorale
    Vision de l'Église et de sa mission d'évangélisation
    Selon les propos qu'il a tenus lors d'une congrégation générale des cardinaux avant d'entrer en conclave, transcrits par lui-même à la demande du cardinal Jaime Ortega, le cardinal Bergoglio a une vision personnelle de l'Église qu'il articule en quatre points93 :
    • Sur la mission d'évangélisation de l'Église : « L'Église est appelée à sortir d’elle-même et à aller dans les périphéries, les périphéries géographiques mais également existentielles : là où résident le mystère du péché, la douleur, l’injustice, l’ignorance, là où le religieux, la pensée, sont méprisés, là où sont toutes les misères ».
    • Sur l'Église elle-même : il critique l'Église « autoréférentielle » et des institutions ecclésiastiques frappées d'une sorte de « narcissisme théologique ». « L’Église autoréférentielle prétend retenir le Christ à l'intérieur d’elle-même et ne le fait pas sortir. ».
    • Sur les réformes : selon lui, l'Église va vers un mal très grave dont on connaît le nom : « la spiritualité mondaine » (Selon Lubac, c’est le pire mal qui puisse arriver à l’Église). Il critique « l’Église mondaine qui vit repliée sur elle-même et pour elle-même. Cette analyse devrait apporter un éclairage sur les changements et réformes possibles qui doivent être faites pour le salut des âmes ».
    • Sur le pape : il faut un « homme qui, partant de la contemplation de Jésus-Christ, pourrait aider l'Église à se rapprocher des périphéries existentielles de l’humanité ». Dans cette perspective, au 20e anniversaire de l'Université del Salvador en 199594, ou encore dans sa biographie de 2010 El jesuita95, le pape reprend la formule de Joseph Malègue « Loin que le Christ me soit inintelligible s'il est Dieu, c'est Dieu qui m'est étrange s'il n'est le Christ ».
    Jeudi saint 2013
    Lors du Jeudi saint du 28 mars 2013, dans le cadre de la célébration de la Cène, le pape François lave les pieds de détenus du centre de détention pour mineurs de Casal del Marmo, dans la banlieue de Rome. Alors que le missel romain ne prévoit que la présence d'hommes dans cette cérémonie (viri)96,97, François lave les pieds de deux femmes (comme il l'avait déjà fait en tant que cardinal, notamment à la maternité Sarda de Buenos Aires en 200598). L'une est Italienne catholique et l'autre Serbe musulmane96. Il déclare faire « un signe qui est une caresse de Jésus », soulignant : « Je le fais avec amour, pour moi qui suis évêque et prêtre, c'est un devoir »99.

    RépondreSupprimer
  32. Paix et justice sociale
    Au terme de l'audience générale du mercredi 24 avril 2013, le pape François affirme aux grands-mères de la place de Mai présentes qu'elles peuvent « compter sur [lui] » concernant l’ouverture des archives de l’Église au sujet de la dictature argentine100. La semaine suivante, à l'occasion de la Fête du Travail, suivant ses prises de position plusieurs fois affirmées, il appelle à son audience hebdomadaire place Saint-Pierre les dirigeants politiques à « relancer le marché du travail » et lutter contre le chômage qui résulte pour lui « d'une vision économique de la société fondée sur le profit égoïste en dehors des règles de justice sociale », les appelant à se consacrer à la création d'emplois car « le travail est essentiel pour la dignité »101. Dénonçant le « travail d'esclave »102, il affirme que « ne pas verser un salaire juste, ne pas donner du travail parce qu'on ne regarde que les comptes d'une entreprise, rechercher le seul profit - tout cela est contraire à Dieu »103.
    L'entretien aux revues jésuites
    Lors du premier entretien à la presse de son pontificat104, publié simultanément en septembre 2013 dans La Civiltà Cattolica et quinze autres revues culturelles jésuites, il opère ce que les commentateurs décrivent comme une « ouverture historique »105, une « rupture »106 porteuses de réformes107, ou encore un « aggiornamento »108 parfois qualifié de « révolutionnaire »109. Dans cet entretien long de trente pages, le pape François rappelle qu'« une pastorale missionnaire n’est pas obsédée par la transmission désarticulée d’une multitude de doctrines à imposer avec insistance » et « qu'on ne peut pas insister seulement sur les questions liées à l’avortement, au mariage homosexuel et à l’utilisation de méthodes contraceptives »104. Il prône ainsi l'ouverture, la miséricorde et l'accompagnement de l’Église catholique vis-à-vis des personnes divorcées, des personnes homosexuelles ou encore des femmes qui ont subit un avortement, expliquant que « l'ingérence spirituelle dans la vie des personnes n'est pas possible »104. Il s'agit pour l'Église de trouver un nouvel équilibre sans quoi « l'édifice moral de l’Église risque lui aussi de s’écrouler »104.
    Le pape, plaçant l'Évangile avant la doctrine110, compare l’Église à un « hôpital de campagne » après une bataille : on attend d'elle qu'elle soigne les blessures « avant d'aborder le reste ». Il estime ainsi qu'il faut « commencer par le bas ». Concernant la place des femmes dans l'Église, il estime nécessaire « d’agrandir les espaces pour une présence féminine plus incisive dans l’Église » et appelle à réfléchir‚ sur la place précise des femmes, [...] là où s’exerce l’autorité dans les différents domaines de l’Église »104.
    Il entend rompre avec la tradition centralisatrice de la curie romaine en invitant les églises locales à jouer un plus grand rôle et invite à s'inspirer des églises orthodoxes en matière de collégialité et de synodalité, tout en jugeant nécessaire de rendre rendre « moins rigides dans leur forme » les consistoires et synodes catholiques104. Ainsi, il porte vision renouvelée de l’œcuménisme, fondée sur la conviction que les confession chrétiennes ont à apprendre les unes des autres104.



    RépondreSupprimer
  33. Voyages et visites pastorales
    Voyages hors d'Italie
    : Liste des visites pastorales du pape François hors d'Italie.
    Messe de clôture des 28e JMJ à Copacabana
    Pour son premier déplacement à l'étranger, le pape François se rend au Brésil où se déroulent du 23 au 28 juillet 2013 les 28 e Journées mondiales de la jeunesse à Rio de Janeiro. L'évènement, clôturé par une messe sur la plage de Copacabana, rassemble plus de trois millions de fidèles dans une atmosphère festive visant à concurrencer les Églises évangéliques111 vers lesquelles de nombreux catholiques brésiliens se sont détournés.
    S'entretenant de façon imprévue avec la presse lors de son retour, il n'esquive aucune question, déclarant que la voie à l'ordination des femmes n'est pas d'actualité et que « si une personne est gay et qu'elle cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ? Le catéchisme de l'Église catholique dit très bien qu'on ne doit pas marginaliser les homosexuels. Ils sont nos frères. Le problème n'est pas d'avoir cette tendance, c'est de faire du lobbying »112. Pour certains observateurs, cette approche d'une église catholique engageant le dialogue « avec le monde » contraste avec la position plus timide du théologien Benoît XVI, davantage tourné vers les problèmes éthiques et préconisant une Église plus pure, au risque d'en réduire le nombre de fidèles111.
    Visites en Italie
    Le 8 juillet 2013, le pape se rend sur l'île italienne de Lampedusa située au large de la Tunisie, porte d'entrée en Europe pour de nombreux migrants africains. Cette visite, décidée quelques jours auparavant en réponse à une recrudescence d'arrivée de migrants, se déroule avec un protocole très allégé, sans représentant du gouvernement italien ni représentant de l'épiscopat italien autre que l'évêque du lieu. Elle a pour objectif d'attirer l'attention du monde sur la situation des migrants et fustiger « La culture du bien-être » qui rend les hommes « insensibles aux cris d'autrui (...) et aboutit à une globalisation de l'indifférence »113.
    Enseignement comme évêque de Rome
    Encycliques
    Lumen fidei
    La première encyclique du pape François intitulée Lumen fidei (la lumière de la foi) est présentée le 5 juillet 2013. Cette encyclique, signée de François, est le fruit d'un travail largement entamé sous le pontificat de Benoît XVI, travail repris et complété par le nouveau pape. Publiée au cours de l'année de la foi, elle forme avec les encycliques de Benoît XVI Deus caritas est et Spe salvi une trilogie sur les vertus théologales (charité, espérance et foi)114.



    RépondreSupprimer
  34. Béatifications et canonisations.
    Idées et opinions avant son élection comme pape
    Pauvreté et inégalités économiques
    Comme jésuite, Jorge Bergoglio a fait vœu de pauvreté. Comme archevêque et cardinal, il a mené une vie très simple, préférant par exemple emprunter les transports en commun plutôt qu'une voiture de fonction, et porté un intérêt particulier à la situation des pauvres115. Il a accepté en 1999 d'être membre honoraire du Rotary Club de Buenos Aires116.
    En tant que cardinal, il a dénoncé le « libéralisme sauvage d'un monde globalisé »117, il lui est aussi arrivé d'aller passer la nuit dans un bidonville, chez l'un de ses prêtres menacé par les trafiquants de drogue117. Sa devise Miserando atque eligendo (« En ayant pitié [en aimant] et en choisissant ») montre l'intérêt du cardinal Bergoglio pour le problème du rejet, de l'exclusion et de toutes les sortes de misères118.
    En septembre 2009, s'exprimant au cours d'une conférence119 sur « la dette sociale de notre temps »120, il reprend le document de 1992 « Documento de Santo Domingo »121 du Conseil épiscopal latino-américain, en disant que « la pauvreté extrême et les structures économiques injustes qui causent de grandes inégalités » sont des violations des droits de l'homme122,123,124. Il décrit également la dette sociale comme « immorale, injuste et non légitime »125.
    Discipline sacramentelle
    En mai 2012, il critique sévèrement certains prêtres argentins qui — dans ce qu'il décrit comme un « néo-cléricalisme » qui détourne les sacrements de leur objet — , refusent de baptiser les enfants de mères célibataires, affirmant que dénier le baptême aux enfants nés hors mariage est une forme de « gnosticisme hypocrite pharisien »126 qui éloigne les gens du salut. L'archevêque de Buenos Aires appelle au contraire le clergé à aller au-devant des familles éloignées de la pratique religieuse pour proposer le baptême ; avec ses confrères il publie un guide sur « le baptême comme clef de la mission » pour proposer des moyens de vaincre les réticences127,128.
    Éducation sexuelle
    Alors qu'il était encore cardinal en Argentine, il affirmait à un journaliste que l’Église n’est pas contre l’éducation sexuelle19, même s'il admet que l'Église n'a pas toujours abordé cette question de manière appropriée : « Je crois qu’il doit y en avoir durant toute la phase de croissance des enfants, adaptée à chaque étape. En réalité l’Église a toujours donné une éducation sexuelle, même si j’admets qu’elle ne l’a pas toujours fait de manière adéquate. Ce qui se passe c’est qu’actuellement un grand nombre de ceux qui agitent les drapeaux de l’éducation sexuelle la conçoivent comme séparée de la personne humaine. Au lieu de compter sur une loi pour l’éducation sexuelle, pour que la personne soit totale, pleine, pour l’amour, on tombe alors dans une loi pour la génitalité. Et notre objection est là. Nous ne voulons pas que la personne humaine soit dégradée. C’est tout ! »19.

    RépondreSupprimer
  35. Euthanasie et avortement
    Ainsi que le rappellent l'historien Hervé Yannou ou la revue jésuite America, le cardinal Bergoglio a toujours été « conservateur » sur le plan doctrinal16, en particulier sur les questions familiales et éthiques relatives à la vie37. Concernant l'euthanasie, suivant la doctrine traditionnelle de l’Église catholique, il s'y est opposé publiquement. Concernant l'avortement, il estime que c'est davantage un problème d'éthique, au-delà même du religieux, considérant qu'un être humain existe dès la « formation de son code génétique » : selon lui l'avortement est une privation du « premier des droits de l'homme, celui du droit à la vie. Avorter c'est tuer quelqu'un sans défense »129 et ce n'est « jamais une solution »130. Il est ainsi opposé à l'avortement même en cas de viol de la mère, qualifiant de « lamentable » la loi argentine le dépénalisant, estimant avec la Conférence épiscopale argentine que lorsqu’on parle d’une femme enceinte, il s'agit de deux vies « qui doivent être préservées et respectées, car la vie est une valeur absolue ». Il explique: « La femme enceinte ne porte pas en elle une brosse à dents, ni une tumeur. La science enseigne que dès le moment de sa conception le nouvel être possède tout son code génétique. C’est impressionnant. Ce n’est donc pas une question religieuse, mais une question clairement morale avec des bases scientifiques, car nous sommes en présence d’un être humain. »19
    Femmes et hommes : relation et rôles respectifs
    « Sur la femme » est le titre du chapitre 13 du livre d’entretien avec le rabbin Abraham Skorka paru en 2010131. À l’exemple de Jean-Paul II et du cardinal Ratzinger, Jorge Bergoglio se concentre sur la spécificité féminine. Il l'identifie à la figure de la mère tendre et accueillante. D’emblée c’est pour justifier l’impossibilité pour les femmes d’accéder à la prêtrise : « Dans le catholicisme, par exemple beaucoup de femmes conduisent une liturgie de la parole mais elles ne peuvent pas exercer le sacerdoce car dans le christianisme le souverain prêtre est Jésus, un homme. Et la tradition fondée théologiquement est que le sacerdoce passe par l’homme. La femme possède une autre fonction dans le christianisme, reflétée dans la figure de Marie. C’est elle qui accueille, qui contient, la mère de la communauté. La femme possède le don de la maternité, de la tendresse. »
    Selon lui, ce rôle spécifique n’est pas le produit du machisme ; au contraire « si toutes ces richesses ne sont pas intégrées, une communauté religieuse se transforme en une société non seulement machiste mais aussi austère, dure et sacralisée. » Il déplore la « tentation machiste » dans l’Église qui a empêché de rendre visible la place des femmes dans la communauté. Il ajoute que « le fait que la femme ne puisse pas exercer le sacerdoce ne signifie pas qu’elle soit moindre qu’un homme » car Marie est « supérieure aux apôtres ».

    RépondreSupprimer
  36. Mariage homosexuel
    Le cardinal Bergoglio s'est opposé, en vain, au projet de loi argentin de mariage entre personnes de même sexe132.
    Ses positions ont pour cadre l'enseignement de l'Église catholique132 qui appelle au respect des personnes homosexuelles (« Ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste ») mais désapprouve les actes homosexuels comme « intrinsèquement désordonnés » car ils « ferment l'acte sexuel au don de la vie »133.
    Dans une lettre du 22 juin 2010 aux moniales carmélites de la capitale argentine, le cardinal Bergoglio explique qu'il s'oppose au projet de loi afin de défendre « l'identité et la survie de la famille : père, mère et enfants » contre « le dessein du Démon, responsable du péché en ce monde, qui cherche sournoisement à détruire l’image de Dieu : un homme, une femme, qui reçoivent le mandat de croître, de se multiplier, et de dominer la terre. Ne soyons pas naïfs : il ne s’agit pas seulement d’un combat politique ; il s'agit de la prétention de détruire le plan de Dieu134. » La présidente argentine a jugé que les expressions « guerre de Dieu »135 et « projets du démon »136 « renvoient à l'époque de l'Inquisition, aux temps médiévaux »137.
    Le 5 juillet 2010 il adresse une lettre138 au responsable de la Commission épiscopale pour les laïcs afin de soutenir la manifestation qu'il a initiée contre le projet de loi. Il le félicite car cette manifestation « ne sera pas dirigée contre des personnes étant donné que nous ne voulons pas juger ceux qui pensent et ressentent différemment que nous. » Il ajoute : « Je vous en conjure, qu'il n'y ait de votre part, ni dans vos paroles ni dans vos cœurs, aucune marque d'agressivité ou de violence envers aucun frère. Nous Chrétiens agissons comme les serviteurs de la vérité et pas comme ses maîtres.» Il présente « l'union d'un homme et d'une femme comme une réciproque réalisation, attention et soin et comme le chemin naturel pour la procréation. Cela confère au mariage une transcendance sociale et un caractère public. Le mariage précède l'État, il est le socle de la famille, la cellule de la société, antérieure à toute loi et même à l'Église. Par conséquent, l'adoption du projet de loi serait un grave recul anthropologique. Le mariage (formé d'un homme et d'une femme) n'est pas la même chose que l'union de deux personnes de même sexe. Distinguer n'est pas discriminer, mais respecter; différencier pour discerner consiste à évaluer correctement, pas à discriminer. […] Nous ne pouvons pas enseigner aux générations futures qu'il est équivalent de se préparer à développer un projet familial fondé sur un engagement de relation stable entre un homme et une femme, que de vivre avec une personne du même sexe […]. »
    Dans un livre de dialogue avec le rabbin Abraham Skorka publié en décembre 2010 sous le titre Sobre el cielo y la tierra139, Jorge Bergoglio estime que « dans une union de type privé, ne sont affectées ni tierce personne ni la société. Maintenant si on lui donne le statut matrimonial et que l’adoption reste autorisée, les enfants pourraient être affectés. Toute personne a besoin d'un père masculin et d'une mère féminine qui l'aident à former son identité. »

    RépondreSupprimer
  37. Le théologien Leonardo Boff rapporte néanmoins que le cardinal aurait « approuvé expressément qu'un couple d'homosexuels adopte un enfant »141
    Quant au biographe de l'archevêque, Sergio Rubín, il explique que le cardinal, conscient de la difficulté de s'opposer au mariage gay, avait initialement voulu inciter les évêques à militer en faveur de l'union civile et ce n'est qu'à la suite du refus de sa conférence épiscopale qu'il s'était engagé dans une lutte plus âpre, sans succès142.
    Dans une interview accordée en septembre 2013 aux revues jésuites, le pape François se refuse à condamner l'homosexualité en tant que telle, déclarant : « L'ingérence spirituelle dans la vie des personnes n'est pas possible. Un jour, quelqu'un m'a demandé d'une manière provocatrice si j'approuvais l'homosexualité. Je lui ai alors répondu avec une autre question: “Dis-moi: Dieu, quand il regarde une personne homosexuelle, en approuve-t-il l'existence avec affection ou la repousse-t-il en la condamnant ?” Il faut toujours considérer la personne. »143.


    Relations avec le judaïsme
    Le cardinal Bergoglio a maintenu des relations suivies avec la communauté juive, par exemple en participant à des offices de Hanoucca ou de Seli'hot ou à des commémorations de la Nuit de Cristal et de l'attentat de 1994 contre la communauté juive argentine144. Il a aussi coécrit l'ouvrage À propos du ciel et de la terre (en version originale Sobre el cielo y la tierra) avec le rabbin Abraham Skorka145, recteur du Séminaire rabbinique latino-américain. Les deux auteurs y exposent leurs vues sur Dieu, le fondamentalisme, les athées, la mort, la Shoah, l'homosexualité ou le capitalisme146.
    Dès son élection, il adresse un message au grand rabbin de Rome Riccardo Di Segni où il annonce son intention de contribuer au dialogue avec les juifs, dans un esprit de « collaboration renouvelée »147,148.
    Rapport à l'évangélisme
    Selon George Weigel, le pape François est proche du « catholicisme évangélique » qu'il prône dans son ouvrage : Le catholicisme évangélique : la profonde réforme de l’Église au XXIe siècle, paru le 5 février 2013. Le lendemain de l’élection du Pape François, George Weigel, qui avait longuement rencontré le cardinal Bergoglio au moment où il préparait son livre, écrivit un article très favorable dans la National Review : « Le premier pape américain : le tournant du catholicisme pour un avenir évangélique149. » Le cardinal Bergoglio participa le 6 juin 2006 à la troisième Rencontre fraternelle de la « Communion renouvelée des Évangéliques et Catholiques » au stade du Luna Park de Buenos Aires.

    RépondreSupprimer
  38. Rapport à l'islam
    Les responsables de la communauté islamique de Buenos Aires (en) ont accueilli avec enthousiasme la nouvelle de l'élection de Bergoglio comme Pape, notant qu'« il s'est toujours présenté comme un ami de la communauté islamique », et en faveur du dialogue150.
    Les dirigeants de la communauté islamique de Buenos Aires font l'éloge des liens étroits de Bergoglio avec la communauté islamique en citant sa réaction à l'incident survenu lorsque le Pape Benoît XVI a cité un document médiéval qui décrivait Mahomet « comme maléfique et inhumain »151. Selon eux, Bergoglio a pris immédiatement ses distances avec la citation, faisant remarquer que des affirmations qui provoquent l'indignation dans la Communauté islamique « ne serviront qu'à détruire en 20 secondes la relation avec l'islam que le Pape Jean-Paul II a patiemment construite au cours des 20 dernières années »151.
    Bergoglio a visité une mosquée et une école islamique en Argentine, des visites que le Cheik Mohsen Ali, Directeur de la Diffusion de Islam, a qualifiées d'actions renforçant la relation entre les communautés catholique et islamique150. Dr Sumer Noufouri, Secrétaire Général du Centre islamique de la République argentine (CIRA), a ajouté que pour la Communauté islamique, l'élection de Bergoglio comme Pape, en raison de ses actions passées, est une cause de joie et d'espoir de renforcement du dialogue entre les religions150. Noufouri a dit que la relation entre le CIRA et Bergoglio pendant une dizaine d'années avait aidé à construire un dialogue islamo-chrétien d'une façon réellement significative dans l'histoire des relations entre les religions monothéistes en Argentine150.
    Ahmed el-Tayeb, Grand Imam d'Al-Azhar et président de l'Université Al-Azhar en Égypte, a envoyé ses félicitations après l'élection du pape152. Al-Tayeb avait « interrompu les relations avec le Vatican » pendant le pontificat de Benoît XVI, si bien que sa déclaration a été interprétée comme un "signe d'ouverture" pour l'avenir152. Cependant, son message de félicitations indiquait également que l'« Islam demande à être respecté par le souverain pontife »152.
    Peu après son élection, lors d'une réunion avec les ambassadeurs de 180 pays accrédités auprès du Saint-Siège, le Pape François a appelé à davantage de dialogue inter-religieux – « en particulier avec l'Islam »153. Il a aussi exprimé sa gratitude qu'"autant de responsables civils et religieux du monde islamique" aient assisté à sa messe d'installation153. Un éditorial du journal d'Arabie saoudite Saudi Gazette a chaleureusement accueilli l'appel du page à davantage de dialogue inter-religieux, faisant remarquer que « si le pape ne faisait que réitérer une position qu'il a toujours défendue », son appel public en tant que pape à un dialogue accru avec l'Islam « arrive comme une bouffée d'air frais à une époque où une grande partie du monde occidental connaît une violente montée d'islamophobie »154.

    RépondreSupprimer
  39. Rapport au péronisme
    Jorge Mario Bergoglio a été membre depuis la fin des années 1960 d’une organisation péroniste dite OUTG (Organisation unique du transfert générationnel) : celle-ci se consacrait à la formation de jeunes cadres du péronisme, mouvement à la fois social et très hostile au marxisme155. Fin 1974, alors qu’il était provincial des jésuites depuis un an, il confia le contrôle de l’Université jésuite del Savaldor à d’anciens membres de cette organisation, qui venait d’être dissoute. Il fut de ceux qui ont voulu préserver l’héritage social du péronisme. Dans un livre d’entretien, El Jesuita, publié en 2010, il présente son parcours et insiste sur le fait que sa ligne a toujours été le souci des pauvres, l’organisation en leur faveur des structures sociales et l’évangélisation en ce sens.
    Patrie, pays, nation
    En 2002, dans une longue annexe sur un poème épique argentin Le gaucho Martin Fierro, de Jose Hernandez (1834-1886), il développe des réflexions sur la notion de « patrie ». Il publie encore deux livres sur le même thème au sortir de la crise argentine : La patrie sur les épaules en 2004 et La nation comme responsabilité en 2005[réf. nécessaire]. Son attitude très critique vis-à-vis du gouvernement des époux Kirchner a porté simultanément sur la faiblesse de leur politique sociale et sur la remise en cause du fondement catholique de l’identité de la nation argentine156[réf. incomplète].
    Dans le livre d'entretien Le Jésuite157, le cardinal Bergoglio expose : « J'aime bien parler de la patrie, pas de pays ou de nation. Le pays est en dernière instance un fait géographique et la nation un fait légal, constitutionnel. En revanche, la patrie est ce qui donne l'identité. D'une personne qui aime le lieu où elle vit, on ne dit pas qu'elle est une payiste ou une nationaliste, mais une patriote. Patrie vient de père ; c'est elle comme je l'ai dit qui reçoit la tradition des pères, la poursuit, la fait progresser. la patrie est un héritage des pères dans le présent qui doit être perpétué. C'est pourquoi ceux qui parlent d'une patrie détachée de son héritage, aussi bien que ceux qui veulent la réduire à l'héritage sans lui permettre de croître, font erreur ».
    Rapport à la douleur et à la souffrance
    Il déclare : « La douleur est un champ ouvert. Le ressentiment est comme une maison habitée par beaucoup de gens entassés, qui ne voient pas le ciel. La douleur, au contraire, c'est comme une ville où il y a foule, mais où l’on voit le ciel. Autrement dit la douleur est ouverte à la prière, à la tendresse, à la compagnie d’un ami, à mille choses qui donnent de la dignité à la personne. La douleur est une situation plus saine. C’est ce que me dit mon expérience »19. (Voir la section religion de l'article souffrance).

    RépondreSupprimer
  40. Centres d'intérêt
    Sport et hobbies
    Jeune, il a pratiqué le basket-ball19, mais comme nombre d'Argentins, Jorge Mario Bergoglio apprécie grandement le football. De fait, depuis l'enfance, il est supporter du Club Atlético San Lorenzo de Almagro158, situé dans le quartier porteño populaire de Boedo. Ce club dont le collectif est usuellement surnommé los Santos (« les Saints »), fait partie avec River Plate, Independiente, Boca Juniors et Racing des Cinq grands du football argentin. Il apprécie beaucoup son compatriote Lionel Messi qui évolue au FC Barcelone159.
    Enfant, il collectionnait les timbres19.
    Goûts artistiques
    Le Caravage, La Vocation de saint Matthieu, 1600,
    Église Saint-Louis-des-Français de Rome
    Il aime beaucoup lire et écouter de la musique : dans le domaine musical, il cite l'ouverture Leonore III, conçue pour l'opéra Fidelio de Beethoven, dans un enregistrement de Wilhelm Furtwängler19. Il apprécie aussi l'opéra proprement dit160. Pour lui, l’Et incarnatus de la Messe en ut mineur de Mozart est « indépassable » et il apprécie également les Passions de Jean Sebastien Bach, particulièrement l’air de l’« Erbarme dich, mein Gott », la plainte de l'apôtre Pierre dans la Passion selon saint Matthieu104.
    Côté lecture, outre les nouvelles du monde qu'il lit tous les matins19, il déclare : « J’adore la poésie d’Hölderlin. J'aime aussi beaucoup de livres de la littérature italienne. J’ai dû lire I promessi sposi [Les Fiancés, d'Alessandro Manzoni] quatre fois, et autant de fois La Divine Comédie, de Dante. J’aime aussi Dostoïevski et Marechal »19. Gerard Manley Hopkins l'a également marqué104.
    Côté danse, bien qu'il ait une préférence pour la milonga, il connaît très bien aussi le tango, qu'il a longtemps dansé quand il était jeune, au point d'en dire que « ça sortait de moi »19.
    En peinture, le pape François admire Chagall - dont il cite la Crucifixion blanche - et Le Caravage. Il est particulièrement touché par La Vocation de saint Matthieu : « Ce doigt de Jésus... vers Matthieu. C’est comme cela que je suis, moi. C’est ainsi que je me sens, comme Matthieu »104.
    Concernant le cinéma, le film qu'il a « probablement le plus aimé » est La Strada de Fellini mais a aussi apprécié particulièrement Rome ville ouverte de Roberto Rossellini104. Il a vu tous les €films avec Anna Magnani et Aldo Fabrizi quand il avait 10 et 12 ans, lorsque que ses parents l'emmenaient souvent au cinéma104.

    RépondreSupprimer
  41. Œuvre
    Avant son pontificat
    Ouvrages personnels
    • (es) Jorge Bergoglio, Meditaciones para religiosos [Méditations pour les religieux], San Miguel, Diego Torres, 1982, 311 p. (ISBN 950-02-1000-2).
    • (es) Jorge Bergoglio, Reflexiones sobre la vida apostólica [Réflexions sur la vie apostolique], San Miguel, Diego Torres, 1987, 231 p. (ISBN 950-09210-07-2).
    • (es) Jorge Bergoglio, Reflexiones de esperanza [Réflexions sur l’espérance], Buenos Aires, Univ. del Salvador, 1992, 348 p. (ISBN 978-950-59-2030-3).
    • (es) Jorge Bergoglio, Educar: exigencia y pasión [Éduquer : exigence et passion], Buenos Aires, Claretiana, 2003, 192 p. (ISBN 950-512-457-0) [présentation en ligne].
    • (es) Jorge Bergoglio, Ponerse la patria al hombro [Prendre la patrie sur les épaules], Buenos Aires, Claretiana, 2004, 144 p. (ISBN 950-512-558-5) [présentation en ligne].
    • (es) Jorge Bergoglio, La nación por construir [La nation à construire], Buenos Aires, Claretiana, 2005, 80 p. (ISBN 950-512-546-1) [présentation en ligne].
    • (es) Jorge Bergoglio, Corrupción y pecado [Corruption et péché], Buenos Aires, Claretiana, 2006, 48 p. (ISBN 9950-512-572-0) [présentation en ligne].
    • (es) Jorge Bergoglio, Sobre la acusación de sí mismo [De l’auto-accusation], Buenos Aires, Claretiana, 2006, 48 p. (ISBN 950-512-549-6) [présentation en ligne].
    • (es) Jorge Bergoglio, El verdadero poder es el servicio [Le pouvoir véritable est le service], Buenos Aires, Claretiana, 2007, 368 p. (ISBN 978-950-512-628-6) [présentation en ligne].
    • (es) Jorge Bergoglio, Mente abierta, corazón creyente [Esprit ouvert, cœur croyant], Buenos Aires, Claretiana, 2012, 240 p. (ISBN 978-950-512-778-8) [présentation en ligne].

    RépondreSupprimer
  42. En collaboration
    • (es) Jorge Bergoglio (coord.), Diálogos entre Juan Pablo II y Fidel Castro [Dialogues entre Jean-Paul II et Fidel Castro], Buenos Aires, Ciudad Argentina, 1998, 144 p. (ISBN 978-987-50-7074-5).
    • (es) Jorge Bergoglio et Abraham Skorka, Sobre el cielo y la tierra, Buenos Aires, Editorial Sudamericana / Random House Mondadori, 1er décembre 2010, 220 p. (ISBN 978-950-07-3293-2) [lire en ligne]. Traduction française : Sur la terre comme au ciel, traduit de l’espagnol par Abel Gerschenfeld et Anatole Muchnik, Éd. Robert Laffont, 2013, 240 p.
    Voir aussi
    Bibliographie
    • (es) Horacio Verbitsky, El silencio : De Paulo VI a Bergoglio. Las relaciones secretas de la Iglesia con la ESMA, Buenos Aires, Sudamericana, 2005, 1re éd., 253 p. (ISBN 978-950-07-2035-9).
    • (es) Horacio Verbitsky, Vigilia de armas : Del cordobazo de 1969 al 23 de marzo de 1976. Historia política de la iglesia católica, t. III, Buenos Aires, Sudamericana, 2009, 1re éd., 512 p. (ISBN 978-950-07-3049-5) .
    • (es) Sergio Rubín et Francesca Ambrogetti, El jesuita : Conversaciones con el cardenal Jorge Bergoglio, Buenos Aires, Vergara, 2010, 1re éd., 192 p. (ISBN 978-950-15-2450-5) .
    • Michel Cool, François, Pape du Nouveau Monde, Paris, Salvator, 2013, 126 p. (ISBN 978-2-369-18002-9) [présentation en ligne]
    • Andrea Tornielli, François : Le pape des pauvres, Paris, Bayard, 2013, 200 p. (ISBN 978-2227486614) [présentation en ligne].
    • Michel Cool, Méditer avec le Pape François, Salvator, 2013, (ISBN 2706710497)
    • Pape François, Gianni Valente et Jean-Pierre Prévost, Des bidonvilles de Buenos Aires au Vatican, Bayard Jeunesse, Collection : ETUDES ET ESSAI, 2013, (ISBN 2227486880)
    • François (Jorge Bergoglio), Je crois en l'homme, FLAMMARION, Collection : Essais, 2013, (ISBN 2081308517)
    • Pape François, Sur la terre comme au ciel, Éditeur : ROBERT LAFFONT, 2013, (ISBN 2221137906)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Me
      Bon début de semaine!
      P M K

      Supprimer
  43. Où est le chien?
    Pardon, où celui qui porte le même nom que mon chien Max?
    Zannou

    RépondreSupprimer
  44. Je constate que l'enthousiasme des illuminés est éteint! Que pouvons-nous faire que de les porter dans la prières.?
    P M K

    RépondreSupprimer
  45. Bonsoir à tous !!!

    J’espère que tout un chacun de vous se porte merveilleusement bien ??? En tout cas moi, très bien comme sur des roulettes… C’est toujours un plaisir de me retrouver sur le blog après une petite trêve. Eh ben, comme vous m’aviez manquez!!! Ainsi que moi d’ailleurs quand je prends par exemple le post de notre frère Zannou datant du Jeudi 04/10 passé à 19h58. C’est vrai que la manière de l’exprimer est assez déplacé, déplorable, ahurissant et surtout déshonorant vu votre appartenance à l’Eglise Catholique ROMAINE mais en examinant aussi de prêt, cela n’a rien d’étonnant puisque vous êtes actuellement une ORGANISATION CRIMINELLE TRANSNATIONALE(OCT). Donc, quartier libre chers frères et sœurs!!! Puisque vous ne savez faire que ca enfin de compte. Vous savez, avant que je ne me mette à aller plus en détails, je me suis un tant soi peu amuser à relire quelques anciens post datant de Juin jusqu’au 04 de ce mois, et le bilan je vous assure bien évidemment en matière d’injures est assez exhaustif. Toute porte à croire que vous n’êtes pas à l’aise quand des grossièretés ne figurent pas dans vos post...KOiiiii mes chers frères et sœurs!!! Vous ne pouvez faire un seul paragraphe sans que l’on ne trouve des incorrections dans vos commentaires quoi ? L’art de parler avec TACT ne se trouve pas dans votre langage linguistique à ce que je vois…Décidément, votre argument défensif est définitivement « les affronts » au lieu d’aller à chaque fois à l’essentiel. Mais rassurez-vous!!! Je ne suis pas du genre moi à proférer à tout-va des insultes comme vous le faites constamment et allègrement. A partir du moment où vous vous sentez bien à chaque fois en rendant vilaine la langue française par ces propos, alors pas d’soucis chers frères et sœurs!!! Je ne peux que vous souhaiter DU COURAGE et BONNE CONTINUATION dans la suite…
    A présent, j’entre dans le vif du sujet en commençant en premier lieu par mon très cher frère Moïse...Alors, Monsieur Moïse comment allez-vous??? J’avoue que vous m’aviez beaucoup manqué… Ça, il faut le dire. Mais en consultant avant-hier vos différents post, la DÉSILLUSION était à son paroxysme…Il y a de cela quelques semaines (26/09 passé), je mettais sur ce même blog tout le monde à témoin en disant ce qui suit :


    RépondreSupprimer
  46. « Au vu de tout ce qui précède, je prends à partir d’AUJOURD’HUI Jeudi 26/09/2013 tout le monde à TÉMOIN peu importe qu’on soit POUR ou CONTRE BANAME. Si la promesse est une dette comme l’adage le dit si bien, alors cher frère, vous avez une dette non seulement envers moi mais aussi envers TOUS LES INTERNAUTES DU BLOG, celle de pouvoir gravir la sainte colline de Sovidji comme vous l’aviez si bien promis devant tout le monde sur le blog afin de prouver à TOUS l’appartenance de l’Esprit opérant à BANAME de BEELZEBOUL. Comme j’ai eu déjà à le dire un peu en amont, NOUS espérons VIVEMENT avoir une suite favorable dans votre prochain post afin pourquoi pas, d’aller en même temps à l’essentiel en arrêtant de commun accord une date qui serait connu de tous sur le blog et même sur le territoire et à l’international...Je tacherai personnellement d’en faire une large diffusion pour qu’assiste en son temps un nombre impressionnant de fidèles POUR ou CONTRE BANAME afin d’être des témoins oculaires de tout ce qui ressortira de ce LÉGENDAIRE DÉFI. Très cher frère Moïse, comme vous le voyez vous-même, la balle se trouve encore une fois à présent dans votre camp; autrement dit, vous tenez enfin en main l’UNIQUE clé de TRIOMPHE sur le’’ probable Eprit maléfique agissant à BANAME’’…A vous maintenant de savoir comment vous en servir pour d’une part une probable future gloire de l’Eglise Catholique Romaine OU pour d’autre part l’ENIEME future gloire de DIEU ESPRIT SAINT, PÈRE de toutes les nations et de toutes les tribus (DAAGBO)… Merci pour votre aimable attention et à très vite donc pour votre accusé de réception que j’attends et nous attendons tous d’ailleurs avec impatience… »
    Et quelques heures après, voici ce qu’on me sert :
    « Je ne peux que vous répondre en toute sincérité et vérité devant mon Dieu, à chaque fois que vous croyez vous faire honneur à vous-mêmes en racontant ce qui vous passe à l'esprit à mon sujet. DISCOURS D'HEROS DE LA FOI ! Eh bien oui, si vous appuyez sur ce bouton, vous en aurez toujours. Mes amis qui visitent ce blog en silence comme vous le dites, ont besoin de savoir ce que je réponds, du fond de mon expérience personnelle à vos aberrations de mensonges. VADE RETRO SATANA, DA LOCUM SPIRITUI SANCTO! »
    « Il y a longtemps que j'ai compris qu'avec vous nous avons affaire à des gens perdus et troublés dans la foi qui n'ont jamais cru à l'innocence des autres. Jeter le discrédit sur autrui, c’est diabolique. Le Diable est toujours jaloux des bons témoignages d'autrui. Mais il a tort de vous faire croire que vous êtes ÉGOCENTRIQUE à chaque fois que vous parlez de vous même. TEMOIGNAGNEZ, DANS LA MESURE OU VOUS AVEZ VÉCU ! PROCLAMEZ LES MERVEILLES DE DIEU ET LE DIABLE FUIRA LOIN DE VOUS. JE SAIS QUE DIEU FAIT BEAUCOUP DE MERVEILLES DANS VOS VIES. PARLEZ-EN ET LE MALIN VOUS COLLERA LA PAIX. OU BIEN AVANT SOVIDJI, DIEU N’A RIEN FAIT DE MISÉRICORDIEUX POUR VOUS? »

    RépondreSupprimer
  47. Mais attendez là !!! Vous vous écoutez un peu??? SVP, relisez encore pour une dernière fois ces deux paragraphes qui sont les vôtres... Vous savez, très sincèrement, à des moments donnés, je me demande réellement si j’ai affaire à un intellectuel digne du ‘’NOM’’ ou à un demi-lettré excusez-moi du peu… Je m’explique : De façon consciente et délibérée, vous vous êtes levé en proclamant HAUT et FORT sur ce même blog à moins que je ne me trompe que vous êtes prêt à prouver à tous que la personne agissant en PARFAITE est le DIABLE. Et pour ce faire, GRAVIR LA SAINTE COLLINE DE BANAME est le lieu adéquat pour Le prouver… Ce que d’ailleurs j’avais approuvé et applaudit en son temps même votre compatriote en la personne de CESAIRE… Et bizarrement, contre toute attente, voilà ces DEUX PARAGRAPHES que vous nous envoyé à la figure après que vous ayez décidez vous-même de prendre vos propres responsabilités sans que personne ne vous force… Vous me faites vraiment pitié!!! Vous n’avez même pas honte quoi au point d’aller jusqu’à encore poster un commentaire ne soulignant rien de la promesse (défit) que vous nous aviez tous faites sur ce même blog…On parle de relever un défit et vous vous focalisez sur Marcel et moi dans votre post alors que le centre d’intérêt portait sur le défit que vous avez librement choisi de relever. Vous esquivez littéralement de forte belle manière tous mes dires du 26/09 qui vient en définitive confirmer tous les propos de notre cher frère Marcel du 15/09 qui dit ce qui suit : « Le dégonflement de M. Moïse face à la demande de Max est écœurant. Il a balayé d'un revers de main l'appel à se rendre sur la Sainte Colline de Sovidji pour démontrer publiquement que ce n'est pas Dieu Esprit-Saint, Dieu le Créateur du Ciel et de la Terre, Daagbo, qui utilise le corps de la Sœur Parfaite comme son temple. Que chacun des lecteurs de ce blog y comprenne ce qu'il doit. Spécialiste en bavardages, M. Moïse, par cette défection montre ses limites. » Je complète en disant, Non seulement, vous montrez vos limites, mais vous prouvez assez largement devant tous vos compères (Sophie, JEAN –ARNO, Eric, Zannou, Irène, et j’en passe), à moi ainsi qu’à tous les internautes du blog que vous n’êtes pas un « HOMME DE PAROLE », Si c’est pour jouer au ping-pong avec la langue de Molière, ca vous en êtes CHAMPION!!! Mais si c’est pour passer à une démonstration de votre FOI Catholique que vous aimez si tant prôner face à la « Supposée diablesse » animant le corps de la sœur PARFAITE, alors là, on devient subitement toute RAIDE un peu comme un poulet sur la braise ; On perd même son latin en sortant carrément du cadre conceptuel et logique d’un sujet… Vous avez vraiment de la chance que nous ne sommes pas sur une feuille de devoir ou d’examen si non, la note je vous assure serait très très salée, en plus c’est connu hein, 02/20 quand c’est un hors sujet…Vraiment cher frère Moïse, je crois à présent que le vin est enfin tiré. A vrai dire, je m’attendais beaucoup plus de vous, vous savez ??? C’est bizarre que j’étais quand-même vraiment persuadé que vous laverez cette HONTE, ce DÉSHONNEUR qu’avaient subits jadis vos compatriotes, je veux surtout parler du Directeur de la CROIX DU BENIN en la personne d’André QUENUM qui avait eu à dire dans ce même pays en Décembre 2012 qu’il est prêt à venir jusqu’à SOVIDJI démontrer que « LA PETITE PARFAITE » n’est qu’une possédée et démasquer l’Esprit animant son corps et tout ceci dan un délai de 6 MOIS…Je suppose aussi que vous n’étiez pas au courant de cette déclaration cher frère??? Mais bizarrement, jusque là, SILENCE RADIO!!! Pourtant, il est dans le pays…Et pourquoi on ne l’entend plus depuis MAI 2013 puisque les 6 MOIS étaient déjà venus à terme??? Je veux comprendre!!! Ou bien il n’a pas encore fini de se préparer pour le défit peut-être…C’est possible!!! Puisque depuis, 5 MOIS se sont déjà écoulés sans qu’il ne fasse signe de vie…

    RépondreSupprimer
  48. Et chose curieuse, vous aviez aussi héritez du même SYNDROME… TCHHHOOOOOOOOOOO!!! Vous voyez que vous les dirigeants de l’Eglise Catholique Romaine, on ne peut véritablement pas vous faire confiance OU vous prendre au sérieux ne serait-ce qu’une seule seconde??? Je savais depuis le départ aussitôt que vous aviez pris la décision de relever ce défit que «C’ETAIT DU VENT », un peu comme « DE L’EAU JETÉE SUR LE DOS DU CANARD QUOI » mais pourtant, j’ai fais tout comme si de rien n’était et j’ai joué le jeu avec vous. Et très sincèrement, cette fois, j’étais beaucoup plus confiant et croyais véritablement que ce défit aurait lieu… Mais je constate avec GRANDE AMERTUME ET DÉSOLATION que « QUI S’ASSEMBLE SE RESSEMBLE » comme l’adage le dit si bien ET « UNE GUENON MÊME LORSQU’ELLE S’HABILLE DE SOI RESTE UNE GUENON » C’est vraiment DOMMAGE vous savez!!! Et pour ce qui est de ma très chère sœur Sophie qui dit je cite : « Qu'êtes-vous donc prêt à faire pour maintenir la machine à sous? Préserver à TOUT PRIX la SUPERCHERIE Banamè, c'est VOTRE GAGNE PAIN. Coûte que coûte, pour vous la machine à sous ne devrait s'arrêter n'est-ce-pas? », Pour commencer, je tiens d’abord à ce que vous sachiez ceci : Si je perds actuellement ne serait-ce que pour vous seul ces précieuses minutes qui me sont chères, à vouloir essayer de vous trouver une petite marge dans mon post, c’est parce que après tout, nous sommes tous CRÉATURES du DIEU TOUT-PUISSANT, notre PÈRE CRÉATEUR qu’aujourd’hui vous avez quand même du mal à reconnaitre étant que votre DIEU comme ce fut malheureusement jadis le cas de son seul FILS JÉSUS QUI ÉTAIT AUSSI DE PASSAGE SUR CETTE MÊME TERRE et DESCENDANTS LÉGITIMES de notre PÈRE ABRAHAM. Ce qui veut donc dire que nous sommes tous des frères et sœurs en CHRIST… Et rien que pour cela, je vous aime malgré tout vous savez... Bref, je tenais tout simplement à vous dire que « JE SUIS VRAIMENT NAVRE POUR VOUS » que notre frère à tous, Moïse ai DÉSISTÉ en fin de compte de ne plus HONORER à sa PAROLE puisque lui au moins aurait été un TÉMOIN OCULAIRE de qui je suis…Qu’il vous souvienne dans l’un de mes post bien entendu si vous l’ai lisez, j’ai eu à dire ce qui suit : «Seulement, moi j’ai vécu des expériences que vous n’aviez pas vécues; j’ai côtoyé, vu, et entendu des HOMMES IMPORTANTS DE L’EGLISE CATHOLIQUE ROMAINE. Lorsque nous allons nous rencontrer, vous comprendrez beaucoup de choses et je vous averti d’hors et déjà qu’il est très fort probable que vous soyez surpris en découvrant qui je suis parce que je suis sûr et très certain que vous ne vous attendrez aucunement pas à voir quelqu’un du genre… » C’était le 10/09 à 18h27 que je prononçais ces mots…Donc ma sœur, à moins que toutes les sociétés au monde ne déposent leur bilan, c’est –à-dire ne fassent faillites, donc par ricochet ferment leurs portes si non, je vais toujours trouver à manger et ce, à ma faim par la grâce de DIEU (DAAGBO)…Si vous, vous avez du temps à intervenir sur le blog à n’importe quel moment qui vous plaît, ce n’est point mon cas à moi. J’interviens quand je sens que je suis un peu libre. C’est pour cela que je suis très souvent présent sur le blog entre 2 et 3 semaines…Le métier comptable est un boulot qui demande qu’on ait la tête sur les épaules et plus encore quand on est expert dans le domaine. C’est TOUTE ma VIE que j’engage à chaque fois lorsque je dois auditer la structure financière d’une entreprise. Et si jamais un seul détail m’échappe, c’est la prison!!! Dans ce domaine, la vigilance doit-être de mise si non, c’est la tôle malgré qu’on ait tant d’années d’expériences. C’est vrai que l’expérience aide beaucoup mais il faut toujours être attentif… Bref, chère sœur, à moins que vous voulez venir en rescousse à votre très très cher PÈRE Moïse ??? Si oui, je serai alors ravi de vous rencontrer pour que vous puissiez au moins essayer d’EFFACER la HONTE en instance subit par vos dirigeants André QUENUM et notre frère Moïse en relevant le même défit.

    RépondreSupprimer
  49. Cette rencontre bien entendu va vous permettre de mieux me connaitre et connaitre aussi mon « GAGNE PAIN » comme vous ADORER le dire si souvent puisque APPAREMMENT, JE VOIS QUE VOUS ÊTES BIEN INTÉRESSE PAR CE GAGNE PAIN. Si cela peut soulager votre âme en le découvrant, alors TANT MIEUX !!! Mais si non, je vous demande en toute humilité SVP de cesser TOUJOURS de vous passer pour RIDICULE. C’est que, ce qui est bizarre chez vous, vous faites TOUJOURS tout pour me donner raison sur vous, me prouver même si je ne le souhaite pas pour autant que votre « NIVEAU DE RÉFLEXION ET D’ARGUMENTAIRE » en dit long sur votre niveau intellectuel…JOUER AU CANCAN, A L’IMPERTINENCE OU ENCORE AU FORMALISTE SUR DES TRUCS PEU SIGNIFIANTS CONSTITUE T-IL EN FIN DE COMPTE VOTRE SEULE DERNIER RECOURS OU VOTRE MANTEAU POUR FAIRE JOUIR VOTRE DROIT A LA PAROLE ??? FORCE EKADÔÔH NOUMI DÔÔH MINI DÔÔHOO DANDAN ??? Mais si vous ne trouver plus rien de concret à dire (c’est-à-dire ARGUMENTER sur des centres d’intérêts), TAISEZ-VOUS ENFIN !!! Mais étant donné que c’est ce que vous savez le mieux faire, bon continuez alors!!! Si cela peut vous procurer une quelconque satisfaction morale pour que vous vous sentiez mieux, alors bonne chance pour la PROLONGATION!!!
    « Laissez-moi vous dire une chose, la foi catholique n'a rien à voir avec votre abominable supercherie. Elle n’a rien à voir avec vos immondices de banamé. Aucune foi catholique ne peut survivre en dehors de l’Eglise. Ça, vous avez du mal à le comprendre » QUELLE EGLISE ??? ET QUELLE FOI CATHOLIQUE ??? Mon œil OUI!!! CETTE MÊME FOI QUI NE VOUS AS POURTANT PAS AIDER A RECONNAITRE LE FILS JÉSUS QUAND IL ÉTAIT SUR TERRE ET PIRE A RECONNAITRE AUSSI LE PÈRE PRÉSENT ACTUELLEMENT PARMI NOUS??? Ça, je vous le concède!!! C’’est vrai que j’ai vraiment du mal à comprendre votre « FAMEUSE FOI »… Vous me faites vraiment marré quoi cher sœur Sophie... AAAANNN, je vois !!! Vous parler de votre ORGANISATION CRIMINELLE TRANSNATIONALE n’est-ce pas ??? QUI SE RETROUVE BIEN MALGRÉ ELLE TRISTEMENT CÉLÈBRE CES DERNIERS TEMPS A LA UNE DE L'ACTUALITÉ DE PART LES MÉDIAS DU MONDE. Vous le savez au moins j’espère??? Puisque je suppose que vous suivez les infos au-delà de votre pays…Encore que vous particulièrement, je me demande si vous comprendrez grande chose quand bien même vous les suivez ??? Je parle bien sûr en connaissance de cause comme vous pouvez vous-même le devinez!!! En tout cas, sur une échelle de 1 à 10, je vous assure qu’à peine, je dis bien A PEINE vous atteignez la moyenne en matière de « PERSPICACITÉ ». J’en ai largement été témoin au cours de nos échanges et pour ce qui est encore de cette citation dont vous en êtes aussi l’auteur : « Cher ami ressaisissez-vous, vous allez tout droit dans le mur. », Eh ben ma très chère sœur Sophie, dans peu de temps, on saura qui, entre VOUS et MOI fonce droit au mur. JE LE DIS ET JE LE RÉPÈTE ENCORE UNE DERNIÈRE FOIS : NE SOYEZ PAS PLUS PRESSE QUE LE MOT. CHAQUE CHOSE EN SON TEMPS. Pour ce qui concerne le fait de se ressaisir, voilà une personne qui pense me donner un conseil tout en oubliant que la CHARITE BIEN ORDONNEE COMME D’ABORD PAR SOI-MÊME. En résumé chère sœur, au vu de tout ce qui précède, je crois sans nul doute que vous avez plus besoin d’hériter de la maitrise de soi et du calme intérieur que moi… En plus, entre nous quoi, qui manque de profondeur dans ses post ??? Et pire encore, qui profère des injures, invective ou mortifie dans chacun de ses post sans aucun état d’âme??? Qui??? Si non VOUS…Comparez vos textes au miens et vous verrez la large différence. Et comme çà, c’est moi qui devrait me ressaisir??? MAIS QUEL TOUPET ??? D’ailleurs, j’ai assez largement perdu mes précieuses minutes pour des choses peu substantielles. Sur ce, je ferme votre page en m’attelant au plus important.

    RépondreSupprimer
  50. A présent, j’en viens à une situation un peu préoccupante qui avait entre temps nourrit mon attention et que j’avais eu en son temps à dire à notre frère Césaire mais qui aujourd’hui je crois ne concerne plus seulement que lui mais presque tous les internautes qui sont CONTRE BANAME. Je m’en vais juste vous poser une question : EST-CE QUE VOUS PRENEZ AU MOINS LA PEINE DE LIRE VOS PROPRES COMMENTAIRES AVANT DE VENIR LES POSTES SUR LE BLOG ??? Je peux comprendre que vous choisissez de ne pas lire nos post à nous mais au moins pour vous, l’on devrait quand-même constater de la délicatesse dans vos speech qui en temps normal devraient venir contredire ou aller contre nos paroles ; Mais si contre toute attente, nos post (Vous et Nous) doivent encore convergés par miracle vers le même sens ou la même direction, alors là, il y a un problème, un GROS problème je dois dire!!! Je suppose jusque là que vous ne savez pas encore à quoi ou à qui je fais allusion ??? Eh ben, je vous présente alors le tableau : Mr ou Mme X, donc une personne anonyme a posté le 27/09 passé à 19h55 un commentaire mais qui fort curieusement converge dans le même sens que mon post du 10/09 à 18h41...Mais attendez !!! Très sérieusement quoi, vous lisez au moins vos textes avant de les postés??? Je crois que NON!!! Si non, il n’y aurait pas ces deux réactions émanant de MIDONOUGBO Sikirou et de DAGBOVI Irène qui disent ce qui suit : « Effectivement, vous avez beaucoup de choses sur le Pape. Ca se voit! D'ailleurs quelqu'un d'autre vient de dire des choses sur le même Pape, sur cette page suggérée ci-dessus! » « Sur le Pape François, il vous manquaient les pages qui suivent. » AAAHahahhahha!!! Vous ne cesserez jamais de m’étonner sur ce blog quoi. Décidément hein…On dirait que vous ne savez pas ce qu’on appelle « FAIRE LA PART DES CHOSES » ??? Ce qui fait en plus vraiment RIRE dans tout cela, c’est que en voulant PIÉGER, vous vous faites PIÉGÉS vous-même un peu comme le TROMPEUR TROMPE en quelque sorte… Et comme çà, c’est moi qui suis « Tonton glassi » ou « Toto glassi » comme le dit notre cher frère Sikirou ??? Je crois qu’après avoir fini tout à l’heure d’exposer vos TARES, vous en déduirez qui est susceptible d’être comparé à TOTO qui confond TÊTE ET TESTICULE comme j’avais eu à le dire il y a quelques mois et qui continu malheureusement jusque là de se vérifier.
    Sur ce, le post de Mr ou Mme X du 27/09 peut-être résumé ou scindé en deux grandes parties : En première position, nous avons LA BIOGRAPHIE qui fait la chronique de la vie de François 1er et en seconde partie, l’on retrouve LA BIBLIOGRAPHIE de l’homme qui donne de façon panoramique la liste des ouvrages de référence publiés par lui ou en son nom. Lorsque nous abordons le premier volet, c’est-à-dire LA BIOGRAPHIE, je constate que beaucoup de choses ont été dites mais sans grands intérêts ; je veux bien entendu parler de sa FORMATION, de son CARDINALAT, de son PONTIFICAT, de ses ARMOIRIES ET DEVISE, etc… Vous aimez vraiment vous attarder sur des bidules peu notables au lieu d’embrasser les fondamentaux… VOICI CE QUI M’INTERESSE LE PLUS : SES VOYAGES ET VISITES PASTORALES, LE MARIAGE HOMOSEXUEL, SES RELATIONS AVEC LE JUDAÏSME, ET POUR COURONNER LE TOUT, SON ATTITUDE DURANT LA DICTATURE MILITAIRE ENTRE 1976 ET 1983.

    RépondreSupprimer
  51. Maintenant, avant toute chose, je tiens d’abord à ce que vous fassiez un rapprochement entre mon post du 26/09 de 18h21 à 18h27 ayant rapport à la déclaration faite par l’instance dirigeante ITCCS et ce post du 27/09 passé émanant de Mr ou Mme X ayant rapport aux quatre centres d’intérêts précédemment cités tout à l’heure en majuscule…A moins que vous ne portez actuellement des verres en bois, dites-moi la dissemblance que vous notez entre ces deux post ??? Puisque tout ce que j’ai eu à dire se dégage de ce même post que pourtant notre cher frère Moïse clamait si fièrement par : « Merci Me. Bon début de semaine! » Hummmm !!! MI HOIN DI QUOI…Pour preuves, en voici quelques exemples :
    « S'entretenant de façon imprévue avec la presse lors de son retour, il n'esquive aucune question, déclarant que la voie à l'ordination des femmes n'est pas d'actualité et que ‘’si une personne est gay et qu'elle cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ? Le catéchisme de l'Église catholique dit très bien qu'on ne doit pas marginaliser les homosexuels. Ils sont nos frères. Le problème n'est pas d'avoir cette tendance, c'est de faire du lobbying »112. Pour certains observateurs, cette approche d'une église catholique engageant le dialogue « avec le monde’’ contraste avec la position plus timide du théologien Benoît XVI, davantage tourné vers les problèmes éthiques et préconisant une Église plus pure, au risque d'en réduire le nombre de fidèles111. » C’est parce qu’ils sont nos frères qu’on doit alors tout tolérer au sein de l’Epouse du Christ ??? Sommes-nous à la cour du ROI PETTO pour que l’on fasse ce qu’on veut ??? Est-ce le Christ ou DAAGBO(DIEU) lui-même qui vous ai donné son accord pour que vous célébriez des mariages contraires à ses recommandations au sein de son Eglise??? Quand il y avait des personnes qui vendaient au sein de la synagogue (LIEU OU BÂTIMENT SAINT par excellence consacré au culte comme l’Eglise d’aujourd’hui) à l’époque du Christ, quelle a été la réaction de notre Seigneur quand il constatât cet « ACTE DÉSOBLIGEANT » qui n’honorait pas son PÈRE ??? Ceux-là qui vendaient n’étaient pas aussi ses enfants ? OU ne cherchaient-ils pas aussi le Seigneur avec bonne volonté comme « VOS GAYS » ??? Et pourtant, quelle a été sa réaction en cet INSTANT PRÉCIS envers ceux-là ??? A-t-il aussi allègrement dit : « Non, je ne veux pas les jugés…Ils sont après tout mes enfants et ils me cherchent avec bonne volonté. Par conséquent, je les laissent » C’est ce qu’il avait dit ??? N’a-t-il pas pris ses responsabilités en renversant tous les étalages donnant lieu de vente dans la synagogue ??? Et de ce fait, en interdisant avec la dernière rigueur ses actes qui salissaient l’image de son PÈRE??? Ou bien, c’est encore lui qui va redescendre pour remettre l’ordre comme il avait fait jadis ??? Alors qu’en temps normal, il existe bien des personnes (Diacres, Prêtres, Évêques, Cardinaux, Pape) qui sont sensées protégés avec DIGNITÉ son Épouse à son absence??? DIEU merci qu’il (Votre pape) précise NOIR SUR BLANC que c’est « Le catéchisme de l’Église catholique qui dit qu'on ne doit pas marginaliser les homosexuels. » Et cela explique tout d’ailleurs puisque votre catéchisme comme vous le dites est initié par les Hommes et non DIEU. Vous, dirigeants d’Eglise catholique Romaine êtes les seuls responsables de cette loi qui dit que les homosexuels ne doivent pas être marginalisés, qu’ils ont le droit de se marier dans l’Epouse du Christ tout comme les lesbiennes aussi le font au sein de la même Église. CONNAISSEZ-VOUS VRAIMENT LA SIGNIFICATION DU MOT CATÉCHISME ??? Moi je vais vous le dire :

    RépondreSupprimer
  52. C’est un cours où l’on enseigne la DOCTRINE et la MORALE chrétiennes. Si s’en est ainsi, Dites-moi en quoi « LE MARIAGE GAY » ou « L’INSTAURATION DE LA NON MARGINALISATION DES HOMOSEXUELS AU SEIN DE L’EPOUSE DU CHRIST » suit-elle la MORALE ??? Je vous promets qu’à des moments donnés, je sens tout au fond de mon être que je perds dangereusement mon temps en essayant de vous répondre parce qu’à chaque fois je m’y mets, je découvre que vous êtes pire qu’un âne excusez-moi du peu... Je ne comprends vraiment pas comment vous raisonnez mais c’est évident qu’il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond. C’est à croire que vous ne réfléchissez pas plus que le bout de votre nez…C’est vraiment décourageant !!! En voilà encore un autre exemple :
    « Son attitude durant la dictature militaire entre 1976 et 1983 fait l'objet de controverses37 : en 2000, il demande à l’Église argentine d'assumer son rôle durant la période de la dictature et l'appelle à la pénitence pour purifier sa mémoire37. Mais en 2005, le journaliste Horacio Verbitsky, ancien membre des « Montoneros »39 devenu directeur du quotidien pro-gouvernemental Pagina 1240, reconnu au niveau international pour ses enquêtes37, relance la polémique en publiant El Silencio41. Verbitsky affirme notamment que le père Bergoglio a collaboré avec la junte et n'a pas cherché à faire libérer deux jésuites travaillant sous son autorité, Franz Jalics et Orlando Yorio42.
    Ces accusations sont reprises par une partie de la presse latino-américaine et internationale au lendemain de l'élection du Pape. Elles sont démenties par le Service d'Information du Vatican (VIS) le surlendemain; le Vatican réitère ainsi les précédents démentis à ces allégations nées dans un climat anticlérical, arguant qu'elles n'ont jamais été concrètement fondées, qu'il a été entendu par la justice et qu'a contrario il existe de nombreux témoignages de personnes qu'il a protégées à l'époque de la dictature43. » Et le comble dans tout cela est qu’il en n’existe plusieurs encore comme ça dans le commentaire de Mr OU Mme X ayant posté ce 27/09. Et c’est comme ça vous en êtes fier en vous congratulant TOUR à TOUR ??? Hummmm!!! MI TEDO WIYAN LÔÔAMIN ??? A vrai dire, je ne sais maintenant plus comment faut-il vous qualifiez...Je crois que vous, vous êtes pire que TOTO je dois l’avouer. Je dois sérieusement réfléchir pour voir quelle qualification vous irait le mieux...Vous aurez certainement une suite dans mon prochain post.
    Et pour finir, je fais un dernier détour vers mon cher frère Moïse concernant son dernier post du Vendredi passé à 14h08 qui dit ce qui suit :
    Pauvre Max !
    Pauvre Marcel !
    Pauvre Mathias !
    Votre galerie meurt !

    RépondreSupprimer
  53. Mais dis donc !!! De quelle galerie parlez-vous ??? Décidément, vous êtes GONFLE hein… Non seulement, vous ne servez pratiquement à rien mais en plus, vous osez encore parlez alors que vous êtes en mauvaise posture. Pour une fois au moins, je préfère ne pas m’excuser pour ce que j’ai à dire mais vous avez décidément de la « FOUTAISE » quoi comme les ivoiriens le disent si bien… Est-ce le fait que je ne suis plus intervenu sur le blog pendant un peu plus de trois(3) semaines qui vous fait dire que ma galerie meurt ou celle de Marcel ??? Mais Moïse, je comprends parfaitement que vous, vous n’avez plus rien n’appris d’autre dans votre vie que de vous consacrer uniquement à l’Eglise ??? C’est la seule et unique chose que vous savez le mieux faire dans votre vie, n’est-ce-pas ??? Et je comprends parfaitement aussi que c’est pour cela que vous le défendez BEC et ONGLE puisque si jamais ça commence par foirer là-bas au Vatican d’où vous êtes actuellement, mais c’est le scandale !!! Ou que dis-je le CHÔMAGE qui commencerait à petits coups et il vous serait dorénavant difficile de manger et même de trouver l’argent du billet d’avion pour descendre au pays qui sait !!! De ce fait, toutes ces années passées dans l’Eglise s’écrouleraient comme un château de carte...Vraiment, je comprends votre crainte hein, mais malheureusement, C’est exactement ce qui est en cours de se produire dans peu de temps… Je vous l’ai déjà dit maintes et une fois sur ce même blog que « CHACUN DE VOUS SE RAPPELEREA INÉVITABLEMENT DE MOI UN JOUR LORSQUE UN A UN, LES CHOSES VONT COMMENCE PAR SE PRODUIRE JUSQU’À L’AVENEMENT DE LA GRANDE TRIBULATION » Ne soyez pas presser d’accord ??? Il nous reste encore 25ans et demie. C’est beaucoup mais y voyant de prêt, ça passe très vite…RIRA BIEN AUJOURD’HUI QUI RIRA LE DERNIER DEMAIN !!! Donc cher frère, je comprends parfaitement votre situation et je vois aussi que vous disposez plus de temps que moi. Ce qui explique le fait que vous avez longtemps attendu voir mon post sur ce blog mais en vain !!! Je parie fort que vous venez chaque jour ou tout au moins trois fois par semaine sur le blog depuis plus de trois semaines que j’ai été absent pour voir si j’ai peut-être déjà posté…QUELLE TRISTESSE !!! Vous pensez que moi j’ai votre temps ??? OU BIEN, VOUS VOULEZ QUE JE VOUS LE RÉPÈTE ENCORE POUR UNE DERNIÈRE FOIS : « je suis très mobile. J’ai un boulot qui me fait beaucoup voyagé et c’est lorsque je trouve un laps de temps que je m’asseye pour rédiger un commentaire. Et étant donné que j’ai toujours ce souci d’intervenir sur le blog, je ne peux que me faire un planning ; c’est-à-dire un programme défini qui me permettrait au moins d’être présent sur le blog à partir d’un moment donné. C’est pourquoi je post très souvent dans un intervalle de deux(2) semaines, voir 3 si je suis vraiment pris…Donc voilà tout !!! Je ne le fais pas pour le plaisir mes très cher(e)s…C’est compte tenu de ma disponibilité que j’interviens… » En plus, en parlant de Marcel, qu’est-ce qui vous étonne chez lui pour la simple raison que depuis un moment, il n’a pas réagit sur le blog ??? Donc, Vous pensez toujours que tout le monde est comme vous quoi ??? Et puis, vous pensez qu’il viendrait toujours assister à vos « DÉGONFLEMENTS » ou à vos « FUITES DE RESPONSABILITÉ » alors qu’il a mieux à faire ailleurs ??? Qu’il vous souvienne que le 29/08 passé à 20h35, je disais ce qui suit à mon Cher frère Marcel :

    RépondreSupprimer
  54. « Très cher frère Marcel, j’ai juste un conseil à vous donner : Ne vous souciez même plus d’essayer de convaincre qui que ce soit. Comme je l’ai dit un peu plus tôt, la vérité est têtue, tarde mais fini toujours par se révéler au grand jour…Quoi qu’on dise, ils sont arrimés à leur cause et sont comme Saint THOMAS. De ce fait, laissons le temps jouer sa partition qui à ce dernier de les amener devant le fait accompli…Seulement là, le dernier mot de l’imbécile se serait invité au festin: SI JE SAVAIS !!!
    QUI VIVRA VERRA DONC !!! A partir de maintenant, si l’on vous dit quoi que ce soit sur ce blog, encaissez!!! Et si vous avez vraiment envie de leur répondre, alors faites-le mais une ou deux fois en passant, en de rare cas quoi. De toute façon, en y voyant de prêt, que ce soit moi, vous et eux, nous menons depuis des mois déjà des réflexions pour qu’on se convainc mais idem tout comme au départ ; Rien a changé bien sûr à part ceux ou celles qui se laissent convaincre d’une part, à cause de peu d’informations qu’ils savent sur les dirigeants de cet ordre religieux et sur les saintes écritures qui attestent authentiquement tout ce qui prévaut actuellement et d’autre part, parce qu’ils n’ont pas vécus certaines expériences que j’ai traversées dans ma vie spirituelle. Et si je ne me trompe d’ailleurs, j’en avais brossé une dans mes post antérieurs. Bon bref, tout ce que je viens de vous donner comme conseil est tout aussi valable pour moi à partir de maintenant. Mais soyez toujours là au moins d’une part, pour nous les Daagbovi dans l’animation du blog en nous affichant toujours les news (articles, images, etc) et d’autre part, pour toujours faire connaitre au monde entier l’incroyable chose qui se passe actuellement dans ce pays de l’Afrique subsaharienne depuis que le monde est monde… » FIN DE CITATION. Alors, cher frère Moïse, qu’est-ce qui vous surprend du faite qu’il ne réagit jusque là ??? ALLEZ PLUTÔT PUISER DE L’EAU ET VENIR LA RENVERSER DANS UN PANIER SI C’EST QUE VOUS NE TROUVEZ EFFECTIVEMENT PLUS RIEN A FAIRE ??? Là au moins, vous vous occuperiez et comment en plus au lieu de venir toujours guetter à n’importe quel instant nos post ou encore si je ne me trompe, je crois que vous avez aussi un blog ??? C’est cela qui vous « ENNUI » autant au point de toujours revenir sur le blog de Marcel pour voir s’il n’y a pas par hasard quelque chose à se mettre sous la dent ??? Vous faites PITIÉ vous savez !!! Et Quel grand DÉSARROI !!! Je crois maintenant que vous m’aviez largement assez prouvé qui vous êtes en réalité. Ben, je prends tout simplement note que ce LÉGENDAIRE DÉFI n’aurait plus lieu parce que Monsieur s’est tout simplement « DÉGONFLÉ » comme un aérostat et de la plus belle des manières l’on doit dire devant tous les internautes du blog en plus…Eh ben, à quelque chose, malheur est bon dit-on !!! Puisque l’histoire au moins retiendra « CETTE SUPERBE FUITE DE RESPONSABILITÉ » sans précédent. Par conséquent cher frère, sachez qu’à partir de maintenant, je ne perdrai plus mon temps à essayer de répondre à vos post puisqu’en fin de compte, JE CONCLU QUE CHEZ VOUS, LE RESPECT DE LA PAROLE DONNÉE, DONC LE SÉRIEUX N’EST PAS LA CHOSE LA MIEUX PARTAGÉE ET SURTOUT NE SE TROUVE PAS DANS VOTRE DICTIONNAIRE. Ce que d’ailleurs je commence déjà par respecter tout en profitant pour vous souhaiter BON COURAGE DANS CETTE MEME PERSEVERANCE.
    TERMINUS, TOUT LE MONDE DESCEND !!! Sur ces mots, je mets donc fin à mon post du jour tout en profitant pour souhaiter à tous une très bonne soirée. Best Regards. Max

    RépondreSupprimer
  55. Qui pourra aider Max à mettre un peu d'ordre dans ses idées?
    Tonton Marcel, au secours!
    P M K

    RépondreSupprimer
  56. Quelle haine contre Mgr GANYE?
    Quelle haine!
    Trois choses écœurent tout homme de bonne volonté dans le discernement du mouvement religieux de Sovidji:
    1. La présomption, base de toutes les déviations possibles
    2. Le manque de discernement, source d'un aveuglement dont on se guérira difficilement.
    3. La haine gratuite contre l' Eglise du Christ, œuvre de qui rassemble avec le Diable et pour le Diable.
    Face à ces trois éléments, on devrait avoir de quoi se dire la vérité! Mais non!
    Sur ce blog, nous avons déjà tout dit, n'en déplaise aux amis de la foule. La foule n'a d'identité que celle de la personne juridique qui la rassemble, dès que cette dernière aura chuté, chacun reprendra son chemin.
    P M K

    RépondreSupprimer
  57. N'en déplaise aux grands bavards: DESORMAIS LE DESERT!
    P M K

    RépondreSupprimer